Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 14:09
Vous tous qui êtes postés face à votre écran et qui vous échinez à houspiller les infos distillées ici et là, apprenez que Mam'Zic, une bigoudine pure souche, a planté sa coiffe face au palais, flanquée de ses amis. Vous qui protestez chaque jour, rejoignez nos rangs, venez manifester en silence. Venez nombreux et rameutez tout votre carnet d'adresses.

Vous qui êtes épris de la liberté, vous qui désirez le changement et l'appelez de tous vos voeux, laissez votre clavier et venez jusqu'au palais !  A rester silencieux face à ce bâtiment où niche le roi, viendra le moment où le silence se fera vacarme. Serrons-nous les uns contre les autres, formons un mur inébranlable et, sans trompette, envahissons le silence du palais jusqu'à ce que notre écho brise le sien.

Braves gens, sortez de vos ornières, prenez l'initiative, agitez-vous sans bruit, l'avenir de tous est à cette condition.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans humour ou non
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 21:03
Oui, cela m'arrive, je n'ai pas envie de dépiauter l'actualité, d'égréner un à un les événements et de les commenter. Oui, ce soir, je ne suis pas d'humeur.
Pourtant, je devrais m'attarder quelque peu sur certains points, mais franchement, ce soir, là, comme je vous le dis, j'ai davantage envie d'aller me vautrer dans mon lit que de penser à tout ce qu'il se passe. Et des nouvelles, il y en a. Des tas. Et partout. Là, on attend le résultat des élections, ici, on trinque pour les autres, un peu plus loin on entend les menaces des uns contre les autres. C'est épuisant à la longue tous ces pans d'histoire qui s'écrivent sur cette planète mal en point, pourrie par le fric, désireuse de s'autodétruire.
Alors, à quoi bon, me dis-je, de me battre avec mes mots, le seul bien que je possède puisque rien ne va comme il le faudrait ? Que ce sont toujours les mêmes qui l'emportent ? Et que les mots sont de plus en plus vides de sens ? Je ne suis pas Don Quichotte et pourtant, je me bats contre les moulins à vent. Je ne suis pas non plus Sancho Pança, fidèle d'entre les fidèles, qui suit son maître et tente vainement de le protéger contre lui-même. Ou contre ces moulins qui tournent, tournent, tournent...

Ce soir, j'ai envie de me concentrer sur un départ brutal, et même violent. Tellement violent que j'en ai l'obsession. Je vois la vanité de mes articles, le peu d'impact qu'ils peuvent avoir, l'inanité d'user mon vocabulaire à traduire ce que je ressens face au désespoir des uns et des autres, aux cauchemars vécus par certains peuples, à la morgue des puissants centrés sur leur nombril et qui n'ont cure que de ce qu'ils peuvent encore soutirer ici ou là.

Oui, ce soir, je ne suis pas d'humeur, vraiment pas d'humeur.
Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 21:09
J'ai entendu tout à fait par hasard l'annonce du grand chambellan à propos de la taxe carbone. L'électricité ne sera pas concernée. Que ceux qui se chauffent avec cette énergie applaudissent : ils ne grelotteront pas de froid l'hiver prochain et pourront se promener en bras de chemise dans leur maison. Ca, c'est le premier point positif. Le second c'est que ladite taxe sera de 14 euros et non pas de 30. On respire déjà mieux.

Autre annonce intéressante : les ministres qui seraient élus devront abandonner leur ministère (eh oui, pas de cumul de mandats). Et le mini-remaniement ministériel est reporté sine die. En clair, plus de remaniement. Qu'est-ce qui a pu décider le roi à changer son fusil d'épaule ? Les dernières ouvertures sur la droite de la droite seraient-elles à elles seules suffisantes pour l'emporter ?


Cherche-t-on à nous endormir pour mieux nous tenir éveillés plus tard ?
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 21:10
J'ai toujours conseillé de vider son sac. En écrivant.

En verbalisant par écrit et en usant des mots dont notre langue est riche, on peut soigner son stress, ses angoisses, ses colères. C'est une écriture qui permet de se retrouver, de se reconstituer dans toute notre intégrité. Taire sa colère ne peut qu'engendrer des effets dévastateurs sur notre moral. Alors plutôt que de sombrer dans une déprime qui dure et dure jusqu'à ce qu'on flanche complètement, il est plus sage de manier les phrases et d'exprimer ce qui taraude notre esprit. Il faut savoir mettre des mots sur ces maux qui nous empêchent d'avancer et nous détruisent.

Récemment, j'ai conseillé à quelqu'un de ma connaissance de se plier à cet exercice. Jamais je n'aurais imaginé qu'il le ferait sur son site. Lorsque j'ai découvert son article, ma stupéfaction a été grande : certes sa colère était là, évidente, mais à travers un langage odieux, vulgaire. Ce n'étaient qu'invectives répétées, tout était passé à la moulinette de sa colère. Le premier instant de surprise passée, je n'ai pu aller au bout de sa diatribe. jJai clos son article et lui ai écrit. Je lui ai même demandé de retirer son article, jugeant qu'il était bien trop tendancieux et qu'il avait trop facilement l'insulte au bout de sa plume. Il n'a rien voulu savoir. C'était et cela reste son droit.

Pourtant, à quoi sert de déverser sa colère au su et vu de tout le monde, alors que toute la toile peut en être imprégnée et provoquer des remous inutiles, voire faire s'engager une procédure dont l'issue est courue d'avance ? Je ne comprends pas et même je refuse de comprendre qu'on ose ainsi se livrer à ce type d'exercie, en soi souhaitable et salvateur, autrement qu'en face à face avec la page blanche. Cela se fait  uniquement entre soi et soi, parce qu'ainsi, on passe le cap, on se retrouve et on avance.

Quelqu'un que j'ai bien connu disait qu'on ne devait pas prendre les autres pour des poubelles. L'expression heurte mais elle est très vraie dans sa crudité et même sa cruauté. Si la solidarité existe, elle n'est pas faite pour vider le trop plein qui nous submerge. On n'a pas le droit de rendre les autres, sous prétexte que ce sont des amis, complices de nos erreurs, coups de gueule, errements intérieurs. A nous, et à nous seuls,  d'assumer nos faiblesses, nos désespoirs, nos colères.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Langage
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 07:58

Il se dit que notre vie n'est pas si mauvaise et qu'après tout il y a pire ailleurs. Bon d'accord.

Je râle quand même : je viens d'apprendre que 40% du coton est génétiquement modifié. Merde alors ! Ce produit si naturel, si duveteux qu'on rêve de se coucher dedans, lui aussi subit des transformations... Incroyable.

Et pourtant, il faut bien que j'y croie : ce que je pensais être des fibres naturelles ne le sont plus. Même quand l'étiquette arbore un 100% coton.

Pas étonnant que les nouveaux vêtements que j'achète provoquent des démangeaisons....


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Mauvaise humeur
commenter cet article
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 17:07
...Je clame que la crise est loin d'être innocente et que notre société est lourdement marquée pour de longs mois voire de longues années. J'ai clamé dans le désert, c'est vrai, mais j'enfonce encore le clou. Parce que des articles naissent ici ou là dans des journaux sérieux qui se mettent à écrire noir sur blanc que nous ne sommes pas sortis du pétrin.

Enfin un peu de bon sens... ! Pas besoin d'être devin pour comprendre que le système actuel est en train de crever et qu'il faut revoir les fondamentaux qui gouvernent la planète. La mondialisation est peut-être inévitable, mais la misère non. Le tout est de prendre conscience que l'homme gaspille nons seulement les ressources naturelles mais aussi ses chances de redevenir ce qu'il doit être en fermant les yeux sur ce qui va de travers.

C'est la galère, vous dis-je, et le bateau sombrera si les puissants de ce monde ne prennent pas le taureau par les cornes et ne décident pas de réguler les excès bancaires. Et tant qu'ils ne décideront pas de la nationalisation des banques, ceux qui en tiennent les rênes pourront continuer à s'amuser avec l'argent des autres. Vers la fin septembre, il y a le G20. Souhaitons que les mesures vitales pour tous seront prises à bon escient et favoriseront un retour progressif à la normale.

On nous ressasse la grippe A ce qui nous permet d'oublier la crise systémique. On ferait mieux de ressasser que nous sommes tous dans la mélasse et que pour en sortir, il faut éradiquer la finance pratiquée ces dernières années.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 19:47
Les arboriculteurs du sud-ouest manifestent. Non sans raison. Leur stratégie pour interpeler les pouvoirs publics a  consisté à répandre des tonnes de fruits, bloquant ainsi les entrées d'une grande surface. On sait en effet que la grande distribution casse les prix et revend au prix fort ce qu'elle a acheté une misère.
Fruits et légumes se porteraient sans doute mieux en ce royaume si l'on n'importait pas à bas coût des produits venus de l'étranger (ça vient même du Pérou dit-on). La colère des producteurs enfle, enfle et ils sont prêts à tout pour se faire entendre.
Pour ces ruraux, c'est la ruralité toute entière qui est menacée d'extinction. Espérons que leur appel sera entendu et qu'on moralisera les relations que la grande distribution entretient avec le monde rural.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 19:32
Mes lectures d'aujourd'hui m'ont fait découvrir le problème soulevé par le PS et la CNIL à propos de l'augmentation des caméras de surveillance.  Leur nombre doit en effet tripler.
Pour le remplaçant de Julien Dray, c'est apporter une mauvaise réponse que d'augmenter le nombre de caméras sur la voie publique. Selon lui, il n'y a rien de scientifiquement prouvé quant à l'efficacité de la vidéosurveillance dans la lutte contre la délinquance. Alors que les tenants du projet assurent tout le contraire. Deux avis divergents du plus haut intérêt, non ? Surtout qu'un rapport de l'inhes (Institut national des hautes études de sécurité) a conclu en 2008 que ce système de vidéoprotection était obsolète.
Et l'on apprend que des caméras ont été installées en toute illégalité. Du coup, le nombre reste indéterminé, contrairement aux affirmations du ministère de l'Intérieur.

Histoire de rire un peu face à tout ce micmac : le fait que le Figaro dispose d'un rapport confidentiel (tiens donc !) qui conclut que les caméras installées sur la voie publique sont dissuasives.
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 17:35

Et hop, encore un qui se lance dans l'aventure et qui mérite le détour. Je vous présente Karak. Si vous ne le connaissez pas encore, ce petit jeunot, c'est l'occasion de faire sa connaissance. Il a de l'humour à revendre.



Repost 0
Published by Fred de Roux - dans clin d'oeil
commenter cet article
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 10:34
Dans la série "En vrac", je citerai :
- Les coups fourrés que se font entre eux les partis, prêts à "sacrifier" la droite ligne de leur pensée directrice plutôt que de s'aplatir aux prochaines élections. D'où la stratégie des alliances...
- Un référendum à propos de la privatisation de la Poste soutenu par José Bové, euro-député qui aurait lieu début octobre.
- La cote d'amour du roi aurait grignoté 3 points, mais les mécontents restent majoritaires.
- L'Europe n'a pas encore de stratégie commune vis-à-vis des impôts et taxes, ce que réclament certains européens.
- Afin d'harmoniser notre droit avec le droit européen, il est question d'exiger des avocats qu'ils dénoncent leurs clients s'ils les soupçonnent de fraude.
- Les vacances du roi auront été brèves mais dictées par son malaise. Le président Obama fait mieux en matière de brièveté fériée : 8 jours seulement.
- Messieurs les banquiers, tenez-vous prêts à essuyer les foudres du roi : vous avez trop tiré sur la corde et il entend vous réprimander. Il paraît d'ailleurs que vous seriez prêts à plus de transparence dans vos agissements. Trembleriez-vous donc ?

Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche