Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 07:23

Un abonnement à un site permet d'être alerté par sa messagerie, ce qui est bien pratique, n'est-ce-pas ?  Comme tout un chacun j'en ai quelques uns.

Ne pouvant tout suivre à mesure que ça tombe dans ma boîte, je remonte le temps. Sauf qu'aujourd'hui, mystère et boule de gomme, quelle que soit la rubrique que je choisisse d'explorer, je tombe systématiquement sur le même article. Mais que se passe-t-il donc ? C'est bien la première fois que ce type de mésaventure m'arrive. J'insiste quelque peu, mais pas moyen de lire l'article de mon choix. Agaçant !

Ce phénomène est vraiment étrange : mon ordi serait-il vérolé ? Le site en question refuserait-il l'accès aux articles anciens, partant du principe qu'ils ont été lus ? Ou s'agit-il d'autre chose ?

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 07:18


Le royaume a vraiment le chic pour lancer des idées qui vont à l'encontre de la politique européenne.  Il risque de se retrouver en infraction par rapport à la législation communautaire.

A lire cet intéressant article de PcInpact.

http://www.pcinpact.com/actu/news/55178-taxe-france-televisions-operateurs-telecom.htm
Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu finance
commenter cet article
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 10:51

Les statisques sont des calculs intéressants que l'on peut manipuler dans le sens que l'on veut.

La prestation récente du roi a démontré que 30% des serfs l'ont écouté de bout en bout. Reste que 70% de la population a zappé cette rencontre qui devait être un grand moment.

Aujourd'hui, on nous livre de nouvelles statistiques sur l'impact de cette page télévisuelle. Et on distribue des satisfecits en veux-tu en voilà. On apprend donc que 57% des téléspectateurs ont été séduits. Extraordinaire, génial, mirifique.


Relativisons cet enthousiasme : il ne s'agit que de 57% de 30%. Certes, c'est une majorité relativement confortable, mais c'est insuffisant et ne nécessite pas que l'on pavoise.  Ce sont donc plus de 70% des serfs qui n'abondent pas dans le sens du roi.


Ces 57% représentent en fait seulement un peu plus de 5 millions de serfs. Au vu des chiffres connus quant à la population intégrale du royaume, cela ne représente qu'à peu près 12%. Une misère.

Si j'englobe la population entière dans ces calculs, c'est en réponse à ces statistiques officielles : pourquoi ne jouerais-je pas, moi aussi, avec les chiffres ? Après tout, n'est-on pas libres d'interpréter puisque tout n'est qu'une question de point de vue ?

Les maths sont peut-être rigoureuses, mais les raisonnements statistiques sont sujets à caution.

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
23 janvier 2010 6 23 /01 /janvier /2010 11:35


Mes voyages internetisques m'apportent des découvertes que j'aime à partager. En voici une dont je pense qu'elle devrait vous intéresser.


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Polémique
commenter cet article
20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 00:00

D'un côté quelques cacas nerveux et on obtient l'HADOPI. De l'autre, un grand chambellan qui détaille avec délectation son plan pour le déploiement de l'internet, de la fibre optique, de l'accès à prix réduit au web pour les familles modestes, le web source de connaissances. Un sacré grand écart entre les deux qui ne cesse d'étonner car un peu trop contradictoire.

Pourquoi prôner la moralisation de l'usage de l'internet par la chasse ouverte contre les pirates-téléchargeurs et prétendre offrir à tous le même accès de la toile ? Etrange comportement que celui de ces têtes pensantes.

Si l'un trépigne et agace, l'autre se montre plus conciliant et rallie davantage de suffrages. Et moi, je me pose, en toute logique, la question suivante : si chacun doit pouvoir disposer du web, que fait-on de l'Hadopi qui n'est qu'un instrument répressif ?

La réponse est simplissime : on le jette aux oubliettes.


Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 17:42


Le peuple haïtien est en plein désarroi suite au séisme. Ils ont besoin qu'on les aide. Philippe a mis en ligne les initiatives prises par différents organismes caritatifs qui leur viennent en aide.



http://groupelocal.over-blog.com/article-haiti-toutes-les-initiatives-pour-venir-en-aide-aux-sinistres-42967679-comments.html#c

Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 19:35

Parce que je vais un peu de partout, je tombe immanquablement sur des sites dont les articles retiennent mon attention. Mais pas seulement les articles. Ma curiosité naturelle m'incite toujours à parcourir les commentaires. Sur certains sites ou blogs, ils sont nombreux. Quand un auteur affiche un compteur à 500, on est en droit de se dire qu'il attire une clientèle intéressante. Alors pourquoi se priver de découvrir ces répondants tout aussi anonymes que nous le sommes ? Certains, le plus petit nombre, effectivement ont des propos qui suggèrent de la réflexion. Malheureusement, la plupart des commentateurs, je l'ai déjà constaté (et écrit), se servent de la très grande liberté qu'offre l'internet pour déverser de l'acide sulfurique verbal quel que soit le sujet qu'aborde l'article.

C'est bien fâcheux. A quoi sert de critiquer, d'assassiner, si c'est sans aucune intelligence ? Si c'est pour la seule satisfaction d'être mesquin, raciste, extrémiste ? Ce que j'ai lu hier me donne la nausée rien que de penser à ces lignes ignobles où se mêlaient de l'envie, de la méchanceté gratuite, le besoin d'exprimer des rancoeurs qui rappellent, hélas, le bon temps de Vichy ? Pourquoi toujours tomber dans cette facilité d'enfoncer des portes ouvertes, de répéter inlassablement les mêmes conneries, les mêmes injures ? Qu'est-ce qui motive cette haine viscérale qui se met à nu dans les mots ?

Chaque fois qu'il m'arrive de lire à fleur de mots, je décrypte malgré moi tout ce non-dit qui est bien plus parlant que les mots eux-mêmes. Mon écoeurement est toujours le même. A chaque fois je me dis que je vais me contenter de l'article, mais je ne parviens pas à échapper à cette irrésistible attraction (malsaine ?) qui consiste à déchiffrer ligne à ligne les phrases jetées en pâture sur la toile. La plupart du temps, je retrouve les mêmes individus peu recommandables qui s'acharnent de commentaire en commentaire non seulement à vilipender l'auteur de l'article mais également ceux qui ont répondu d'un point de vue opposé. La hargne rebondit alors, enfle et éclate en propos encore plus sordides. C'est carrément déplorable.
Dommage que mes pérégrinations hasardeuses soient aussi imbéciles ! Si j'avais l'odorat assez développé pour deviner à la teneur de l'article que le racisme le plus primaire ferait jouir ces penseurs à la con et qu'ils livreraient sans complexe leur peu d'intelligence et d'humanité, je fuirais dare-dare. La nature ne m'a pas octroyé ce sixième sens-là... Je me répète que je ne ferai plus jamais ces détours qui n'en valent pas la peine. Je me suis posé la question de mon masochisme pour conclure que je n'en souffrais pas. Je me suis dit que je me contenterais de ceux auxquels je peux faire confiance et qui ne débordent jamais dans l'exagération, la xénophobie et la vilenie.

Dois-je, parce que l'humanité n'a rien d'idéal et qu'elle se montre très souvent dans ses aspects les plus vils, cesser ces quêtes à l'aveuglette ? Ma réponse est claire : NON. Pourquoi me priverais-je de ces allers et venues hasardeux qui m'apportent davantage qu'ils ne m'enlèvent ?


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Lectures
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 10:05
Et surtout n'oubliez pas de respecter l'Hadopi.

Ainsi pourrait-on interpréter l'exemple fort mauvais donné par le parti royal qui, pour la seconde fois, a eu l'outrecuidance  de ne pas se plier à ce qu'il impose à tous les serfs. Sans doute se croit-il au-dessus des lois qu'il impose aux sujets de sa majesté.

D'aucuns diront que c'est là un défaut de la jeunesse puisque ce sont les écervelés de ce parti qui ont lancé toute cette histoire sans aucune précaution. Oui, certes, cependant ils n'auraient pas négligé la démarche d'avoir l'aval du parolier et de son musicien.  Ni d'en demander l'autorisation à la maison de production qui ne l'aurait pas accordé par souci " d'esprit non partisan". Tiens donc !

Bref, le parti royal est condamné à payer cher, très cher (bien plus cher qu'après son premier "piratage". Merci qui ?) pour une vidéo musicale qui ne vaut pas grand chose et qui est même ridicule. Tous ces ministres qui se dandinent et font des gestes "ronds" comme s'ils avaient 15 ans, heureusement que le ridicule ne tue pas...C'est à cela que l'on comprend que c'est un parti de vieux puisqu'ils ne se voient pas en situation. A croire qu'ils souffrent tous d'un glaucome...

Cependant ayons la bonne grâce de reconnaître que ce "lipdub" (beurk, quel mot... ! ça sent son anglais de cuisine) nous aura secoués de rire. Quant à l'amende, là on rit jaune : nos picailloux vont tomber dans l'aumônière québécoise.


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 23:50

CINQ

QUATRE
TROIS
DEUX
UN
ZERO

2009 n'est plus : voici l'an nouveau


B O N N E   A N N E E
Amis Blogueurs


  Et n'oublions pas ceux
pour qui
    tout est difficile
et pour lesquels
nous souhaitons
une vie meilleure



Repost 0
Published by Fred de Roux
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 20:49

Après un repas vite expédié, j'ai, pour une fois, branché le téléviseur. Fascinant, absolument fascinant ! L'heure était propice à une découverte incroyable. C'était la retransmission des voeux royaux. Pour faire court, mon arrivée était trop tardive pour que j'en jouisse dans leur intégralité. Mais bon, ce n'était pas trop grave car après tout, année après année, les choses se répètent, tradition oblige.

Très vite, au lieu d'écouter d'une oreille attentive les propos royaux, mon attention a été détournée par un détail incongru. Le roi, était là, plein écran, centré en diable, bien campé sur ses pieds (du moins m'a-t-il semblé). Sa bouche émettait des sons que je ne parvenais pas à capter tant le détail qui avait accroché mon regard prenait toute la place. Et quel détail !
Le visage bronzé (et maquillé naturellement), suite à ses courtes vacances marocaines, il apparaissait en forme éblouissante. Tant mieux pour lui, il est un homme après tout. Sa bouche allait et venait tandis que ses yeux fixaient l'écran, pardon le prompteur. Et le discours de couler, fluide.

Pourtant, le détail était là, envahissant. Comment était-ce possible ? J'écarquillais les yeux, incapable de saisir vraiment la signification de ce détail qui avait auparavant échappé à ma vigilance. Comment avais-je pu passer à côté. ! Je ne me suis pas mis de claque pour atterrir, non bien sûr, mais ça a bien failli. Depuis le temps que je le vois envahir le petit écran, parler et discourir, j'aurais bien dû le remarquer plus tôt.

Il était bronzé ai-je dit. Oui, un teint reposé qui tranchait bizarrement avec le reste. Ma fascination était telle que je mis du temps à enfin capter ce qui m'échappait. Ses oreilles. Une paire d'oreilles incroyables. Immenses, en éventail et d'une couleur contrariante. Rien à voir avec le hâle sudiste amélioré par la poudre de riz savamment disposée à coup de pinceaux veloutés. Hâves, larges, envahissantes. Mon obnubilation grandissait et je zappais la totalité de ses phrases tout en percevant des sons muets. Quoi, la maquilleuse avait oublié de masquer ces appendices voyants en les couvrant d'une poudre colorée ? Mais à quoi avait-elle donc pensé ? Je dois bien l'admettre, ma perception aiguisée prit note malgré elle de ces deux lobes comme s'ils étaient des pièces rapportées.

Moralité : il ne me sera plus possible de me figer mollement face au petit écran sans avoir à l'esprit cette paire d'oreilles qui n'ont rien de neutre mais dont la pâleur était telle que j'aurais pu m'étrangler.


Repost 0
Published by Fred de Roux - dans fourre-tout
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche