Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 11:29

Un dernier sondage révèle que le roi est en perte de vitesse. Tiens donc ?! Comme c'est étrange... ! Qui ne l'aurait deviné vu les résultats écrasants de l'opposition aux régionales ?

Le roi aura du mal à refaire surface et à se présenter comme héritier légitime à sa couronne. Malgré l'appui de JFC qui pérore et proclame que ce n'est pas le moment de démolir le peu qui reste de l'édifice savamment monté en trois ans. Il parle de se tenir les coudes et de se retrouver tous derrière le roi dans deux ans. Il parle cohésion de parti, de soutien, d'unité. Le pays a absolument besoin que les réformes aboutissent à la privatisation de tous les secteurs et à la réduction des avoirs du peuple, n'est-ce-pas ?

La belle affaire ! Bon, c'est vrai, on ne tire pas sur une ambulance. Quand on sait que plus d'un ambitionne de remplacer sa majesté, cet appui inattendu fait sourire. Au fond, il n'est que de circonstance. C'est une manière de détourner l'attention de ses propres visées car chacun sait que ce monsieur rêve de monter sur le trône. Son prêchi-prêcha convaincra-t-il d'autres candidats potentiels à se désister en rentrant dans les rangs ? On est en droit d'en douter fortement : chacun se déterminera comme il l'entendra et je vois mal pourquoi ils renonceraient pour faire plaisir au roi le plus mal aimé des temps modernes.


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 11:18

Un excellent article à lire de bout en bout car fort intéressant. Merci à Rue89 de savoir dénicher des sujets de société qui posent problème et qui méritent qu'on s'y arrête ne serait-ce que quelques minutes.


http://www.rue89.com/2010/03/27/burqa-pourquoi-sarkozy-se-prend-les-pieds-dans-le-tapis-144771

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Législation
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 10:46


Hier, le NSD lancé il y a quelques mois par des internautes inspirés par l'exemple italien, s'il n'a pas fait chou clanc, n'a pas eu l'audience espérée. Ce jour est à marquer d'une pierre grise car si plusieurs villes ont participé sur tout le territoire, certaines n'ont rien fait pour mobiliser la rue. D'une certaine manière, après la manif du 23 dernier qui n'avait pas rassemblé autant de monde que d'autres manifestations organisées par les syndicats, qui aurait eu envie d'en découdre fût-ce sur le mode festif ? Il y avait eu les régionales où le parti du roi s'est pris une branlée incontestable (22 ministres en course, et aucun qui ait remporté une région). Que l'opposition rassemblée au second tour l'ait emporté largement alors qu'il y avait une abstention massive n'avait pas de quoi encourager ceux qui étaient restés chez eux à descendre dans la rue dont ils étaient déjà absents le 23 mars. Et puis, l'idée qui avait couru de blog en blog n'avait pas été relayée par les grands médias.
Qu'on le veuille ou non, une mobilisation des mécontents, des frustrés, des déçus, sans appui "officiel", chez nous, n'a aucune chance de remporter la palme (sauf s'il s'agit d'une révolution. Et encore... !). Et certains blogs avaient contesté la validité de cette entreprise. Parce que ce n'étaient pas eux qui avaient lancé l'idée. Voilà où on en est quand il faut bouger : seuls, apparemment, les "officiels" ont droit de regard et d'organisation (c'est vrai qu'ils disposent d'une logistique d'appareil forte). D'une certaine manière, il s'agit là d'une forme de déni de la propriété intellectuelle, en parfaite adéquation avec l'esprit du temps.
Certains journaux aujourd'hui relatent le succès relatif de ces rassemblements urbains où se croisent toutes les couches de la société et tous les âges, d'autres l'ignorent superbement. Comme si ce n'était pas assez important pour y consacrer quelques lignes. Encore la marque d'un mépris grandissant pour les citoyens. Encore du conformisme bien-pensant.

C'était une première. Et pour une première ce n'est pas mal du tout. Il y en aura d'autres, qu'on se le dise : le malaise social croît dangereusement.

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 11:03

Il l'avait dit qu'il la voulait, il s'est battu et a remporté la victoire. Chapeau bas à Monsieur Obama, même s'il a dû édulcorer sa réforme. Grâce à lui, un peu plus de trente millions de ses concitoyens vont enfin bénéficier d'une couverture médicale. Une grande première, surtout avec l'opposition farouche des conservateurs. Que voulez-vous, les compagnies d'assurances bénéficient d'un marché juteux et sans fric, pas moyen de se soigner dans de bonnes conditions. Ce qui excluait un certain nombre de personnes, trop peu riches pour se payer une mutuelle.

Et Tandis que de l'autre côté de l'Atlantique on songe à améliorer la vie quotidienne de millions de personnes, ici, chez nous, on taxe de plus en plus les soins, on dérembourse de plus en plus de médicaments, on augmente le forfait hospitalier, on démonte pièce à pièce la fonction hospitalière (trop coûteuse et on exige d'elle qu'elle pratique une médecine économique ; des résultats sont attendus : restrictions budgétaires, regroupements de plusieurs centres hospitaliers, non remplacement et manque de personnels,...).
Ainsi donc le modèle français n'est plus pérenne au nom du sacro-saint pouvoir économique. N'y aurait-il pas là comme une dichotomie étrange ?

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Législation
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 10:22


Voici ce que je trouve lorsque je réponds à un commentaire. 

Protégez vos mails contre le spam grâce à Hotmail

Une messagerie plus sûre. Créez un compte Hotmail



Et que dire de la page d'ouverture de mon blog. ? La pub est de plus en plus présente et surtout envahissante. Qu'en ai-je à faire de savoir que les Invincibles 1 passeront à la télé. Et puis c'est quoi ce bonhomme bleu qui me fait attendre quelques minutes pour enfin ouvrir mon blog (sinon j'ouvre la fameuse page de pub) ?

C'est d'un tapageur !  Cela me donne l'impression bien fâcheuse qu'on veut à tout prix me forcer la main. Bon d'accord, je résiste, mais zut, ça me fait de plus en plus flic. Cette imposition quoi que je fasse est exaspérante. Si avec ça, on ne sent pas la télé qui est derrière, c'est qu'on est d'une connerie incommensurable. Ils se la jouent un peu trop grosse. Ce matraquage systématique devrait être banni des pratiques. Mais voilà, la pub ça fait vivre n'est-ce-pas ?

 



Repost 0
Published by Fred de Roux - dans phénomène de société
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 21:50
Ce que je déteste le plus dans la droite bien pensante, c'est sa suffisance, sa morgue, son arrogance.
Le se
cond tour, c'est bien fini et la droite est écrasée. Malgré cet échec cuisant d'une politique contraire aux voeux de la population, avec une crise dont on est loin d'être sortis et qui en rajoute une sacrée couche, alors qu'il faudrait faire profil bas, les commentaires les plus aberrants fleurissent du côté de la majorité défaite à plate couture. La ministre en charge de l'économie, mine de rien, pérore déjà en assurant que ce que veulent les français, c'est la réforme des retraites. Comme si c'était leur souci majeur. Certes, ça l'est mais pas dans le sens où l'entend le gouvernement. Chacun craint pour son devenir car tout un chacun, sauf erreur de ma part, deviendra un jour ou l'autre vieux. Et s'il faut vivre chichement, autant rendre son âme à Dieu ou à Diable tout de suite.
Ce scrutin n'est que régional, surtout pas national alors que la nation dans une bonne moitié a voté à l'inverse des espérances d'une droite plus que droite, mais d'une gaucherie-crasse dans sa vision des réalités. Elle a tout faux cette droite conservatrice et libérale à l'excès, mais elle refuse de l'admettre. Faut-il attendre les prochaines élections présidentielles pour qu'elle prenne la dimension de ses erreurs, de sa vision erronée du quotidien de Monsieur Lambda, des besoins réels des citoyens ? Si elle continue à pratiquer l'autisme qui est son apanage depuis des décennies, elle va une fois de plus  droit dans le mur. Ce dont elle se plaindra, parce qu'elle refusera la prise de conscience des ré
alités qui devrait être le souci majeur des gouvernants quels qu'il soient. 
Demain est un autre jour, mais combien pariez-vous qu'ils n'auront de cesse de persévérer dans la droite ligne de leurs actions passées ? 
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 14:14


Je n'ai pas pour habitude de mettre en ligne des vidéos, mais bon, une fois n'est pas coutume. Celle-ci présente un intérêt particulier. Le moins que l'on puisse dire c'est que c'est assez "GLUANT".


A vous de juger !

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Polémique
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 11:58

Ce titre n'est pas de moi, mais je le répercute car j'ai découvert je ne sais plus quand un blog dont c'est le nom. Je vous livre donc l'article ci-dessous qui enrichit ma panoplie de sites auxquels je fais un clin d'oeil et auxquels je donne un coup de pouce.


http://www.lesmotsontunsens.com/scandale-grande-ampleur-industrie-pharmaceutique-3706

Au fait, oui, c'est vrai, les mots un sens.

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans clin d'oeil
commenter cet article
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 10:20

Ca chauffe dur du côté de l'Europe. Très exactement à Berlin. Et à l'encontre de la Grèce.

La communauté européenne semble solide, mais la crise est survenue et a soufflé un froid polaire sur les relations à 25. En tête de file, l'Allemagne - et sa Chancelière - qui ne veut rien entendre quant à soutenir financièrement un pays en grande difficulté. Cela peut se comprendre puisque tous les pays doivent repenser leur économie et viser à s'épargner des problèmes de déroute financière. N'étant pas politique, je peux penser que cette vision restrictive de la zone euro est juste.

Cependant je me pose la question de la solidarité. Qu'en sera-t-il demain si le principe l'exclusion est retenu ? Comment peut-on envisager une union sacrée si c'est pour abandonner un membre de cette union au titre qu'il est dans la tourmente ? Cette "exclusion" sera-t-elle définitive ou temporaire ?

Si la Grèce n'est pas soutenue par ses partenaires, c'est la porte ouverte vers une pluralité d'états sectaires. C'en est fini de la cohésion européenne incluse dans les différents traités. L'Europe ne pourra pas se relever d'une décision arbitraire puisqu'elle ne respecte pas son propre credo.

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Europe
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 20:45

... à la hauteur d'une campagne qui a été tout sauf une campagne qui aurait pu accrocher les électeurs.
Qu'en retiendra-t-on ? Certainement pas le débat de fond puisqu'il n'a pas eu lieu. Comme si nous étions trop peu au fait des choses qu'il ne faille pas les évoquer !  Et pourtant, notre région, où que nous soyons, nous intéresse au premier chef. Sans doute nous considère-t-on comme trop abrutis pour comprendre quoi que ce soit...

Personnellement, j'en garderai un souvenir âcre. La cabale montée, selon le Canard Enchaîné, de toutes pièces quant au  casier judiciaire d'un candidat a été le point d'orgue de la malhonnêté intellectuelle de deux personnages dont on peut dire, sans se tromper, qu'ils ont une drôle de mentalité. Parce que la cible choisie est d'origine colorée et d'une souche non européenne ? On est en droit de se le demander. Etrange modus vivendi qui consiste à conspuer tel  qui est différent, qui tranche sur le fond par l'origine, par la race. Ce serait donc cela la politique ? Tendre des traquenards parce qu'on n'appartient pas au sérail ? C'est salement débectant, non ?
Comment résister à cette houle malsaine qui entraîne tout un chacun dans les bas fonds putrides du dénigrement ? Comment s'étonner que les électeurs aient déserté les urnes après de tels propos diffamatoires ? Traîner quelqu'un dans la boue a jeté les uns et les autres hors du chemin à suivre. Trop de dégoût, trop de colère. L'envie de jeter les politiques aux orties parce qu'ils ne savent pas se tenir et ne respectent rien.

Et le soir du premier tour, ce refus de reconnaître que l'enjeu de ces régionales était national. Auraient-ils donc reçu l'ordre de ne pas révéler leur dépit, de faire accroire que ces élections ne recèlent  pas une importance primordiale dans la gestion du pays ? Ce déni entendu sur toutes les ondes, tenu par les membres de cet éminent gouvernement, n'est pas surprenant : pas question de changer de ligne de conduite, de reconnaître ses erreurs et ses errements !

Si c'est ça la fierté nationale, alors il vaut mieux rester chez soi, s'enfermer pour ne pas assister au désastre. Pas étonnant qu'avec de tels loustics sans foi ni vergogne, la majeure partie de la population ait préféré bouder les urnes !


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche