Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 01:26

Allons bon, le roi est non seulement en bas des sondages, mais en plus, il voit ses anciens alliés faire secession. Eh oui, le navire coule, alors les rats quittent le navire. Il avait voulu un grand parti de la droite. Il n'a plus désormais que des fragments de parti. Et ce n'est que le début. Il a réussi un sacré tour de passe-passe, mais n'étant pas grand prestidigitateur, la mainmise sur la pensée particulière s'est délabrée. Il exigeait que se taisent ceux qui levaient le petit doigt pour prendre la parole. Il a poussé le bouchon jusqu'à faire revoter à cause d'une voix en trop pour le camp adverse. Bref, il a usé de toutes les ficelles possibles. Aujourd'hui, il s'enfonce toujours plus, ne parvient plus à créer une dynamique qui le porterait à la prochaine présidentielle, se voit trahi par ceux qu'il avait adoubés.

Parce que ça fuit de partout, ceux qu'il a maintenu en sujétion en leur accordant un poste important, préfèrent prendre la poudre d'escampette avant qu'il ne soit trop tard. Et ils osent, ces gueux, parader sur les plateaux-télé et annoncer qu'ils fondent leur propre parti. Ils sentent tellement que 2012 sera une année fatale, qu'ils prennent les devants afin de ne pas perdre leurs avantages et encore moins leur possible position future. Ah, ils causent bien ces messieurs, adoptent un ton dégagé, disent qu'ils ne trahissent pas le roi, qu'ils le respectent, qu'il a fait de grandes choses, mais cela ne les empêche pas de le saborder encore plus en l'abandonnant à un an d'une échéance vitale. C'est bien parce qu'ils ont compris que tout était foutu qu'ils prennent leurs distances. On appelle cela du beau linge...

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Langage
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 01:07

"Dans son rapport 2010 sur l'état des droits de l'homme dans 194 pays, le département d'Etat américain soulève trois tendances : la répression des militants de la société civile, un contrôle accru d'Internet par les gouvernements et une augmentation des violences et des discriminations contre les minorités ethniques, raciales et religieuses" (Reuters).

 

Trois préoccupations majeures : le monde se prend la tête avec ce qui ne le mérite pas. Il préfère, plutôt que de prendre conscience de l'inefficacité et de l'aspect contre-productif de ces mesures, s'entêter dans cette ligne de conduite. Le roi n'a donc pas tort puisqu'il axe sa politique exactement sur cette même ligne.  Certes, cela se fait en douceur, enfin, avec une certaine douceur : la toile se tisse à travers un discours insidieux, toujours le même, instillant la peur de l'autre via l'immigration, la "colonisation" islamiste,  répétant que les "gens" réclament davantage de sécurité, prônant la "civilisation" du réseau. Tous discours aussi creux qu'inutiles, une application de la méthode Coué inversée, une sorte de messages subliminaux. A force de répétition, la population finit par penser tout sécuritaire, apprend à détester ces "pirates" qui ne respectent rien, etc.

Il y a effectivement une augmentation de la violence et de la discrimination : un petit nombre induit des comportements par des discours de moins en moins discrets. Il profite de l'abrutissement de certains, de l'anesthésie d'autres pour enfoncer le clou et parfaire sa politique restrictive. Un jeu bien dangereux qui pourrait  piéger ce petit nombre et le faire sombrer.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans phénomène de société
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 07:49

Apparemment, les entreprises pour bouter un président qui s'entête à rester alors qu'il n'a pas été élu vont-elles aboutir ou bien l'aide apportée par la Licorne est-elle appelée à s'enliser ? Les négociations pour que l'ex-président accepte  une sortie qui convienne au monde ont-elles une chance de réussite ? Pour l'instant, la diplomatie a fait chou blanc. Pourtant, on y a mis le paquet. En oubliant tout simplement que le pouvoir est si attractif que l'esprit jusqu'auboutiste du monsieur en question ne laisse percer aucune conclusion à ce conflit au chevet duquel le reste du monde n'a guère jusqu'alors pas franchement prêté attention.

Force est de constater que le continent africain est sujet à des guerres endémiques depuis plusieurs décennies et que rien ne semble indiquer que cela cessera un jour. Comme si, on en est en droit de poser la question, la colonisation avait semé les ferments de révoltes récurrentes.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 07:40

Décidément le Japon, pays à haut risque sismique, cumule les catastrophes naturelles. Et comme si ça ne suffisait pas d'un tremblement de terre, voilà une autre centrale qui présente des fuites. Bien évidemment l'agence internationale de sécurité nucléaire se veut rassurante : le niveau de radioactivité n'a pas augmenté sur le site de Fukushima malgré le séisme d'Onagawa.

Dans l'immédiat, les ouvriers japonais (dont deux sont déjà morts pour cause de forte exposition aux radiations), tentnet toujours de juguler le niveau d'eau dans les réacteurs, de maintenir un refroidissement des barres en l'absence duquel ce pays risque une catastrophe majeure. Et pas seulement lui, l'ensemble de la planète. Alors, après ce nouvel accident, les centrales répandues sur l'ensemble de la terre vont-elles être enfin remises en question ? Faudra-t-il que le Japon soit rayé de la carte pour que les énergies à haut potentiel d'hécatombe monstrueuse soient remises en question ?

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 02:38

 

Qui a entendu parler à la mi-mars de la manifestation pacifique dans la bande de Gaza ? Un rassemblement essentiellement composé de jeunes. Une autre forme de révolution puisque la revendication portait sur l'unité intérieure entre le Hamas et le Fatah. On dirait bien que la guerre perpétuelle que se livrent ces deux entités provoque un ras-le-bol.

 

Répression en Syrie où le président dit qu'il fera des réformes, abolira l'état d'urgence. Encore un état en rapport de force entre le gouvernement et la population. Malgré la répression, la contestation, les syriens continuent à réclamer un changement de politique.

 

Des civils lybiens auraient trouvé la mort sous les frappes aériennes de soutien à la cause des insurgés. MR a repoussé l'offre d'un cessez-le-feu proposé par les insurgés.

 

Des centaines de tués en Côte d'Ivoire.

 

Hier, rassemblement unitaire entre professionnels, syndicats et représentants des usagers à propos de la réforme hospitalière contestée et contestable. Une manifestation qui s'est déroulée dans plusieurs villes de France et notamment à Paris où un grand ponte s'est adressé à la foule en ces termes : "Si le président Sarkozy, par malheur, reste à la tête de l'Etat en 2012, les hôpitaux publics pourront déposer leur bilan et être vendus". Une hypothèse sinistre mais qui pourrait être avérée, la politique de la rentabilité étant à la mode.

 



Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans fourre-tout
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 18:26

Et pas qu'un peu. Le débat sur la laïcité et l'islam est bien mal parti. Non seulement les représentants des cultes du territoire refusent de participer au débat, mais plus d'un homme politique s'y refuse également. On a le petit jeune qui dit carrément (et qui confirme ses propos) qu'il vaudrait mieux débattre sur le chômage, la jeunesse, il y a le premier qui se refuse de discuter de ce sujet et qui n'ira pas au rendez-vous, il y a Christian Estrosi, ex ministre des industries, qui ne veut rien savoir, Roselyne Bachelot, filloniste à ce qu'on dit, a adopté la même position de retrait que le grand chambellan. Rien que du beau linge qui fait entendre son désaccord sur ce qu'il considère comme inutile mais surtout dangereux pour la cohésion sociale.

Le roi s'entête dans son idée alors qu'il avait déjà lancé une polémique (et non un débat ne lui déplaise) au sujet de l'identité nationale. La controverse avait été évidente et ce fut un grand flop avec quelques péripéties ubuesques. Il en remet une couche, une de plus, avec une mauvaise foi encore plus évidente que lors du précédent débat.

Ces prises de position sont bien la preuve qu'un consensus est impossible et que le parti de la majorité n'est pas soudé. Il faut dire que le sujet est sulfureux car il montre du doigt une communauté qui ne demande qu'à vivre en paix et pratiquer sa religion au même titre que les autres citoyens. D'ailleurs, s'ils prient dans la rue, c'est bien parce qu'ils ne disposent pas de lieu de culte. On ferait mieux de lancer des chantiers et en attendant les constructions, il suffit, me semble-t-il de trouver des locaux transitoires afin qu'ils puissent se recueillir sans irriter ceux que cela dérange qu'ils s'agenouillent sur le macadam. Personne ne trouve à redire qu'il y ait des églises, des temples, des synagogues, alors pourquoi pas des mosquées. Et ne m'opposez pas l'appel du muezzin : nos cloches sonnent bien, elles. Et les musulmans ne s'en plaignent pas.

Bref, les fissures s'agrandissent au coeur même du parti (ce qui fait les affaires des autres, prêts à prendre une relève à laquelle ils aspirent). Si tout se délite de ce côté-là, qu'attendent ceux qui ont leur pensée propre pour tirer leur révérence ?

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Polémique
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 07:06

Nous avons la SACEM, nos voisins belges ont la SABAM.

On se plaint sans cesse d'être des pompes à fric, nos voisins ne sont pas mieux lotis.

Une équipe de petits rigolos a monté un canular dans lequel est tombé l'organisme belge protecteur des ayant-droits. Le plus simple est de vous indiquer le site qui parle mieux que je ne le ferais de ce piège tendu à cette honorable institution.


http://archives.lesoir.be/la-sabam-a-son-tour-piegee-par-basta_t-20110125-017RYW.html

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 21:26

Deuxième tour révélateur de l'ambiance nationale. La droite est désorganisée, la gauche rassemble les morceaux et l'extrême-droite joue sur les dissensions et tire son épingle du jeu. Le parti royal a perdu 4 régions, l'extrême-droite a gagné deux conseillers. Non, pour reprendre l'astuce vaseuse qui des journaux, il n'y a pas eu de vague bleu marine.

Le ni-ni a provoqué une abstention record. Mais il n'est pas le seul élément de cette débâcle : est entrée en jeu la désaveu d'une politique en aveugle, d'une navigation de plus en plus à vue. C'est connu, quand le capitaine ne sait plus se servir de son sextan ou de son gouvernail, le navire se perd en mer. Ce n'est pas l'agitation médiatique à propos de la Lybie qui aurait pu ressouder les liens entre les politiques et le peuple. En quatre ans, le fossé s'est tellement creusé qu'il est devenu un gouffre abyssal.

A une majorité à la dérive et une opposition peu crédible s'ajoute donc un parti extrême qui sème une zizanie inquiétante. Le jour où les politiques comprendront qu'ils ont tout faux et qu'il ne faut pas prendre le peuple pour un ramassis d'ignorants, la politique renaîtra peut-être. En attendant, les élections se préparent dans chaque camp et comme les ralliés au parti du roi font sécession pour cause de mésentente avérée, on peut imaginer tout et son contraire. Encore quelques mois et nous serons fixés.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 00:02

 

Si vous aimez les résumés qui disent beaucoup, je vous conseille cette lecture indiquée par Pamphile. Nous avons tous besoin de dire les choses et certains y parviennent mieux que d'autres, alors laissons-les prononcer des mots que nous ne saurions trouver et faisons en sorte qu'ils soient entendus par le plus grand nombre possible.

 

http://www.despasperdus.com/index.php?post/2011/03/23/au-service-de-l-oligarchie

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans clin d'oeil
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 21:37

Les résultats sont tombés. Implacables. Tout le monde s'y attendait, plutôt plus que moins. Malgré tout, cela reste un choc : le FN est bien le troisième parti, il galope derrière le parti de la majorité et la distance à franchir pour le rattraper puis le dépasser est très mince.

La période est instable. Rien de plus facile que de caracoler sur les peurs insidieuses. A ceci près que celui qui voulait siphonner les voix de ce parti a obtenu l'effet inverse : ses électeurs s'éloignent et rejoignent ce parti. Un retournement prévisible puisque la tactique de ces deux entités est identique. Sa majesté croyait la jouer fine. Ce n'était que balourdise. Elle a chaussé de gros sabots qui ne ressemblent guère à ceux de son camp.

Notons que les centristes, pourtant ralliés, mais des modérés qui n'aiment pas les extrêmes, veulent faire bloc derrière le parti d'opposition et appellent leurs électeurs à faire le bon choix. Tandis que le parti du roi, divisé entre les pro et les anti, a des opinions tranchées selon leurs préférences. Leur attitude serait dérisoire et prêterait à rire si, à terme, les conséquences de leur inconséquence ne risquait pas de saccager davantage une démocratie déjà bien mal en point.

Tous ne sont pas du même acabit et ceux-là, même si l'opposition n'est pas dans leurs coutume, disent clairement leurs préférences.

Sa majesté voulait un paysage politique bipartite, pour mieux enfoncer son adversaire. Il y a mieux comme réussite : la partie se joue désormais à trois. Elle peut toujours refuser de faire pencher la balance dans le bon sens, chacun glissera dans l'urne le bulletin de son choix.

A dimanche prochain pour la suite d'un feuilleton de plus en plus navrant.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche