Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 11:11

De quoi s'agit-il ? Tout simplement de Gros Sourcils qui abandonne la politique pour la finance. Ne riez pas : il a des talents cachés. Et ce, d'autant plus que, si j'en crois l'article qui vient de me tomber sous les yeux, ce digne homme rejoint une société financière qui s'appelle... TIKEHAU.  Incroyable, non ?

Vu l'esprit des finances dont jouit le bonhomme, il est normal qu'il arrive par le haut à prendre un ticket dans une société de gestions d'actifs et d'investissement. Si le coeur vous dit d'investir de manière sûre, il commence dès septembre sa nouvelle activité (qu'on devine lucrative évidemment).

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 11:07

Dans l'ultime Canard de la défunte année 2014, un petit article a retenu mon attention. Tout doit changer et le sieur qui s'est mis cela en tête a bien du mal à choisir ce qu'il a décidé. Des deux options qu'il aurait pu soumettre à ses affidés, il ne peut décemment les proposer parce que déjà adoptées par deux des siens. Alors le Canard propose le sigle RPR (Rassemblement pour rien), RAS (Rassemblement des amis de Sarkozy), RATP (Rassemblement pour l'amitié et la transparence politique). Etrange qu'il n'ait pas songé à proposer une quatrième voie : RAF (Rien à foutre) !

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 16:17

Allons bon, après que le perdant a renoncé à une vice-présidence qui ne lui seyait point, voilà qu'aujourd'hui, on apprend que la Cocoe (la commission de vérification des votes) aurait oublié de comptabiliser trois départements : Wallis et Futuna, Mayotte, Nouvelle Calédonie. Une erreur préjudiciable, apparemment incontestable, puisque reconnue par le président de la Cocoe lui-même.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais de toute évidence, ce cafouillage semble indiquer que, commission ou pas, rien n'est jamais fait avec sérieux.

C'est à la fois risible et tragique. A qui peut-on se fier si de telles erreurs sont possibles ? Déjà qu'on n'a plus confiance, pas de doute, plus que jamais il va falloir exiger des vérifications multiples pour qu'il soit avéré que le score annoncé est réel. Oui, c'est hilarant : voilà un président qui ne le serait pas. Imaginez si cela arrivait lors de la présidentielle : ce serait une révolution. Ah, ces politiques qui se piquent de tout savoir mieux que vous ou moi et qui nous imposent leurs points de vue sans ciller d'un poil. Décidément, ils sont de moins en moins crédibles.

Bref, le clan du perdant demande l'intégration des territoires oubliés afin que le vrai gagnant endosse le rôle qu'il a brigué. Et surtout que ça se fasse rapidement. Tout cela ajoute à la confusion ambiante. La crise semble provoquer des errements insoupçonnés...

Ce qui est certain, c'est que le cocorico vainqueur va se transformer en des grincements de bec.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 13:02

Ce matin, j'ai voté très tôt, quasi à l'ouverture. Autant se débarrasser de ce devoir le plus vite possible afin d'être à même de jouir du reste de son temps (surtout qu'on en manque beaucoup et comme on ne le rattrape jamais...). Il y avait trois pelés et quatre malheureux tondus (les préposés aux urnes étaient bien plus nombreux que les électeurs venus faire leur choix). Cela n'a donc pas traîné. Tandis que je recueillais chaque bulletin (dix en tout, l'affaire de quelques secondes), une pensée m'a traversé l'esprit. Au fond, parce que ces petits tas sont bien alignés, qu'on est tenus de tous les prendre avant de pénétrer dans l'isoloir, pourquoi ne pas décider de fourrer dans l'enveloppe le premier saisi ? Après tout, c'est une méthode qui en vaut peut-être une autre. Surtout quand on n'a aucune idée fixe, qu'on tient tout de même à accomplir le geste qui nous liera pendant cinq ans, malgré notre désenchantement, malgré le dégoût ressenti, malgré l'ennui vécu de plus en plus difficilement, ce serait se libérer d'un choix qui ne nous convient pas. Eh oui, certains ne parviennent pas à se décider, sont prêts à s'abstenir, mais conscients d'enjeux qui les dépassent, ils font tout de même le déplacement. Tout en sachant qu'ils n'en ressentiront pas de très grandes satisfactions.

 

Ah si les bulletins blancs étaient comptabilisés... Nul doute que ceux qui s'abstiennent ou ne savent pas se décider, auraient enfin la possibilité de dire NON de manière claire. Voilà quelque chose qui devrait être inscrit dans la constitution. Cela aurait l'avantage de mettre les élus face à des réalités qu'ils préfèrent ignorer, ils seraient tenus de relativiser et sauraient - peut-être - se remettre en question et agir dans un sens différent de celui qu'ils imposent alors qu'en optant pour tel ou tel (quand il est l'élu de son choix), on ne signe pas un blanc-seing et donc on est en droit de demander des comptes. C'est bien là un problème fondamental : les élus nous sont comptables de leur politique. Mais se plient-ils à l'exercice ?

 

Bon, trêve de plaisanterie, mon astuce est nulle, mais j'avais envie de dédramatiser cette éléction qui nous met les nerfs à vif.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 07:06

Nous avons la SACEM, nos voisins belges ont la SABAM.

On se plaint sans cesse d'être des pompes à fric, nos voisins ne sont pas mieux lotis.

Une équipe de petits rigolos a monté un canular dans lequel est tombé l'organisme belge protecteur des ayant-droits. Le plus simple est de vous indiquer le site qui parle mieux que je ne le ferais de ce piège tendu à cette honorable institution.


http://archives.lesoir.be/la-sabam-a-son-tour-piegee-par-basta_t-20110125-017RYW.html

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 23:01

J'ai appris récemment qu'une prise importante de cocaïne avait eu lieu. Importante en effet puisqu'il s'agit de quelque 100 kgs de cette cochonnerie. Une belle prise qui n'arrive pas tous les jours et comme je ne suis pas consommateur de ce type de paradis artificiel (ni d'aucun autre), je me réjouis qu'on ait débusqué un trafic qui rapporte gros à celui qui le met en place. Et qui coûte cher à ceux qui se laissent piéger par les éléphants roses et autres balivernes engendrées par les stupéfiants.

Je me réjouis d'autant plus, et même, j'ai un fou-rire à peine déguisé, que cette saisie s'est déroulée dans la banlieue chic, ultra-chic, de Paris. En plein Neuilly. N'est-ce pas là l'ancien fief du roi ? Comment pareille chose peut-elle arriver dans une ville qui se veut chic et choc ? Où l'argent s'entasse derrière les grilles des maisons de milliardaires ? Où l'éducation est telle qu'on ne fréquente pas plus loin que le bout de sa rue ou seulement les ministères ? N'est-ce pas incroyable ? Auriez-vous pu imaginer qu'en un lieu aussi respectable, où tout est lisse, sans heurt et de bonnes moeurs, quelques malandrins auraient le toupet de monter un trafic aussi sordide, aussi peu en accord avec le BC BG du coin ? Avouez que la plaisanterie, de quelque mauvais goût qu'elle soit, a de quoi provoquer l'hilarité. Le prêchi-prêcha de sa majesté qui nous ressasse que le pays, ça se mérite, qu'on doit respecter les lois, qu'on ne peut tout se permettre et qu'en sa demeure, rien de louche ne se passe, ce prêchi-prêcha insipide cache des turpitudes étranges, bien peu idoines quand on se sent de la classe et qu'on fraye avec une société ultra, vivant dans une insolente opulence.

Ca la fiche mal, non ?

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 19:40

Ah les affaires... ! Ca fait tache quand on prétend imposer au peuple de se serrer toujours plus la ceinture...


Il se dit dans les recoins des couloirs que le Palais ne recevra personne lors de la fête nationale. Il faut dire que quelque 5000 personnes, cela représente un sacré budget, surtout lorsque l'on convie les meilleurs restaurateurs de la capitale du royaume pour régaler les invités. Sans compter l'entretien des pelouses foulées par ces pique-assiettes de haut standing qu'il faut remettre en état après la réception, la location des tentes et tables, les vins de bon cru que l'on boit sans réserve et tout ce qui va avec (valetaille pour assurer le service, surveillance discrète par des spécialistes de la sécurité...).


Il se murmure également que le roi enjoint ses ministres à ne plus faire régler leurs cigares par les contribuables, qu'ils devront revoir à la baisse leurs dépenses ministérielles, que quelque 7000 appartements de fonction seront supprimés, ainsi que 10000 véhicules d'ici à 2013. Austérité oblige, les ministres doivent montrer l'exemple et se montrer moins dispendieux des deniers publics.


Un vent contraire semble souffler sur le royaume : la "morale"serait-elle de retour ?

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 07:14

 

Jean-Georges a posté une lettre qui vaut son pesant d'or. Ca fait rêver et c'est à se demander si chaque client ne devrait pas en faire autant. L'ironie s'inscrit à chaque ligne. Je ne vous en dis pas davantage : où serait le plaisir si on dévoilait tout ?

 

http://edit-biog.over-blog.com/article-lettre-d-une-gentille-mamie-aux-vilains-de-sa-banque-52025867.html

 

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 23:56
Vous connaissez peut-être cette vidéo, mais à tout hasard, parce que je ne voudrais pas que vous ratiez ce monument linguistique, voici le lien trouvé qui, lorsqu'on écoute la bande, donne envie de rire tout en pleurant.

http://www.youtube.com/watch?v=cGvHOHGwlRE&feature=player_embedded
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans humour ou non
commenter cet article
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 14:09
Vous tous qui êtes postés face à votre écran et qui vous échinez à houspiller les infos distillées ici et là, apprenez que Mam'Zic, une bigoudine pure souche, a planté sa coiffe face au palais, flanquée de ses amis. Vous qui protestez chaque jour, rejoignez nos rangs, venez manifester en silence. Venez nombreux et rameutez tout votre carnet d'adresses.

Vous qui êtes épris de la liberté, vous qui désirez le changement et l'appelez de tous vos voeux, laissez votre clavier et venez jusqu'au palais !  A rester silencieux face à ce bâtiment où niche le roi, viendra le moment où le silence se fera vacarme. Serrons-nous les uns contre les autres, formons un mur inébranlable et, sans trompette, envahissons le silence du palais jusqu'à ce que notre écho brise le sien.

Braves gens, sortez de vos ornières, prenez l'initiative, agitez-vous sans bruit, l'avenir de tous est à cette condition.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans humour ou non
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche