Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 19:59

Depuis quelque temps, j'écris moins, je m'absente longtemps. J'ai beaucoup râlé à propos de la notoriété répertoriée par ma plateforme. La curiosité faisant partie intégrante de ma personnalité et surtout des défauts inhérents à toute nature humaine, j'ai zieuté de temps en temps, vu mes silences prolongés, cette notoriété overbloguesque. Et aujourd'hui, je suis dans les bas-fonds. 8 de block-rank. Le pied.

D'accord ce n'est pas zéro pointé, mais atteindre ainsi le cul de basse fosse, je n'aurais jamais imaginé que cela me plairait. Ben oui, je ris. Parce que la notoriété n'est pas ce qui me motive. Et mes "écarts de conduite" (en clair, mes silences prolongés qui font chuter ma cote) sont bien la preuve que la vanité est ce qui guide un peu trop le monde. Je peux donc déclarer sans pudeur la fierté que je ressens d'être au trente-sixième dessous et de frôler le séisme total.

Certes, être perpétuellement aux aguets, scruter tout comme si on était sur le fil du rasoir, ratiociner à tout bout de champ à propos des événements du monde, requiert du temps, de la patience, une bonne dose suicidaire car il faut veiller à tout et oublier qu'on est des humains dont les besoins premiers consistent à dormir, manger et autres contingences bien terre à terre mais auxquelles nul ne peut échapper. C'est tellement épuisant qu'on finit par être dégoûté. On se demande ce qui a pu motiver un tel investissement. Les médias ne sont-ils pas là pour nous apporter en pâture les troubles de l'époque ? Ne sont-ils pas ceux qui doivent tout référencer afin qu'on puisse se faire une opinion ? Oui, bien sûr. mais le sentiment général est que les médias longent de si près le pouvoir qu'ils en oublient l'essentiel de leur métier. Ils sont, selon des opinions de plus en plus répandues, tellement carpettes que l'obscur du coin y met son grain de sel car ce qu'on lui sert ne lui convient pas.

Je suis, malgré moi, tombé dans cette soupe sulfureuse. J'ai dû me croire autre chose que le lambda ordinaire et j'ai fouillé jusque dans le ventre de la terre pour servir tout cuit, tout chaud, mes conclusions. Quelle prétention ! J'apprécie la facilité d'OB, son accessibilité, son pouvoir de diffusion. J'avais évité de me poser quelques questions essentielles. Etait-ce cela que je voulais ? Pas du tout. Je n'éprouvais que l'envie de vider mon sac. Mais très vite, la notion de notoriété a fait ressurgir le spectre de l'imbécillité navrante de la race humaine. J'ai levé mes boucliers contre ce BR que je jugeais absurde. Sans obtenir la satisfaction que j'en attendais. La fatigue aidant, le dégoût aussi, j'ai opté pour des interventions de plus en plus rares. Et c'est bien cela qui est chouette : j'ai réussi au-delà de mes espérances. On me relègue dans la cave des grands oubliés. Quelle saveur ! Quel délice ! Quelle joie de se savoir méconnu pour ne pas dire totalement inconnu. Je retrouve l'anonymat de mes débuts et cela me plaît. Et parce que cela me fait un plaisir indescriptible, je tiens à le faire savoir. Contradictoire ? Pas du tout. Dans le silence de la solitude, rien de mieux que l'ignorance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

Nouchkaya 07/05/2011 23:47



Alors là je confesse mon ignorance et je ne sais pas ce que signifie le BR... Mais je sais que si je viens ici ce n'est pas pour être lue par des tas de gens! Il me suffit d'entretenir des liens
avec ceux dont je partage plus ou moins les idées et même parfois avec qui je ne suis pas d'accord mais il y a des échanges et c'est ce qui m'intéresse! Avant d'être virée d'Orange, je constatais
qu'il y avait ds gens qui ne pensaient qu'aux lecteurs et essayaient d'en avoir le plus possible! Mais pour ne pas mourir idiote j'espère connaître le sens ce fameux BR!



Le Mousquetaire des Mots 10/05/2011 22:18



Le BR, c'est le block rank (je ne connais pas la traduction, l'anglais et moi, ça fait deux). C'est en quelque sorte le calcul de la notoriété acquis par un
blogueur, si j'ai bien compris. Je râle contre cette pratique, justement parce qu'elle incite à en faire toujours plus. Or, la vie est composée de plusieurs pans et on n'a pas à se consacrer à
une seule activité. Je ne déteste rien tant que de me faire coincer. Comme toi, j'aime les échanges, même si certains commentaires ne vont pas dans le sens de ce que j'écris. J'ai la chance de ne
pas avoir de visiteurs qui ne pratiquent que la polémique quand ce n'est pas l'invective (j'ai déserté les forums depuis longtemps). J'essaie désormais non pas de ne plus faire d'articles (tout
m'intéresse), mais d'en diminuer le volume afin d'atteindre une qualité de pensée structurée. Je ne peux d'ailleurs guère faire autrement car je manque de cruellement de temps.


J'espère avoir répondu à ta question.


Bonne soirée.



Jean-François Vionnet 07/05/2011 15:27



Il y a bien longtemps, j'ai quitté overblog pour me mettre sur blogspot, et mon BR est resté longtemps autour de 40. Est-ce bien sérieux ?


Amitiés de l'Ardeche.



Florentin 06/05/2011 23:19



Je vais voir régulièrement les statistiques qui concernent la vie de mon blog. J'avoue que le chiffre du BR ne m'intéresse pas spécialement, en tout cas beaucoup moins que ce qu'on appelle le
nombre de "visiteurs uniques" venus chaque jour. Je crois que c'est le seul chiffre qui soit intéressant, car il te donne le nombre de gens qui ont, au moins, arrêté leur regard sur ton site. Et
je me suis dit que s'il diminuait de manière importante, j'arrêterais de publier, car ce serait la signe que je n'intéresse plus. On écrit évidemment pour être lu, pas pour le seul plaisir
d'aligner des mots. L'écriture, c'est l'envoi d'un message ... Mais, demain, c'est le week-end qui commence. Vivons-le et arrêtons les futilités...



Le Mousquetaire des Mots 10/05/2011 22:26



Je regarde évidemment le nombre de visiteurs, lesquels ne laissent pas toujours de commentaire. J'agis de même parce parfois je n'ai rien à dire de
particulier. Il est donc inutile d'aligner des mots, même si un court message fait plaisir.



jean georges 05/05/2011 14:23



Bonjour Fred,


Je me permet de répondre à Blanche de Marseille par l'intermediaire de ton blog. Que m'arrive t-il,: sans aucun doute une ravissante brunette ( a Marseille toutes les femmes sont brunes) trouve
ma prose à son goût. Du coup mon sang de vieux cabotin n'a fait qu'un tour, Ouaf! une admiratrice, sympa non! j'en bave. Treve de plaisanterie:  mon blog!! car j'ai bien un blog, il est
visible par tout le monde, .il suffit de cliquer sur la partie bleue au bas de mon commentaire (Le blog de jean georges ) sinon mon site c'est: edit-blog.over-blog.com.


Je salue encore une fois mon ami ( certes virtuel) mais ami quand même, ce mousquetaire des mots, qui ne m'a pas appris " la botte de Nevers" mais a contribué améliorer mon phrasé turbulent.


Très cordialement. JG.



Le Mousquetaire des Mots 10/05/2011 22:29



Bonsoir Jean-Goerges,


Ta prose me parle si bien que je n'hésite pas à la lire. Ton style est plaisant, direct, sans emphase. J'espère que tu reprendras car cela me manquerait
vraiment si tu cessais d'écrire.


A bientôt



Blanche de Marseille 05/05/2011 10:45



Bonjour Fred mon ex-boussole  :-) puisque je ne me sens plus capable de voter - me permets-tu ? J'ai voulu aller sur le blog de celui qui dit n'avoir que CAP de Maçon - hélas il n'y
a pas de blog - bien dommage car cet Homme écrit très bien et s'exprime parfaitement - pour preuve , je fais miennes ses réflexions ! Nous sommes KO par dégoût !!! Je le salue amicalement , ainsi
que toi :-) mais avant de partir , une dernière réflexion perso : le feu couve sous la cendre  - la cendre c'est nous , peuple citoyen méprisé par les puissants ! tu sais ce que cela veut
dire et il me semble que toute l'Europe est dans cet état ...hyper sensible ...je crains bien un FlashOver ! Bonne journée , j'aurais toujours du plaisir à te lire , il n'y en a pas tant que ça
dans la Toile  :-)



Le Mousquetaire des Mots 10/05/2011 22:31



Eh oui Blanche, Jean-Georges exprime avec naturel ce que bien des gens sentent et taisent. J'espère bien qu'il reprendra le fil de ses articles sinon, il
manquera à mon paysage....



jean georges 04/05/2011 23:10



Bonsoir Fred,


C'est assez extraordinaire mais il se trouve que pour des raisons qui ne sont pas seulement celles que tu invoques, j'ai aussi levé le pied de mon blog. Les problèmes de santé de mon épouse
depuis trois mois me prennent deux ou trois après midi par semaine pour monter à Paris et occupent mon esprit en permanence.


C'est vrai que ce pretexte est une bonne raison pour lacher un peu la rampe du blog. Mais je n'ai pas ta plume pour écrire à peu près le même ressenti, la même inutilité de ma révolte, sinon de
manifester pour soi même un égo demesuré qui nous permet de penser que la certitude de nos arguments est incontestable et qu'elle sera partagée avec la plupart des visiteurs qui parcourront nos
lignes.


Je t'accorde aussi que ma prose se situe à des années lumières de ce que tu écris et je te laisse imaginer quand moi petit scribouillard, détenteur d'un Cap de maçon est commenté par un érudit
tel que toi ou un Lucien Aymard et quelques autres, je finis par me prendre pour le roi de la gribouille.


Et puis l'actualité, la politique, le gouvernement et le petit homme, la non opposition, les magouilles, les tractations en coulisses, les petites phrases, tout cela m'exaspère, me bouffe
l'intérieur, et fini par anesthésier ce qui me reste de réflexion. Non je vais reprendre un peu mon blog mais sur des sujet différends. Que Sarkozy et les voyous qui vont avec continuent leur
sale boulot, que la mère Le pen poursuive ses harangues, que l'opposition persévère dans ses délires de dispersion, qu'ils ne comptent plus beaucoup sur moi pour palabrer sur leur sort. Le
peuple, un jour que j'espère proche, demandera des comptes a cette gangrene de notre ex démocratie.


Je reviendrai de temps en temps sur tes lignes pour déguster ta belle écriture.


Bien cordialement. JG.



Lumières Contemporaines 04/05/2011 19:32



Bonsoir Fred. Il est vrai qu'overblog est particulier. Et assez difficile sur un point de vue pratique. C'est pour cela que j'ai déménagé vers blogspot. A présent tout va pour le mieux puisque je
peux poster des articles facilement. Mais le plus important est d'exprimer ses idées diverses.



La Bernache 04/05/2011 10:29



Comme l'Oiseau migrateur...ma phrase de présentation de blog sur le wouèbe...je file ...envie de partager ...sans pour autant aller sur les médias sociaux tapageurs , j'ai définitivement
exclu Facede bouc qui jamais ne me parut séduisant ! Comment quelqu'un de complètement anonyme pourrait souhaiter une reconnaissance ? Deux ami(e)s en sept années de blogging ...non finalement je
suis entrain d'en compter davantage , même si tu ne me fais jamais le plaisir d'une petite visite ...garder le silence obstinément n'est pas preuve d'amitié 



Jean-François Vionnet 03/05/2011 21:12



Depuis que j'ai quitté overblog, déjà depuis bientôt 2 ans, mon BR est resté longtemps à pas loin de 40, alors ça ne veut rien dire ! Sur blogspot, j'ai une moyenne de 1000 lecteurs par mois dans
le monde francophone, et je m'en contente. Je n'ai jamais eu tant de succès en composition française dans mes années scolaires, alors je me dis tant mieux, et merde à la reine d'Angleterre.


Bon, assez parlé de moi, amitiés de l'Ardeche.



ledif trocas 03/05/2011 10:22



Qu'importe Qu'ils viennent des sommets de la notoriété ou des
bas-fonds de l'indifférence, ce Qui nous importe à nous mopopopouètes un peu trop exaltés c'est de pouvoir nous
rééQuilibrer en lisant tes billets le plus souvent sages et modérés.
je suppose Que Qomme nous tu es plus intéressé par la
Qualité de tes lecteurs Que par leur Quantité. Et puis aussi on n'a pas toujours l'envie ou le temps nécessaire pour exprimer nos idées. Mais il y a une Question Qu'il vaut mieux éviter de se poser, c'est: à Quoi ça sert? Sur l'utilité des choses il y aurait tant à éQrire
Qu'il faudrait un golb spécial pour ça.
je pense donQ Qu'il vaut mieux Qontinuer à publier au gré de notre bon vouloir et sans nous soucier de "l'audimat"
Nous sommes  Qurieux de connaître tes avis sur les événements récents.



ΦΙΛΙΚΆ



La Ségaline 03/05/2011 08:10



Tu doutes donc tu es! Je crois que chaque blogueur a dû connaître un jour cet état d'esprit: on se questionne, on doute, on se demande si on a raison de continuer, etc. Et quant à ce fichu BR que
je regarde avec amusement mais dont il est difficile de faire absraction totale, les plates-formes ne l'ont institué que pour titiller la part de vanité qui sévit en chacun de nous...Et ça
marche.


Pour remonter ton BR tu n'as qu'à  faire comme bon nombre de blogs: tu publies coûte que coûte, écris sur n'importe quoi, une recette de cuisine de ta grand-mère, la mort de ton chat, tout
est bon! Sans oublier des titres accrocheurs où tu glisseras habilement des mots tels que nichons et cul, ça aussi ça marche bien.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche