Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 11:09

Tout à fait par hasard, j'ai lu un article qui m'a fait bondir (tiré d'une émission de M6)..

Vous êtes célibataire ? Si vous touchez moins de 1238 euros, vous êtes dans la classe populaire. De 1238 à 2225 euros, vous êtes dans la classe moyenne. Au-delà, vous êtes une personne aisée.

1er constat : vu le coût actuel de la vie, on ne peut vivre aujourd'hui avec moins de 1500 euros.

2ème constat : entre 1238 et 2225 euros, la différence de revenus est d'environ 1000 euros.

Je vous laisse calculer les deux autres rubriques dont vous tirerez facilement la conclusion : la différence entre les planchers et les sommets sont d'environ 2000 euros.

- Vous êtes en couple sans enfant ? Si vous touchez moins de 2414 euros, vous êtes dans la classe populaire. De 2414 à 4389 euros, vous faites partie de la classe moyenne. Au-delà, vous êtes dans la catégorie aisée.

- Vous êtes en couple avec deux enfants ? Si vous touchez moins de 3 219 euros, vous êtes dans la classe populaire. De 3 219 à 5 544 euros, vous êtes dans les classes moyennes. Au-delà, vous êtes dans la catégorie aisée.

Bizarrement, on n'évoque pas le seuil de pauvreté. Serait-ce à dire que ceux qui ne perçoivent pas au-delà de 1200 euros n'existent pas ?

Je ne sais pas qui se cache derrière cette étude, mais je la trouve carrément biaisée. Une telle différence est inadmissible. Et comme il en va de même pour les impôts sur le revenu, pas étonnant qu'on saute d'une tranche à l'autre sans avoir besoin de gagner beaucoup plus que le haut de la fourchette.

Les grands calculateurs ne semblent pas s'émouvoir de ces différences criantes et encore moins de la honte qu'ils devraient éprouver à créer artificiellement des catégories aussi tordues.  Il serait temps de revisiter les fondamentaux, et pas seulement ces seuils artificiels. Si l'impôt est proportionnel, pourquoi ne pas supprimer ces tranches catégorielles imbéciles et pratiquer un pourcentage pour chaque niveau de revenus (je précise, en faisant sauter ces seuils incongrus) ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Mauvaise humeur
commenter cet article

commentaires

Moustic 04/04/2017 14:23

Les grands calculateurs n'en ont rien à foutre, du moment qu'ils passent à la caisse .. grâce à leurs calculs .

nesci marc 03/04/2017 13:13

Suite du bug " amener en boite elle et ses copines et aller les rechercher à 3 h du mat et j'ai même côtoyé la 3e catégorie quand je me suis baladé avec 25 000 nouveaux francs de l'époque ,fruit de mon travail effectué pour carreler la piscine de feu Jack Cantoni en 2/2 émaux de briare et le tout en billet de 200 dans la poche de ma chemise!
Amitiés Occitanes
marc
Amitié

nesci marc 03/04/2017 13:09

Donc je viens de comprendre pourquoi je suis populaire mais je l'étais aussi dans la tranche supérieure ,en fait c'est une question de priorité maintenant je suis populaire auprès des CHRU ,des pharmacies ,des mutuelles,des kinés ,des coquines qui cherchent le pigeon alors qu'avant j'étais sollicité par des coquines qui cherchaient protection ,un ex-femme jalouse,l’intelligentsia Biterroise qui quémandait un(e) interview à ma radio...des copains pour payer la bouteille de Bourbon for roses,ma fille de 16 ans pour les

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche