Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 06:36

Chaque fois qu'on poste un commentaire, quel que soit le blog où nous évoluons, notre IP est retenue par notre plateforme. Est-ce que cela me gêne ? Oui et non.

Non, parce que je m'exprime en toute liberté, dans une langue correcte, et que je prohibe tout propos violent, sectaire et médisant. J'essaie toujours d'écrire dans le respect des individus et des normes de notre langue. Même lorsque je pratique le sarcasme ou la dérision.

Oui, cela me dérange parce que je n'aime pas le flicage, une pratique à mes yeux douteuse parce qu'elle inclut que nous sommes tous potentiellement suspects, voire subversifs. Or nous sommes dans un pays de droit où la liberté d'expression existe. Ce "pistage" systématique semble indiquer qu'en fait nous ne sommes plus dans un pays démocratique et respectueux de la liberté d'expression. J'ai trop conscience de ma liberté et de ses limites pour être d'accord avec cette pratique à laquelle je n'ai d'abord pas prêté attention, mais qui, aujourd'hui, me dérange. Pour moi, elle est l'expression du manque de confiance que l'on accorde aux internautes, même si elle est justifiée par le comportement de certains qui n'hésitent pas à abuser de propos violents, racistes, sectaires, à véhiculer des idées malsaines et susceptibles de provoquer de la panique ou d'influencer les esprits faibles. Dans la mesure où les sites laissent passer tout et n'importe quoi, ce référencement systématique m'est odieux. Je le réprouve parce qu'il est une atteinte à mon intégrité intellectuelle et donc à ma liberté d'expression. Cette pratique est désormais justifiée par l'HADOPI. Etait-ce bien nécessaire ?

 

 

 

Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse IP (00.000.000.00) sera archivée.

Attention ce blog modère les commentaires. Votre commentaire sera visible uniquement s'il est validé par l'auteur du blog.

Veuillez remplir correctement les champs encadrés

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

commentaires

AcidKronik 02/05/2010 14:47



Pour moi cela es loin d'être nécessaire ...


Mais Internet est un paradoxe en lui-même, sensé tout d'abord nous ouvrir à plein d'horizons différents, nous permettre de nous exprimer librement tout en respectant les autres, mais c'est aussi
un excellent moyen détourné de nous pister, de connaître nos goûts, nos opinions, nos habitudes ... En adoptant l'Ere informatique, on a aussi adopté malgré nous l'Ere du Pistage Individualisé.



Le Mousquetaire des Mots 02/05/2010 22:02



Bonsoir AcidKronik,


Nous sommes pistés depuis la naissance puisque nous sommes enregistrés dèa la naissance à l'état civil (on doit ça à Napoléon). Les mairies connaissent tout de nous : notre mariage, le nombre de nos enfants, notre divorce, notre mort, notre inscription sur les listes
électorales...


Que notre adresse IP soit notée chaque fois que nous postons un commentaire ne se justifie pas, puisque, comme je le disais dans mon article, des individus
profitent de l'anonymat apparent d'Internet pour se laisser aller à n'importe quoi et de préférence à des propos que j'estime délictueux ou dangereux pour les autres. Ce "jeu de piste" est
révélateur du laxisme ambiant car, enfin, s'autoriser à "pénétrer" la vie privée via un lien virtuel quand on laisse dire et faire des individus peu recommandables, c'est signe indubitable de
l'esprit incohérent du pistage. Comme si toi ou moi étions dangereux, alors que d'autres individus sont nettement plus soupçonnables que nous ne le sommes d'être des "cibles" potentiellement plus
"intéressantes" au niveau de la sécurité publique. J'ai l'impression que l'on confond tout. Volontairement. Et ça, c'est désagréable et surtout inutile et impardonnable. Franchement, dans quel
monde vit-on quand on ne vise que des "innocents" alors qu'il faudrait s'intéresser au plus près de gens peu recommandables ? Nous ne fomentons pas de sédition, nous ne répandons pas de venin,
nous n'appartenons pas à une mouvance extrémiste...


Le règne de la confiance n'est pas pour demain. Parce que nous sommes tous suspects. Du grand guignol mais un grand guignol dangereux parce que justement on
préfère s'attarder là où il n'y a pas de danger potentiel plutôt que de se pencher sur des cas typiques d'extrémisme.


Je ne pense pas que  Internet soit un outil de repérage : il est l'instrument de la liberté individuelle et collective.  Ce ne sont jamais que des
hommes qui détournent cet outil de son essence première. Et c'est dommage et dommageable, pour toi, pour moi, pour tous ceux qui l'ont adopté sans arrière-pensée. Pourquoi faut-il toujours que
tout soit réduit au pire ? C'est tuer la poule aux oeufs d'or avant même qu'elle ait pondu un seul oeuf. A force de tout vouloir contrôler, tout encadrer et tout limiter, ceux qui ont décidé de
cette politique restrictive seront un jour pris à leur propre piège : ils auront réduit la planète à l'enfermement absolu et n'auront plus rien à se mettre sous la dent. Ils risquent alors de
s'ennuyer ferme puisqu'ils n'auront plus de but à poursuivre.


Bonsoir AcidKronik. A bientôt            Fred



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche