Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 11:50

 

Les américains tentent de comprendre quels sont les réels enjeux du contrôle des chiffres donnés par les industriels quant aux produits de contrefaçon. Apparemment, il semble que les chiffres affichés par les industriels ne soient pas fiables car invérifiables. Une nouvelle commission a été mise en place à laquelle participent des économistes. Il faut en effet savoir ce qu'il en est réellement afin d'adapter la riposte anti-contrefaçon, autrement dit la riposte au piratage.


Et c'est là où le bât blesse : les dires et protestations des industriels seraient en grande partie faux. Un prof d'Harvard préconise donc qu'il soit fait très attention aux chiffres fournis par les multinationales. Je cite : "J'imagine qu'elles ont une raison de présenter leurs pertes comme étant très, très élevées".

Un autre prof spécialisé dans le domaine de la propriété intellectuelle va jusqu'à dire que le piratage a son côté bénéfique pour l'industrie américaine. Je cite PC Inpact :  "Des salariés américains peuvent être employés par des entreprises piratant des produits en Chine, les Américains peuvent vendre des matières premières utilisées par les contrefacteurs, et les produits culturels piratés dans l'Empire du Milieu aident peut-être à y diffuser les idéaux démocratiques. Sans compter que les consommateurs sont parfois les grands gagnants d'une baisse des prix provoquée par la contrefaçon".


Tout cela est intéressant à plus d'un titre car enfin, les américains - qui sont très chatouilleux en matière de protectionnisme  - commencent à se poser des questions d'un point de vue plus large. Tandis que chez nous, que fait-on ? On nous pond l'HADOPI. Que voulez-vous ? Nos multinationales rêvent d'êtres seules à dominer la totalité de la production hexagonale. Et comme la ressource la plus inépuisable est le consommateur lambda, tout encadrer revient à empocher toujours plus de dividendes.


Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Polémique
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 22/06/2010 04:59



@Blanche de Marseille

Juliette Greco jeune et fauchée
se réjouissait d'être chargée
et c'est à Saint Germain des Prés
qu'elles nous offrait tous ces attraits
je me souviens rue d'l'échaudé
on l'admirait dans sa fumée
elle n'avait pas ce petit nez
le blaire ancien... j'ai oublié.



Le Mousquetaire des Mots 23/06/2010 08:11



Une bien belle réponse à Blanche qui ne manque pas de piquant. Bravo LT



ledif trocas 22/06/2010 04:37



le jour est proche où il n'y aura plus aucune frontière et où tout circulera totalement librement. Faut -il s'en réjouir ou le déplorer? je ne sais pas, mais quoiqu'il en soit le phénomène semble
irrésistible. Les lois protectionnistes et les murs se lézardent aussitôt érigées; c'est de plus en plus malgré nous qu'on veut nous protéger.
Tout va changer dans les très prochaines années. La machine s'est emballée, on ne peut l'arrêter. Est-ce un bien, est-ce un mal? je ne pense pas qu'on puisse porter là-dessus un jugement
manichéen.



Le Mousquetaire des Mots 23/06/2010 08:10



Bonjour Ami Fidèle,


Comment commenter ton commentaire ? Tu dis tout. Cependant, si je suis en accord sur le fait que la machine s'est emballée, je ne partage pas ton avis sur le
fait qu'on ne puisse l'arrêter. Il me semble que c'est possible à condition qu'il y ait la volonté politique de le faire. Et je ne veux pas en perdre l'espoir, les générations à venir auraient
trop à perdre.


Bonne journée            Fred



sylvie 20/06/2010 21:45



J'ai lu quelque part (sais plus où…) que la taxe pour la copie privée collectée sur les ventes de supports de stockage rapportait grosso modo 280 millions d'euros par an. Il y a de quoi largement
"dédommager" les couineurs (mes sous, mes sous…) qui couinent d'autant plus fort que les progrés techniques leur permettent de se faire un max de sous avec un seul enregistrement studio… dans ce
cas, la technique moderne ne les dérange pas, quand elle leur permet de se dorer au soleil au lieu d'être sur scène…



Le Mousquetaire des Mots 21/06/2010 20:15



Bonsoir Sylvie,


J'aimerais connaître tes sources car cela permettrait sans doute de pondre un article intéressant. D'une certaine manière, je trouve un peu facile de
crier contre les pirates quand on sait ce qu'il en est des "producteurs" et des organes de "gestion". Il faudrait peut-être que notre société cesse de porter le fric au pinacle : quand on sait ce
qu'il se passe dans le foot, on n'a aucun mal à imaginer que dans d'autres domaines, ce n'est pas plus reluisant.


De toute façon, plus on en a, plus on en veut. Je me demande bien à quoi sert d'avoir un oreiller plein aux as puisque, au bout du compte, on part comme
on est venu, sans rien d'autre qu'une enveloppe mortelle. Et les héritiers n'ont plus qu'à se déchirer pour en empocher le plus possible et le dépenser tout aussitôt.


Bonne soirée à toi et merci de ta visite.



moustic581 20/06/2010 14:33



Hadopi fait parti de l'esprit étriqué d'un hexagone dont les recettes de TVA se feraient rares avec le téléchargement .. voila la justification, les artistes,  peuvent toujours faire de la
scène  A++



Le Mousquetaire des Mots 20/06/2010 14:37



Bonjour Moustic,


L'intérêt, toujours l'intérêt. Y'en a un peu marre de voir toujours le même principe dicter sa loi. Foutu pays incapable de se concentrer sur les vrais
problèmes et qui ne met en avant que le fric.


Bonne fin de dimanche. Amicalement



Blanche de Marseille 20/06/2010 13:53



De toutes façons , en ce qui me concerne , HadoPue m'a tellement dégoûtée que je n'écoute plus rien d'exagonal ! Je suis en permanence sur des radios étrangères et je m'en porte plus que
mieux ! Ils peuvent se les garder leurs vedettes  ( quelle déception concernant notamment Juliette Greco à laquelle j'ai consacré un billet et dont j'appris qu'elle était l'une des plus
ferventes d'HadoPue ! )...jeune et fauchée elle se fut réjouie d'être téléchargée...aujourd'hui , vieille et riche ...ce n'est plus le même tabac !  au large ...trop dégoûtée !



Le Mousquetaire des Mots 20/06/2010 14:25



Bonjour Blanche,


Ta réaction ne m'étonne pas tant elle te ressemble. Tu m'épates : j'ignorais que JG était encore de ce monde. Quand on pense qu'elle a commencé à Pigalle (ou
Montmartre ?) sur les trottoirs. Tout cela paraît bien loin. L'argent tue tout puisqu'il ne draine que lui-même. Ce n'est pas si surprenant qu'elle soit pour l'HADOPI. A chacun son truc, non ?
Toi et moi ne sommes pas de cette trempe-là, nous n'évoluons pas dans son monde (Dieu merci !).


Allez, ne ronchonne pas et surtout ne regrette pas ton billet : tu l'as fait, il correspond donc à un moment précis. Et puis, les regrets sont stériles et
comme on ne peut revenir sur le passé...


Je te souhaite un dimanche ensoleillé et paisible. Amicalement            Fred


 



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche