Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 15:55

Si j'en crois ce qui s'écrit, il fut un temps où il existait environ une vingtaine de partis, plus ou moins importants. Aujourd'hui il existerait plus de 200. En fait il s'agit d'officines dérivées des grands partis. Une manière de récolter de l'argent permettant de financer les campagnes de manière large alors que légalement les donations aux partis se limitent à 7500 euros. 

D'où la question lacinante : où trouver de l'argent pour tenir le choc face aux frais engendrés par la propagande ? Impossible de déroger ouvertement aux principes établis par la loi. D'où la nécessité - à moins que cela ne s'appelle l'opportunité - de créer des associations ou des fondations car un donateur peut généreusement distribuer plusieurs enveloppes à plusieurs partis, associations ou officines, ceci en toute légalité. Toujours selon ce qui se dit, il semblerait que l'émiettement des officines soit plutôt du fait de la droite que de la gauche.

Pour faire bref, une quinzaine d'associations ou de micro-partis ont totalisé, pour la seule année 2008, à peu près 1 million et demi d'euros.  La majorité de ces "officines" sont de droite et une seule de gauche (ce qui était contraire aux normes établies par le PS). Cette somme est astronomique quand on sait qu'il existe plus de 200 partis-satellites et que tous contribuent au financement réel des campagnes, qu'elles soient locales, nationales, européennes ou présidentielles. La politique draine vraiment beaucoup d'argent (et en matière de communication, c'est fou la consommation financière des pubs), visiblement trop d'argent. Rien d'étonnant qu'il puisse donc y avoir des dérapages, le premier d'entre eux étant justement ces "microcosmes" affiliés aux principaux partis.

Si cela vous intéresse, ci-dessous le PDF qui donne les comptes de l'an de grâce 2008 (oui, oui, c'est de notoriété publique, comme tout ce qui touche à la fonction publique - notamment). Il y a de nombreux tableaux, beaucoup de blabla, mais si vous êtes de ceux qui aiment savoir à quoi s'en tenir, ça vaut le coup d'y jeter plus qu'un oeil. C'est très instructif...

http://www.cnccfp.fr/docs/partis/comptes/cnccfp_comptes_2008.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu finance
commenter cet article

commentaires

segolin 28/07/2010 20:50



Bonjour cher mousquetaire des mots ,la chaleur de Juillet m'a terassé et je bats ma coulpe de cette absence céans,moi j'ai pris le parti d'en rire ,est-ce un
vrai parti ,un sous-parti ,un anti -parti ,un faux parti ,mefions nous des imposteurs de toute nature qui se cachent derrière un blog pour jeter leur fiel..........Ils ont la couleur du Canada
dry mais c'est vraiment du Canada dry! Mes hommages


Rocky segolin (pseudo que je dois à Laure76)



Le Mousquetaire des Mots 31/07/2010 09:01



Alors Sieur Segolin, on se laisse abattre par les grosses chaleurs, préférant l'ombre de sa cagna aux rayons ardents de l'astre rayonnant... Tss,
tss...


Je plaisante : moi-même ne suis scotché à mon clavier que rarement. Manque de temps. Et parfois, pas l'envie. Mais présentement, je suis libre de naviguer au
gré de ma fantaisie. Je devrais donc en toute logique pouvoir glaner ici et là sur la toile de quoi me goinfrer pour régurgiter ensuite.


Quoi, l'image ne te plaît pas ? Trop crue ? Incongrue ? Peut-être, mais ma fringale est telle après mes absences momentanées prolongées que je vais prendre
un plaisir gargantuesque à dévorer sans retenue tout ce qui passera à portée de ma gloutonnerie.


Je te souhaite un mois d'août plus reposant que ne le fut juillet (depuis quelques jours, après une chaleur torride et mettant à mal notre température
corporelle, les nuits sont aussi fraîches qu'après le 15 août, période où l'on bascule insidieusement vers l'automne). Amicalement         
Fred



sylvie 22/07/2010 08:25



Bonjour Fred,


dans ce tableau, on peut remarquer la part  écrasante venant des "dons" pour le financement de l'UMP, et la part assez faible venant des élus et des adhérents… les élus reversent normalement
une part plus ou moins importante de leurs indemnités à leur parti. En général, 20 %, et la quasi totalité au PC (voir le montant venant des élus au PCF).


 


Certains élus, qui doivent leur élection à leur parti, "oublient" cette obligation régulièrement, et se mettent à jour avant un congrès, soit pour pouvoir participer au vote, et, surtout, quand
ils veulent être de nouveau désignés par leur parti pour un scrutin.


Va te faire élire député tout seul, sans la machine d'un parti pour t'aider… bref, on tourne en rond, et il ne faut pas s'étonner de voir toujours les mêmes, y compris incompétents, en tête
d'affiche.



Le Mousquetaire des Mots 22/07/2010 19:47



Bonjour Sylvie,


Je vois que tu as "épluché" à fond la caisse. Moi aussi j'avais remarqué que l'apport des adhérents était nettement moindre que les donations consentis par
des gens riches qui déduisent leurs dons tout aussitôt.


Tu ne m'étonnes pas en disant que sitôt élus, ceux qui ont bénéficié de l'appui d'un parti oublient tout aussi vite qu'ils l'avaient fréquenté, ce qu'ils lui
devaient. Que veuxt-u , ces gens-là sont obsédés par le pognon et n'ont guère d'éducation (hormis la culture du portefeuille bien garni). Pas étonnant que ce soient toujours les mêmes qui
héritent des sièges : à force de conserver ce qu'ils devraient donner, ils s'enrichissent (la fructification,ça existe, les bons placements également) et n'ont aucun mal à rectifier le tir dès
que le besoin se fait sentir d'être soutenus. Ah le confort d'un parti fort... ! Ce n'est pas demain qu'un Don Quichotte renaîtra et rendra l'espoir aux opprimés... Quel dommage !



ledif trocas 21/07/2010 13:52



Ah ! le Tour ! que je m'entête à nommer tour de FARCE...


souvenir pour souvenir, "quand j'étais petit" nous habitions près d'ArgelèsGazost au  pied de l'Aubisque et je courais à côté des coureurs qui escaladaient les pentes terrible vers les 
cols...


nostalgie, quand tu nous tiens...



Le Mousquetaire des Mots 21/07/2010 15:40



Oui Ledif, ton tour de FARCE n'est passé inaperçu et je l'ai particulièrement apprécié. Je constate que toi-même étais attiré par
ces coureurs, mais toi au moins, tu les accompagnais, tandis que moi j'attendais surtout la caravane...


Suis-je nostalgique de ces jours anciens ? Un peu, mais pas vraiment : aujourd'hui je n'ai plus les yeux innocents de mon enfance.



ledif trocas 21/07/2010 02:38



Que voulez-vous, Camarades?
En cette saison, sous les partIES la plage !


j'ai entendu que, pour se distraire un peu, le sieur Woerth Eric était allé regarder paser les rois de la pédale... Quel sain divertissement pour un ministre. Ne s'est-il tyrouvé aucun
journaliste pour recueillir son expertise sur le Tour de Farce?



Le Mousquetaire des Mots 21/07/2010 06:39



Hello dear Friend,


How do you do today ?


Mon anglais étant limité, je poursuis ce message dans ma langue maternelle.


Le tour de France. Comment peut-il encore porter ce nom puisqu'il déborde des frontières depuis quelques années ? Etrange appellation, non ? Quand j'étais,
môme, il y a avait des épreuves cyclistes locales, je les attendais fébrilement. Aujurd'hu, je ne comprends plus qu'on se plante au bord d'une route ou qu'on se cale dans un canapé pour voir des
roues tourner, activées par des mollets épilés. Alors, qu'un ministre fasse le dplacement pour s'extasier sur les performances de nos vélocipédistes... C'est vrai qu'après les exploits navrants
des footeux, que des compatriotes remportent des étapes, c'est bien plus honorable et ça revigore l'esprit national. Mais ça reste tout de même trois fois rien au regard de ce qu'il se passe dans
le monde. En fait, ça donne le sentiment que, pendant qu'on roucoule d'aise aux arrivées et qu'on bée devant la couleur des maillots, le reste est oublié, surtout en période où les esprits au
repos (ou censés l'être parce que ce sont les vacances). Comme si la matière grise se figeait le temps d'un intermède... Si la roue tourne sur le tour, elle tourne également dans la vraie vie :
on peut se ramasser une gamelle, que ce soit dans le peloton ou quand on s'autorise une échappée. Et ce monsieur, en ce moment, a vraisemblablement besoin d'échapper à la tourmente provoquée par
une certaine affaire. Mais cela suffira-t-il ?


Good by dear Friend                Fred



Pamphile 20/07/2010 17:52



Et dire qu'il y a une floppée de juristes - surpayés - à l'Assemblée nationale qui n'ont pas encore trouvé le moyen d'empêcher ces associations bidon... !?



Le Mousquetaire des Mots 21/07/2010 01:02



Sans doute parce qu'ils y trouvent aussi leurs comptes...



. 20/07/2010 13:01



APPEL DU 14 JUILLET

Pour une justice indépendante et impartiale

À propos des affaires Bettencourt

Les affaires Bettencourt qui dominent la vie politique française depuis plus de trois semaines donnent en spectacle une justice aux antipodes des principes
directeurs du procès pénal et des exigences du droit européen récemment rappelées par la Cour européenne des droits de l'homme dans ses arrêts «Medvedyev».

Le procureur de la République de Nanterre comme le procureur général de Versailles, du fait de leur lien direct et statutaire avec le pouvoir exécutif, ne
peuvent présenter aucune garantie d'impartialité.

Quant à la procédure d'enquête préliminaire privilégiée par le pouvoir dans ce dossier, elle est secrète et non contradictoire.

Il est urgent qu'une instruction soit ouverte et qu'elle soit confiée à un collège de juges indépendants respectant les règles du procès équitable,
notamment la présomption d'innocence, le principe du contradictoire et les droits de la défense.

Le discrédit jeté sur notre justice ne doit plus durer.

Je signe la pétition :

http://www.mediapart.fr/club/blog/la-redaction-de-mediapart/140710/deja-plus-de-11000-signataires-de-lappel-pour-une-justice

!!!! FAITE CIRCULER LARGEMENT, DIFFUSEZ ET SOYEZ NOMBREUX A SIGNER !!!!



ledif trocas 20/07/2010 05:16



Ô ministres voyous ! Ô conseillers véreux !
donc vous n'avez pas honte et vous choississez l'heure
l'heure sinistre et sombre où l'Europe se meure
donc vous n'avez ici pas d'autres intérêts
que de remplir vos poches et vous enfuir après
sur une île caraïbe où vous mourrez heureux?


ah, Victor! commence pas à râler! c'est juste une petite blague matutinale pour me mettre en plume.



Le Mousquetaire des Mots 21/07/2010 01:01



Bonsoir Ami Fidèle,


Bravo pour ce "couplet" dont Victor ne nierait pas l'utilité, la parodie, le pastiche étant des imitations sans doute mais également des reprises
intéressantes dans les débats actuels. Je crois me souvenir qu'il avait brossé un portrait assez dur d'un certain Badinguet qui n'est pas sans rappeler que l'histoire se répète et que les tyrans
se ressemblent tous.


J'espère que ces quelques vers dont tu me régales seront suivis de bien d'autres dès qu'Aristophane te laissera "muser"


Amicalement          Fred



ledif trocas 19/07/2010 17:03



ces sous partis se situent décidément SOUS LES PARTIES !


et bien sûr les dons à ces officines (je ne voudrais pas dévéloriser le bot terme "association") sont déductibles des impôts, je suppose.
Qu'attend-on pour récupérer ces sommes qui pourraient servir à aider les plus démunis de nos concitoyens?
Et puis interdire tous les couteux sondages promotionnels et les campagnes de pub dans lesquelles des milliards sont engloutis ! Ne serait autorisée qu'une campagne officielle limitée à la radio
et à la télévision. Et tant pis si la Parisot se retrouve au chomdu!



Le Mousquetaire des Mots 19/07/2010 21:36



Nous avons donc la même vision : le financement de ces officines est un vrai gâchis car il y a beaucoup à faire dans des domaines bien plus urgents. Mais
c'est vrai que refiler du pognon à ces sous-partis est effectivement déductible. Sans doute est-ce davantage porteur (et rapporteur) que de financer des actions bénévoles...



Blanche de Marseille 19/07/2010 16:26



Je n'ai aucun doute sur ce que tu dis et sur ce que je pourrais lire ...mais pas envie de me répéter , avec tout cet argent , on aurait pu...et la liste est interminable des actions
positives faisables et nécessaires pour le bien du pays  ( dont ils se moquent comme de leurs premières couches ! )  pour ma part , je suis fière de deux choses : n'avoir jamais été
encartée nulle part   ( bien que très proche des Communistes ) et plus encore , d'avoir toujours refusé de mettre un sou dans des actions histoire de " faire travailler l'argent " comme
dit l'expression consacrée - j'ai repensé récemment aux suicides à France-Télécom , mais j'aurais pu citer d'autres sources mortelles ...Je me serais sentie responsable  ( et je l'eus été ,
même si de manière infime vu de faibles moyens ) je me serais sentie responsable de ces morts , j'aurais été complice de ce Directeur de FT qui a du sang sur les mains !  Se tenir loin
toujours est la seule garantie de garder son intégrité morale - quant à voter ...IL  N' Y  A  PERSONNE !!!!!!!!!!!!   Amicalement à toi cher Fred 



Le Mousquetaire des Mots 19/07/2010 21:33



Bonsoir Blanche,


Toi l'ardente de tous les combats, tu te désintéresserais de ceci ? Etonnant tout de même. Sans doute la chaleur est-elle trop intense, à moins qu'il ne
s'agisse d'une flemme nouvelle précipitée par un dégoût de plus en plus profond pour tout ce qui touche aux dérives de la vie publique... Certes, avecn autant d'argent gaspillé pour la gloire de
quelques uns et l'avancement de leur carrière, on aurait pu aider X familles à vivre autrement que de trop peu, on aurait pu financer des actions humanitaires, s'occuper de la maltraitance des
vieux, du manque de personnel dans les hôpitaux... Bref, on aurait pu faire étalage de générosité bien orientée. Mais ça, c'est dans un monde idéal et nous en sommes loin. La part est faite belle
à ceux qui possèdent et ils distribuent leur argent (c'est leur liberté) ici et là parce que cela correspond à leur pensée. Peut-on leur en vouloir quand on constate toute la misère du monde ?
OUi, d'une certaine manière car on aimerait qu'ils envisagent le monde autrement qu'à travers de leur vision restrictive. Mais le monde n'est pas idéal et l'homme non plus.


Vois-tu chère Blanche, si je t'apprécie c'est que tu restes fidèle à toi-même. Ca me plaît et même si j'ai l'air de m'étonner de ta soudaine "flemme", je ne
saurais t'en vouloir puisque tu restes telle que tu es.


Bonne soirée sans trop de chaleur insupportable. Amicalement             Fred



plume de cib 18/07/2010 20:35



La poudre aux yeux coûte de plus en plus cher ! Et les français doivent en consommer de plus en plus pourobtenir l'effet hypnothique souhaité ! Alors qu'Hortefeux  découvre soudain que
l'économie parralèle sert à financer le trafic de stups et d'armes, v'là pas qu'on débusque le trafic de poudre aux yeux !


Bonne soirée



Le Mousquetaire des Mots 18/07/2010 23:38



Bonsoir Plume,


Le bourrage de crâne a toujours été l'apanage des esprits totalitaires. Pendant qu'on hypnotise le peuple, on ne fait que masquer ses propres
turpitudes.


Si BH découvre seulement le financement des stups et des armes, c'est qu'il est à côté de la plaque, tandis que le trafic de la poudre aux yeux est connu
depuis longtemps. A ceci près que, hélas, la crise est passée par là et que le désespoir s'est abattu sur le peuple. Et c'est cela qui l'a anesthésié. Mais ça ne durera pas. Surtout si l'on
dévoile le dessous des cartes.


Bonne nuit Plume             Fred



trublion 18/07/2010 19:11



oui tout est biern compliqué ! L' état doit verser pour des syndicats et des associations qui lui tapent dessus, et les politiques ont besoin d' argent pour leur campagne;


J' ai la solution !


Pas d' autre associations que celles qui vivent de bénévolat, et il me semble que les médias parlent assez de politique pour éviter toutes ces campagnes qui défigurent les murs.


Qu' ils s' expliquent  dans des émissions télévisées.



Le Mousquetaire des Mots 18/07/2010 19:51



Là, je suis d'accord. Et si tu rajoutes les sondages récurrents et superfétatoires, les sites d'état qui ne fonctionnent jamais correctement, ça ferait
quelques économies supplémentaires.


Pour les émissions télévisuelles, d'accord, à condition qu'elles soient neutres et non des supporters.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche