Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 14:45
...quand il a été arrêté au motif qu'il avait tué un policier.  Et voilà 20 ans que ce tout jeune homme pourrit en prison. Ce n'est pas faute de clamer son innocence depuis le début, de démarches répétées pour obtenir un nouveau jugement. Il semble bien en effet que les témoins de l'époque se sont en grande majorité rétractés et ont accusé l'un des leurs d'être l'assassin. Ils l'auraient reconnu coupable sous la pression de la ... police.
1989 - 2009 : vingt ans qu'il pourrit en prison, condamné à mort et qu'il attend dans le couloir de la mort que celle-ci soit effective. Malgré cette menace permanente, il se bat. 20 ans à nier et à croire possible la révision de son procès.
Une pétition internationale a largement circulé afin que son cas soit révisé. Il vient d'obtenir un nouveau délai : la cour entendra les nouveaux éléments en septembre prochain. 27 juristes ont voté en faveur de cette nouvelle audience, contre deux votes négatifs.
On peut se demander si l'élection d'un certain président métis n'est pas pour quelque chose dans ce nouvel espoir. Mais peu importe. On croise les doigts pour Troy Davis qui aura perdu 20 ans de sa vie parce qu'il était noir de peau et on forme le voeu que son procès sera révisé et qu'il en sortira innocenté.


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans International
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 14:26
Une fois n'est pas coutume, j'ai acheté un journal et pas n'importe lequel. L'humanité, rien que ça !

Les articles s'étendent sur deux pages (la 2 et la 3) : il faut bien cela pour dénoncer les exactions de la distribution au détriment et de l'agriculteur et du consommateur, l'un tondu à ras sur les prix, l'autre trait pire qu'une vache maigre.
Il me suffit de vous indiquer quelques prix pour que votre lanterne soit abondamment éclairée.

Les pommes de terre dites primeur sont achetées 3 centimes le kilo au producteur et revendues par les grandes surfaces 94 centimes. En cause, les pommes de terre venues d'ailleurs (notamment d'Israël, d'Egypte ou de la botte). Au fait, est-ce que vous saviez que la grande distribution pilotait les centrales d'achat ,
Le veau (de 8 jours) est acheté sur pied pour 1 euro et revendu... en moyenne 21 euros le kilo (pour une bête qui en pèse 42, ça vaut son pesant d'or, non ?)
Les tomates, achetées au producteur à 40 centimes le kilo sont revendues, en moyenne,... 2,50 euros (c'est pourtant le même kilo). En cause, les produits provenant d'Espagne, du Maroc ou de la botte (coût de la main d'oeuvre moins chère). Et ça, c'est un phénomène induit par la culture hors sol et sous serre. Et comme en plus, tout le monde veut de la tomate hors saison....

Résultat : notre agriculture souffre. Alors, ils s'organisent depuis quelques années pour vendre directement au consommateur. Ayez de la patience, je m'adresse à ceux qui habitent Paris et la région parisienne. Nos gens du sud-ouest montent leurs produits pour les vendre à vous, moi (je n'habite pas Paris ni sa banlieue proche), ceux qui ont envie de conserver un peu de goût dans la bouche.
Aujourd'hui à Ivry, de 8h à 19h, devant la mairie, sur l'esplanade du marché. Sont concernés également le Val de Marne et la Seine et Marne : dans le premier département, ces ventes en direct auront lieu à Alfortville, Boissy Saint-Léger, Bonneuil, Champigny, Chevilly-Larue, Créteil, Fontenay-sous-Bois, La-Queue-en-Brie, Orly ville, Valenton, Villehjuif et Vitry. Nos producteurs s'installent même à l'aéroport d'Orly, des fois que les touristes seraient tentés par leurs melons, nectarines, et autres fruits du sud.
En seine et Marne, les villes de Roissy-en-Brie, Mitry-Mory, Champs-sur-Marne, Brou-sur-Chantereine, Champagne et Dannemrie .
Si vous habitez l'un de ces coins-là, allez donc faire votre marché (mais avant renseignez-vous auprès de votre mairie pour la date et les horaires).

Bon appétit !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 14:21
Oui, aujourd'hui, il y a beaucoup à dire. Tout d'abord sur l'agriculture et la grande distribution. Il y a également l'affaire Troy Davis, l'optimisme immodéré du ministère des finances, des articles de journaux plus ou moins élogieux quant au roi et sa cour, bref, de quoi m'occuper tout l'après-midi, surtout si j'évoque la cabale montée par les conservateurs d'extrême-droite aux USA, le procès d'intention fait à un blogueur sommé de comparaître au prétexte d'avoir employé un adjectif qui a fortement déplu à son destinataire. Bon, après ce récapitulatif très bref, je vous laisse, juste histoire d'entreprendre dans le désordre (ce sera selon ma bonne volonté et l'humeur dans laquelle je me sens pour écrire) la rédaction des articles que je destine aux lecteurs potentiels.

A tout de suite !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 14:21
Oui, aujourd'hui, il y a beaucoup à dire. Tout d'abord sur l'agriculture et la grande distribution. Il y a également l'affaire Troy Davis, l'optimisme immodéré du ministère des finances, des articles de journaux plus ou moins élogieux quant au roi et sa cour, bref, de quoi m'occuper tout l'après-midi, surtout si j'évoque la cabale montée par les conservateurs d'extrême-droite aux USA, le procès d'intention fait à un blogueur sommé de comparaître au prétexte d'avoir employé un adjectif qui a fortement déplu à son destinataire. Bon, après ce récapitulatif très bref, je vous laisse, juste histoire d'entreprendre dans le désordre (ce sera selon ma bonne volonté et l'humeur dans laquelle je me sens pour écrire) la rédaction des articles que je destine aux lecteurs potentiels.

A tout de suite !
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 19:13
Racaille, un vocable dont on ne rappellera pas un certain usage.

Ca râle chez les syndicalistes de la base. Non, ce n'est pas une blague. Un syndicaliste de Continental a traité de "racaille"  le grand patron de la CGT. Quand les salariés de Continental manifestaient, aucun membre dirigeant de ce syndicat n'est venu pointer son museau alors que c'était ce qu'attendaient les ouvriers. Et le représentant des personnels a manifesté à sa manière sa réprobation. Pour lui, ces gens-là (les dirigeants de son organisation) "Cest juste bon à frayer avec le gouvernement, à calmer la base. Ils servent juste qu'à ça, cette racaille".

Exaspéré ce monsieur, en colère, et il le fait savoir. Pourtant pendant de longs mois il n'a pipé mot, à cause des salariés. Il avait espéré que son grand patron condescendrait au moins à dire un mot en faveur de ses camarades travailleurs qui allaient se retrouver au chômage. Déçu par sa hiérarchie, il craque. Jamais, selon lui, BT n'a prononcé le nom de son entreprise, jamais il n'a articulé Continental. Pas même dans un entretien face aux caméras et micros.

Triste retour à la réalité : les vrais défenseurs des salariés, ce sont les syndicalistes locaux, eux-mêmes englués dans le salariat. Ils sont sur le terrain, eux. Désormais ils savent qu'ils ne peuvent compter que sur eux-mêmes, que la hiérarchie syndicaliste est trop prise par la défense de ses propres intérêts pour se pencher au chevet du désespoir des salariés.

Le jour où tous les abonnés absents (de la défense des employés) débarqueront dans la rue, il sera trop tard. Ils se feront huer et on leur demandera sans politesse de dégager. Ce jour-là, les salariés, gonflés par un trop plein de colère, reprendront en mains ce qui leur appartient de plein droit : la défense de leurs droits.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 18:56
Au 15 août, en principe, le temps vire pour s'acheminer vers l'automne. Cette année, le 15 août est passé de deux jours et voilà qu'on nous annonce un retour de canicule. Alerte orange sur 4 département dont le Rhône, la Drôme,...
Pffft, c'est vrai qu'il fait chaud. J'évite de sortir avant la tombée de la fraîche (pas avant 22h en fait). Ben quoi, je me ménage. Mon âge n'est pas si avancé, cependant mieux vaut être précuationneux par ces temps un peu trop chauds. Je bois comme un trou (je précise tout de suite qu'il s'agit de la bonne vieille eau du robinet). Et surtout j'évite de trop en faire. D'ailleurs, j'ai passé la journée le cul devant l'ordi, sortant vaguement pour faire un ou deux achats indispensables pour survivre jusqu'à demain. Eh oui, je mange et pas que de la salade. Mais je ne fais pas d'excès.

Bon, nous disions qu'il faisait un peu trop chaud. En début d'après-midi voilà t'y pas qu'un bruit se fait entendre. Je lève le nez de l'écran et regarde. Tiens, il pleut. C'est vrai que le temps est à l'orage, ça se sent depuis ce matin. Le thermomètre risque d'exploser si ça continue. Tiens, ce n'est pas de la pluie, mais... de la grêle. Et des grêlons plutôt gros. Ca tape dur sur le macadam. Les gens s'abritent comme ils peuvent, préférant un abri de fortune à une saucée monstre. 10 minutes plus tard, plus rien. Ca n'a fait que passer. Toute la chaleur monte de l'asphalte et prend à la gorge. Je suis en plein courant d'air mais ne sens rien.
Encore un coup pour rien. Un vague tonnerre dans le lointain, ces grêlons qui fuient mon espace de ciel pour aller dieu sait où. Pourrait pas pleuvoir vraiment ?  Que ça rince les rues et l'air ?

Paraît que le thermomètre afficherait entre 22 et 24 degrés cette nuit. Ras le bol de ce Celsius qui monte, monte, monte mais redescend nettement moins vite qu'il ne grimpe. Encore une invention de génie dont on se passerait, ainsi on ignorerait les bizarreries du temps.

Je crois savoir que pompiers, hôpitaux sont sur le pied de guerre : 2003 hante leurs souvenirs. On nous l'avait annoncée cette canicule, un été plus chaud qu'en 2003. Heu... ! Oooooooooooui !
En fait, il fait lourd, il se met à venter, il pleuvote, il refait chaud, certaines nuits sont relativement fraîches, mais je ne souffre pas comme il y a six ans. A moins que je ne sois dans un état second...

Bon, on fera avec. Comme d'habitude...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 10:28
A force de fréquenter Mam'Zic, je m'éloigne de mes sujets de prédilection et mes quêtes du saint-graal vituel me font déboucher dans de drôles d'endroits. Ne cherchez pas à comprendre : allez voir  ! Tout simplement !

http://www.aboneobio.com/

(je viens de tenter à plusieurs reprises de mettre en lien direct sur le site ci-dessus. Peine perdue. Bon, il ne vous reste plus que le classique copier/coller)
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Enquêtes
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 19:38
Pas de doute à avoir, nos élus et ministres ne restent pas inactifs. Tiens par exemple, j'ai appris que le remplaçant de l'ancien ministre de l'éducation nationale avait réunionné avec les académies. Le sujet, toujours le même : la grippe. Il a donc décidé qu'en cas de 3 grippettes dans une classe, celle-ci serait fermée. Une bonne chose ou pas ?

Dans l'absolu, c'est sans doute une bonne mise en pratique du principe de précaution.  Mais à y regarder de près, cela semble dérisoire. Les enfants sont par regroupés par classe, mais lorsqu'ils arrivent à l'école, ils se retrouvent dans la cour ainsi qu'au moment de la récréation, ou laors, s'ils restent à la cantine, au moment des repas, les tables ne tiennent pas compte des classes...

Où est le bon sens dans tout cela ? Est-ce que trois cas de grippe vont déchaîner les microbes et infester toute une classe ? On n'en sait rien : le système immunitaire est très particulier, propre à chaque individu. Untel va développer la maladie, son voisin, pas du tout.

Autre mesure préconisée : la classe doit rester fermée au moins pendant 6 jours (la contagion porte sur 7 jours en moyenne). Que font les enfants dont la classe est fermée ? Ils se débrouillent tout seuls à la maison pendant que les parents vont au travail ? Bon d'accord, les parents ont droit à 12 jours discontinus sur l'année pour enfant malade. Oui, mais quand il y a plus d'un enfant ? L'incubation étant d'une semaine, le second mettra ce temps-là à réagir, puis le troisième, et ainsi de suite. 12 jours en continu pour les deux premiers, mais pour les suivants ?

En notre royaume où il fait si bon vivre, la pratique est la suivante : le serpent se mord la queue et le pou marche sur sa propre tête. En d'autres mots, il n'y a aucun bon sens pour nous gouverner. Ils peuvent toujours se fendre en quatre avec leurs réunions et leurs préconisations de génie, ils oublient de réfléchir à l'impact qu'auront les mesures prises. Avec ça, on est bien lotis... !


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 10:00
Je vous propose un site auquel vous ne faites jamais référence : un site à découvrir où une blogueuse parle de ses coups de coeur en littérature, des auteurs dont elle discoure avec un intérêt réel.

Ce n'est sans doute pas dans vos préoccupations habituelles, mais pourquoi ne pas aller y jeter un regard ? Après tout, la communauté des blogs, c'est également cela : s'ouvrir à d'autres, élargir son horizon, appréhender le monde qui nous entoure sans idées préconçues. Or, la littérature en général est tournée en dérision, la culture méprisée (on a des exemples célèbres, non ?). A tort ! Oui, je dis bien à tort car elle nous apporte une vision du monde qui lui est particulière. Particulière puisqu'elle est l'expression de ce que ressent un individu à un moment donné. Que serions-nous aujourd'hui si les grands auteurs classiques n'avaient pas existé et laissé une abondante prose ou poésie ? Nous sommes leurs héritiers qu'on le veuille ou non, quand bien même ils nous ont largement rasé quand on nous forçait à les étudier. Si nous tous n'avions pas ce fond commun de culture, croyez-vous qu'aujourd'hui nous saurions transmettre à travers nos articles et nos commentaires la pensée qui nous est propre ? Alors, ne crachons pas dans la soupe... !

http://lefildarchal.over-blog.fr/
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans clin d'oeil
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 07:21
En ces temps moroses, il faut détourner son esprit de tout le bordel environnant et porter ses regards vers autre chose. Et pourquoi pas la peinture ?
Je vous conseille d'aller jeter un oeil sur le blog de Véronique. Si vous aimez les aquarelles, les fleurs, les natures mortes,...vous ne serez pas déçus. Et pour les gourmands, il y a même une recette de confiture.


Si par un malheureux hasard (bien fréquent) le lien ne voulait pas fonctionner normalement, vous le savez désormais, il vous suffit de procéder par le Copier/Coller
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans clin d'oeil
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche