Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 11:13
Oui, c'est bien aujourd'hui que je pars en voyage. Si je sais quand je pars, je ne sais toujours pas quand je reviens. Mais aussi quelle idée de partir au moment de l'ascension... !
Je vais assez loin, donc pas moyen de rentrer à pied ou à bicyclette. Restent la voiture, le train, le car. Pour l'heure, ces moyens de transport sont censés être à ma disposition, mais je n'ai encore rien décidé. Peut-être rentrerai-je plus tard que je ne l'avais annoncé, peut-être que je ne rentrerai pas du tout ou pas avant bien longtemps. En fait, j'ai envie de vivre à ma fantaisie, selon ce que les jours à venir me proposeront comme surprises.Car tout est là. Quand on part vers un ailleurs, on attend qu'il nous apporte tout, qu'il nous forge un autre regard, d'autres envies. Et surtout le dépaysement qui permet de se retrouver face à soi-même, de se redécouvrir. C'est ce retour sur soi qui fait que l'on continue d'avancer quelles que soient les circonstances. Alors pratiquons la rupture (un mot trop souvent répété et jamais appliqué au sens propre) ! Jetons derrière les haies de troënes (le parfum qui s'en dégage est écoeurant à souhait) tout le superflu, l'inutile, l'encombrant. Jouons au vide-grenier (ça aussi, c'est très mode) en nous débarrassant de ces petits riens qui s'entassent sans rien apporter. Reprenons notre souffle pour vivre différemment et supporter ce qui nous attend (et là, on sait bien qu'on sera croûtés à notre corps défendant).

Vive les voyages (il paraît que ça forme la jeunesse) !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 11:04
Sachez-le, à saint-Just-Saint-Rambert, lors de la Fête du Franc, les derniers billets remontant au temps lointain de la glorieuse monnaie nationale pouvaient être écoulés chez les commerçants. Etaient concernés les billets :
- billet de 500 F (à l'effigie de Pierre et Marie Curie)
- billet de 200 F (Gustave Eiffel)
- billet de 100 F (Paul Cézanne)
- Billet de 50 F (Antoine de Saint-Exupéry)
- billet de 20 F (Claude Debussy)

J'espère que plus personne ne détient de tels billets parce que la fête est terminée.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 10:34
L'euro aurait permis de freiner l'inflation. ca, c'est le Credoc qui l'affirme. Malgré cette belle assurance, les serfs ne sont pas tous égaux face aux prix sur les prix affichés. Il faut savoir que le budget alimentaire s'établit entre 8 et 10%. Quelques exemples criants :
En 2001, la laitue se vendait en moyenne 4 francs soit 0,69 euro. En 2008, elle se vend 1,50 euro soit une augmentation de 118%
En 2001, les 250 grammes de café se vendaient 6 francs soit 0,91 euro. En 2008, ils se vendent (en moyenne) 1,50 euro, soit une augmentation de 64%
En 2001, la baguette se vendait 3 francs, soit 0,46 euro. En 2008, elle se vend au plus bas à 0,85 euro, soit une augmentation de 85%.
En 2001, la plaquette de beurre (250g) se vendait 3,75 francs soit 0,57 euro. En 2008, elle se vend 1,95 euro, soit une augmentation de 341%.

L'euro, nous répète-t-on, protège les serfs des pays entrés dans cette alliance monétaire. Fort bien. Alors pourquoi a-t-il fait autant grimper les prix  en notre royaume ?
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 09:58
Maître Président de l'Assemblée, du haut de son perchoir, proteste contre la procédure accélérée. oui, oui, vous avez bien lu : ce tenant de la majorité qui préside les séances de sa chambre ronchonne et le fait savoir. Pourquoi serait-il tenu de ne pas le faire : nous sommes encore en démocratie, que diable. Il est donc bon que l'on relève ce que l'on considère comme des dysfonctionnements.
Pour ce brave homme, respectueux de son rôle et de la déontologie parlementaire, appliquer systématiquement la procédure accélérée n'est pas une bonne chose. Il a donc fait savoir au roi et à sa cour qu'il jugerait bon qu'elle soit moins souvent employée.
Eh oui, user et même abuser de cette formule permet d'expédier les lois plus vite que nécessaire. Elle ne laisse pas le temps aux élus d'en discuter, alors que légiférer est quelque chose de sérieux. Pas étonnant qu'on aille tout droit dans le mur de la dérégulation si on s'amuse à réduire le temps d'étude des lois. Les députés ne peuvent plus peser sur leur contenu car il n'y a qu'une seule lecture. Ce qui menace l'équilibre des institutions.  Selon lui, en deux ans, ce sont 50% des lois qui sont passées de cette manière. Les deux chambres (Parlement et Sénat) sont ainsi "privées" de ce qui justifie leur existence, à savoir discuter, peser le pour et le contre, amender et tout ce qui se fait lors de l'examen d'une nouvelle loi.
Au fond, on en revient à l'article 49-3 : c'est de la même eau.

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Législation
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 09:32
Et un sondage de plus, un ! Ma quête perpétuelle (ça finit par être fatiguant) me fait parcourir des kilomètres de lignes et ce matin, au détour de l'une d'elles, je découvre qu'un nouveau sondage attrribue 41 % de pingouins satisfaits de la politique royale et 43% du côté du grand chambellan. Etrange, non ?
Mais qui donc procède à ces sondages ? Par qui sont-ils commandités ? Est-on bien certains qu'ils soient "objectifs" ? Il est préférable de ne pas répondre à ces questions et surtout de réfléchir un tantinet. Pour avoir participé à quelques sondages, j'ai remarqué que l'usage de certaines formulations empêchait de répondre avec exactitude puisque toutes les propositions de réponse n'existaient pas. A cela s'ajoute que, lors d'un même sondage, apparaît une question sans aucun rapport avec le sujet abordé. Comme pour détourner l'attention du sondé et l'amener à diverger dans sa réflexion (ceci n'est qu'une hypothèse d'école et non une affirmation).
Autres questions importantes : comment sont déterminés les chiffrages des réponses ? Sur quels critères est basée la traduction (il s'agit bien d'une traduction, j'insiste) des réponses ? Qui est l'interlocuteur invisible qui a mis en place ce questionnaire et pourquoi l'a-t-il conçu ainsi ? Quelles études supérieures les sondeurs ont-ils faits ? Quels informaticiens se cachent derrière les calculs ?

Dernière question : les sondages reflètent-ils vraiment ce qui est déclaré? Ca, c'est une question qui doit être posée car selon la manière dont on interroge et dont on répond, l'emploi des mots est tellement subjectif qu'il me semble patent qu'il y a grugerie. Je pèse mes mots : les sondages ne sont que des manipulations qui amènent facilement à créer une pensée qui ne correspond pas du tout à ce que pense le sondé. Je porte le même jugement à propos des tests (notamment de personnalité ou de management : on est tous plus ou moins attentifs et chacun dispose d'un vocabulaire propre. Certains mots peuvent sembler banals, mais employés dans un certain cadre, ils prennent une tout autre signification. Quand ces tests sont traduits, les résultats sont surprenants (j'en ai fait quelques uns et pas des moindres), souvent à l'opposé de la réalité. Quand on sait que ces tests sont déterminants sur le plan professionnel par exemple, il n'y a qu'une chose à dire : Méfiance.
Même conseil pour les sondages !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 13:24
Vous avez tous remarqué que des modifs ont été apportées à Overblog. Je zappe depuis un certain temps et puis je me suis dit qu'il fallait peut-être que je sache ce qu'il en était. Et là, quelle surprise : je vous livre in extenso l'encart :

Le portail apporte une meilleure visibilité à vos contenus : des extraits d'articles sont directement accessibles, à la manière d'un journal en temps réel et par thématiques. L'objectif est d'optimiser encore votre référencement tout en améliorant l'expérience de nos visiteurs.

Bravo, vous avez été sélectionné parmi nos blogueurs : vous pouvez dès à présent contribuer à ce nouveau portail !

Lors de la publication d'un article, une nouvelle option vous permet de renseigner la thématique portail dans laquelle votre article sera publié.

Pour être sûr que votre article soit bien visible sur le portail :

  • Écrivez des articles de qualité
  • Choisissez un titre concis (70 caractères maxi.)
  • Choisissez la bonne thématique portail lors de la publication
  • Ajoutez une illustration, elle sera affichée à côté de l'extrait de votre article

Alors faites vous même l'actualité du portail Overblog et bénéficiez de son audience !

NB : Chaque bloggeur est responsable de ses publications et s'engage à respecter nos conditions générales d'utilisation. Tout abus de publication sur notre portail entraînera un bannissement définitif du blog.

 

Ca m'étonnerait que mon blog ait été sélectionné : je ne tricote ni ne brode, ni ne cuisine, encore moins ne fais du macramé, je ne bricole pas, bref, je ne corresponds à aucun des sites dont je vois la pub dès que je me connecte sur overblog. 

Autre étonnement : j'ai eu un message d'une certaine Marie qui proposait de me verser des royalties (il s'agit des talents d'auteur qui peuvent recevoir émoluments...) sur mes articles. C'est quoi cette retape ?
M'interrogeant sur les raisons de ce soudain intérêt à l'égard de "mes talents d'écrivain", j'ai fini par comprendre (il m'a fallu quelques jours) que la grimpette spectaculaire en quelques jours de mon BR pointait les regards de l'hébergeur sur mon blog (plutôt que la quantité, il devrait regarder la qualité et la mienne n'entre certainement pas dans ses critères - ou alors je suis très mauvaise langue).

Le coup de la Thématique avait heurté mon intellect et n'en tient aucun compte, catégories et communautés suffisant à mon bonheur. Là, c'est le coup de grâce : une véritable insulte à mon intégrité. Je ne mange pas de ce pain-là.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 13:13
..., tu meurs. Du moins est-ce ce qui se dit couramment quand deux personnes s'opposent sans trouver de terrain d'entente. Il y en a toujours qui l'emporte sur l'autre.

Les facs s'obstinent, pardon, les enseignants (une grande majorité), les étudiants (pas tous), les personnels (beaucoup) tiennent encore tête au gouvernement. La ministre en charge a reconnu que la feuille de route des réformes était peut-être un peu trop chargée (non, sans blague ?), mais ce n'est pas pour autant qu'elle reviendra sur sa réforme (manquerait plus que ça !). Elle le répète inlassablement (elle reçoit ses ordres directement du palais, et même si elle en a marre, elle ne peut céder un pouce de terrain), les examens doivent avoir lieu, pas question de n'en passer qu'une partie car ce serait dévaloriser les diplômes et par là discréditer les universités. Puisqu'il est un peu tard pour que les cours reprennent, pour elle, il suffit de les rattraper (comment, elle ne le dit pas) et donc de reporter les exams en septembre (suffit de plancher tout l'été).

Plus têtue qu'elle, tu meurs.
Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 12:45
Parce que je ne vais pas martyriser mon clavier pendant une semaine, je me dis qu'il faut que je m'amuse avant de partir. Je n'achète aucune revue, aucun magazine et rarement des journaux. Lorsque je voyage d'un site à l'autre, je tombe parfois en arrêt sur un article qui ne recoupe pas mes préoccupations habituelles. Je fais donc une pause et il m'arrive de m'attarder et d'en faire manière à potin. Il faut dire que la crise, les élections, c'est un peu étouffe-chrétien, du coup je ressens l'envie de me dérider.
Vous n'êtes pas sans savoir que le Festival  de Cannes bat son plein. Bien qu'il s'agisse d'un vieux machin (déjà 62 ans), il attire encore les foules et les jeunes. Le fils aîné du roi, producteur  de musique (du hip-hop, me précise-t-on), est donc sur la Croisette. Son job lui permet d'aller dans ces galas où je ne mettrais surtout pas même un orteil (question d'éducation). Les voyeurs gratte-papier en quête de la bonne image, du bon scoop qui fera couler l'encre, ont constaté que le premier dauphin lorgnait une mirifique actrice indienne et se verrait bien la recevoir dignement. Croyez-vous qu'il a toutes ses chances auprès de la belle ?
Non, je ne vous donnerai pas le nom de la revue spécialisée qui a soulevé ce lièvre (est-ce que dans la police on donne le nom de ses indicateurs ?), je tiens à conserver intactes mes sources.
Ah ces potins "mondains" qui font rêver les ados mâles ou femelles...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 19:02
Ben oui, on sonde, on sonde et on sonde encore. Et cette fois c'est franchement pas flatteur pour le roi car il est parvenu à passer sous la barre des 40%. Etrange non ?
Avec 38% de satisfaits ou à peu près et 62% de mécontents ou plus que ça, C'est une sacrée chute. Le monarque doit cette dégringolade essentiellement aux moins de 25 ans qui protestent (ils descendent dans la rue) contre les réformes. Selon les dires de certains, il serait en train de "démolir la république" (qui les contredira ?). Tout est remis en question, sa manière de gouverner, sa manière d'être, ses contre-vérités, sa manie de refuser la controverse et la contradiction, bref, tout est passé à la moulinette du jugement des uns et des autres. Avec une unanimité assez inquiétante pour lui.
Tandis que sa majesté s'écroule sur le plan populaire de l'affectif, son grand chambellan, s'il ne satisfait pas tout le monde, caracole tout de même 12 points devant lui. Aïe ! Ca doit lui faire mal ! Son ego doit trinquer salement car enfin, le maître dépassé par son valet, ce n'est pas supportable, c'est même intolérable. Gare aux retours de bâtons !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Enquêtes
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 17:04
Non, le drapeau national n'est pas en berne, mais les entreprises oui. Et pas n'importe lesquelles ! L'entreprise Bolloré (ce nom rappelle vaguement quelque chose) a vu son chiffre d'affaire baisser de 11% au cours du premier trimestre. Selon l'homme d'affaire, son groupe ne devrait pas être affecté davantage sur tout le semestre (Il est bien sûr de lui...).
Le trafic aérien européen a lourdement chuté au cours de ce premier semestre en affichant une baisse de passagers de plus de 12%, quant au fret, il a perdu plus de 23%.
Ailleurs, la bourse présente quelque faiblesse alors qu'elle avait accompli des sauts de puce permettant de croire à une embellie.  Le pétrole essuie une baisse de 4% à New-york  et légèrement plus à Londres. Wall Street voit son cours affecté par 0,8 % de baisse au moment de la clôture. Et l'indice Nasdaq connaiî, quant à lui, un recul de 0,5 %. Les apprentis-sorciers en boursicotage ne semblent pas avoir tout compris de la crise.
Pas de doute, la récession est bien là et son intention est de s'installer confortablement ici et là.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche