Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 11:49

Le rapport Gallois a ouvert une porte largement béante : les CDD sont plus nombreux que les CDI => 18 millions contre trois millions. Dont 14 millions à moins d'un mois. Voilà que le rapporteur tonne contre l'abus des CDI. Trop, c'est trop. Je le cite :

"Vous avez d'une part les contrats à durée indéterminée qui sont une conquête sociale mais que les entreprises trouvent trop rigides et, d'autre part, des emplois précaires totalement dérégulés. Il y a chaque année 3 millions d'embauches en CDI mais 18 millions en CDD, dont 14 millions à moins d'un mois. Des salariés cumulent 5, 10, 15 CDD dans l'année! Il faut en finir avec ce marché du travail à deux vitesses."

Est-ce bien étonnant ? Franchement non. Les employeurs disposant d'une masse de demandeurs profitent du système et de la crise pour flexibiliser les emplois. Une banque s'est vue sommée de régler des indemnités à une employée, restée en ses murs plusieurs années de suite et qui avait enchaîné CDD sur CDD. Un exemple type qui démontre que la flexibilité est sur-employée.

Ceux qui ont la chance d'être recrutés en CDI ne connaissent pas les mêmes angoisses du lendemain que les trop majoritaires en CDD vivent. Comment faire des projets quand on est sur le fil à temps continu ?

La dérégulation est en marche et c'est insupportable pour ceux qui sont contraints de valser d'une entreprise à l'autre. Une dérégulation voulue par l'Europe qui prône une hyper-flexibilité. Au fait, ces beaux messieurs qui nichent à Bruxelles ne connaissent pas la crise de l'emploi : ce sont des fonctionnaires. Mais des fonctionnaires de haut vol pour qui la crainte de se retrouver au chômage n'existe pas. Alors, ils peuvent bien prêcher la bonne parole en démolition des acquis, sans aucune mauvaise conscience ni aucun remords.

N'était-il pas question que l'emploi de fonctionnaire ne soit plus un job à vie ? Si cette nouveauté voit le jour, sûr que ce seront les petits fonctionnaires qui boiront la tasse et non ces nantis européens qui dirigent les destinées de tous les citoyens.

En attendant, les discussions se poursuivent aujourd'hui entre partenaires sociaux. Tout paraît mal engagé et le coup de semonce de Monsieur Gallois ne convaincra pas les tenants du patronat de changer d'optique.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Réformes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche