Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 17:57

Cette sentence, je l'ai entendue dès ma prime enfance. Autrement dit, on m'a dit très tôt qu'il fallait se méfier de ce que l'on disait parce que quelqu'un était susceptible d'entendre et donc, par là, de jouer le rôle du cafard. On disait également : "les cafards, on les écrase". Charmante allégorie, n'est-ce-pas ?

Tout le monde s'étonne aujourd'hui qu'on soit espionnés par les États-Unis. Les pauvres, je les plains : jouer avec des écouteurs, est-ce vraiment un rôle satisfaisant ? De mont point de vue, non. La maladie du secret, les écoutes illégales, l’espionnage industriel, ça ne date pas d'hier. Qui a compris qu'on est fichés dès la naissance ? Pas grand monde. Or, l'état civil existe depuis belle lurette et personne ne se récrie. Napoléon vivrait aujourd'hui, ils serait le premier à faire l'oreille d’éléphant pour savoir qui est pour lui et qui est contre lui. C'est bien lui, n'est-ce-pas, qui a imposé l'état aux registres paroissiaux tenus par les curés. En récupérant les données dont le monopole était l'apanage de l’Église pendant des siècles, il coupait l'herbe sous les pieds de la curaille. Le fichage a commencé ainsi, du moins étatiquement. Chez nous, on ne cesse de protester de l'entrave aux libertés imposées par les gouvernements; Qui est d'accord pour avoir une carte d'identité dite inviolable ? Si ce n'est pas du fichage et un contrôle de la population, c'est que je 'ai encore rien compris.

Doc, aujourd’hui, gros scandale : nos cousins d'outre-atlantique nous écoutent, décryptent nos conversations téléphoniques, scrutent nos messages électroniques et tout le monde s'offusque. La belle affaire. puisque nous sommes mis en fiches dès la naissance, à quoi bon protester ? Cela nous semble normal et nous ne nous récrions pas. Sachons accepter que l’hégémonie américaine soit ce qu'elle est : les Mormons, secte par excellence, a créé une base de données qui recense tout le,monde, quelle que soit la nationalité. Est-ce que nous nus insurgeons contre ? Pas du tout ! Parce que nous n'avons pas le pouvoir d'empêcher qui que ce soit d'établir des bases de données à partir de la généalogie et des registres de l'état civil. Le recensement est tel que tout le monde peut y avoir accès. La mise en fiche est d'ailleurs organisée par ces mêmes mormons, et le baptême des morts de nos ancêtres dont ils font un ministère impérieux nous laisse totalement indifférents.

Or donc, acceptons que le fichage soit international et que les écoutes sont normales. Cela ne nous empêchera jamais de penser comme nous le faisons et ce serait absurde de vouloir lutter contre : nos propres gouvernants n'ont de cesse de nous encadrer par la voie de l’espionnite. Sachons seulement conserver notre libre-arbitre et respecter notre façon de penser. Car, ils peuvent, tous autant qu'ils sont, vouloir nous embrigader, jamais ils ne pourront interdire que nous pensions par nous-mêmes. Si ça, ce n'est pas un pied de nez magistral, c'est que je n’ai encore rien compris à ce monde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

fredderoux 06/07/2013 12:58

Je n'ai encore aucune bonne prise en mains de la nouvelle version d'OB. C'est regrettable. Je manque de temps, hélas et je ne dispose plus que de 7 jours pour me familiariser avec la version premium. Un délai un peu bref quand on est pris par ses principales activités. Je n'ai même pas le temps d'écrire des articles quant à ce qu'il se passe dans le monde et m’interpelle... Bon, je vais aller voir les copains. Ce sera peut-être plus efficace que de me morfondre à tâtonner.

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche