Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 15:00

Valse hésitation comme toujours. On souffle le chaud et le froid : un jour le gouvernement prétend que les salaires des agents de la fonction publique seront revisités à hauteur de 0,5% (il s'agit de leur point d'indice, base de leur rémunération), mais comme il prétend ramener les déficits à 3% du PIB d'ici à trois ans, toutes les pistes sont envisagées. Notamment celle du gel des salaires de nos chers fonctionnaires. Déjà qu'ils sont moins payés, à travail égal, que dans le privé, le 0,5% promis  au 1er juillet ne serait pas de trop. Mais voilà, il faut faire des économies. Et comme il se dit de plus en plus qu'à eux seuls, les salariés de l'Etat pompent un tiers du budget rien que pour cette année..., les victimes expiatoires sont toutes trouvées. AÏE !

Donc le fonctionnaire-type qui perçoit environ 1200 euros par mois (quelquefois prime comprise, parfois prime non comprise, tout dépend d'une foule de critères aussi obscurs que multiples) est la manne essentielle puisqu'à lui seul il représente le plus grand nombre des agents de l'Etat. Si je sais calculer, cela fait 6 euros d'augmentation pour 1200 mensuels. Oh, la classe  ! Sur 12 mois, l'augmentation est énooorme : 72 euros. Ah, la vache, il risque de passer dans la tranche supérieure des impôts. Et comme le gel des salaires jusqu'en 2013 est sur la table...


Evidemment, il y a les quelques autres fonctionnaires mieux payés, Notamment ceux de la hiérarchie supérieure (ben oui, il y a une hiérarchie intermédiaire, ceux des catégories A), par exemple les préfets et sous-préfets qui peuvent empocher des primes allant de 41000 pour les seconds  à 66000 pour les premiers. A condition qu'ils aient des résultats. Voilà, c'est dit, les responsabilités, ça paye. C'est ce qu'on appelle la Prime de Résultat.


Remarquez l'écart, pardon le grand écart, entre le fonctionnaire de base (c'est connu, il n'en fout pas une, en tout cas, c'est ce qui se dit depuis toujours) payé plus ou moins avec un lance-pierre quel que soit le job qu'il assume et quels que soient ses résultats qui n'atteint et n'atteindra jamais la somme de 41000 euros de salaire annuel, et des sous-hauts fonctionnaires en matière de résultats et faisant fonction de prime.


En période de sacrifices, le maigrichon verra la stagnation de son salaire, alors que le gros sera royalement récompensé. C'est cela savoir faire des économies.


1er post-scriptum : Il y a 450 sous-préfets et 126 préfets. Ce que représenterait le paiement de la prime intégrale à tous ces éminents représentants de l'Etat ? 26.766.000 euros

2ème post-scriptum : Salaire moyen d'un préfet : 8000 euros ; salaire d'un sous-préfet : entre 3000 et 7000 euros

3ème post-scriptum : Cette prime a été décidée en fin d'année dernière

(sources : Le Parisien)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Enquêtes
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marseille 03/07/2010 09:53



Tu me rassures   je craignais tant de t'avoir éloigné alors que je t'estime tant  ( j'abrive pas
c'est pas mon truc )  encore une fois je souscris complètement à ce que tu dis - je suis allée chez bien des potes qui ont les mêmes idées , mais c'est chez toi qu'elles correspondent le
mieux à ce que je voudrais dire moi-meme et que je n'arrive pas vraiement à exprimer  - lucidité et clarté mais en plus tu es zen et j'en suis incapable quand je parle de ces politiques aux
idées plus que ravageuses pour le pays et dans lesquels plus personne ne croit ! On me prend pour une gauchiste extrêmiste , alors que je suis prête à voter pour Devillepin s'il se présente ! (
mais là c'est histoire de venger l'infâme parole du " croc de boucher"  qui m'a horrifiée !  )  J'ai eu plaisir à revoir impromptu,  le seul véritable républicain pur jus ,
Chevènement ...kess ke t'en penses grosso-modo ?...amicalement à toi cher Fred avec deux smaks réjouis de ton amitié



Le Mousquetaire des Mots 03/07/2010 13:13



Bonjour Blanche,


Contrairement à ce que tu crois, tu exprimes fort bien le fond de ta pensée et mieux que beaucoup. Malgré la virulence de ton langage, mais aussi parce que
tu fonces bille en tête sans préjugé ni retenue.Et il y en a qui font pire que toi, d'ailleurs, chez ceux-là, je n'y retourne pas. Et si je fuis les forums, c'est bien parce que ça déborde de
haine, de vulgarité et d'inepties.


Je ne suis pas aussi zen que tu le penses, j'essaie seulement de rester dans le cadre d'une certaine modération. Je suis tout à fait capable de vilipender ce
que je n'aime pas, mais par éducation et donc par principe, je tente de mettre des bémols à mes propos. C'est d'ailleurs plus facile par écrit qu'à l'oral, car entre la pensée et l'expression, il
y a le temps de la réflexion, le choix entre telle formule ou telle autre. C'est vrai que je ne rature jamais alors que j'écris directement. Mais il m'arrive d'avoir des "brouillons" qui ne
voient jamais le jour, parce que je sens que ce n'est pas ce que je veux faire passer. Ce qui signifie que je n'ai pas trouvé l'expression juste ou que l'idée m'échappe.


En retour de tes smacks réjouis, je te fais parvenir des poutous auvergnats bien craquants (mais je ne suis pas originaire d'Auvergne et, à ma connaissance,
aucune souche de ma famille non plus).


Fred



Blanche de Marseille 01/07/2010 10:19



Cher Fred , j'ai bien dit qu'il s'agissait d'une " plaisanterie " cette histoire de guillotine... m'enfin !!!   Tu vois , quand je pense aux sacrifices consentis par des Hommes comme Brossolette , Manoukian , Moulin ...sans compter les jeunes des maquis du Vercors ...ça me rend
malade de voir ce que nous voyons au plus haut niveau de l'Etat : Injustice - corruption à grande échelle - mépris des petits et des faibles - mensonges permanents et surtout volonté de continuer
, puisque celui qui prétendait être le Premier et nous aimeuuuh...n'a pas diminué son salaire  ( 19000 euros mensuels je crois ) ni renoncé à son avion grand luxe One ForceAir ( il singe
Obama )...Nos Héros sont - ils morts pour que , aujourd'hui La France  ( celle que j'aime , qui est grande dans ses sacrifices ) soit ainsi souillée par des ...DECISIONS MALPROPRES , qui met
le Peuple en grand danger assurément ?!...Je suis légaliste Fred et je redoute un coup d'Etat qui acheverait la ruine du Pays , car ce sont les plus mauvais qui alors prendraient le pouvoir sous
couverture de salut public  (comme je l'ai lu très récemment et cela me fait peur autant qu'à toi )  Amicalement à toi



Le Mousquetaire des Mots 02/07/2010 20:22



Bonsoir Blanche,


J'avais compris mais tu sais comme j'aime à chatouiller pour le plaisir de chatouiller. Eh oui, j'aime les gags.


Moi, ce qui m'interpelle désormais, c'est la jeunesse qui ne croit plus qu'elle ait un avenir chez nous et qui décide de partir loin d'ici. On peut les
comprendre : l'avenir qui se dessine est vraiment noir. Ni avenir et encore moins une retraite possible. Alors autant aller voir ailleurs si le ciel est juste un peu bleu.
Les affaires qui se révèlent en ce moment, la polémique qui s'embrase, rien de bien bon tout cela.


Tâchons de rester le plus zen possible : nos jeunes vont avoir besoin que nous les épaulions et surtout que nous soyons des rocs sur
lesquels ils puissent s'appuyer.


Bonne soirée Blanche (j'ai chauuuuuuud). Amicalement     Fred



sandrin 01/07/2010 08:49



Te lisant... je me dis : je vais aller me balader au bord de la mer, question d'évacuer un petit trop d'amertume..



Le Mousquetaire des Mots 01/07/2010 13:13



Je comprends ta réaction ; on nous prend un peu trop pour des billes : va falloir ingérer et digérer tant bien que mal.



Blanche de Marseille 30/06/2010 09:57



Effrayant de constater à quel point il n'y a aucune conscience dans ces politichiens ! perso je verrai bien un nouveau poste à créer : activateur de guillotine ! ça lui ferait du boulot
peuchère ! Bien sûr je plaisante mais éradiquer cette clique profondèment malhonnête dont nous n'avons rien à attendre , reste le but majeur ...en toute légalité bien sûr !



Le Mousquetaire des Mots 30/06/2010 11:28



Bonjour Blanche,


Pas de doute, il y a en toi tout un pans révolutionnaire. Ah la la ! Modère-toi un peu, songe que tes propos pourraient te nuire car si nous pouvons
librement exprimer notre pensée, il ne faudrait tout de même pas qu'on puisse te reprocher une incitation à la révolte. Quoi, je serais trop raisonnable ? Non, pas tant que ça, sinon je
n'écrirais pas comme je le fais. Disons que le bon sens terrien qui me caractérise, doublé d'une intégrité inculquée par l'éducation reçue de mes parents, m'incite à rester "sage". Enfin, à peu
près.


Je prônerais à ces dirigeants de remettre les pieds sur terre et de fouiller au plus près pour trouver des moyens justes. Pour l'instant, il y a des annonces
de réduction des frais sur fonds publics, mais ils ne vont pas au fond des choses et des économies budgétaires, il y en a bien plus que celles qu'ils veulent mettre en place. S'ils voulaient
m'écouter...


Il fait encore très chaud et il n'est pas encore midi. Tout ce qui devait être fait ce matin l'est. Ouf ! je resterai donc à l'ombre cet après-midi : le
cagnard, ce n'est pas mon truc.


Bonne journée à toi et surtout, prends soin de toi. Amicalement            Fred



sylvie 30/06/2010 07:22



Bonjour Fred,


"ça ne va pas assez mal, pour que cela aille mieux ensuite; patientez encore un p'tit peu!"


Notre ami a raison ; nous avons encore suffisament à perdre pour ne point trop bouger alors même que l'avenir qui nous est promis s'obsurcit de jour en jour. Lors de la manif du 24 juin, j'ai
commencé (enfin) à entendre les mots "grève générale illimitée". Pour l'instant,

Le Mousquetaire des Mots 30/06/2010 08:50



Bonjour Sylvie,


La formule est ingénieuse et d'une apparence trompeuse pour celui qui lit un peu trop vite. Mais personne ne tombe dans le piège de la rhétorique et on a
beau nous seriner qu'il faut à tout coût réformer le pays, les finances, la retraite, la justice, les forces de l'ordre, et tout le bataclan, pour l'instant, ça ne bouge pas vraiment.
L'attentisme n'a jamais été favorable au progrès. Qui ou quoi faut-il remercier ? Les politiques ? Les syndicats ? Les  trop riches ? Les désespérés ? La crise ? L'argent-roi ? Le pétrole ?
Le changement climatique ?


Ce "grève générale illimité", combien de fois il en a été question mais sans que ceux qui, en principe, lancent un tel mot d'ordre ?


Que le Sénat se penche donc au chevet des lois qui ne sont faites que pour être contournées, voire détournées par de subtiles manoeuvres ! Ce n'est pas cela
qui changera notre quotidien ni ne modifiera les comportements des "élites".


Bonne journée (pourvu que thermomètre n'explose pas !)           Amicalement



ledif trocas 29/06/2010 05:38



Très cher Ami,
je dois te faire un aveu.
je ne me plains ni ne vitupère contre ce maudit pouvoir pour moi. Certes je ne perçois que 450€ par mois mais j'ai trouvé le moyen de vivre à l'étranger où cette sommes me suffit -en ajoutant
quelques vacations de temps en temps-. Et à nous voir, personne n'imagine que nos sommes pauvres. C'est très bien comme ça.
Mais ce qui me travaille ce sont les conditions de vie de mes enfants restés en France. Ma fille a 35 ans et vient de s'installer à Bayonne; elle est masseuse et attend un enfant pour Septembre;
c'est donc difficile pour elle d'exercer son activité. Son mari travaille pour un société "d'événementiel" qui le paie au smic.
Mon fils a 33 ans, et depuis plus de dix ans vivotait entre les petits boulots et la musique qui est sa passion. Conscient qu'il devait se stabiliser, il a suivi avec succès une formation
d'électricien. Depuis trois mois il cherche une embauche, sans résultat à ce jour.
Les deux sont des jeunes gens sérieux et travailleurs mais sans une aide familiale, ils ont d'énormes difficultés et ce que je peux faire n'est pas suffisant.
C'est pour eux, et aussi pour quelques amis dans la gêne, et aussi pour les millions de crève-la- faim à travers le monde, que je râle après ce système complètement inégalitaire qui
favorise toujours les mêmes, les nantis qui, quoiqu'il arrive, sont sûrs de se sortir de la crise, parfois même encore plus blindés qu'avant. C'est pour eux que j'appelle de mes voeux aussi forts
que vains la fin du capitalisme et une juste redistribution des richesses. C'est surtout pour cela que j'ai dû mal à trouver le sommeil.
Mais comme tu l'as écrit, aujourd'hui est un autre jour; alors je vais tenter un petit coup de "carpe diem".
Très bonne journée d'été à toi aussi
ΦΙΛΙΚΆ



Le Mousquetaire des Mots 29/06/2010 07:03



Bonjour mon ami,


Nous tous parents sommes inquiets et à juste titre car plus le libéralisme se renforce, moins nos enfants ont d'avenir. Tout se délite sans que nous en
puissions mais. Et on dirait bien que l'étau se resserre autour de la misère. Ils peuvent toujours se réunir en G (et quel qu'en soit le nombre), la face financière ne change pas. Ils affichent
des intentions mais ne produisent pas d'actes. Trop bridés par l'argent et ceux qui possèdent trop. Ils parlent (du moins sur le vieux Continent) de moralisation, de taxation sur les banques,
mais sans accord (et donc concertation) mondial, le jeu financier ne changera pas. Ce ne sont pas les politiques qui mènent la danse, mais les gros actionnaires du CAC 40, de Wall Street et
compagnie. Autrement dit, à l'échelle de la planète, un échantillon de l'humanité très minoritaire en nombre mais puissant en matière financière. Ca ne peut que mener dans le mur. Rien donc de
bien rassurant pour nos enfants et les générations à venir.


Malgré tout, il ne faut pas désespérer, ne serait-ce que pour que nos enfants conservent ne serait-ce qu'un brin d'espoir. Ils ne méritent pas qu'on baisse
les bras mais qu'on les accompagne et les soutienne. Même si ce n'est pas sur le plan financier.


Essaie tout de même de dormir (et peut-être sans ton Carpe Diem), tout homme a besoin de repos.


Bonne journée à toi en espérant que tu es en ce moment, après une nuit insomniaue, plongé profondément dans un sommeil réparateur.


Avec toute mon amitié



ledif trocas 28/06/2010 22:46



Camarades! SOUVENEZ-VOUS!
combien a-t-il fallu de temps pour que sarkubu s'augmente et que les ministres soient aussi augmentés?
maintenant le gouvernement annonce des mesures d'économies qui produiront des effets en 2016 c'est à dire en un temps que les plus de X temps ne pourront pas connaître parce qu'il se seront
pendus sur leur lieu de travail. Tout cela est-il bien sérieux? Et les oppositions, que font-elles pendant ce temps? elles roronnent dans leur pareseuse médiocrité.
Et nous, que faisons-nous? nous... hélas... nous...



Le Mousquetaire des Mots 28/06/2010 23:08



Allons mon ami,


Ne te flagelle pas ! Tu n'es pas responsable de ces augmentations, pas plus que nous qui avons appris cette nouvelle une fois la chose faite. Dis-toi que les
affaires (cigares, avion à 165000 euros,...) ont jeté un froid et que la nouvelle "austérité" ministérielle inspirée par le roi lui-même verra, lors d'un prochain remaniement ministériel, le
nombre des ministres diminuer. Ce seront autant d'économies réalisées. Le tout serait qu'il décide de faire sauter le plus gros bouchon qu'il a mis en place : le bouclier fiscal. Il finira bien
par s'y résoudre, d'autant que l'affaire Bettencourt est un sacré pavé dans la marre.


Dors sur tes deux oreilles cette nuit, demain est toujours un autre jour.


Amicalement            Fred



Florentin 28/06/2010 20:48



J'ai entendu, ce soir, que l'Etat alait réduire son train de vie : pas de garden-party, moins de voitures de fonction, logements accordés avec plus de parcimonie. Mais, pas de diminution
du salaire des minsitres. Faut tout de même pas charrier !



Le Mousquetaire des Mots 28/06/2010 20:56



Et pourtant, c'est un aspect non négligeable à la charge des deniers public. Donc non négligeable. Il serait question non pas de diminuer les salaires, mais
le nombre de ministres (il se dit qu'il y en a trop). Et il faudrait songer à regarder du côté des à côtés perçus par ces ministres : la
plupart empoche salaire de charge ministérielle et retraites de leurs précédents postes.



ledif trocas 28/06/2010 19:36



Prime pour les préfets = prime à la casse sociale.


à part cela garde le moral ! on vient de m'apprendre un nouvel aphorisme(?) grec:
"ça ne va pas assez mal, pour que cela aille mieux ensuite; patientez encore un p'tit peu!"
ΦΙΛΙΚΆ



Le Mousquetaire des Mots 28/06/2010 19:44



Bonjour Ami Fidèle,


Il vaut mieux casser du social que casser des préfets. Même si parfois, pour avoir déplu, certains quidams se font limoger ou transférer là où ils ne
risquent pas de troubler l'ordre public.


J'aime bien cet aphorisme : il est plein d'une sagesse humoristique (c'est bien vrai que ça peut toujours être pire. Et puis, une fois qu'on a traversé
l'epreuve qui nous est tombée sur le râble, on finit par penser que ça n'était pas si terrible que ça).


Bonne soirée dans la chaleur grecque


Amicalement          Fred



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche