Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 12:18

On a eu la Lybie, désormais on a le Mali. Nos soldats sont partis fouler le sol malien pour récupérer un otage. Une démarche louable en soi, mais qui a foiré. Parce que les islamistes auraient été prévenus par la population. Depuis, on ne sait plus où se trouve cet otage, on se demande même s'il n'aurait pas été tué pendant la tentative armée .

En réaction à cette action de sauvetage planifiée dans le plus grand secret (mais qui a été bien vite éventé par les autochtones), les islamistes crient vengeance et promettent qu'ils viendront semer la terreur sur notre sol.

Beau résultat : non seulement le ressortissant n'a pas été délivré, mais voilà que nous pend au nez une guerre sournoise, jihad de quelques illuminés qui veulent appliquer de partout la charia, imposer le niqab, interdire aux femmes de porter pantalon, et autres joyeusetés d'un autre âge.

N'est-ce point Molière, à travers l'Avare, qui dit "Mais que suis-je donc allé faire dans cette galère ?"

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans International
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marse 15/01/2013 11:19


Bonjour cher Mousquetaire des mots - Je vais droit au but : je réprouve complètement cette décision de placer la France en tête dans une guerre qui va probablement s'ensabler et coûter
bien des Vies ! déjà les otages sont comptès pour rien et passés par pertes et profit ! quel mépris de la Vie humaine ! le lobby Militaro-industriel à tout gagné ...les médias sont tous le petit
doigt sur la couture du pantalon ! ( par contre j'aime beaucoup Jean-Jacques BOURDIN , un VRAI journaliste lui ! qui ne craint pas de poser les bonnes questions ! ) Je suis très absentes du web ,
j'écoute beaucoup de musique car je ne supporte plus les salades pas fraîches qu'on nous sert à temps et à contre-temps...vraiement la nausée !!! Je suis contente que tu publies ...Amicalement à
toi  ;-)

Le Mousquetaire des Mots 20/01/2013 16:44



Bonjour Blanche,


Nous sommes donc d'accord. Car, à part une attitude consensuelle, on se retrouve bien seuls face à un imbroglio militaire. Ce que j'aimerais savoir,
alors que nous sommes endettés jusqu'au cou, c'est combien coûte cette guerre sur sol étranger. Car tout a un coût. Et pas seulement humain. Nos alliés (ceux de l'Europe) saluent l'action mais
s'abstiennent d'épauler militairement. Cela risque donc de tourner à l'aigre. Comme pour d'autres conflits. Au fond, l'Algérie, qui a réagi illico à l'invasion de son site gazier en canardant, a
sans doute montré comment il fallait agir. Mais dans nos sociétés policées, la violence de cette réponse n'est pas de mise. A tort ? A raison ? Va savoir.


En tout cas, je souhaite qu'on ne s'enlise pas dans les sables, et pas seulement à cause du coût financier. Mes pensées vont aux familles dont les
enfants sont partis en guerre : je n'aimerais pas que cela m'arrive.


Bonne fin de dimanche, chère Blanche. Amicalement



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche