Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 07:11

Nous sommes en pleine réforme des retraites, de l'alignement des différents régimes... Je viens d'écouter très attentivement la vidéo que Tisserande a mis en lien sur son blog. Je vous en conseille l'écoute si vous n'avez pas eu la chance d'avoir connu auparavant son existence. Ca remet bien des choses en place. Cela permet d'avoir une approche de la question, bien différente de celle dont on nous répète à sassiété que nous sommes des charges exponentielles.

 

J'ajouterai quelque chose de particulier quant au sujet des retraites. On nous parle de tout (mais est-ce vrai ?) afin de nous convaincre (ce n'est que du bourrage de crâne) que la réforme en cours est inéluctable. Pourquoi n'évoque-t-on jamais la courbe de la mortalité ? L'espérance de vie s'allonge peut-être, mais pas pour tout le monde. Il n'y a pas d'âge pour mourir et nul ne sait quand la mort viendra frapper à sa porte.

C'est bien joli de faire de la prospective, mais à condition que tous les paramètres soient pris en compte. Pourquoi ne met-on pas en regard et la natalité et la mortalité ? Pourquoi les stastitiques ne vont-elles jamais que dans le sens de l'idéologie pratiquée ? Ce manque d'objectivité flagrant devrait susciter la suspicion quant aux chiffres donnés, aux hypothèses formulées, aux projections temporelles qui ne correspondent qu'à des hypothèses d'école invérifiables. En termes clairs, tant qu'on ne prendra pas en compte tous les critères, jamais il n'y aura de véritable politique sociale. Sans doute le libéralisme a besoin de cette partialité pour subsister...

 

http://tisserande.over-blog.com/article-diffusons-cette-video-52481270.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Réformes
commenter cet article

commentaires

barovin 29/07/2010 06:38



La prospective "comptable" à 2050 n'est que de la poudre aux yeux. Je serais assez curieux de voir la prospective des années1960 concernant les années 2000. Pour édifier un modèle cohérent de
prospective économique et social, il faudrait au moins connaître  les inventions qui vont boulerverser notre monde, sur le plan économique, social, environnemental  voire médical dans
les 40  prochaines années. Autant dire qu'il s'agit d'une mission impossible. En fait ce que nous propose l'UMP n'est ni plus ni moins que la régression sociale afin de préserver les
privilèges de leurs amis milliardaires...Pour notre part, nous devons proposer le progrès dans la justice sociale....un autre monde dont il faut convaincre les indécis..oà la lumière des
conquêtes sociales initiées par les partis  de Gauche ( en 1936, en 1945, en 1981 et 1997....tout ne fût pas rose, mais essentiel pour améliorer la vie des humbles..)



Le Mousquetaire des Mots 31/07/2010 08:49



C'est vrai que les données avancées pour imposer la réforme des retraites sont contestables dans la mesure où la prospective est
partiale : tout comme on a tablé sur une croissance indéfiniment exponentielle, on assoie la réforme sur des chiffrages que des éléments inconnus peuvent contrer du jour au lendemain (séismes,
mortalité brutale, guerres...). C'est là le propre de la prospective à long terme. Or, il faudrait pratiquer une prospective de terrain à court terme afin de disposer de toutes les données en
temps réel. Mais le but poursuivi par ce long temps recouvre une tout autre réalité: trouver des fonds afin d'être à un endettement de 3% du PIB en 2013.



La Bernache 28/07/2010 10:16



Bonjour cher Fred    J'ai eu le plaisir de la visite de jean georges qui venait de chez toi
...même longueur d'onde ...ça réconforte parce que j'avoue que j'ai tant la nausée , encore au sujet de ce qui se passe aujourd'hui , cette réunion concernant les gens du voyage , stigmatisés
devant tout le pays - quel malheur ! Franchement j'ignore SI je voterai ou non  ...il faut battre cet hystrion dangereux à tout prix ...alors peut-être que je traînerai mes savates au bureau
de vote ...MAIS SI passe la GAUCHE , la vraie , ils n'auront pas intêret à se manquer !!!  Toujours balancer entre ...je vais ou je vais pas ?! eh ben c'est pas drôle du tout , je ne
supporte pas qu'on insulte les Communistes dont je me souviens que le Préfet Jean Moulin a donné sa Vie pour combattre La Bête Hitlerienne - Je les aime ces gens-là et la seule qui prit ma
défense devant un Directeur avide de profits , fut justement une Communiste ( qui en perdit sa place quelques mois plus tard )  Rien que ça me dit que je ferai TOUT ce que je pourrai
...inch'Allah ! Amicalement à toi , on se serre la patte Camarade ( té même si t'es pas Communiste ...lol  )



Le Mousquetaire des Mots 31/07/2010 08:53



Bonjour Blanche,


Il ne faut jamais baisser les bras : on n'a de cesse de se projeter dans l'avenir. C'est bien, mais il faut également savoir que
l'avenir n'est jamais connu d'avance, d'où la volonté de ne jamais baisser les bras. C'est tout la population qui écrit l'avenir, les politiques ne sont que des incidences momentanées. Le
déterminisme est une donnée subjective de même que la prospective. Il revient donc à chacun de se déterminer et de refuser d'être dirigé en aveugle.



Philippe 27/07/2010 22:02



Merci pour cette info. Je vais mettre ca de ce pas sur mon blog.



Le Mousquetaire des Mots 28/07/2010 06:41



OK



Tisserande 26/07/2010 15:00



Bonjour,


C'est la réalité de la souffrance (aggravée) que je vois autour de moi qui me met en colère!


D'abord sur l'organisation du travail et les retraites. Comment veut-on que des personnes comme mon époux travaillant dans le BTP et qui ayant été en arrêt presque toute l'année dernière pour une
capsulite dûe à son travail, sa collègue (femme dans le BTP sous prétexte d'égalité : égalité qui là sert l'exploitation) après des arrêts à répétition pour une tendine qui l'a conduit à une
opération, (et je pourrais en citer d'autres!), comment veut-on que ces personnes travaillent au-delà de 60 ans? Par ailleurs même ceux qui semblent avoir un travail plus "cool", vivent le stress
et l'injustice (je ne développerai pas ici ce que voient nos enfants dans leurs boîtes respectives!!!); comment peut-on croire qu'ils vivront en bonne santé avec tout ce stress qu'on leur impose
?


On parle d'économie, de retraites, mais n'est-ce pas l'humain qui a disparu de notre monde?


Un autre exemple vécu il y a environ une semaine concerne les personnes âgées en l'occurrence, ma mère. Ayant fait des malaises à répétition et à la vue de l'un d'eux important mon frère a pris
l'initiative d'appeler le médecin de garde; renvoi vers le n° du SAMU qui ne juge pas utile de l'hospitaliser! Evidemment plus de 90 ans, on peut les laisser mourir, on ne cherche pas à savoir
quelle peut être l'origine de ses problèmes!!! Résultat : nous nous sentons coupables de la laisser souffrir et attendre encore attendre dans un sentiment d'inutilité et impression de charge pour
la société et nous, en même temps impuissants! Bien sûr on ne peut pas empêcher la mort mais au moins soulager les souffrances!!! Est-ce cela le progrès et la modernité?


Toutes ces réalités me posent un immense problème! Comment des objectifs économiques peuvent determiner des choix sur la vie et la mort des gens? J'imagine l'immense cas de conscience que cela
doit poser aux personnels soignants!


Pendant ce temps-là (grâce à toutes ces souffrances?) les très riches 0,2% de la population de la planète détient 40% de la richesse privée du monde! Ceux_là n'ont pas de problèmes de
conscience!!!!



Le Mousquetaire des Mots 26/07/2010 20:11



Bonsoir Tisserande,


Les exemples que tu donnes sont révélateurs. Ce que vivent tes proches est commun à bien d'autres. Et c'est cela qui est inquiétant : la galère est de plus
en plus terrible. Mais pour les politiques qui ne sont pas confrontés aux déboires du commun des mortels et pour lesquels la voie est toute tracée et les tracas évités, il n'apparaît pas évident
qu'il faille envisager d'autres méthodes et cesser de pressurer ceux qui n'en peuvent déjà plus.


La santé est le bien le plus précieux, quand elle est en souffrance elle réclame qu'on s'en préoccupe. Mais le système est tellement verouillé, l'âge venant,
tout se complique. Et on répéète qu'on est solidaires... A croire que ce mot a perdu son sens.


Tu sais qu'aujourd'hui il faut être productif et que tout ce qui coûte doit d'abord rapporter. On nous menace de vieillissement de plus en plus durable et
donc de surcoût. Ce vieillissement qui concerne une frange de la population et non sa totalité exige sans doute qu'on en tienne compte. Mais pas au détriment des uns ou des autres. Or, considérer
seulement sur le plan financier le rallongement de la vie revient à dire qu'il vaut mieux mourir en bonne santé pour que la société n'ait pas à en supporter le poids. En fait, je me demande si on
n'est pas un peu trop proches de l'eugénisme. Taxer les gens à parir de 50 ans afin d'assurer le coût de la dépendance démontre selon moi la désaffection de l'état dont le premier devoir est
d'assurer que le peuple, source de richesse puisqu'il travaille, vit décemment. A toujours ramener à tout à l'argent revient à dire qu'il faut que ça change. Et on semble prendre le chemin de
l'assurance volontaire et non plus communautaire. Pour pousser un peu loin la dérision, il faudra bientôt que les nouveaux-nés s'assurent eux-mêmes, histoire de ne pas coûter un sou à la
société...


L'été passera, d'autres nouvelles seront répandues et nous aurons à disséquer par le menu les événements qui se succèderont. Il faut être vigilant plus que
jamais, nous sommes à une époque charnière et si nous n'y prenons pas garde, nous prendrons tout dans la figure sans que nous ayons notre mot à dire. Une certaine mayonnaise est en train de
prendre, ne la ratons pas.


Je pense fort à toi, ne capitule pas. Amicalement              Fred



Nalou 26/07/2010 01:22



Bonsoir Fred


Comme toi je m'inquiète de toutes ces mesures à venir la cotisation supplémentaire à partir de cinquante ans, bizarre personne n'en parle je l'ai bien lu pourtant l'augmentation csg et rds tssss
tssss je me demande bien comment on va pouvoir s'en sortir s'il faut payer plus et encore plus que plus ça va faire beaucoup à mon avis, ça ne peut pas durer jusqu'en 2012 enfin j'espère...


Bises Nal



Le Mousquetaire des Mots 26/07/2010 19:57



Bonsoir Nalou,


Moi aussi j'ai lu des articles sur ce sujet. Ces gens ne manquent pas d'imagination et ne font que peu de cas des opinions des autres. Des associations
s'inquiètent d'ailleurs sur ce sujet et disent déjà que c'est contraire à la solidarité. Encore de beaux jours en perspective et de sacrées bagarres en vue. C'est cela la résultante de
l'idéologie : des oppositions de plus en plus marquées. Et en face, l'auto-persuasion d'avoir raison. En fait, que leur importe que ceux auxquels sera réclamé de cotiser encore plus pour, sans
doute, n'avoir pas besoin,de quoi que ce soit parce qu'ils ne seront pas dépendants : pour une vision de droite, l'argent doit rentrer dans les caisses et tous les moyens sont bons. C'est à
courte vue et dangereux, mais ils n'en ont rien à faire car eux, ils auront les moyens de cotiser sans se priver.


Il y a de fortes chances qu'en septembre la manif prévue soit bien plus important que tout ce qu'on peut imaginer. Et là, la responsabilité est d'un seul :
son entrevue à la télé a enfoncé le clou, il ne veut rien entendre. Et pourtant, il faudra bien qu'il écoute s'il veut rester au pouvoir jusqu'à la fin de son mandat. Quand on exaspère un peu
trop le peuple, il se révolte. Les motifs ne manquent pas, surtout depuis que des journaux révèlent la face cachée du pouvoir et ses compromissions. Pouvoir qui
joue un jeu dangereux, plus pour lui-même que pour ceux qu'il assujettit. Je prédis un automne chaud, très chaud. Et je n'en attends rien de bien bon. Tout semble indiquer qu'on
va dans le mur et salement. Pourtant, nul ne réagit et ne semble vouloir comprendre. C'est inquiétant. Quant aux économistes, ils sont de plus en plus unanimes à dire que la sortie de crise ce
n'est pas pour demain et que les analyses qu'en font les politiques sont erronées. Apparemment, il semble qu'ils ne soient pas plus entendus que les autres. Autre signe inquiétant car être
raisonnable serait meilleur pour l'avenir que ce statu quoi immobile d'une pensée libérale outrée.


Je continue à explorer toutes les hypothèses et analyses : j'aurai alors peut-être un article.


Je te souhaite une bonne fin de soirée. Amicalement         Fred


 



Blanche de Marseille 25/07/2010 10:55



Cher Fred  , non ce n'est pas ce que tu écris dans tes billets qui m'amène à la conclusion que je t'ai livrée quant à ma capacité citoyenne à participer ou non désormais à un vote
quel qu'il soit - je viens de relire un bouquin , qui , si tu arrives à te le procurer  ( je doute qu'il soit réédité )  te laisserais pantois !    d'Alain Jaubert et
Alain Moreau - Ed 1976  -   dossier  d ...comme drogue   :  le Milieu et la Politique... les Gros bonnets...les financiers et les Filières ...EN
FRANCE     Tu veux cauchemarder  ?... alors regarde vers Baroso et Consorts qui nous ont IMPOSE un Traité que nous avions massivement refusé !!!  Regarde vers l'Euro
cette monnaie de singe qui dès sa mise en service augmenta exactement de 30 % tous les prix - là où il fallait 100 Frs , désormais il fallait 130 Frs pour faire une équivalence !!!  J'estime
que nous sommes dans un piège !  Amicalement à toi et chacun prend ses décisions en conscience 



Le Mousquetaire des Mots 31/07/2010 19:26



Bonjour Blanche,


Je croyais avoir répondu. Eh bien non, pas du tout ! Tss, tss, pas très correct. Et surtout pas dans mes habitudes.


Une fois de plus, tu cites fort à propos tout ce qui incite à ne plus rendre une visite de courtoisie aux urnes.


J'essaierai de trouver le bouquin en question même si tu me dis que je le dénicherai difficilement.


Bonne fin de journée. Amicalement            Fred



sans importance 24/07/2010 23:19



Salut Fred. Pas encore vu la vidéo mais lu avec attention les coms et tes réponses. Que dire de plus ? Chacun a son opinion et sa façon de voir les
choses mais nous avons tous en commun de nous laisser prendre en otages par des gens (de droite ou de gauche) avides de pouvoir. Libre à chacun de choisir par qui il veut se faire manger, tel
semble être notre seul destin en ce bas monde.


Ne plus voter ? poser des bombes ? Couper des têtes ? Se suicider ? Continuer à subir ? Se taire ?


Sont-ce là des solutions ? J'en doute mais est-ce parce que je doute que je dois laisser les autres décider pour moi ?



Le Mousquetaire des Mots 25/07/2010 07:51



Bonjour,


L'extrémisme n'a jamais arrangé les choses. Certes, c'est tentant, mais autant mieux vaut conserver son sang-froid et ne pas se laisser aller au désespoir.
Les affaires du moment (qui tournent au mauvais feuilleton) n'appellent pas au calme. Chacun de nous en ressent un éoceurement intense et tout le monde se met à penser "Tous pourris". Il faut
bien reconnaître que tous les lièvres levés par la presse (et ce n'est pas fini) pénètrent notre intelligence, s'imprègnent durablement dans notre mémoire (individuelle et collective) et
bouleversent nos certitudes (quand on en a encore). Tout semble remis en question, et durablement. Pour reprendre une expression devenue célèbre il n'y a pas si longtemps, il faudrait nettoyer
tout ça "au karcher". Est-ce bien là LA solution ?



Jean Georges 23/07/2010 23:30



Bonsoir Fred,


Comment qu'il démonte une propagande ce monsieur!!. J'ai adoré sa connaissance du dossier, et les ficelles que manient avec habileté les sarkozystes et autres sarkonautes pour nous vendre leurs
salades.


Je m'étonne encore qu'il reste un énorme bastion d'umpistes a suivre comme un seul homme le tissus de mensonges et d'imbécilités distillées par la savante Triplette Sarko, le Fion et l'autre
honte de la République le sinistre chargé du dossier( rien que de citer son nom me donnerait envie de dégobiller ... Woooeeerrrttt !!! pardon, mais je suis proche de l'écoeurement. JG.



Le Mousquetaire des Mots 25/07/2010 07:43



Bonjour Jean-Georges,


Il a ses adorateurs et ses contradicteurs ce monsieur. Je l'ai écouté avec plaisir parce qu'il est plein de vie, tant pis si tout ce qu'il dit n'est pas LA
Vérité qui sort du puits. Tant que la contradiction existera, la liberté survivra. Etre libre, c'est ça la vraie vie et avoir le courage de ses convictions également. Je souhaiterais que tous
ceux qui parlent au nom de tous le fassent avec honnêteté et cessent de taire les vérités qui se contredisent et se complètent fatalement. Tout n'est jamais tout noir ou tout blanc, c'est plutôt
dans les nuances de gris. Alors ayons le courage de regarder les vérités dans leur ensemble, ne zappons rien avant de nous déterminer. Et surtout essayons de ne pas nous laisser
décourager.



Blanche de Marseille 23/07/2010 08:23



Cher Fred , laisse-moi te dire l'admiration que j'éprouve encore une fois devant ta réponse à mon com !  Il n'y a rien à ajouter , tu exprimes parfaitement ce que je pense et ton
conseil est le plus sage qui soit ! Ce n'est pas toi qui m'amène à cette décision de ne plus jamais voter , mais uniquement ma réflexion qui me fait comprendre que l'exercice du Pouvoir  (
plus encore que la possession de l'argent ) dénature le meilleur !!! quand bien même j'en trouverais UN , présentant toutes les qualités humaines requises pour être un excellent Président , je
sais qu'il se fourvoiera inéluctablement !!!  Même pour les Municipales ( que je gardais ) c'est terminé !!!  Ici , ce n'est plus que mitage de collines , béton partout , campagnes
détruites ...AFFREUX !  l'UMP s'est emparé de tout ici pour nôtre malheur , succédant à une Gauche qui nous a complètement trahi(es ) - Je trouve particulièrement odieux le fait que le
Président soit chef de Parti ! Conclusion , on ne peut plus voter ! De toutes façons hein ?...je vais écouter de la musique ! Toute mon amitié  :-)



Le Mousquetaire des Mots 25/07/2010 07:38



Bonjour Blanche,


Je me dis de plus en plus souvent que je ferais mieux de me taire quand je constate que mes propos sont interprétés comme tu le fais. Certes, je sais comme
tout un chacun qu'il n'y a pas (ou plus) grand chose à attendre des politiques ou de la politique, cependant malgré le dégoût que je ressens et l'envie irrépressible que j'aie de gueuler un grand
coup et de dire merde à tout ça, je ne renonce pas aux urnes. Bien au contraire, je continuerai à déposer mon bulletin car je refuse de me laisser tourner en bourrique. Je crois encore en la
démocratie, j'agis avec les moyens qu'elle m'octroie. Je sais, cela n'a rien d'évident, mais pourquoi laisserais-je étouffer ma voix ? Je continuerai donc à la faire entendre même si elle est
inaudible. Pas question que je baisse pavillon ou que j'accepte de ne plus m'exprimer.


Bon dimanche à toi chère Blanche. Avec toute mon amitié          Fred



geo 22/07/2010 23:02



bonsoir...


j'ai regardé cette vidéo..et je suis malade de rire..


Cette vidéo..enfin le guignol qui prétend savoir, nous fait un discours de 10 mn sur le "vivre vieux"...,


si l'on vit plus lontemps c'est parce que la retraite est a 60 ans..


si l'on recule cette agé l'on mourra plus tôt....


que d'aneries....


Et puis il prend les gens pour des cons en nous expliquant ce qu'est la retraite par répartition...


tout le monde sait que ce sont les actifs qui payent nos retraites...


Il rappelle le blocage des salaires...mais voyone en 1983 Mittérand a gelé les salaires et pendant tout son règne....


Il mélange tout ce gus et fait de la désinformation...


je suis déçu que tu prennes cela comme une référence...


car ce discour est totalement partisan....


lui il sait les autres sont des nazes...


voila ce que j'en ai retiré..


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 23/07/2010 02:01



Bonsoir Géo,


Dis-moi, sais-tu que la retraite par répartition intergénérationnelle risque de devenir intragénérationnelle ? CSG, CRDS des retraités alignées sur celles
des salariés ? Cotisation supplémentaire à une mutuelle à partir de 50 ans ? Bref, des mesures étudiées en ce moment qui permettraient de maintenir le système de répartition... il est question de
raboter les niches fiscales et les "vieux" sont de ceux qui en bénéficient, ils sont donc dans la ligne de mire des penseurs du futur.


Ne sois pas déçu de ma position au sujet de cette vidéo : elle remet en place l'autre versant des retraites et même s'il y a des exagérations, il y a
également bien des vérités qui ne sont jamais abordées. Bien sûr qu'il est partisan (c'est un homme de gauche), mais pas davantage que ceux qui pensent différemment de lui.


Le fait de travailler plus longtemps ne réduira peut-être pas la tranche de vie impartie à chacun, en revanche c'est que la vitalité des individus étant
inversement proportionnelle à son âge, travailler quelques années de plus ne se fera pas sans conséquences sur la qualité de vie. Ce n'est pas à toi que j'apprendrai que l'âge venant on est moins
vif, on ralentit, on fatigue plus vite... Ah, si l'on avait toujours 20 ans... ?'es-tu pas heueux d'avoir du temps pour te consacrer à ta quête visuelle de l'absolu naturel ? Si tu avais 40 ans
aujourd'hui, serais-tu heureux d'avoir à travailler sur une plus longue durée sans savoir si tu pourras un jour enfin disposer de ce temps auquel tu aspires pour enfin faire ce qu'il te plaît
?


Bonne nuit Géo Amicalement       Fred


 



Blanche de Marseille 22/07/2010 10:41



Cher Fred tu n'as pas tort de me penser un chouïa fatiguée ...mais la chaleur n'est pas en cause sur ce coup - comment avoir envie de voter quand TOUS LES DES SONT PIPES ???  La
rentrée va être très dure je pense - les Citoyens sont pris pour des billes et l'escalade d'une mauvaise action à une autre par ce Gouvernement Ultra-Libéral  n'est qu'un immense piège dont
j'ignore comment et quand nous pourrons en sortir ?!  mon dégoût dépasse tout au sujet de ce gouvernement ! amicalement à toi



Le Mousquetaire des Mots 22/07/2010 19:41



Bonjour Blanche,


Je me doutais que ta "fatigue" était davantage morale que physique. Je te sens hérissée par toutes les magouilles qui viennent enfin au jour et par l'absence
de scrupules des uns et des autres. Je partage le sentiment de cette injustice que font les grands aux petits, des torts qu'ils causent à tous avec une insolence et une suffisance insupportables.
Si c'est cela avoir un destin national, autant rester dans l'anonymat le plus obscur. Le conformisme libéral est nuisible à la démocratie. Les exemples qui pleuvent au quotidien ressemblent
davantage à l'inoculation insideuse d'un poison qu'à un exemple à suivre. Le dégoût qu'on en ressent grandit, couve sous la cendre des illusions et  finira par exploser mais ce n'est pas
pour autant que cela s'arrangera car en effet que ce d'un bord ou de l'autre, ils ont les mêmes tics, habitudes et désirs de domination. Alors en quoi croire puisque ceux qui prétendent à la
magistrature suprême sont aussi tordus que ceux qui la détiennent ? L'attirance du pouvoir semble engendrer des travers irréversibles. Comme s'il était impossible de rester honnête. Pas étonnant
que la morale n'étouffe personne puisqu'ils sont tous semblables et ne valent pas mieux les uns que les autres. Ce n'est qu'affairisme, tensions, luttes intestines (qui sera celui qui sera
désigné pour la lutte du pouvoir ? Celui-là plutôt que celle-ci ? Oui, de quoi avoir la trouille au ventre et le sentiment d'un dégoût grandissant. Ils se ressemblent tous même s'ils avancent
avec des arguments apparemment différents. Le seul but que tous poursuivent, c'est l'accession au pouvoir. C'est à vomir et à pleurer.


Mais la vie continue tous les jours avec ses cohortes de beau, de laid, de désirs, d'envies réprimées, de désespérance également... Et bien puisqu'elle
continue, autant profiter de ce qu'elle nous offre et attendre le moment où la bulle inaccessible éclatera.


Je te redis toutes mes amitiés sincères. Bien à toi          Fred



Pat59 21/07/2010 12:30



Bonjour Fred,


Je suis allé visionner cette vidéo, plié en deux je suis, il a un talent d'orateur incroyable et en plus ce qu'il dit est vrai.


C'est d'ailleurs ce que je pense et ai écris en son temps sur mon blog, tous les paramètres ne sont pas pris en compte et surtout on ne sort que ceux qui va dans le sens de ce que veux Sarkozy.


Mais si on fait le rapport natalité/mortalité le rapport est nettement en faveur de la natalité (heureusement) et comme il le dit :"on prévoyait il y a dix ans 250000 naissances par ans et
aujourd'hui nous en avons 850000"


Et en prise de compte de l'espérance de vie, il faudrait remettre les choses en place comme il le fait.


J'encourage également tout ceux qui passent à aller voir la vidéo, elle vaut le détour.


Je l'ai toujours dit et encore plus maintenant qu'avant, les retraites n'ont jamais été un truc social, c'est un impôt déguisé, le but est d'engranger le maximum et surtout enfuir le nuisible qui
en profite le plus rapidement possible.


Relève la phrase où les cotisations publiques avaient mis les caisses en exédentaires, cet argent a été pris pour le mettre dans le privé, et maintenant on demande au peuple de les remplir de
nouveau sans demander au privé de rendre ce qu'ils avaient eus indûment.


Amitiés


Pat



Le Mousquetaire des Mots 21/07/2010 15:37



Salut Pat,


Je savais que cette vidéo te plairait car justement j'avais écouté ce que tu disais à ce sujet. C'est un bonhomme plein de vie qui gesticule, c'est vrai,
mais surtout qui articule de manière intelligente et audible par tout le monde. Dommage qu'on n'ait pas davantage de bonhommes de cette espèce, ça secouerait la léthargie très à la mode en ce
moment. Et un conseiller de cette eau ferait du bien non seulement aux syndicats mais également aux politiques qui ont trop tendance à tirer la couverture dans leur sens unique.


Bonne fin de journée et au prochain article, ici ou là.


Amicalement          Fred



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche