Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 07:37

Prélèvement à la source. On ne parle plus que de cela. Pour ou contre ? Tout dépend de comment c'est appliqué. Au-delà de nos frontières, ce prélèvement est déjà en place et fonctionne, semble-t-il, fort bien. Ce moyen de recouvrement de l'impôt ne se fait que les salaires. Or, que prétend-on faire chez nous ? Tout simplement déléguer aux patrons la mise en place dudit prélèvement (chez nous, on ne fait jamais simple parce qu'on fait toujours dans le compliqué). Eh oui, déléguer aux employeurs le soin de déterminer le montant de l'impôt sur le salaire, mais pas seulement. Un couple fait une déclaration commune, et s'il a des placements, ça permet à l'employeur de savoir quels sont les avoirs détenu par son employé.

Du grand n'importe quoi ! La vie privée est PRIVEE et ne regarde en rien l'employeur.

Bref, faut-il se réjouir de cette idée qui recouvre bien des pièges dont personne ne parle ? Comme par exemple, la déclaration de fin d'année. En effet, le prélèvement à la source n'exclut pas la justification de l'impôt. Il est envisagé de coupler la CSG à l'impôt sur le revenu. D'où on peut craindre une aumgentation puisqu'elle deviendrait progressive. Quant aux économies pour l'état, elles sont inexistantes. Alors à quoi bon instaurer ce prélèvement à la source ? Hors le fait qu'on vivrait avec les revenus réels, toutes ponctions étant préalables à la peception du salaire, ce changement de braquet se révèle inutile. D'autant qu'il n'y aurait aucune économie quant aux personnels existants (ils auront encore du boulot puisqu'il faudra qu'ils vérifient que les employeurs ont bien fait leur travail de pré-percepteurs). En outre, le prélèvemet mensuel existe déjà et fonctionne très bien : cet étalement est un système qui permet de ne pas à se voir confronté à un dernier tiers astronomique.

En résumé, voilà une réforme mal ficelée et qui promet bien des grincements de dents si elle est appliquée. Et appliquée à la française évidemment.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Impôts
commenter cet article

commentaires

Le Mousquetaire ds Mots 16/06/2015 11:11

Je n'avais pas songé à la patate chaude. Ah, la politique...

nesci marc 16/06/2015 10:28

Ah la complexité Française ,avant de faire une quelconque réforme du prélèvement à la source (ou pas) faisons la chasse aux fraudeurs et au gaspi!
Un pays Jacobin " maté de Napoleonite/Sarkoziste aigu qui veut réformer 200 ans après la bataille de Waterloo ,étonnant non (Mr Cyclopède n'aurait pas dit mieux)
Pour la vrai vérité il me semble que c'est l'une des boules puantes que veulent léguer les socialos aux nouveaux maîtres de 2017 ,enfin on a fini de rigoler ,prélèvement ou pas!
Respects du cabestan au Mousquetaire des mots
Marc

nesci marc 16/06/2015 10:31

Voila pourquoi il faut se relire ,je voulais dire "On n'a pas fini de rigoler " et ça me fait rire encore plus (la queue polonaise dans les CDI ,pas les contrats les centres des impôts)
tu as oublié une lettre dans ton bel article!
Marc

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche