Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 14:06

Comment peut-on, encore aujourd'hui, penser que la race blanche est supérieure aux autres ? Parce qu'on est allés coloniser un peu de partout ? Parce qu'on est de la race chrétienne ?  Parce qu'on est des occidentaux ?

Ca ne rime à rien. C'est de la pure violence qui s'exprime. Et les Etats-Unis ont des chancres vérolés qui pensent que la race blanche est supérieure. Alors ces dérangés de la comprenette défilent et l'un d'eux appuie délibérément sur le champignon et fonce sur la foule des contre-manifestants. Résultat : une femme morte et 19 blessés.

La polémique enfle car le Canard Déchaîné a renvoyé dos à dos les deux manifs. Indignation de la part des démocrates et gêne des républicains. On imagine bien que le D.D. ne va pas tancer ces ultras qui l'ont élu. Ce coquin a tendance à ne pas se mouiller : il a besoin de sa base électorale. Mais l'indignation ne diminue pas. Il devra donc mettre en cause sa façon de gouverner s'il veut perdurer encore un peu.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 10:42

En bien voilà, le canard déchaîné tient ses promesses : il a sabré la COP 21. C'est marrant, juste après avoir rencontré notre nouveau général en chef dont la poignée de main a été montrée, remontrée et encore et encore, puis décortiquée et autres commentaires oiseux habituels.

Ah il a été ferme, c'est vrai, mais l'autre pingouin n'a pas attendu très longtemps pour faire savoir tout le bien qu'il pensait du climat et autres fadaises qui ne lui rapportent rien. Ce grand penseur croit tout savoir mieux que tout le monde et prétend que ce sont des conneries que le réchauffement climatique, la fonte de la banquise, et toutes les catastrophes des dernières décennies. Il a donc tranché dans le vif après avoir fait des risettes engageantes qui ne l'engageaient en rien. Ce type est un farceur qui ignore tout de la politesse et donc des relations à l'autre. Il ne comprendra jamais que ce qu'il prend pour des fadaises sont des réalités dangereuses qui réclament un traitement de choc. D'où l'éjection du climat de ses préoccupations. Un monsieur muscle qui joue les gros bras sans état d'âme (est-il capable d'en avoir des états d'âme, à part pour ses millions ?). Il faut vraiment être crétin pour ne pas sentir le vent venir : lui qui prétend donner du travail à tout le monde, voilà qu'il rate une occasion en or de convertir les chômeurs en travailleurs. America First, America Great Again ? Comme âne bâté, il n'y a pas mieux. Les USA, grâce à lui et sa bêtise crasse, passent à côté d'un avenir prometteur. Tant mieux pour les autres, plus intelligents qu'il ne le sera jamais, qui ne feront pas l'impasse sur ce chantier important d'une transition énergétique inéluctable.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique
commenter cet article
28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 10:06

Il n'y a pas qu'ici que les déboires atteignent les puissants. De l'autre côté de l'Atlantique, les décrets trumpiens suscitent des broncas. Ce cher Donald, dans sa haine des migrants, menace les maires des villes américaines qui refusent d'expulser les migrants. Ces villes en ligne de mire ont tout simplement décrété qu'ils resteraient un asile pour les migrants. Une seule a cédé : Miami. Quant aux autres, le même Donald veut leur sucrer leurs subventions fédérales. Rien que ça. Imaginez donc ce que serait l'accession de Dents de la Mer si par hasard le vote inclinait en sa faveur. Pas de doute possible : la chasse aux sorcières irait bon train.

La résistance des grandes villes, qui se sont proclamées villes-sanctuaires comme New-York et tant d'autres sont, aux yeux du canard déchaîné, comme une insulte. Nul doute qu'il ne mette en pratique ses menaces. Cependant, il s'attaque là à quelque chose qu'il lui sera difficile à mettre en pratique : San Francisco a déposé plainte contre DT en janvier. S'il persiste, d'autres villes déposeront plainte. Et là, le Congrès devrait réagir. Même si ce fou déjanté a limogé tous les juges pour les remplacer par des affidés.

Cependant il vient d'essuyer un sacré revers : il doit renoncer à supprimer l'obamacare, mesure-phare du précédent président. Une trentaine des élus républicains a rejoint le camp des démocrates. La majorité a donc échoué dans une entreprise de destruction de ladite loi sur la santé. Un sacré coup dur : c'était la première grande loi de cette présidence.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 09:45

Dans le genre un peu fou (restons corrects), le Donald Déchaîné est un régal. Il agite sa plume et signe à tire-larigot des décisions qui sont autant de détricotages des décennies précédentes. Pas de doute : il tient ses promesses par ukases dignes de l'ex URSS. C'est d'ailleurs ce qu'il avait prôné tout au long de sa campagne. Comme fin diplomate, il se pose là !

Pas dit qu'il n'y ait pas quelques coalitions qui naissent et le prennent pour ce qu'il est, un déjanté isolationniste, protectionniste, sectaire, raciste, anti-féministe, climatosceptique, grande gueule, déplacé. En trois mots : un pitre dangereux. Pour les Américains, certes, mais également pour le reste de la planète. Il fâche beaucoup de monde, ce qui ne présage rien de bon.

Mais il crie victoire trop vite : à ne pas entrer dans le personnage responsable que doit être un chef d'état, il va s'aliéner beaucoup d'états. Il sera (il l'est peut-être déjà) celui qui dérange parce qu'il prétend régenter tout le monde.

Il me rappelle l'un de nos personnages qui était sur tous les fronts et qui a fini par nous exaspérer. Comme lui, c'est un revanchard : il était snobé pour sa vulgarité, son ignorance crasse, ses défauts qui ressemblaient fâcheusement à des tares congénitales. Lors de son discours d'intronisation, il a vilipendé les élites qui restaient dans l'entre-soi. Preuve patente qu'il souffre depuis longtemps d'un manque de reconnaissance. Et comme tous les extrémistes, il vocifère pour s'imposer. Son agitation signataire est bien la preuve qu'il entend diriger à la manière d'un entrepreneur et non en tant que dirigeant responsable. Il fait fi de toutes les conventions, méprise qui ne lui ressemble pas, éprouve de la haine envers certains qu'il taxe, sans distinction, de terroristes. En bref, le monde, grâce à lui, est bien malade.

Il est à l'image de ceux qui entendent instaurer une fachosphère mondiale. Ca promet.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique
commenter cet article
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 15:48

Le Canard Déchaîné a dégainé très vite. Dès le lendemain de son investiture, Môssieur a signé l'abrogation de l'obamacare. Il laisse ainsi sur le carreau quelque 20 millions de concitoyens dont le président précédent avait permis qu'ils aient une couverture sociale. Il l'avait promis, il l'a fait. Mais tiendra-t-il la seconde partie de sa promesse ? Hum, j'en doute. Il prétend faire mieux que son prédécesseur, mais a-t-il seulement un soupçon d'idée pour faire mieux ? Et surtout très vite ?

En attendant des jours meilleurs, les américains protestent en masse et défilent partout mais surtout à Washington où ils convergent de tout le pays. Du jamais vu. Insolite, bizarre, incroyable. Entre le sexisme, la misanthropie, le racisme, le protectionnisme, l'isolationniste, il y a de quoi  être en rogne. Les femmes ne lui pardonnent pas son mépris pour le sexe faible dont il a encore donné une preuve pas plus tard qu'après l'investiture. Son discours n'a duré que 20 minutes, au cours desquelles il a seriné les mêmes slogans que pendant sa campagne. Aucun projet, rien qui soit une piste acceptable de sa mandature. mais le pire, ce fut quand il ordonna à sa potiche de bonne femme : "Dis quelque chose". laquelle n'énonça qu'une phrase courte, reprise de l'une de celles de son mari. Du jamais vu. Ce type est un tyran imbécile mais qui promet bien des conjectures aux autres pays. De quoi s'arracher les cheveux. Car il ne s'arrêtera pas à la destruction d'une assurance sociale laminée par sa bêtise-crasse : ses projets sont tout aussi délirants. Rien que son gouvernement démontre, pour le cas où l'on aurait encore des doutes quant à sa santé mentale,  que ses choix sont synonymes de ce qu'il est : rien que des ploutocrates entrepreneurs aussi riches que lui, voire davantage. Voilà le retour des énergies fossiles, foin de la COP 21. Il s'en contrefout superbement. Quant à ses potes qui détiennent les ministères, ils sont, comme par hasard aussi obtus que lui : qui dans le pétrole, qui dans le charbon, qui dans les gaz de schiste....

Oui, un changement radical, mais dans le plus mauvais sens de l'expression.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique
commenter cet article
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 14:18

Dans trois jours, l'affreux Canard prêtera serment et prendra ses fonctions. Qu'en sera-t-il de son programme ? Depuis la semaine dernière, des manifestations ont lieu à New-York, Washington et ailleurs. Les femmes ne se résolvent pas à l'avoir comme "Big Chief" car il est anti-féministe, misogyne et vraiment à côté de la plaque. Les manifestants entendent se regrouper à Washington, devant la Maison Blanche, le jour de son investiture. Ce qui ne changera rien au fait qu'élu, il gouvernera la nation. Le tout serait de savoir combien de temps une telle présidence durera.

Ses propos outrés, ses incartades, les personnes qu'il a recrutées ne peuvent que déplaire. Lui, le gosse de riche, se prétend self-made-man. Il a  déformé la réalité pour mieux rassembler les déçus qui n'échappent pas à la misère. Une technique déjà éprouvée par d'autres.

Décidément, la politique, où qu'elle se pratique, est plus que décevante : on attend désespérément celui ou celle qui saura convaincre de son honnêteté, tenir ses engagements et mener le pays au-dehors du trou.

 

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique Politique
commenter cet article
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 00:51

Il est élu. Oui, mais... Saura-t-il modifier son comportement et adopter une attitude plus conforme ? Tout le monde en doute : un tempérament explosif, une violence qui ne dit pas son nom, des défauts insupportables, en bref, une personnalité qui n'a rien d'alléchant. Mais il est élu. Et au moins deux américains l'avaient prédit. Dont le cinéaste Michaël Moore. Et un certain Litchman, prof d'histoire. Apparemment ce monsieur prédit sans jamais se tromper qui sera le président. Une spécialité étrange, mais elle l'est encore plus puisqu'il prédit que Trump ne tiendra pas 4 ans. Selon lui, soit il démissionnera, soit les représentants du peuple américain (aux 2/3) se prononceront pour un "impeachment" à son encontre (la constitution américaine le prévoit).

En clair : soit il est débordé par sa personnalité et indispose tout le congrès et on le limoge, soit il comprend qu'il n'est pas fait pour ce rôle et jette l'éponge. On a bien le droit de rêver que son passage se fera sous forme d'éclair. Ne serait-ce que parce que ce type est assez fou pour se faire croire qu'il peut tout. et, parce qu'il est quelque peu aliéné, il ait résolu de se prouver quelque chose mais qu'au fond de lui, il ne veut surtout pas s'imposer pareil calvaire qu'est diriger un pays. Ses déclarations (et elles ne manquent pas d'originalité) sont la démonstration claire qu'il n'est pas fait pour le job. Les projets qu'il met sur la table ne sont peut-être que des prétentions sans fondement réel : s'il est aussi bon homme d'affaire qu'on le dit, il sait déjà qu'il ne peut les mettre à exécution. Son sens de l'ordre et son manque d'expérience en matière politique sont parfaitement contradictoires.  Bref, on peut espérer qu'il ne sera qu'un feu de paille.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique
commenter cet article
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 12:57

Nouvel acquis sur la plate-forme : c'est plus simple que je ne le pensais. J'aurais pu me contenter d'insérer le lien, mais bon, je crois que c'est mieux de vous livrer directement la vidéo.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Cousins d'Amérique
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche