Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:44
Le pape a tendu la main aux intégristes afin qu'ils reviennent dans le giron de l'église. Les évêques pardonnés, pardon pour lesquels Benoit XVI avait levé l'excommunication, doivent rigoler en douce. Souvenez-vous, l'un des ex excommuniés avait tenu des propos négationnistes. Aujourd'hui, ils démontrent que la papauté n'est pas leur chapelle et que, excommuniés ou pas, ils se contrefichent de la bénédiction du souverain pontife.

L'église intégriste vient d'ordonner huit nouveaux prêtres, sans l'aval de Rome. Selon le rite latin d'avant Vatican II. Le curé célèbre la messe en latin et l'assistance marmonne les prières dans la même langue (que comprend-elle de ces mots hermétiques, ânnonés pendant des lustres et abandonnés depuis par l'église ?).

Imaginez nos huit curaillons tout neufs, portant soutane noire et ceinture volant au vent, allongés au pied de l'autel  en signe de soumission. Ils viennent de prononcer leurs voeux et se sont engagés à servir dieu, mais pas selon le saint rite de la papauté. Drôle d'aventure, non ?
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:39
L'emprunt proposé par le roi crée des dissensions au sein de l'opposition. Les éléphants de ce parti sont effectivement divisés. pour l'un d'entre eux, l'idée n'a rien de bien novateur, mais ledit emprunt est bien utilisé, on en tirera le meilleur. Pour l'autre, cet emprunt ne servira qu'à davantage de dépenses et bien sûr, au détriment des serfs futurs qui auront à charge de le rembourser.

Ah, le roi fait jaser, ce qui doit le réjouir : tant que l'opposition sera divisée, que ce soit sur ce sujet ou sur un autre, il ne court pas le risque de la voir se rafistoler et redevenir un véritable parti susceptible de le contrer en 2012.

Cette histoire ne fait que commencer...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 17:06
On apprend par un journal bien informé qu'un maire ami du roi aurait des comptes pas très nets. Il paraît que la dette municipale est énorme et que des frais de cérémonies (sans plus de précisions) peuvent atteindre jusqu'à 100 000 euros. Quant aux notes de frais, elles seraient gratinées.
Le bilan de la chambre des comptes est d'une sévérité peu commune. En six ans la dette de la municipalité a augmenté de 51%. Sans compter que ladite municipalité aurait émis des billets de trésorerie pour plus de 200 000 millions (qui ne sont pas comptabilisés dans la dette). Et tout ça pour une ville de 60 000 âmes. Serait-ce une ville de rupins qu'il y a autant de frais divers et variés (ou avariés, on ne sait plus) ? Ou bien est-ce le premier magistrat de cette ville qui est atteint de la folie des grandeurs ?
Il semble qu'il y ait là un problème assez gigantesque. Et plus encore : la commune a  créé un groupement de sociétés mixtes pour l'aménagement urbain. Elle en est partie prenante pour 20 années à 80%.  C'est pas très catholique tout ça.

Il y a fort à parier que le rapport de la chambre des comptes sera oublié ou remisé discrètement
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 04:49
... pour critiquer ouvertement nos pratiques démocratiques.

Et ce n'est pas n'importe qui qui ose se mêler de notre royaume : ni plus ni moins qu'un ancien procureur helvétique. Tout à trac, il émet des jugements sévères des prétentions du G20 (initié par le souverain) qui entend résoudre le problème soulevé par les paradis fiscaux, la liste des pays receleurs d'argent malhonnête qui serait fantaisiste, bref, il passe tout à la moulinette.
Cet ancien procureur avait signé l'appel de Genève : http://fr.wikipedia.org/wiki/Appel_de_Genève

Pour ce qui nous intéresse au plus près, voilà un pavé qui éclabousse salement notre royaume. Selon lui, ce n'est plus une république, encore moins une démocratie, mais désormais une monarchie. Son analyse passe outre la frontière. Il affirme sans complaisance que les destinées du royaume sont gérées par un seul, adepte du moi tous azimuts, dont la volonté est bien de démantibuler, par ses actes, la démocratie parlementaire.


A lire également à propos du blanchiment d'argent : http://www.argentsale.org/


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 03:00
Quand on chine sur l'internet, on tombe souvent par hasard sur des articles inattendus. Certains sites proposent des florilèges d'articles sur des sujets d'actualité. En tout cas, sur des sujets à controverse.

Versailles et ses ors a fortement inspiré les journaleux des quotidiens régionaux au lendemain de la prestation royale. Intéressante littérature puisqu'elle est unanime à déclarer qu'un tel décor aurait mérité mieux. Chacun note, à sa manière, que le discours était couru d'avance et qu'il n'a rien appris de bien nouveau. Chacun déclare que ce n'était que la répétition de ce que l'on savait déjà. Hormis le grand emprunt, seule réelle nouveauté née de l'imagination royale.

La critique est à peine déguisée, les sarcasmes sont patents, les mots se veulent durs et ils sont cruels. Les oreilles du roi ont dû ouïr ces grincements de dents à peine déguisés. Lui, dont l'egomanie est avérée, aura sans doute éprouvé de la déception à ces échos défavorables. Lui qui se veut (ou se prétend) le rassembleur de toutes les forces vives du royaume, ne doit guère goûter ces camouflets répétés : aucune région de France n'échappe à la règle, on sait en effet que les échotiers des quotidiens renvoient aux modes de pensée des serfs. Cette pensée unanimement négative quant à la prestation royale ne laisse rien présager de bon pour le roi et sa cour. Quand le peuple doute et boude, il n'est jamais loin du rejet.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 17:08
La contestation iranienne connaît des détours qu'on pourrait qualifier de rocambolesques si l'heure n'était pas aussi grave.
D'un côté le guide suprême et le nouvel élu, de l'autre les contestataires. La confrontation est inévitable. Voilà plus de 15 jours que ça dure et au lieu de tenter d'apaiser les humeurs de la rue, l'Iran se met à accuser des ressortissants étrangers d'avoir fomenté une révolution. Huit employés de l'ambassade britannique sont arrêtés, accusés d'avoir aidé les émeutiers. C'est une prise d'otages, ni plus ni moins. Un moyen comme un autre de faire pression sur l'Occident qui désapprouve la politique de l'Iran et soutient ceux qui réclament davantage de démocratie pour leur pays.
Un conflit qui pourrait bien dégénérer car l'extrémisme est une forme de violence qui ne sait pas s'arrêter avant qu'il soit trop tard. Le ton enfle et peut encore monter de quelques crans. Jusqu'où ira cette guerre étrange, cette guerilla entreprise contre les ambassades ? Nul ne peut le dire.
La seule certitude que l'on ait, c'est que ça sent très mauvais.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 19:40
J'arrive de chez Rébus. Voici un lien qui me semble important. Bon, ej sais,  le lien n'est pas parfait, mais je fais avec ce que fait OB. Faites un copier-cvoller si vous ne parvenez pas à vous précipiter là où je vous demande de vous rendre.

http://sarkobasta.over-blog.com/article-33168324.htmllink
Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 11:18
Tiens donc ! Un récent sondage (oui, je sais, encore un !) révèle que l'idée d'un emprunt par le roi ne remporte pas les suffrages. Drôle d'idée d'aller tâter le terrain pour savoir si oui ou non la phraséologie royale était convaincante. En ces temps de crise, même l'idiot du village aurait su tout de suite que c'était un pari risqué.

Et vlan ! Prends ça, tu l'as bien mérité. Voyons, récapitulons les événements : la crise éclate, l'économie se casse la gueule, les banques sont soutenues par les finances royales, les serfs se retrouvent au chômage, leurs salaires stagnent, on réforme à tout va, on supprime des postes dans l'éducation, on veut que l'hôpital soit rentable (traduisez, ne soignez que ceux qui peuvent payer), on délocalise pour empocher toujours plus de dividendes, les syndicats ne font pas leur boulot, le roi s'est auto-augmenté, se paye un nouvel avion, a refait la tapisserie de sa chambre, se paye la tête de ses ministres en régentant tout, les coffres sont vides, les riches ne payent pour ainsi dire pas d'impôts... La liste est longue, bien trop longue. On a tous compris qu'on était eus dans les grandes largeurs, il n'y a pas jusqu'aux retraités qui ne se tiennent plus tranquilles et réclament qu'on les augmente... Alors oser lancer un emprunt auprès du peuple qui n'en peut déjà plus, c'était pure folie. Ou inconscience totale.

Voilà, c'est dit : les serfs ne veulent pas prêter au roi, na !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 10:04
..., celle du niveau atteint par mon blog m'irrite de plus en plus. A juste titre. Dans une même journée, sans doute parce qu'il y a des erreurs ou bien parce qu'OB s'amuse à calculer à longueur de journée ce bidule inutile, je décèle comme une courbe de température qui atteint des sommets pour retomber dans le néant ou du moins, gicler vers des abysses insondables.
A quoi cela sert-il ? Je pose la question, peut-être parce que je suis bête à manger du son. Très certainement parce que je n'ai rien demandé de tel lorsque j'ai créé ce blog.
Cette manie de tout chiffrer me sort par les trous de pif. Y'a comme qui dirait une odeur de soufre là-derrière. Comme si les internautes attendaient d'OB des congratulations récurrentes. Comme si on cherchait à inciter les accros des blogs à en faire toujours plus. Comme si je devais et les autres avec moi passer mon (notre) temps le cul vissé sur une chaise et le nez noyé dans l'écran.
Pour écrire à peu près chaque jour et à propos de ce qui retient mon attention ou suscite ma curiosité, j'ai compris depuis longtemps que certains sujets étaient davantage accrocheurs que d'autres, et que, si l'on voulait exploser l'audimat, il valait mieux éviter ceci pour privilégier cela. Pas question pour moi de cultiver l'audience ! J'ai encore mon libre-arbitre et comme j'ai toujours su ce que je voulais, je ne cèderai pas aux sirènes hurlantes qui oseraient induire un comportement imbécile de ma part. Non, je ne serai jamais sous influence, non je ne souffrirai pas d'addiction, que ce soit celle-ci ou celle-là.
Qu'on se le tienne pour dit !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 07:02
La blogosphère est en émoi : tout le monde y va de son mot à propos de la mort du roi de la POP. Ma foi, pourquoi pas ? Cependant, j'émettrai un bémol à toute cette effervescence. Que l'on soit ému, cela regarde chacun. Mais ne faut-il pas relativiser ? Déjà que la presse people comme on l'appelle, en remet couche sur couche histoire d'encaisser du pognon (c'est bien lui qui mène le monde, on ne le sait que trop !), est-il bien utile que les blogueurs que nous sommes fassent de même ?

Il y a comme une indécence triviale à évoquer cet homme à peine décédé : les rapaces qui se jettent sur sa dépouille, rappellent ses faits et méfaits, se repaissent de ses cendres encore chaudes. suffisent. Je dis bien indécence : où est la compassion légitime que l'on devrait ressentir vis-à-vis de sa famille ? Un décès, ça n'a rien de particulièrement réjouissant. Les proches pleurent celui qui a disparu. Respectons au moins leur deuil en ne nous répandant pas en commentaires superfétatoires !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche