Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 13:04

Une bougie ce soir à la fenêtre pour Charlie Hebdo (reçu par SMS).

Je fais suivre à mes connaissances et vous le transmets. C'est tellement horrifiant que les mots me manquent.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 12:32

L'ami Karak nous régale de son talent et de son humour. Voici ses vœux pour l'année en cours. Certains diraient que c'est abracadrabantesque, moi je dis simplement que c'est gigantesque et décoiffant.

img975.jpg

 

Voir les commentaires

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 18:23

Dans la série des potins mondains, je viens d'en lire un qui me laisse baba : V.T. ne manque pas de toupet puisqu'elle envisage de porter à l'écran son "merci". Franchement, elle est odieuse. Je veux bien comprendre qu'une femme ressente de la rancœur envers celui qui l'a trompée. C'est vrai que ce n'est pas jouissif comme situation et que le ressentiment peut faire éclore des pulsions désastreuses. Cependant, là, c'est plus que du grand n'importe quoi. Voilà une affaire aux relents nauséabonds qui se continue. Mais à quoi pense-t-elle ? A-t-elle conscience qu'étaler sa vie privée et le ratage qui s'en est suivi ne redore pas sa réputation ? Est-ce seulement l'appât du gain qui la motive ? Je pencherais pour une haine imbécile, haine qui se transforme en destruction massive. Du moins le croit-elle ? Qu'elle s'entête donc à gaspiller du temps, de l'encre et de la pellicule, elle ne me fera pas tomber dans le piège à cons qu'elle mijote. Mais pour qui prend-elle donc les hommes ? Et les femmes ? Ce cloaque devient insupportable tant il est fétide. Elle ferait mieux de passer à autre chose, de s'enterrer quelque part, de trouver un autre sens à sa vie. N'a-t-elle donc personne pour lui conseiller de la mettre en veilleuse ? Au lieu de détruire, elle ferait mieux de construire, de se reconstruire.

Que les femmes sont bêtes parfois (les hommes également) ! En tout cas, celle-ci ne va pas redorer son blason en tricotant un veston taillé sur mesure à son ex. Et qu'elle prenne garde, elle s'enferme dans une posture qui fera fuir jusqu'au dernier des hommes.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Potins mondains
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 16:51

La sécession ukrainienne entraîne un vrai désastre. Voilà le FMI de retour. Merci à Poutine de lui avoir remis le pied à l'étrier en annexant la Crimée. Le gouvernement légitime ukrainien demande son aide. En échange, on exige de lui qu'il rogne sur toutes dépenses, en gros, qu'il serre la vis aux citoyens et qu'il entame des réformes de fond. Apparemment, cet organe international manie le billet vert comme le père fouettard. Apparemment l'exemple de la Grèce ne lui a pas suffi. On dit que grâce à lui, l'Espagne est en train de relever la tête (de ses finances seulement, car pour le reste...). Que penser de tout cela ? Sinon qu'on manie la carotte en menaçant du bâton. Les peuples sont-ils donc tous des ânes bâtés ?  Le FMI, c'est Crésus pour ceux qui se trouvent embourbés dans la mouise. Mais d'où tient-il tous ces milliards ? Pas d'un claquement de doigt. Ca commence à bien faire. Quel sera le prochain état qui devra s'abaisser à réclamer de l'aide ?

Pendant ce temps-là, la Lituanie a décroché le gros euro. Les images sont souriantes, mais est-ce bien une bonne affaire pour les lituaniens que cette monnaie ?

 

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 11:07

Dans l'ultime Canard de la défunte année 2014, un petit article a retenu mon attention. Tout doit changer et le sieur qui s'est mis cela en tête a bien du mal à choisir ce qu'il a décidé. Des deux options qu'il aurait pu soumettre à ses affidés, il ne peut décemment les proposer parce que déjà adoptées par deux des siens. Alors le Canard propose le sigle RPR (Rassemblement pour rien), RAS (Rassemblement des amis de Sarkozy), RATP (Rassemblement pour l'amitié et la transparence politique). Etrange qu'il n'ait pas songé à proposer une quatrième voie : RAF (Rien à foutre) !

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 21:49

2015 commence à frapper à notre porte. Et pourtant, nous ne quittons pas pour autant l'année qui se meurt. Sans doute sommes-nous nostalgiques des jours passés qui, sans être merveilleux, nous ont contentés. Oui, nostalgiques car, il faut bien le dire, l'année qui s'achève est venue avec son lot de déboires, mais également de moments agréables. Ce sont ces moments qui nous font exhaler des soupirs diffus. Nous ne savons rien de ce qui nous attend, hormis les projets gouvernementaux qui font florès en déconfiture pour chacun. Que nous réserve cette année ? A l'horizon étoilé de cette nuit qui se poursuivra jusqu'au lever du soleil, nous jetons un regard derrière nous puis devant, un avenir assez sombre semble être promis. Qu'en sera-t-il de ces moments vécus avec intensité ? Retrouverons-nous le plaisir de partager des rencontres ? Connaîtrons-nous à nouveau des jours éclairés par l'espoir ou bien nous morfondrons-nous ?  Ces questions nous taraudent et nous empêchent de jouir du présent. Sommes-nous des âmes en peine ? Nous doutons de tout, craignons ce qui va arriver, ne savons rien de ce qu'il adviendra.

Il serait facile de se moquer. L'oserons-nous ? Ou bien choisirons-nous de vivre au mieux les avatars promis par une politique qui ne va pas, selons nous, dans le bon sens ? Serons-nous saignés aux quatre veines ? Ou bien le couperet de la guillotine financière nous précipitera-t-elle dans tous nos états ? Ce dont on peut être certains, c'est que nous allons trinquer. Mais certainement pas à notre santé.

Il n'empêche, je vous souhaite une très bonne année.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Nouvel An
commenter cet article
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 13:01

Merci à Karak (auquel je n'ai pas rendu visite depuis je ne sais combien de temps). Grâce à lui, j'ai découvert un certan Mickey (qui serait Suisse). Je vous conseille d'aller sur l'article ci-dessous : à lire et à savourer. J'ignore quel en est l'auteur, mais il a sacrément bien réussi le dialogue. Son site est bizarrement conçu (ou alors je suis aveugle), descendez jusqu'à ce que vous lisiez le titre ci-dessous.

 

La France pittoresque

Discours entre un pessimiste et un optimiste au sujet du passage à la nouvelle année.
Extrait du «Figaro» du 31 décembre 1913

http://mickeywerlen.canalblog.com/

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 14:01

Dès le 1er janvier, afin que l'année se déroule sous d'heureux auspices, on nous a concocté quelques augmentations pas piquées des hannetons. Normal, c'est comme ça depuis des décennies : et hop, le saut de puce accompli entre le 31 décembre et le 1er janvier suivant doit nécessairement être synonyme de revalorisations radicales. Voici donc la nouvelle sauce à laquelle nos avoirs vont être améliorés.

Le Smic est revalorisé de 0,8 %. A tant qu'à faire d'être chiches, autant faire prévaloir la minoration maximale. C'est en effet royal, puisque les smicards verront le salaire horaire passer de 9,53  à 9,61, donc, o,08 centimes en sus. En brut, of course ! C'est d'une générosité sans égale. Précisons qu'il s'agit de la semaine de 35h (ça fait quand même vraiment pas derche). Avec un brut mensuel de 1457,52 (contre 1445,38), soit un bénéfice de 12,14 par mois (bruts), il suffit de retirer les différentes contributions, (CSG, CRDS, SS, complémentaire...). Ces quelques pourcentages en moins (et là, je préfère ne pas calculer le net) rendent caduque ladite augmentation salariale. De ce net, il y a tout le quotidien, le gaz, l'électricité, le loyer, les impôts (revenu, local et - pour quelques uns - foncier). Plus tout le reste. A la sortie, une augmentation inutile puisque tout le reste augmente dans une proportion bien plus grande (assurances et autres obligations financières).

Les allocs familiales seront désormais modulables selon les revenus. Ce qui me semble une mesure d'équité quand on sait combien entre les bas et les hauts salaires la différence est criante. Les différentes prestations sociales sont revalorisées de 0,7. 

Le RSA est augmenté de 0,9. A peine un coup de pouce réel. Je vois mal deux adultes et deux enfants vivre avec de 1069,53 à 1079,14 (brut évidemment), même s'ils bénéficient des allocs logement et d'éducation.

La taxe sur le télévisuel augmente de 3 euros et atteint le seuil de l'insupportable pour les moins bien lotis, à savoir 136 euros. C'est un peu cher payé pour des programmes idiots, sans saveur et débilitants.

Les retraités ne sont pas oubliés. Selon qu'ils auront des revenus en-dessous de 13900 (une personne seule) ou en deçà, la CSG sera de 3,8 (taux réduit) ou 6,6 (taux plein). Je ne voudrais pas médire, mais taxer les retraités de cette manière, même si je conviens qu'ils doivent participer à l'effort national, me semble parfaitement injuste : qui ignore qu'entre actifs et retraités le fossé s'étend ? C'est donc la double peine qu'on leur impose. D'autant qu'à partir du 1er janvier, le revenu fiscal de référence n'est plus le montant de l'impôt sur le revenu, mais le montant déclaré. C'est donc ce montant hors impôts qui servira à calculer le montant de la CSG. Qui a dit que les vieux étaient riches ?

Prendre le train coûtera quelque 3 % de plus (taux avalisé par le gouvernement). C'est fou ce que ça donne l'envie de voyager ! Le timbre augmente également : il se prend une calotte de 0,10 du jour au lendemain. Bon, d'accord, avec Internet, on n'écrit plus guère (mais il reste un certain nombre d'obstinés qui refusent les prélèvements et autres méthodes bien peu catholiques et qui préfèrent régler via la poste leurs charges). Sans compter les touristes qui défilent un peu partout et expédient force de cartes postales à travers le monde. On sait où va le bénéf.

Bref, je pourrais continuer ainsi pour tout le reste, mais ça finit par me donner le vertige. De toute façon, vous êtes déjà au courant (il faudrait être zombie pour ignorer ces cadeaux de début d'année).

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu finances
commenter cet article
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 11:24

Eh oui, on célèbre Noël. Certains assisteront à la messe de Minuit, d'autres se contenteront de festoyer en famille ou entre amis, tandis que d'autres encore resteront chez eux sans faire de chichis. Parce que l'aspect festif ne les attire pas. Ou tout simplement parce qu'ils n'ont pas les moyens de faire bombance, parce qu'ils sont désespérément seuls. Pour qui mettre le couvert, décorer le sapin, attendre minuit pour déposer l'enfant Jésus dans sa mangeoire ? A tous ceux qui ne se réjouiront pas en compagnie, je souhaite Noël. Mais également à ceux qui ont la chance de partager ce moment, qu'ils soient croyants ou non. Parce que Noël, avant d'être une fête commerciale, est une fête de famille où grands et petits communient dans un même esprit. Sachons partager cette douceur qui n'a lieu qu'une seule fois par an. Puisse-t-elle apporter à chacun la paix et la sérénité !

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 11:44

Terminé. Mais moins glorieux que prévu. Les challengers, mais surtout l'un d'eux, n'ont pas permis une victoire foudroyante. Ce qui signifie tout simplement que la cote de popularité du prétendant s'est effritée : certains inconditionnels ont préféré le concurrent émergé à la faveur de cette présidence. Il est vrai que celui-ci a pour lui un verbe posé, ressemble à un monsieur Propre, ne pouvait donc que plaire aux modérés de ce mouvement qui changera ou non de sigle. Victoire oui, mais entachée par des propos violents et surtout cherchant à plaire aux plus extrémistes. Comme quoi, à trop vouloir gagner, on y perd un peu (et peut-être même beaucoup). Tous les adhérents n'ont pas voté, autre claque assénée au prétendant qui pensait l'emporter haut la main. Et ne venez pas me dire que c'est à cause des tentatives de piratage que cet échec a eu lieu : chacun est responsable de ses paroles et de ses actes.

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche