Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 16:27

 

Tout le monde y est allé de son commentaire par rapport aux événements de ce mondial qui restera la pierre noire du jardin de l'équipe de France. Alors, pourquoi pas moi ?

 

Je crois déjà avoir tout dit de ce que j'en pensais à travers les coms laissés ici ou là. Mais pour une fois, je vais me fendre d'un article (pas trop long, rassurez-vous).

J'ai écouté dans la rue, dans les transports, ici et là : tout le monde avait quelque chose à dire. La honte, le scandale... Une équipe qui ressemble davantage à un épouvantail qu'à un club sportif. Bon, c'est vrai, il faut bien l'admettre : tout a tourné en eau de boudin et très vite. Alors cette défaite n'a étonné personne. Parce qu'il y avait des guerres de tranchée entre joueurs, entraîneur, direction de la fédération.

 

Peu importe au fond de savoir qui a tort ou qui a raison. L'important est le piètre spectacle offert, en plein pays étranger, de gens qui n'avaient rien à faire ensemble et qui tiraient à boulets rouges sur leurs inimitiés. Aucune cohésion du groupe, un jeu qui restait individuel alors que la stratégie exige un minimum d'entente dans les passes et de conseils à suivre à la lettre selon le plan mis au point par l'entraîneur.

Pour moi, vu de ma petite lorgnette, il est avéré que cette équipe n'était pas à la hauteur, sans doute parce que composée d'individualités qui ne savent même pas partager un terrain et encore moins un ballon au sein du groupe. Leur train de vie, beaucoup trop élevé, leur a fait croire qu'ils pouvaient faire n'importe quoi. Ce trop d'argent les avait gâtés au point qu'ils n'étaient plus qu'insolence, morgue, mépris. Tout semblait leur sourire puisqu'ils empochaient des sommes folles, qu'ils étaient adulés par des foules délirantes. Transformés en dieux vivants, ils n'ont pas su garder la tête froide et comme les inimitiés étaient nombreuses, ils n'y sont allés qu'avec leur ego prétentieux, se croyant d'essence supérieure.

 

Sans doute le malaise de cette équipe était-il latent depuis trop longtemps. Quand on sait que l'entraîneur est mis en doute, que son remplacement est annoncé avant même le départ pour le mondial, comment une équipe qui n'était pas soudée aurait-elle pu surpasser le handicap de son manque d'entente ? Confrontations d'individualités, violences intérieures, débats sans issue. Rien ne pouvait permettre que la crise soit surpassée.

 

Alors, que des insultes aient fusé, qu'on ait renvoyé le fauteur de troubles, que le reste des équipiers aient cru pouvoir influer sur le sort réservé à leur camarade en refusant l'entraînement, se croyant ainsi solidaires, il était évident que leur jeu ne serait qu'un échec. Il faut en effet avoir la foi pour se surpasser et quand on ne croit plus, eh bien, on se laisse aller, on n'a plus d'honneur et surtout on en a rien à foutre.

 

Preuve est donc faite que sans adhésion totale nul ne peut dominer ce qui le mine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

commentaires

Le Sioux 26/06/2010 00:09



Tout est à l'image de notre France, on a l'équipe de foot qu'on mérite et le président qu'on mérite...



Le Mousquetaire des Mots 26/06/2010 02:40



Bonsoir Denis,


Bon d'accord mais tout de même mérite-t-on vraiment tout cela ?



sixtine 25/06/2010 13:34



Bravo, Fred !


Analyse très pertinente, comme toujours !


Dans un petit club de foot local, les 50 enfants ont rendu leur beau maillot bleu tout neuf offert par le club ... Sans un mot !  C'est, je crois, la meilleure des conclusions ou la plus
élégante !


Amitiés.



Le Mousquetaire des Mots 25/06/2010 20:40



Bonsoir Sixtine,


Il y a à tout une explication. Rien de plus facile de décrypter les comportements et ceux, contre-exemplaires, auxquels on a assisté détenaient leur propre
démystification.


Les enfants ? Bien plus naturels que les adultes. Innocents, naïfs, ils ont besoin de croire aux adultes. Là, ils ont été déçus et ont eu le juste geste.
Eux, au moins, ils ont tout compris. Mais quel dommage qu'ils expérimentent si jeunes une déception de cette amplitude ! Ils méritent mieux.  Et toi, tu as trouvé le mot juste : ils ont de
l'élégance. Parce qu'ils pensent justement et n'ajoutent pas de fioritures.


Passe une bonne soirée avec les tiens. Amicalement          Fred



La Bernache 25/06/2010 10:15



euh...je dois reprendre : Zemmour n'a rien d'un Humoriste mais il est brillant et a le droit d'exprimer ce qu'il pense même si ça ne plaît pas !



Le Mousquetaire des Mots 25/06/2010 20:24



Non, ce n'est pas un humoriste, mais effectivement il est brillant. Il lui arrive de déraper, mais bon, nul n'est parfait.



La Bernache 25/06/2010 10:13



Cher Fred merci de ta réponse - bien sûr qu'il y eût des excès mais faire taire est inadmissible - c'est au tour de Zemmour d'être menacé au Figaro et je le défends aussi,  bien que
je le déteste , mais il est brillant et a le droit de parler ! ils se situent tous les deux dans " la caricature humoristique "  un genre comme un autre , outré , mais quelles crises de rire




Le Mousquetaire des Mots 25/06/2010 20:23



Bonsoir Blanche,


Il n'y a pas que les gens connus qui subissent la pression : une  blogueuse a été réprimandée par sa hiérarchie. Et pourtant, ce qu'elle fait est
formidable. Apparemment, les apparatchicks aiment à régenter leur petit monde. Il faut dire qu'en haut de la pyramide, il y a le pharaon qui s'attaque à tous ceux qui le brocardent. Alors les
chefaillons s'en donnent à coeur joie et se mêlent de ce qui ne les regardent pas. Après tout, la liberté de pensée et de l'exprimer est incrite dans les droits de l'homme. Et même si Internet
est une toile dangereuse, ce n'est parce qu'on met en mots (ou en dessins) notre pensée que nous sommes des délinquants. Or, on essaie de nous faire croire qu'on agit mal. Le monde à l'envers. Le
règne de la pensée unique. Je n'écrirai pas le mot qui me vient à l'esprit mais un jour j'oserai le faire : on ne peut pas toujours se taire.


Bonne soirée Blanche et à très bientôt               Fred



ledif trocas 25/06/2010 04:41



pardon, ça fait mal aux yeux...
"le reste est une question d'éducation...ont fini par être concrétisées"



Le Mousquetaire des Mots 25/06/2010 19:51



T'iinquiète, j'avais compris



ledif trocas 25/06/2010 04:36



je crois qu'il y a un moyen de soigner cette méchante maladie:
il suffirait de déprofessionnaliser le sport et de revenir à l'amateurisme, tel qu'il existait encore il y a un siècle. L'amateurisme s'est d'abord vilainement coloré en marron avant de se
laisser bouffer par le sport pro. je ne pense pas que le phénomène soit irréversible. Mais il faut une farouche volonté politique pour affronter le "lobby" du sport-spectacle qui va des
équipementiers aux divers annonceurs et "sponsors" qui alimentent la machine. Le rete est une question d'éducationUtopie que tout cela? peut-être mais tant d'utopies ont fini par être
concrétiser.
Et puis, il est toujours permis de rêver... 
ΦΙΛΙΚΆ



Le Mousquetaire des Mots 25/06/2010 19:51



Entièrement d'accord : un retour au sport amateur cahngerait cette gabegie. Je n'ai jamais compris qu'on puisse tirer profit (et quel profit) du sport. Entre
les publicitaires, les sponsors, c'est à qui mettra du fric pour obtenir une plus grande audience et autant de bénéfices puisque les tronches lessivées tombent dans tous les pièges. La technique
est simpliste : on joue sur l'envie des amateurs scotchés à leur écran ou aux supporters qui envahisent les stades. D'ailleurs, ce sont ces gens, tout acquis au libéralisme, qui ont créé des
besoins d'identification en labellisant des produits dérivés. On trouve de tout, des magasins qui vendent des maillots à 70 ou 80 euros, des restaurants où ne mangent que les fanatiques, bref,
toute une chaîne qui rapporte gros. Et pendant que les mêmes s'emplissent les poches, les autres se mettent en quatre pour acquérir le dernier objet de culte. Tout ça parce qu'on a monté en
épingle des joueurs qui ne font que taper dans un ballon. Le spectacle est délirant et en plus il déchaîne la violence, les aneux hooligans, encore plus brefs du cerveau que les fans qui adhèrent
à des clubs et portent les couleurs de leur équipe. Quant aux joueurs, ils ont pris la grosse tête, sont payés plus que grassement pour, finalement, on l'a vu récemment, ne pas avoir le moindre
respect pour ceux qui les admirent.


Bravo la marchandisation des footeux ! C'est pas beau à voir. Ce ne sont pas eux qui courraient le marathon pour annoncer la victoire : ils se roulent dans
le luxe. Beurk !



des pas perdus 24/06/2010 21:35



cette histoire est complètement dingue avec les politiques qui s'y mettent...



Le Mousquetaire des Mots 24/06/2010 22:07



Complètement en effet, mais tellement pratique : on noie le poisson en se préoccupant de l'inutile, ça permet de faire oublier tout le reste.



Pangloss 24/06/2010 12:38



Pendant que le monde entier est en crise (financière, économique, alimentaire, climatique, environnementale) et que la France, gouvernée par des incompétents à la morale élastique, s'enfonce tous
les jours un peu plus, nos gouvernants se préoccupent de quelques rigolos qui ne tapent pas dans un ballon aussi bien qu'ils ont essayé de nous le faire croire. Consternant!



Le Mousquetaire des Mots 24/06/2010 22:05



Bonsoir Pangloss,


Oui, il y a nettement plus sérieux et plus urgent à se préoccuper. Mais n'est-ce pas dans le jeu politique de monter en épingle ce qui devrait sombrer dans
l'oubli ? Ou tout simplement ne pas voir le jour ? La futilité, mon cher, la futilité. C'est ça le culte des apparences : on transforme tout pour abolir la distance tout en maquillant des vérités
dérangeantes.


Au moins, nous, nous sommes des gens sérieux et préoccupés par ce qu'il se passe chaque jour. Tout n'est donc pas encore perdu.


Bonne soirée               Fred



ledif trocas 24/06/2010 11:44



Et bien cher Mousquetaire pour quelqu'un que le foot ne passionne pas...
L'analyse qui est faite ici est très pertinente et prouve une bonne connaissance du sujet. je pense que Mme lale ministre des sports devrait t'inviter aux Etats Généraux du FOOT, pour recueillir
tes sages avis sur l'état de santé de ce sport sinistré et sur les remèdes qu'il faudrait envisager.
je ne doute pas que tu aies des solutions à proposer pour régler ce problème. De mon côté j'en ai trouvé une simple et radicale que je te communiquerai si cela t'intéresse.
Bien à toi ΦΙΛΙΚΆ



Le Mousquetaire des Mots 24/06/2010 22:02



Bonsoir Ami Fidèle,


Je ne connais rien au foot et je n'aime pas ce sport. En revanche, j'observe tout à la loupe et il n'était pas bien difficile de tirer les conclusions
évidentes de tout ce galimatias déplorable, il suffisait de réfléchir. La gloire est éphémère et la manie franco-française de pousser des cocoricos dès qu'il s'agit de nous ne pouvait que se
retourner contre nous.


Je te remercie de suggérer que je devrais participer à ces états généraux puisque j'aurais des propositions à faire. Ma notoriété est nulle et le sujet ne
m'intéresse pas au point de me prêter au simulacre d'une moralisation qui serait vite oubliée.


Si tu as vraiment une solution simple et parfaitement radicale, je t'écoute. J'attends donc la suite.


A tout de suite donc. Amicalement              Fred



Blanche de Marseille 24/06/2010 10:07



Bonjour cher Fred - là tu vois , le match je n'y pense même plus ( je dois dire quand même qu'il faudrait tout reprendre à zéro dans cette fifa mercantile )  Non , aujourd'hui c'est
l'annonce du licenciement de Stéphane Guillon qui m'insupporte ! Il n'y a plus de Liberté de Presse ou de radio dans la France d'aujourd'hui - J'en parle dans mon dernier post et il me semble
très important d'en parler justement et de ne pas laisser passer cette infâmie supplémentaire sans réagir ! Tu sais que j'ai été en bute à des attaques de ceux qui défendaient  le mini , des
pots cassés mais je te jure que je ne regrette rien quand je vois ce qui se passe !  Je n'écoute plus France-Inter qui était ma radio préférée depuis des années , l'une des meilleures !
Jean-Luc Hesse s'est APLATI devant sarko !!!  LA HONTE SUR LUI !!!     Amicalement à toi



Le Mousquetaire des Mots 24/06/2010 21:52



Bonsoir Blanche,


Je n'écoute plus la radio depuis fort longtemps, mais j'ai pu entendre quelques "balgues" de ce Guillon. j'avoue que je n'aime pas trop son humour, en revanche, qu'il soit licencié au prétexte
qu'il aurait tenu des propos irrévérencieux (pour ne pas dire vulgaires) quant au premier personnage du royaume, m'apparaît comme le fait du prince. Et ça, c'est insupportable. Une atteinte à la
liberté d'expression caractérisée. Car même si ce monsieur a dépassé certaines limites de la bienséance, dans la mesure où c'était sous couvert d'humour, il n'y a pas de quoi en prendre ombrage.
Comme quoi les "complexes" rejaillissent là où on ne les attend pas. Regrettable, vraiment regrettable. Car en fait, pour moi, c'est se rabaisser que de prêter l'oreille aux jacasseries dites
humoristiques.


On dirait bien qu'on a envie de faire taire toutes les voix qui s'élèvent, chacune à leur manière, contre un pouvoir devenu pesant.


Eh bien Blanche, dans quelle société vivons-nous ? Et si nous n'étions qu'au début de nos découvertes ?


 


Bonne soirée et à très bientôt. Avec toute mon amitié                   Fred



barovin 24/06/2010 04:54



Au delà du résultat sportif , il est symptomatique qu'un journal comme l'Equipe se soit laissé entraîner à publier en première page, sur très gros caractère, l'insulte qui a eu lieu entre deux
personnes dans un vestiaire. Pas très sain et manque certain de déontologie pour ce type de presse. Le résultat sporftif était couru d'avance. Qualification calamiteuse, maintien d'un
sélectionneur qui choisit les joueurs en fonction de l'horoscope et qui vit en permanence dans le conflit ..ne pouvait que produire cet effet.


Certains politiques (surtout de droite et d'extrême droite), des soit-disant philosophe (Finkielkraut notamment) veulent à cette occasion  réveiller le débat foireux sur l'identité
nationale....pour mieux masquer  les problèmes actuels que vivent  de millions de nos concitoyens  (-chômage, pouvoir d'achat en baisse, logement insalubre, difficulté de se
soigner....etc...etc).


Au lieu de courir les enterrements de France et de navarre, notre "résident de la République" serait bien inspiré de s'attler à la résolution des problèmes économiques et sociaux que traversent
notre pays.



Le Mousquetaire des Mots 24/06/2010 21:56



Bonsoir Barovin,


Il est à craindre en effet que la claque prise par l'équipe nationale risque de se retourner contre les minorités puisque justement notre équipe est composée
de gens de couleurs. Les amalgames sont tellement vite faits... Et puis pendant qu'on parle encore et encore de cette calamiteuse épopée, on n'évoque rien de bien sérieux. Le scandale dans cette
histoire, c'est qu'on en a fait une affaire d'état. Et dire qu'on parle de moraliser l'aspect financier du foot... Je préfère rire.



Nouchkaya 23/06/2010 22:43



Je sais que je n'y vais pas toujours avec le dos de la cuiller mais je suis quelqu'un de réactif et parfois quand je vois que tout passe j'ai envie de mettre un coup de pied dans la
fourmillère!!! Mais je sais qu'on aime...ou pas!!! Mais je suis comme cela!!!



Le Mousquetaire des Mots 23/06/2010 22:48



Pourquoi ne dirais-tu pas ce que tu penses comme tu le penses ? Après tout, chacun a le droit de s'exprimer comme il le sent. Et j'apprécie la franchise,
aussi ai-je pris du plaisir à lire ton article qui n'envoie pas dire ce qu'il a à dire. Nous sommes nombreux à avoir envie de secouer le cocotier ou de bousiller la fourmillière. Au moins
sommes-nous encore en possession de notre libre arbitre. Et tant que nous saurons exprimer notre ressenti, il n'y a aucune raison de nous taire.


Bonne fin de soirée et à très bientôt. Cordialement               
Fred



Nouchkaya 23/06/2010 22:17



Ce qui me scandalise c'est que le foot occulte les vrais problèmes et que c'est une planche de salut pour nos gouvernants!! Il est évident que les joueurs sont des hommes pourris gâtés qui sont
en dehors des réalités et au fond je m'en fous!Oui j'aurais aimé retrouver l'ambiance festive d'une coupe du monde mais les joueurs ne sont pas au niveau! Mais je suis surtout choquée que cette
histoire de foot fasse passer au second plan les vrais soucis et que les gouvernants s'en servent pour détourner l'attention!!


Bien à toi et gros bisous!



Le Mousquetaire des Mots 23/06/2010 22:25



Bonsoir Nouchkaya,


Les fêtes, c'est fait pour oublier tout le reste. Le foot est un excellent anesthésique et ce mondial tombait à pic. L'échec de cette équipe occupe toutes
les unes et on ne cesse de débattre sur le sujet. Et tandis qu'on dégoise à qui mieux mieux, le reste continue, sans bruit, et viendra le moment où le poison inoculé en douce ne fera plus son
effet, mais il sera trop tard. On n'est jamais vacciné contre le pouvoir.


Au fond, la crise du foot suit de près l'autre crise et l'échec et l'histoire pendable de l'équipe nationale tombent à pic, n'est-ce-pas ? Pendant qu'on ne
parle que de ça, le reste suit son cours, subpreticement et inéluctablement. C'est à se demander s'ils n'ont pas été briefés pour tout rater (on peut tout imaginer, même les choses les plus
folles, les plus fictionnelles...)


Oui, il y a de quoi être choqué que le plus important passe au second plan.


Amicalement             Fred



Florentin 23/06/2010 20:33



Affaire nationale, internationale, mondiale ! Le foot n'est qu'un jeu et je ne vois pas qu'il soit légitime de le hissser au statut d'emblème national. Ce qui m'a scandalisé, c'est de
voir qu'au niveau des médias, cette affaire de l'échec de nos bleus surpassait en importance la catastrophe du sud, qui a vu la disparition de plus de 40 personnes. J'avoue que la défaite de
notre équipe me laisse froid; ça ne vaut pas qu'on en fasse une affaire d'Etat. Il y a des choses beaucoup plus graves dans notre monde aujourd'hui. PS : Je suis pourtant footeux, j'y ai joué
jusqu'à trente-huit ans.



Le Mousquetaire des Mots 23/06/2010 21:21



Bonsoir Florentin,


Oui, cet épisode imbécile a suscité bien des passions et tout le reste a été effacé par l'attitude de l'équipe de France. Une honte, c'est certain, mais
qu'on ne parle plus du reste, c'est scandaleux. Mais que veux-tu, la population a besoin de s'identifier à des "héros" et pendant qu'elle est occupée par le microcosme footbalistique, elle ne
pense plus à rien. Savais-tu qu'il y avait une pétition pour que les millions que les joueurs auraient dû encaisser quels qu'aient été leurs résultats aillent aux sinistrés du var ? Ils ont
renoncé à ces millions mais n'ont pas demandé qu'ils soient reversés pour des gens qui n'ont plus rien. Dommage, ils ont raté le coche de se montrer un peu plus dignes qu'ils ne l'ont été en
Afrique du Sud.


Tu as raison, cette lamantable histoire n'est pas une affaire d'état, même si l'on tente de nous le faire croire. Pour moi, le sport ne devrait pas être
professionnel et surtout pas drainer autant d'argent. C'est indécent, surtout quand on sait que nombre de concitoyens ont à peine de quoi vivre. Le foot est à l'image de notre société : tout en
apparence, rien que du toc.


Il y a vraiment tout à revoir dans notre société en plein déclin. Il serait temps de revenir à un visage plus humain, à des relations qui ne soient pas
superficielles, à des "fondamentaux" comme on ne cesse de le pérorer depuis quelque temps. Si on replaçait l'homme au centre de la société, ce serait un grand pas de fait et il y aurait moins de
désespoir parmi la population. Je crains qu'il ne faille du temps pour qu'on abandonne le libéralisme outré pour redevenir une société digne de ce nom.


Bonne soirée et merci d'être passé.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche