Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 11:30

Il ne peut pas s'en empêcher, il vient encore de lancer un nouveau chantier. Dans le cadre de je ne sais plus quel G, numéroté. Voilà sa nouvelle proposition : la création d'un nouvel ordre monétaire mondial. Ah la belle idée !

Enfin voyons, il faut bien qu'il poursuive la chasse de ces mécréants qui encaissent des dividendes en mettant tout le monde sur la paille. Ah la crise... ! Elle a eu le bon goût d'éclater sous sa présidence. Il peut en jouer autant qu'il le veut. Et comme il n'est jamais à court d'idées révolutionnaires, il tempête (dans un verre d'eau) à qui mieux-mieux et à qui veut l'entendre qu'il faut réformer le système bancaire, qu'il faut réguler les marchés. Parce qu'il en va de l'économie mondiale. Si tout s'écroule, c'en est fini pour les riches comme pour les pauvres. Il faut donc agir. Et agir, c'est agiter le chiffon rouge devant le taureau furieux afin de lui planter profond les banderilles et parvenir à l'estocade.

L'idée est excellente, mais suffit-il d'une idée pour que les choses bougent ? Certainement pas. Au-delà de cette déclaration tonitruante, qu'a-t-il à proposer de concret ? Bien évidemment, je ne suis pas dans la confidence, mais je me doute que ces éclats habituels ne sont que rodomontades inutiles. L'ultra-libéralisme n'est pas encore prêt à rendre l'âme : il tient la dragée haute à tout le monde. Et il y a fort à parier que ceux des marchés ne se laisseront pas faire : ils ont pris l'habitude de tenir les cordons de la bourse et donc le pouvoir réel. On peut d'ores et déjà assurer que cette nouvelle déclaration guerrière restera ce qu'elle est : une déclaration. Une de plus. Punto finale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans International
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marseille 08/10/2010 07:35



Bassement calculateur !  C'est en effet ce qui le définit très exactement !!! mon dernier billet ce matin évoque justement la gangrène qui gagne ...depuis qu'il gouverne c'est clair
! Je vais aller lire chez Barovin car je suis scandalisée de voir ce jugement inique contre Kerviel , qui certes doit être sanctionné ...MAIS PAS QUE LUI !!! La Banque ne pouvait ignorer , elle
est donc coupable ! Bonne journée cher Mousquetaire des mots 



Le Mousquetaire des Mots 08/10/2010 20:27



Bonsoir Blanche,


Tu n'ignores pas que la politique n'est que calcul. Une fois ce postulat énoncé, que reste-t-il d'autre à dire ? Pas grand chose. Si on particularise le
débat, on ne peut qu'ajouter que lancer des idées c'est magnifique, au détail près qu'il ne s'agit de manipulation. Quand on veut occuper le devant de la scène, on se transforme en pourfendeur
des méchants et des incapables. Et ainsi on passe pour un génie. Calcul ma chère, rien que calcul. Parfois ça paie, parfois non. Tu paries combien qu'après s'être fendu de grandes envolées
lyriques, il oubliera tout aussitôt cette bonne volonté apparente ?


Pour JK, c'est spur qu'il est le lampiste tout indiqué. Même si les traders peuvent jouer au feu sns avoir à rendre de comptes, il n'en reste pas moins
qu'ils reçoivent des ordrse qu'ils mettent tout aussitôt en application. Bouc émissaire jugé avant même le procès (où est la présomption d'innocence ?). Normal : il faut bien que quelqu'un paie.
Le système étant bancaire, il ne pouvait en être autrement. Voilà où se situe la toute première limite de l'ultra-libéralisme. Et c'est là où il se condamne tout seul. Mais il faudra encore du
temps pour que la société actuelle ingère et digère ce qu'il a de pervers et de dangereux. Les banquiers peuvent dormir sur leurs deux oreilles : la justice vient de leur accorder un
blanc-seing.


Bonne soirée. Amicalement           Fred



Florentin 06/10/2010 13:50



Il est comme monsieur le curé : "Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais !". Il ferait mieux de balayer devant sa porte et de mettre au pas nos financiers. Courageux, mais pas
téméraire !



Le Mousquetaire des Mots 06/10/2010 14:03



Bonjour Florentin,


Ni courageux, ni téméraire. Seulement m'as-tu-vu. Quand on se prend pour le nombril du monde, quand on se croit destiné à diriger, on n'hésite pas à avancer
des idées dont personne ne veut. On le sait, mais on fait comme si. Son intérêt n'est que calcul : la Chine est potentiellement le pays qui peut à lui tout seul, mener le monde à la baguette : un
pays immense, des ressources humaines innombrables, le prêteur sur gage des USA, bref, incontournable. Alors, autant faire comme si et avancer de sidées qui râclent les fonds de tiroir. Rien de
plus. En outre, depuis son léection, il a endossé le costume du VRP de luxe et vend en rafale... sans contrat à la clé mais de belles promesses jamais tenues. Ridicule. Bassement calculateur.
Ferait mieux de s'examiner dans une glace et se regarder avec circonspection : les résultats de tant de chambardements sont nuls. A qui la faute ?



geo 06/10/2010 11:36



d'accord avec Barovin...



Le Mousquetaire des Mots 06/10/2010 12:17



Moi également



barovin 06/10/2010 10:33



Déni et parodie de justice au
procès KERVIEL



Le Mousquetaire des Mots 06/10/2010 12:17



Je reviens de chez toi. J'y ai posé un commentaire.



Blanche de Marseille 06/10/2010 10:13



Je reconnais que je me suis laissée emporter par la rage de voir en quel état se trouve mon pays , le tien , le nôtre ! Tu regardes les campagnes et tu penses aux agriculteurs qui se
suicident ! Tu regardes les rares usines et tu entends les paroles de détresse , tu tournes ton regard vers de grandes entreprises et tu comptes les suicides ! Sans doute ma violence est-elle dûe
à une déception si profonde devant les résultats de la mainmise de la haute Finance sur la destinée de La France que je n'arrive plus , oui tu as raison , à rester neutre devant tant de désastres
qu'on met un peu trop facilement sur le compte de la crise ! Elle existe MAIS une Pensée politique intelligente pourrait en limiter les effets ! Bien sûr que les enfants ne sont pas responsables
des méfaits de leurs parents , le problème c'est qu'ils ont été élevés consciencieusement dans le but de gagner toujours plus , de thésauriser , au mépris des citoyens qui peuplent nôtre beau
territoire - Quant aux Chinois , vu ce qui s'est passé au Maghreb avec eux , on peut être sûrs d'une chose : Ils ont commencé à " manger le monde " et tout y passera , avec ou sans baguettes -
Les travailleurs-esclaves devront , s'ils veulent bosser et gagner leur Vie , épouser l'éthique du Communisme le plus rétrograde - moi ça me fait peur ...et pourtant la Chine et sa splendide
culture fait rêver ...on en sortira pas ! Ton amitié me fait chaud au coeur  - Bonne journée cher Mousquetaire des Mots



Le Mousquetaire des Mots 06/10/2010 12:21



Bonjour Blanche,


Peu importe que tu te laisses aller à un emportement excessif, c'est tout à fait toi. Je sais quelle est ta générosité naturelle. Je ne t'en veux donc pas.
Je comprends d'autant mieux que je supporte de plus en plus difficilement ce qu'il se passe dans notre pays. Mais je tente de rester dans la modération. Un art difficile car il consiste presque à
nier les élans véritables qui se font exigeants. L'époque est terrible car tout fout le camp, tout part en lambeaux, tellement que nous serons bientôt tout nus. Quand nous irons dépenaillés, nous
saurons alors que le moment sera venu soit de faire la belle, soit d'entrer en conflit ouvert. La question est : que voulons-nous au juste ?


Bonne journée Blanche. Avec toute mon amitié



geo 05/10/2010 21:42



bonsoir Fred..


c'est bien ce que je sous entends...


mais un ordre monétaire mondial ils n'en veulent pas


ils seraient obligé de modifier la parité du yuan...


et cela il n'en est pas question..


et peut on décemment considérer la Chine comme émergente?


alors que c'est pratiquement l'atelier du monde...


(je ne parle pas de social bien sur...)


et c'est pour cela que l'idée de Sarko est peut être bonne


mais sera rejetée..


et puis obama est il prêt aussi..


et meldvedev....sera t'il un soutien à sarko qu'il déteste?


non il va être bien seul le petit...


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 05/10/2010 22:01



Je vois que tu suis tout de très près et tu as bien raison. Ce qui est certain, c'est ue pour l'instant NS tend une main versla Chine, vivier natrurel et
bourré de resources intéressntes pour notre économie. Ce pays est en train de devenir une véritable puissance économique (il rafle tout : cf. les délocalisations). Pour l'heure il domine le
marché en ayant une monnaie dépréciée (niveau de vie bien inférieur à celui de dl'occident, politique de fer...), joue au banquier renfloueur de démocraties économiques en perte de vitesse. Tout
ce qu'on sait c'est que tous tentent de jouer au plus fin et NS n'échappe pas à la règle générale. Bien sûr qu'il y a des freins ici et là, que la tentative sera sans doute vaine, mais il
commence déjà à dire que le G7 ne peut plus exister ne l'état, à cause de la chine et qu'il faut revoir la cotation du yuan... C'est une affaire à suivre de très très près.



sylvie 05/10/2010 19:27



Que lis-je ? Une résurection de "moraliser le capitalisme" ? Il y en a un, récemment, qui avait prévu de réaliser ce miracle… mais qui était-ce donc, je ne retrouve plus son nom…



Le Mousquetaire des Mots 05/10/2010 21:14



Bonsoir Sylvie,


Voyons, aurais-tu la mémoire aussi courte ? Les idées, c'est connu, ça s'en va et ça revient... Il faut bien occuper l'espace, surtout quand il est
médiatique. C'est là tout l'art de la communication : il faut être vu, reconnu, quitte à se répéter.



geo 05/10/2010 18:53



oui, une idée comme une autre..


mais le hic est que les chinois sont intraitables....


donc idée qui ne fera même pas de bruit


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 05/10/2010 21:31



Bonsoir Géo,


Toujours aussi attentif dirait-on. Tu as raison, c'est une idée comme une autre. Je ne partage pas ton point de vue quant aux chinois : actuellement ils sont
la puissance montante et il faut bien en tenir compte. Ils portent déjà les Etats-Unis à bout de bras (financièrement s'entend) et ils renflouent la Grèce. Autant les caresser dans le sens du
poil, non ?


Amicalement



Blanche de Marseille 05/10/2010 16:43



Quel Gouvernement a jamais fait rendre gorge aux industriels puissamment enrichis par le régime hitlérien ?...Ils sont toujours à la tête de fortunes considérables , acquises au prix du
sang des travailleurs-esclaves du 3ème Reich ! A ce jour leurs enfants continuent de tenir le haut du pavé dans la Finance mondiale et si demain un nouvel ordre monétaire s'installait , cela ne
changerait rien ! Ils possèdent , manoeuvrent , éliminent , décident de tout ! Engeance pervertie qui détient les manettes , utilisant systématiquement le Mensonge pour dominer ! Il y a une
parole de Khalil Gibran dans  "Le Prophète " qui dit à peu près ceci  " si la tyrannie vous blesse et que vous cherchiez à vous en dégager , commencez par regarder au fond de vous à
quelle tyrannie vous êtes soumis "  pardon je traduis très mal - Pour dire que ces ravages ne sont permis QUE parce que chacun dans nôtre coin , y participons de quelque manière que ce soit
et je vois là une évidence douloureuse mais véritable  ! Si nous étions capables de surmonter la peur instillée dans tous les foyers de France , nous n'en serions pas là ...et nous n'en
serions pas là si une générosité vaillante existait ...surtout ne pas tolérer le malheur de l'Autre !  Personne ne sait où on va ! BRAVO les CHAROGNARDS !!! Pardon cher Fred de m'exprimer si
durement 



Le Mousquetaire des Mots 05/10/2010 21:28



Bonsoir Blanche,


Tu ne changes pas : tes propos sentent la colère qui t'anime. Tu te laisses déborder par ce sentiment d'impuissance qui soutend ton ressenti. Calme-toi, tu
vas y laisser des plumes si tu continues à t'exciter ainsi. Il y a du vrai dans ce que tu dis, mais dieu, que c'est violent. Ne te laisse pas aller à de tels débordements oratoires qui pourraient
laisser suspecter chez toi un extrémisme qui n'est pas le tien. Tu es foncièrement pacifiste, tout en étant entière et la colère que tu exprimes est faite de dégoût pour les mensonges perpétuels,
de mépris pour ceux qui les profèrent et du désir de crier des vérités que personne ne veut entendre. Les enfants sont-ils coupables des méfaits de leurs parents ? Je ne pense pas. En revanche,
que nous soyons tous complices de ces méfaits, c'est vrai : nous restons un peu trop silencieux. comme si tout devait immanquablement se reproduire, comme si se taire était la seule solution.
Solution de facilité tellement on est engoncés dans notre confort, c'est tellement plus facile d'acquiescer sans avoir l'air, en pensant que les autres vont réagir à notre place et que les choses
changeront. Un peu moins d'égoïsme, un peu plus de solidarité, rien ne serait irrémédiablement inéluctable. Il revient à chacun de se faire une opinion, de se forger un mental infranchissable, de
considérer l'altérité non comme un obstacle mais bien plutôt comme une chance. Notre société est fondamentalement devenue égoïste et même égocentrique. C'est cela qu'il faut changer et changer
également le regard que nous portons sur les autres (surtout s'ils nous déplaisent) : nos mentaliés molles font de nous des couards de la pire espèce.


Allez, Blanche, reste comme tu es, mais ne prends pas le risque de te péter une durite parce que la colère prend le pas sur la raison. Tu as le sang chaud et
la colère prompte, mais ne varie pas d'un iota sauf qu'il faut savoir prendre soin de toi : tu es irremplaçable.


Avec toute mon amitié.               Fred



barovin 05/10/2010 15:49



Décidemment ce n'est qu'un gesticulateur précoce....qui ne va jamais au bout de ses éjaculations intellectuelles...C'est vrai que parfois, il a de vbonnes idées...c'est dommage qu'il ne soit pas
Président de la République



Le Mousquetaire des Mots 05/10/2010 16:27



Salut Barovin,


Mais oui, il a de bonnes idées, mais en a-t-il vraiment l'intention ? Il y a là un pas à franchir et pour ce pas-là, il faut plus qu'une enjambée. Donner une
idée, ce n'est pas, hélas, la mener au bout du bout. Et pour la mener là où elle doit arriver, il faut être plusieurs (je parle d'expérience). Or, il est bien le seul à avoir de telles
prétentions. Il s'agit en fait d'opportunisme de circonstance. La Chine est en ligne de mire. Ni plus, ni moins. C'est un marché potentiel porteur...



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche