Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 20:03
Eh oui, le travail dominical refait surface après une période de silence. Quand je vous dis qu'il est têtu ainsi que ses acolytes !
Le nouveau ministre a donc décrété que c'était du bon sens que ce travail-là. Mais ça ne remet pas en question le repos dominical... Je m'interroge.

Et d'ajouter, le brave homme, que c'est pour répondre à la demande d'une partie de la population. Laquelle ? Celle des affolés des grandes surfaces ? Celle des achats compulsifs, de ceux qui se précipitent avant l'heure d'ouverture pour être les premiers à courir entre les rayons ? Celle des soldes prête à se battre comme des chiffonniers pour une saleté au rabais ?

Mais non, vous n'avez rien compris. il s'agit des touristes, vous savez ces individus qui débarquent des cars, armés d'objectifs photographiques et qui appuient comme des fous pour faire sortir le petit oiseau, ces individus qui lèvent le nez à la moindre attraction, qui regardent tout en passant très vite, qui voient tout mais ne s'arrêtent jamais longtemps pour aller voir ailleurs quelque chose d'autre auquel ils ne prêteront pas davantage d'attention.
Et les touristes, ça rapporte gros, c'est même la principale activité du royaume. Heureusement parce que, avec les délocalisations, il n'y a plus d'industries, plus de filatures, plus de mines, plus rien du tout. Or le royaume a besoin de pépettes pour tourner et garder son rang. Donc laissons-nous envahir par la faune touristique et ouvrons nos magasins
tous plus emplis les uns que les autres de cochonneries moches appelées souvenirs. Appellons-les de nos voeux afin qu'ils nous distribuent leur manne financière, donc travaillons le dimanche et reposons-nous le reste de la semaine. Un seul jour travaillé, le pied, non ?
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 19:00
Et pas qu'un peu !

Le succès d'Europe-Ecologie aux européennes semble griser le leader (euh non, le dirigeant). Le voilà qui organise des meetings (pardon, des réunions) qui rassemblent quelques centaines de personnes. Il vise ni plus ni moins que les régionales de 2010. Plus que ça même : il entend rivaliser avec les mastodontes du royaume (majorité et opposition) pour la présidence des régions. Rien que ca ! Fort des suffrages obtenus, quasi similaires à ceux de l'opposition, il lance dans le débat qu'il n'y aura aucune alliance au premier tour. En revanche, il appelle au rassemblement pour le second tour. Et l'appel est large puisqu'il concerne les deux formations les plus importantes après le parti de la majorité ainsi que les autres écologistes dispersés ici et là. Pour lui, aucun doute possible, on peut être de deux partis différents et faire alliance.

Emporté par sa fougue naturelle, il évoque le programme de sa formation mais ne le définit pas vraiment. Pour lui,
l'écologie politique "est capable de s'imposer de manière soutenable et durable dans le paysage politique français...,sans autonomie, il n'y aura que des alliance au rabais où nous serons les perdants", et il ajoute qu'il faut "un pacte de solidarité et de responsabilité écologique pour les régions, un pacte de déontologie politique et démocratique (...), un pacte républicain et laïque (...) un vrai projet de civilisation". S'il en disait davantage, ce serait certainement plus convaincant. En tout cas, il tacle sans état d'âme le socialisme qu'il qualifie de moribond, parce qu'il n'a plus de projet  (ce qui n'est pas faux). Quand on démonte point par point quelque chose qui ne marche pas, il faut bien proposer autre chose, n'est-ce-pas ? Vous ne devinerez jamais : les écolos vont se transformer en G.O. (gentils organisateurs) de la nouvelle politique de la gauche qui aura, grâce à l'écologie, retrouvé son âme et ses projets.

La politique, c'est bientôt le Club Med.

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 10:00
Après la calotte infligée par le Conseil Constitutionnel, le roi remet le couvert à propos de l'Hadopi. Remaniement oblige : un beau prétexte pour positionner la femme la plus musclée du royaume.

Oui, tout est calculé : l'ancienne Garde des Sceaux mutée à Bruxelles, il fallait trouver la bonne poigne pour reprendre le flambeau de certaines réformes. Un gant de fer sur une main de velours (qui gratte).

Le sujet a déjà fait débat, il le fera encore. En outre, voilà le nouveau ministre de la Culture qui s'y colle également. Rien que du beau linge pour une loi inapplicable !

A volonté affichée rien d'impossible : garder les Sceaux signifie en passer par la volonté royale. Et le roi veut cette réforme à tout coût. Quitte à discréditer ses ministres ou ministrables les uns après les autres. Plus têtu, tu meurs !

On est en droit de se demander ce que cache réellement cet entêtement. Ce ne sont pas les quelques pirates télé-chargeurs qui peuvent justifier cette remise sur le tapis. On en est quand même au troisième épisode. On en rirait tant c'est ridicule. Cependant il n'y a pas de quoi rire : derrière - et ce ne sera jamais dit clairement - le fliquage systématique est en route.


Ce que c'est l'obsession...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 10:04
L'espérance de vie se rallonge grâce aux avancées techniques, sanitaires, éducatives, bref, tout s'est mis en branle dans le courant du siècle précédent. Dans la première décade de ce troisième millénaire, on bénéficie effectivement d'un confort et d'une culture qui pousse chacun de nous vers la vieillesse, la vrie, celle des centenaires.

Et pas que dans le royaume, ce vieillissement parcourt tous les continents et n'épargne aucune population (on excepte ceux qui meurent en venant au monde (rarissime), ceux qui respirent un court laps de temps et s'en retournent dans les limbes (mort péri-natale), ceux dont la vie est brutalement raccourcie (accidents de la route, du travail, cardio-vasculaires, rupture d'anévrisme, embolies cérébrales ou pulmonaires, cancers, etc. La liste est longue), ceux qui se fichent en l'air parce qu'ils ne supportent plus le harcèlement, la pression au boulot, l'absence d'amour,...

Il est un continent touché par une longévité sortant de l'ordinaire. Portez votre regard outre-atlantique. Que voyez-vous ? Rien ? Pourtant, un certain monsieur Madoff vient d'en prendre pour 150 ans (et il a plus de 70 barreaux...). Si son espérance de vie n'était pas hors norme, croyez-vous que les tribunaux qui ont jugé sa malhonnêté auraient rendu une telle sentence ?
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 08:26
Dix ans plus tôt, le royaume finançait 10% de préretraites de plus  qu'aujourd'hui. Ah les chiffres savent parler, ils en disent long sur ce qu'il se passe sans qu'on s'en aperçoive. Un seul exemple permet de saisir l'ampleur de ce désastre appelé à durer, voire à devenir une institution typiquement hexagonale. 1996 (il y a donc 13 ans), 237.715 préretraités  contre 62.388 à la fin 2008. C'est-y pas beau ça ? Le royaume sait faire des économies...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 08:06
Nous sommes le 1er juillet, jour des augmentations annuelles. Et quelles augmentations... !

Le salaire du smicard
obtient 1,3%. Avec de taux, il perçoit désormais 1337,70 euros (brut bien évidemment : le regard qui tombe vers le bas de la feuille de salaire découvre un net très inférieur :1051 euros) au lieu de 1321,2. Le Pérou pour quelque 3 millions et demi d'individus qui sautent de joie en pensant aux dépenses qu'ils vont enfin pouvoir envisager.
Les personnels de la fonction publique, parce qu'ils sont payés à la valeur du point d'indice, voient ce point revalorisé d'un généreux 0,5%. Là encore ce ne sont que manifestations d'une joie débordante de la part des 5,2 millions de fonctionnaires.
Ceux qui ont le malheur de pointer au chômage (environ 2 millions de personnes) attendent avec impatrience le prochain versement de leur allocation royalement augmentée de 1%.
Les ex Rmistes deviennent des RSA à compter du 6 juillet. Encore cinq jours à attendre cette rente fabuleuse qui leur permettra de garder la tête au-dessus de l'eau.
Les familles en charge d'une marmaille n'auront droit à aucun coup de pouce car les allocs restent inchangées, na !

Pour l'instant, le gaz n'augmentera pas (le gazier attend la période automnale bien plus propice puisqu'elle est suivie par l'hiver) mais sans doute la fée électricité soumise à concurrence, produit phare de l'énergie, devrait connaître un petit coup de pouce dans le courant d'août : il s'agit bien en effet du courant qui passe entre l'électricien et ses clients. Comme ces derniers sont donc contents de lui rendre service...

Les restaurants doivent s'aligner sur la TVA à 5,5% et en contrepartie sont tenus de pratiquer des baisses de prix... Le rêve  de tous les clients potentiels !

La SNCF va revisiter les prix des transports de ville à ville (les plus empruntés) à hauteur de 3,4% (augmentation moyenne). Usagers ferroviaires, prévoyez de dépenser plus pour aller gagner moins !

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 13:10
Je viens d'ouvrir mon blog et voici ce que j'ai trouvé
Apparemment les protestations des uns et des autres ont induit un changement de braquet chez OB. Amusant, non ?
Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:44
Le pape a tendu la main aux intégristes afin qu'ils reviennent dans le giron de l'église. Les évêques pardonnés, pardon pour lesquels Benoit XVI avait levé l'excommunication, doivent rigoler en douce. Souvenez-vous, l'un des ex excommuniés avait tenu des propos négationnistes. Aujourd'hui, ils démontrent que la papauté n'est pas leur chapelle et que, excommuniés ou pas, ils se contrefichent de la bénédiction du souverain pontife.

L'église intégriste vient d'ordonner huit nouveaux prêtres, sans l'aval de Rome. Selon le rite latin d'avant Vatican II. Le curé célèbre la messe en latin et l'assistance marmonne les prières dans la même langue (que comprend-elle de ces mots hermétiques, ânnonés pendant des lustres et abandonnés depuis par l'église ?).

Imaginez nos huit curaillons tout neufs, portant soutane noire et ceinture volant au vent, allongés au pied de l'autel  en signe de soumission. Ils viennent de prononcer leurs voeux et se sont engagés à servir dieu, mais pas selon le saint rite de la papauté. Drôle d'aventure, non ?
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:39
L'emprunt proposé par le roi crée des dissensions au sein de l'opposition. Les éléphants de ce parti sont effectivement divisés. pour l'un d'entre eux, l'idée n'a rien de bien novateur, mais ledit emprunt est bien utilisé, on en tirera le meilleur. Pour l'autre, cet emprunt ne servira qu'à davantage de dépenses et bien sûr, au détriment des serfs futurs qui auront à charge de le rembourser.

Ah, le roi fait jaser, ce qui doit le réjouir : tant que l'opposition sera divisée, que ce soit sur ce sujet ou sur un autre, il ne court pas le risque de la voir se rafistoler et redevenir un véritable parti susceptible de le contrer en 2012.

Cette histoire ne fait que commencer...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:06
On apprend par un journal bien informé qu'un maire ami du roi aurait des comptes pas très nets. Il paraît que la dette municipale est énorme et que des frais de cérémonies (sans plus de précisions) peuvent atteindre jusqu'à 100 000 euros. Quant aux notes de frais, elles seraient gratinées.
Le bilan de la chambre des comptes est d'une sévérité peu commune. En six ans la dette de la municipalité a augmenté de 51%. Sans compter que ladite municipalité aurait émis des billets de trésorerie pour plus de 200 000 millions (qui ne sont pas comptabilisés dans la dette). Et tout ça pour une ville de 60 000 âmes. Serait-ce une ville de rupins qu'il y a autant de frais divers et variés (ou avariés, on ne sait plus) ? Ou bien est-ce le premier magistrat de cette ville qui est atteint de la folie des grandeurs ?
Il semble qu'il y ait là un problème assez gigantesque. Et plus encore : la commune a  créé un groupement de sociétés mixtes pour l'aménagement urbain. Elle en est partie prenante pour 20 années à 80%.  C'est pas très catholique tout ça.

Il y a fort à parier que le rapport de la chambre des comptes sera oublié ou remisé discrètement
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche