Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 21:39

Une bien mauvaise nouvelle mais qui n'a rien de bien surprenant. A force de répliques à répétition, le sol du Japon présente quelques failles quant aux centrales dont cette île est truffée. On s'est voulu rassurant pendant tout un mois, malgré le danger de la pollution. Les précautions oratoires étaient de mise car si la masse populaire perd les pédales, plus rien n'est tenable.

L'heure n'est plus aux tergiversations : on décrète enfin que le niveau du danger a été revu à la hausse. Au même niveau que Tchernobyl. Comme si on ne s'était pas douté que l'heure était gravissime et que ce n'était pas le seul Japon qui se trouvait dans la mélasse. Donc, cette nouvelle qui est alarmante ne répand pas la panique. D'ailleurs, les relevés réguliers donnaient déjà le ton puisque l'on trouvait des produits hautement nucléarisés jusque dans nos salades ou notre lait. Sans doute sommes-nous fatalistes et acceptons-nous sans hausser le ton ce qui devrait sonner le glas pour toute une population. Pas seulement sur le plan sanitaire, mais également sur le plan environnemental et économique. Comment ce pays se relèvera-t-il de cette catastrophe ? Pourra-t-il se remettre un jour ? Rien n'est moins certain.

Je sais, certains diront qu'ils ne sont pas les seuls à morfler puisque les échappées d'eau contaminée souillent la mer, le césium est emporté par les vents, loin de leurs côtes. Le plus jamais ça n'est pas pour demain. Parce qu'Hiroshima, Nagazaki, Tchernobyl n'ont pas servi de leçon à l'homme qui croit pouvoir tout dominer. Nous sommes bien tous dans le même bain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

commentaires

Lumières Contemporaines 04/05/2011 19:35



Mais si semblable catastrophe se déroulait chez nous ?



Blanche de Marseille 01/05/2011 09:25



Bonjour cher Mousquetaire des mots - Tu gardes le silence depuis pas mal de temps...je ne te vois jamais chez moi ...les coms t'attendent sur ta page ...J'espère que tu ne t'es pas noyé
dans le dégoût politique qui nous est infligé journellement - encore que...j'ai pris la tangeante quant à moi , n'en pouvant plus de ces mascarades qui ne trompent personne d'un peu circonspect !
J'approuve tout à fait ce que vient de dire Barovin - Je te souhaite un excellent dimanche ...faut aller à la pêche       Amicalement 



Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:41



Bonsoir Blanche,


Non, je n'ai pas pris la tangeante, enfin pas vraiment. Oui, j'en ai quelque peu marre en ce moment. Je songeais à faire une pause puis j'ai repris (un peu)
le collier. Je m'éclipse d'autant plus volontiers que j'ai un dossier en chantier et que je dois le traiter dans un délai très court. Entre flemme, obligations, agacement, écoeurement, que
choisir ? Se taire un peu sans doute. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot (j'aime trop les mots pour abandonner totalement). Rassure-toi, je passe chez les blogs amis mais n'y laisse que peu de
commentaires : la fatigue sans doute. Mais plutôt le manque de temps.



Barovin 28/04/2011 09:38




Les "toutous" de D.S.K ne valent pas
mieux que ceux de SARKOZY




ledif trocas 26/04/2011 18:41



je voudrais pas vous inquiéter mais pour la deuxième fois en six mois j'ai eu, pendant mon sommeil, la visite d'Hippolyte Calys qui  nous annonce "la fin monde"


et comme avec votre sarkubu tout est possible...



Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:47



Ledif, ne me fais pas avaler cette couleuvre : tes cauchemars ne sont que le reflet des mauvais augures qui passent leur temps à interpréter des signes
invisibles à l'oeil nu, fourbissent des calculs sur la comète en se basant sur des calendriers anciens et autres apostasies intellectuelles, histoire de se rendre intéressants mais surtout pour
foutre la trouille aux têtes fragiles. Ce qui est certain, c'est que le monde change (regarde ce qu'il se passe au moyen-orient) et que personne n'y peut rien. Du moins les politiques qui ne
veulent surtout pas que ça change et qui font tout pour se rendre indispensables (du moins le croient-ils). A occuper le devant de la scène, à occulter des réalités sordides bien qu'évidentes,
ils créent des remous pour paniquer la planète et mieux gouverner comme ils l'entendent.



Florentin 26/04/2011 14:51



Il y a du morbide chez l'homme : Tchernobyl est devenu un lieu de, trourisme fréquenté ! 



Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:48



Tout comme le sont devenus des lieux de ce qu'on appelle pudiquement des pélerinages les camps nazis. Au fond, on dit toujours : plus jamais ça. mais ça
recommence. L'homme est toujours aussi fou.



Lumieres Contemporaines 24/04/2011 20:27



Bonsoir Fred. A vrai dire tout ceci n'augure rien de bon. Chaque semaine passe et à chaque fois, un nouveau tremblement de terre.



Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:51



C'est à désespérer.



Florentin 23/04/2011 23:17



Nous sommes sur la même onde pour les petits matins. Bonnes Pâques. Bien cordialement.



Philippe 23/04/2011 08:31



tout le monde s'en fout et veut protéger ses frontières des envhaisseurs ...quelle bande de cons !



Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:52



Même le medef ne juge pas opportun de fermer les frontières : la main d'oeuvre étrangère est nettement moins onéreuse que la main d'oeuvre
locale.



Barovin 23/04/2011 06:52




1/3 pour les actionnaires, 1/3
pour les entreprises, 1/3 pour les salariés...ainsi s'exprimait notre Président..




Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:53



Les mots ont ceci de précieux qu'ils ne veulent plus rien dire quand on veut leur faire dire n'importe quoi. Ils ne sont que des mots rendus esclaves de la
pensée.



Blanche de Marseille 22/04/2011 10:54



Sarkophage...ce sinistre nom donné à ce qui est prévu à Tchernobyl , ainsi qu'au Japon , pour nous protéger  ( ah bon ?...) dont le coût est tellement astronomique que je préfère ne
pas citer , mais dont il est dit qu'il est fait pour durer 100 ans ...quel beau cadeau nous faisons là à nos enfants !!! Parce qu'après eh bien il faudra recommencer à réparer les fissures
inéluctables , dans un premier temps , et dans un deuxième , reconstruire à nouveau , un ...deux...trois ...etc...sarkophages ! Enfin ce sont nos enfants qui vont raquer après nôtre mort ,
jusqu'à la ...X...Génération !  Bouygues et Vivendi n'ont , pas plus que le Président de la République ,  pensé qu'ils avaient largement le temps de mourir  ( moi avant eux
inch'Allah )  ...Toute la société Humaine sera RUINEE ! Finalement , entre les marchands d'armes qui font florès , et les Sarkophages en béton , quel avenir magnifique !  Désolée mais
faut bien y penser , même si ça sert à rien de le dire apparement !  En attendant et si nous le pouvons , vive la Fête du Printemps avec ses modestes chocolats  , c'est toujours bon à
prendre 



Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:55



Je constate que tu graphies ce mot avec un K... N'existe-t-il pas un blog baptisé de ce mot ? Même avec un C le renom de ce mot est sinistre : c'est
l'enfermement assuré pour l'éternité (du moins pour les vivants).



Lucien Aymard 19/04/2011 20:58



Simplement, je dirai que l'homme est le seul animal à se croire intelligent alors qu'il est seulement instruit et ne sait que faire de cette instruction.


Amitiés


Béa et Lucien



Le Mousquetaire des Mots 01/05/2011 23:56



Non qu'il ne sache que faire de l'instruction puisqu'il la détourne à son seul profit.



Barovin 19/04/2011 06:22




Extrait du projet PS sur les institutions....pas très
révolutionnaire




Hécate 16/04/2011 21:31



ps : un peu en avance tout de même  :) ,c'est dans une semaine !



Le Mousquetaire des Mots 19/04/2011 22:49



Si tu confonds dimanche des rameaux avec dimanche de pâques... Pas grave, c'est toujours un dimanche.



JFlorentin 16/04/2011 21:25



Le problème, c'est que si tu tires sur un bout de la ficelle tout le peloton vient. Nous sommes tous solidaires (au sens matériel du terme) les uns des autres. Dans le bien, mais évidemment
aussi - c'est le plus fréquent - dans le plus mauvais. Et ce qui fout de mauvais poil, c'est qu'on ne peut rien changer aux choses. En attendant, je te souhaite pour demain un beau
dimanche. Je verrai, moi, jouer mon petit-fils au base-ball et cela suffira à mon bonheur immédiat. A plus. Flo.



Le Mousquetaire des Mots 19/04/2011 23:09



Et la pelote se dévide pas seulement avec les catastrophes, mais aussi avec les guerres, les révolutions, l'emploi des OGM, le gel des salaires, l'économie
qui fout le camp, etc... Oui, tous dans le même bain. Et quel bain !



Hécate 15/04/2011 23:33



Un bonsoir amical Fred pour te souhaiter un bon week-end de Pâques .


                                                                                    
H



barovin 14/04/2011 18:17



Dans le même bain , dans le même radeau....pris comme des rats dans une nasse qui pourrait nous engloutir tous...Réveillons nous....Quittons les dogmes de la compétitivité et de la concurrence
que nous imposent les marchés pour mieux nous contrôler et nous spolier....Imposons les dogmes de la qualité de vie, d'une production et d'une conso raisonnées pour protéger la planète et
permettre aux petits enfants de nos petits enfants de vivre heureux en bonne santé..



Remake à l'approche de la campagne électorale 2012....




Blanche de Marseille 13/04/2011 17:54



Oui...dans le même bain ! et il va être brûlant pour tout le monde et au-delà de ce qu'on peut imaginer - à moins que le Japon , de seïsme en seïsme se retrouve en dessous du niveau de
l'Océan ! J'ai entendu parler  de Big Krash ...évoqué sous le manteau ...qui vivra verra ...et qu'ça saute !!! Tous au Paradis c'est prévu ! 



Le Mousquetaire des Mots 19/04/2011 23:07



La planète est bien petite, en tout cas pour ce qui est de ces catastrophes.



Pamphile 13/04/2011 17:39



Nos voisins européens vont nous sauver (voir mon blog).


Pour les malheureux japonais par contre... Ils ne se rendent pas encore compte du dramatique de l'atome, raconte un témoin à "Libération"...



Le Mousquetaire des Mots 13/04/2011 22:08



Ils sont tellement formatés qu'ils sont sans réaction. Les pauvres, on leur aura tout fait. Depuis la seconde guerre mondiale, ils encaissent tout. Mais si
leur pays venait à plonger dans l'ultra-dramatique, ils réagiraient sans doute avec beaucoup plus de violence que leur placidité ne le laisse supposer.



ledif trocas 13/04/2011 11:50



tit'chanson


Dans la vie faut pas s’en faire


Ne vous en faites pas


Les centrales nuQléaires


C’est vach’ment sympa


Ça vous donne de la lumière


Pas plus chère Que ça


Ça s’en va dans l’atmosphère


Et ça n’se voit pas


Et Quand parfois ça explose


On peut faire du pognon


Avec un champignon rose


Pour nourrir toute la nation




plume de cib 13/04/2011 09:20



cela ne tient qu'à nous de faire en sorte que le plus jamais ça tienne mousquetaire ! D'ores et déjà, la municipalité de Strasbourg a dit NON à la centrale de Fessenheim ! C'est nous qui devons
faire pression, nous et personne d'autres. Nous nous devons nous défendre bien sûr mais être aussi les porte-paroles de la faune, de la flore, de tout ce qui ne dit mots, mais subit et crève de
notre connerie humaine. On ne doit donc pas se servir du fatalisme comme fer à repasser.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche