Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 15:43
Qui a déjà oublié la nomination par le roi lui-même de l'un de ses conseillers à la direction des banques réunies (Ecureuil et BP) ? Vraisemblablement bien du monde (les soucis du quotidien sont l'urgence généralisée).
Voilà que resurgit cette affaire de nomination (il y a eu dépôt de plaintes pour prise illégale d'intérêts) : deux conseillers de la commission de Déontologie de la Fonction Publique ont remis leur démission. Pas avec tapage, mais avec beaucoup de discrétion. Leur manière à eux de protester contre cette nomination régalienne.
Au fond, tout cela rime à quoi sinon à dénoncer des grâces accordées dans le dos du contribuable aux fidèles des fidèles ?
Ce sursaut de probité tombe bien mal puisque l'étude de la création du groupe ainsi formé selon les voeux du roi sera sur le tapis des discussions au parlement. Voilà qui ne va pas arranger les échanges ni mettre de la douceur dans les débats.
Mais soyons rassurés : l'opposition votera contre ce projet d'union et la majorité entend soutenir le projet de réforme de cette commission qu'elle a, bien évidemment déposé. Oui, vous avez bien lu : la majorité entend qu'il soit obligatoire de saisir la commission lorsqu'il s'agira de nommer des collaborateurs du roi, d'un cabinet ministériel ou d'un cabinet des autorités territoriales. Y aurait-il de la contestation dans l'air du côté de l'antichambre ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article

commentaires

fred+de+roux 26/05/2009 14:33

Oh, oh, je constate que je me suis trompée de mot : il ne s'agit pas de perdition, mais de déperdition. Je vais devoir freiner ma vitesse de frappe sinon plus personne ne comprendra rien à rien.

Jean+Legain+Humoriste 25/05/2009 18:26

Salut, j'avais fait quelques dessins sur le thème de l'écureuil (NS en sale gosse avec son lance-pierres). J'y ai (avais?) en plus mon épargne. Le sarkozysme représente uen sorte de rouleau-compresseur assez angoissant : nous avions encore un secteur coopératif puissant, eh bien c'est fini, ces entités:- deviennent d'abord des groupes capitalistes classiques, reproduisant les excès de leurs modèles et veulent grossir- se vautrent et se font bouffer par plus malin(il est en train de se passer la même chose avec la MAIF).

Fred de Roux 26/05/2009 14:25



L-ultra-libéralisme n'a pas fini de faire des dégâts, hélas ! Les dirigeants n'ont pas encore compris que le système était fichu et qu'il convenait d'en changer. A nous donc de les pousser pour
qu'il changent enfin de braquet (autrement dit, les concentrations de pouvoirs sont malsaines et comme elles se généralisent sous la férule avisée du roi, il serait temps de bousculer tout ça et
vite avant que ça ne dégénère davantage).



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche