Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 13:02

Ce matin, j'ai voté très tôt, quasi à l'ouverture. Autant se débarrasser de ce devoir le plus vite possible afin d'être à même de jouir du reste de son temps (surtout qu'on en manque beaucoup et comme on ne le rattrape jamais...). Il y avait trois pelés et quatre malheureux tondus (les préposés aux urnes étaient bien plus nombreux que les électeurs venus faire leur choix). Cela n'a donc pas traîné. Tandis que je recueillais chaque bulletin (dix en tout, l'affaire de quelques secondes), une pensée m'a traversé l'esprit. Au fond, parce que ces petits tas sont bien alignés, qu'on est tenus de tous les prendre avant de pénétrer dans l'isoloir, pourquoi ne pas décider de fourrer dans l'enveloppe le premier saisi ? Après tout, c'est une méthode qui en vaut peut-être une autre. Surtout quand on n'a aucune idée fixe, qu'on tient tout de même à accomplir le geste qui nous liera pendant cinq ans, malgré notre désenchantement, malgré le dégoût ressenti, malgré l'ennui vécu de plus en plus difficilement, ce serait se libérer d'un choix qui ne nous convient pas. Eh oui, certains ne parviennent pas à se décider, sont prêts à s'abstenir, mais conscients d'enjeux qui les dépassent, ils font tout de même le déplacement. Tout en sachant qu'ils n'en ressentiront pas de très grandes satisfactions.

 

Ah si les bulletins blancs étaient comptabilisés... Nul doute que ceux qui s'abstiennent ou ne savent pas se décider, auraient enfin la possibilité de dire NON de manière claire. Voilà quelque chose qui devrait être inscrit dans la constitution. Cela aurait l'avantage de mettre les élus face à des réalités qu'ils préfèrent ignorer, ils seraient tenus de relativiser et sauraient - peut-être - se remettre en question et agir dans un sens différent de celui qu'ils imposent alors qu'en optant pour tel ou tel (quand il est l'élu de son choix), on ne signe pas un blanc-seing et donc on est en droit de demander des comptes. C'est bien là un problème fondamental : les élus nous sont comptables de leur politique. Mais se plient-ils à l'exercice ?

 

Bon, trêve de plaisanterie, mon astuce est nulle, mais j'avais envie de dédramatiser cette éléction qui nous met les nerfs à vif.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans humour ou non
commenter cet article

commentaires

geo 25/04/2012 17:20


bonjour Mousquetaire


non l'ami je ne me suis pas forcé...


j'ai su par retour que mon bulletin pangloss avait posé beaucoup de question après coup...


tout le bureau tu entends ignorait qui était Pangloss....la méconnaissance "Candide" quelle lacune ont ces futurs gouvernants...


Ah oui, il n'y avait que des gens de gauche et un égaré de droite qui était en observateur...juste pour éviter les magouilles....je suppose


allez moi j'ai bien rigolé et ma voisine qui a participé au dépouillement et qui me racontait tout ça n'a pas compris...


amitiés

Le Mousquetaire des Mots 25/04/2012 17:49



Ton humour est décapant. Tu sais, je ne m'étonne nullement que les gens n'aient pas compris. Et se soiient interrogés sur l'identité de ce prétendant inconnu
et sans bulletin officiel. Il en faut parfois bien peu pour déstabiliser les gens. Surtout que le nom de Pangloss (oui, avec deux s) n'est pas franchement répandu. Et qui lit aujourd'hui Voltaire
? Entre nous soit dit, crois-tu possible que des parents baptisent leur rejeton de ce nom-là ? Côté référence, il n'est pas dit que ce serait accepté. On est parfois très frileux
chez nous. Alors la nouveauté (déjà ancienne) serait regardée avec suspicion.



râleuse ex 02468 25/04/2012 12:18


bouhhhhh; ben moi , là , je n'ai plus d'humour du tout;;;je suis anéantie, plaquée au sol, désintégrée.

Le Mousquetaire des Mots 25/04/2012 17:08



Allons Râleuse, remets-toi et garde tes forces pour ce qui nous attend. C'est l'après 6 mai qui compte.



Blanche de Marse 25/04/2012 09:24


Bonjour cher Mousquetaire des mots - Pourquoi réclamer des bulletins blancs alors qu'il suffirait à ceux qui refusent de se prononcer pour l'un ou l'autre des candidats - et combien je
les comprends - de placer les deux candidats dans la même enveloppe , les renvoyants ainsi dos à dos ! ou mieux encore , restituer une enveloppe vide ! Bon courage pour la suite quelle qu'elle
soit d'ailleurs  ;-)

Le Mousquetaire des Mots 25/04/2012 16:58



Bonjour Blanche,


Si les bulletins blancs existaient, ils seront comptabilisés. Et ce serait tant mieux car ils exprimeraient physiquement nos désaccords. Au lieu de cela, on
ne met rien ou on rature, bref, tout est fait pour que les élus le soient avec des pourcentages plus flatteurs que si les bulletins blancs étaient présentés au choix des électeurs au même titre
que les bulletins portant mention de chaque candidat. Car enfin, le pourcentage baisserait de manière significative et ces beaux messeieurs (il n'y a guère de femmes dans ce monde-là) seraient
tenus de prendre en considération qu'ils sont élus, non pas à 51%, mais à 25,5%. Ben oui.


Bonne journée à toi.



Florentin 22/04/2012 17:24


En 1981, j'ai obtenu une voix dans mon quartier  ! Ce fut mon titre de gloire électoral ! Je n'ai jamais su quel guignol m'avait choisi ! Bulletins blancs à comptabiliser ? Je
veux bien, leur nombre montrerait sans doute l'étendue du mécontentement, mais ne servirait à rien ! A moins de décider à partir de quel pourcentage on annulerait le scrutin ...

Le Mousquetaire des Mots 25/04/2012 17:04



Bonjour Florentin,


Ils serviraient à donner une leçon à tous ces prétentieux : au lieu d'être élus à une majorité "confortable", ils en seraient réduits à compter leurs
paroissiens et à se poser enfin les bonnes questions.



geo 22/04/2012 14:28


et bien moi comme ptomis j'ai mis Pangloss...


c'est un bulletin qui ne comptera pas mais qui j'en suis sur sera lu...


bon vivement le 7 mai...le début de la fin d'un rêve...


amicalement

Le Mousquetaire des Mots 25/04/2012 17:00



Bonjour Géo,


Tu l'as dit et tu l'as fait. je te félicite car, te connaissant un peu, tu as dû te forcer. En tout cas, c'est nettement mieux que ceux qui écrivent des
insultes sur les bulletins (oui, j'ai participé à un dépouillement pour "instruire" mes enfants).


Comme tu dis, vivement que tout soit fini. Ce ne sera pas le rêve. Mais sera-ce un cauchemar ? Peut-être.


Bonne journée



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche