Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 19:39
Qui que l'on soit, on est le fils de quelqu'un. L'inconvénient majeur, c'est d'être le fils de... Et être le fils de... provoque des remous. Vous voyez de qui je veux parler ? Non , Vous m'étonnez beaucoup. Car enfin, être le fils du roi, c'est plutôt la galère. Et quelle galère... !!!

J'avais déjà évoqué ce phénomène qui fait couler bien de l'encre - peut-être même un peu trop - ce qui n'est pas sans conséquence pour le fils de. Dans mon article Nouvelle Dynastie link, j'évoquais déjà il y a un an environ, peu de temps après la création de mon blog (le 29 août 2008, très exactement), la possibilité d'une passation de pouvoir.
Aujourd'hui, je me dis que j'avais vu juste. S'il ne s'agit pas, à proprement parler, de passage du flambeau, cela y ressemble beaucoup. Car enfin, à quoi ça rime cette étrange nomination à la tête d'un organisme en vue, sinon à positionner un pion supplémentaire ? Comme s'il s'agissait de tout verrouiller...
Ce fils de... n'est encore qu'un enfant, étudiant, élu par la magie paternelle (on ne me fera pas changer d'avis), peu encore au fait des choses de ce monde (le monde politique) et dont la prétention ne semble pas avoir de limites (c'est facile quand on est le fils de son papa et que celui-ci gouverne). Si ce n'est pas du népotisme de la plus belle eau, c'est que je ne comprends plus rien à rien. Or, j'appréhende tout - oui, c'est de l'orgueil, mais tant pis - car l'expérience compte pour beaucoup dans la compréhension de ce monde de plus en plus cloisonné, réservé à cette "élite" du bien-pensant, du conforme à la pensée autoritaire, de la marionnette dont on tire impunément les ficelles et qu'on impose sans vergogne.

Cette affaire fera encore couler une encre épaisse et bien noire, elle laissera des traces indélébiles et provoquera des remous bien plus puissants que tout ce qui a pu se dire, se faire auparavant. Je pourrais plaindre ce jeune freluquet un peu trop sûr de lui, mais je ne le ferais pas : j'en connais qui a su s'éloigner de ce type de pratique, refusant de n'être que le fils de... On a l'orgueil qu'on peut...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 11:11

... Les sujets nettement plus sérieux (encore que, une recette-maison, excellente au demeurant, a bien droit de cité sur ce blog, non ?).
Voilà un certain temps que je ne suis guère sur mon site et que je ne publie que quelques rares articles dont la teneur est bien différente de mon dernier exercice.  J'hésite encore à vaquer sur le web, parce que ça prend du temps et que je n'en dispose guère, parce que c'est un peu trop répétitif, que je me demande si ça vaut le coup et que je devrais peut-être revenir définitivement à mes premières amours.
Mon coeur balance, c'est vrai et la valse-hésitation à laquelle je me livre depuis quelques mois devra un jour s'arrêter. Pour l'instant, je n'ai pas encore le tournis, donc je peux continuer.

Je vous offre un plateau bien garni des nouvelles du royaume que tout le monde connaît , qui ont  été dépiautées abondamment à travers la blogosphère.
Les polémiques sont les plus faciles et chacun y va de son mot. L'exemple-type est la bombe Polanski qui a soulevé un torrent de commentaires. Voici le mien : ce n'est pas parce qu'on est un personnage en vue qu'on est au-dessus des lois. Autre polémique tout aussi inutile : l'émotion suscitée par le ministre de la Culture. Lequel, à cause de son homosexualité, se voit taxé de pédophilie. Décidément, les gens ont bien du temps à perdre à répandre des bruits dans le seul but de nuire.
Le procès Clearstream n'échappe surtout pas à l'intérêt de tous. Pour le moins qu'on puisse en dire, c'est que toute cette affaire n'est pas très "claire".
Le PS n'en finit pas de tenter de se rénover. Il y a de la cacophonie dans l'air et les remontées en sont bien nauséabondes. Les sires quadragénaires voudraient bien leur part du gâteau et avancent carrément à découvert. Pas bien sûr que cela ne les desservira pas : ils ont les dents trop longues et oublient de les rogner.
On ressort la castration chimique. C'est toujours pareil : dès qu'il y a viol, assassinat par un ex-détenu emprisonné pour les mêmes méfaits, on s'empresse de crier à tue-tête qu'on va leur faire avaler des pilules. Leur libido sera peut-être castrée, mais pas le reste. Soyons donc un peu sérieux !
La grippe est toujours aussi invasive mais rien ne démontre que la pandémie prédite à grand renfort de clairons publicitaires sera ce qu'on en dit.  Pour l'instant, ce serait même plutôt le contraire.
Et pendant qu'on nous abrutit de cours d'hygiène, les lois passent en douce. Merci qui ?


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 09:50
... Ségolin, parti quelques jours à la chasse aux champignons, je vous donne une recette à ma façon. Bon d'accord, je cuisine rarement mais il m'arrive parfois de me prendre pour Vatel (non, je ne me transpercerai pas de mon épée pour retard de livraison : je n'ai pas de rapière) et de mitonner des légumes comme je l'imagine.

Le meilleur champignon pour cette recette inédite, c'est...
le cèpe

Voici donc les "champignons sur lit d'oignons et échalottes".
Peler oignons et échalottes, les émincer et ensuite les dorer à la casserole. Il convient de les dorer fortement. Déglacer à l'eau froide pour obtenir un jus roux. Pendant que le lit fond à la cuisson, bien gratter le pied du cèpe (ou des cèpes), laver pour ôter les saletés qui adhèrent encore à son pied et son chapeau. Emincer le cèpe (ou les cèpes) au-dessus du lit (salé et poivré évidemment), le laisser fondre  jusqu'à ce qu'il ait perdu toute son eau. L'asperger de sel et de poivre, histoire qu'il ait du goût. Si vous avez du basilic, frais ou en conserve, ajoutez-en une petite quantité, ça ne gâte pas le goût.

A servir en accompagnement d'une viande, de pommes de terre en robe des champs, ou de haricots (ou autre légume à votre convenance). A moins d'avoir envie de déguster ce plat sans accompagnement.


Effet garanti (si pas convaincu, personne n'est remboursé)

PS : le lit quand oignons et échalottes sont crus, doit avoir une épaisseur d'au moins 2 cm. Oui, je sais, ça fait un certain nombre d'oignons et échalottes à éplucher... Vous pleurerez un peu plus que d'habitude, c'est tout.
PS n°2 : si vous cuissez à l'étouffée une fois que les champignons sont cuits, votre lit sera caramélisé. Si, si, c'est caramélisé. Et nettement plus savoureux.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 22:29

Dans la série Clin d'Oeil, je vous propose cet article qui parle de caméras et d'éducation.  Ca a l'air de sauter du coq à l'âne, mais ce n'est pas franchement le cas. Ce qui est certain c'est que c'est fort instructif, en tout cas pour moi. Déplacez-vous, vous ne serez pas déçus.

http://france-du-dessous.over-blog.com/article-37148810.html


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans clin d'oeil
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 17:25
Suite à la grève de 10 jours dans les transports à Lyon, un militant syndical de cette entreprise est convoqué en conseil de discipline pour "exactions"lors de ce mouvement de protestation.
De gréviste syndicaliste militant pour ses collègues, il devient gréviste de la faim. Afin de protester car les exactions ne sont que présumées et qu'apparemment, on entend - peut-être - lui fairee porter le chapeau. Devinez où il a entamé cette nouvelle grève : devant le siège de l'entreprise lyonnaise. Pour sûr qu'il va être soutenu ! Mais ça ne va pas plaire à la direction qui n'entend apparemment pas entamer le dialogue avec ses collaborateurs de bas niveau.
Au fait, cette entreprise de transport vient d'être condamnée par le tribunal car elle avait exigé de ses salariés qu'ils se déclarent grévistes bien avant le préavis de grève. Il paraît que c'est illégal. Et toc ! A trop vouloir en faire...
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 17:15
Depuis ce matin, il est difficile d'écrire un commentaire ou un article. Vraisemblablement l'équipe d'OB s'occupe à améliorer son site. Mais ce n'est pas sans inconvénients pour nous, les accros du blog, qui éprouvons la furieuse envie de nous défouler sur la toile en pondant des articles plus ou moins furieux ou plus ou mons farfelus... Chacun dans notre genre, apprécions d'avoir à disposition cet outil, mais dès que ça débloque (est-ce que j'ose le néologisme verbal débloguer ?), nous n'avons de cesse de râler tant et plus. C'est tout juste si nous ne sommes pas atteints de paranoïa et ne déclarons pas la guerre ouverte à notre hébergeur au prétexte qu'il est financé (si j'ai tout bien compris) par TF1. On a vite fait d'établir un lien de cause à effet. Bref, nous débloquons à plein tube.
Je viens tout juste d'atteindre la page article alors que je venais d'expédier un message à OB pour si
gnaler les méfaits de leur maintenance. Ils vont doucement rigoler quand ils s'apercevront que je suis en ligne et que j'allonge les phrases sur cette page qui ne voulait pas s'afficher. Peut-être ai-je commis un faux geste et planté mon blog. Peut-être que leur maintenance est un peu trop imperceptible à nos yeux de néophytes crasseux et que nous échappe le pourquoi du comment.
Bon, c'est agaçant, pénible, de se retrouver coincé et de ne pouvoir oeuvrer selon nos habitudes. Le temps d'adaptation semble s'étirer en longueur (pourtant je n'appartiens pas encore à la catégorie des seniors d'OB, mon blog a quoi, un an, un an et demi, pas de quoi pavoiser et prétendre à une parfaite maîtrise de l'outil, non ? Non plus qu'à la sénescence, précoce, n'est-ce-pas ?
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Défouloir
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 18:54
Eh oui, malgré un préavis de 90 jours de grève, les transports lyonnais ont repris le chemin des dépôts et les conducteurs effectuent à nouveau leur travail. Ledit préavis court toujours, mais s'il reste encore quelques conducteurs en grève (notamment sur les lignes de bus), l'ensemble de la population lyonnaise peut enfin se véhiculer autrement que sur ses deux jambes.
La société de transports en communs s'est engagée à dédommager les usagers en leur octroyant une remise de 30% sur l'abonnement du mois de novembre. histoire de faire taire les grognons et sans doute pour s'excuser de cette grève dure (car elle l'a été) menée par les syndicats avec l'appui de l'ensemble des conducteurs. Apparemment, ladite société n'a guère apprécié ce mouvement et ne se montre pas du tout conciliante envers ses employés. Certains des salariés sont convoqués devant un conseil de discipline pour avoir jeté... des oeufs en direction des bus qui circulaient. Ce n'était pas bien méchant, mais bon, il semble que la direction veuille marquer le coup. Honnêtement je me demande si ces jets d'oeufs méritent un tel châtiment car à la clé, il y a bien sûr une mise à pied qui pend au nez des salariés "agresseurs", peut-être pour certains un licenciement. Autant je critique ce mouvement autant je suis contre ces mesures de rétorsion disproportionnées. En tout, il faut avoir de la mesure. Or là, la direction - qui a cédé aux pressions syndicales pendant des décennies - de mon point de vue, exagère l'importance des "méfaits". Ce ne serait que faire pauyer à quelques uns le coût de cette grève (et les 30% de ristourne en novembre).
Mais je ne suis peut-être pas bon juge de tout cela car je n'ai pas tous les éléments en main. J'espère seulement que personne ne se retrouvera au chômage.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 07:44

Encore un lien qui permet d'avoir un autre point de vue. Ca vaut le déplacement, croyez-moi.

http://lumierescontemporaines.over-blog.fr/article-36912239-6.html

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Langage
commenter cet article
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 07:23
 ...et dis merci à Sébastien (il a la grippe, se soigne et en fait un article marrant) : c'est à lui que je dois ce lien que je vous ressers tout lu, tout chaud.

http://www.metrofrance.com/infos/origine-de-la-grippe-a-une-usine-pointee-du-doigt/mieb!q8DsJqUR4DREg/

Et si vous parlez espagnol, poussez plus loin puisque, dans cet article, il y a également un lien intéressant.

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 13:17
On passe facilement d'un sujet à l'autre après s'être appesanti lourdement sur des sujets qui ne valent rien. On matraque pendant une semaine, puis on s'empresse de passer à autre chose. Le lecteur n'a plus le temps de réfléchir à des sujets sérieux, il ne fait que subir le pouvoir médiatique. Dramatique. Et pendant qu'on l'assomme avec des futilités mondaines (est-elle enceinte ou pas ? son cancer est-il vraiment guéri ? et blablabla), l'état-major gouvernemental s'empresse de concocter de nouvelles lois qu'on sert en dessert à la masse qui n'en peut mais.
Et des projets de lois, il y en a plein les cartons des ministères. Certains sont connus et soulèvent des contestations qu'on ignore en haut lieu, d'autres avancent en catimini et exploseront à la figure une fois qu'on ne pourra plus rien faire. ON n'augmente pas les impôts mais on crée de nouvelles taxes, on plie dit-on aux lois européennes et on dérégule les services publics, bref, on s'emmêle les pinceaux et on est en pleine déconfiture. Qui n'a pas entendu l'appel des résistants de la dernière guerre mondiale ? Il date de 2004. Et sur mon blog, il est en ligne au 13 juin dernier.
Pas bien certain que le lien fonctionne...

A entendre et à écouter

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche