Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 12:32

 

 

Nos cousins d'Amérique sont quelque peu réactionnaires, conservateurs et, d'un certain point de vue, un peu courts du bonnet. Tant qu'on ne les dérange pas, ça baigne. Mais si vous vous hasardez à fouler quelques plates-bandes qu'ils estiment être les leurs, ça devient tout autre chose.

Hier ou avant-hier, tea-party devant la Maison-Blanche. On pourrait penser que les gens sont venus s'asseoir pour prendre le thé, mais pas du tout. C'était une manifestion dont on peut dire qu'elle n'avait rien de bien amical. L'objet de ce rassemblement ? Tout simplement le locataire des lieux.

Parce qu'ils sont contre que 32 millions de leurs compatriotes puissent bénéficier d'une couverture santé. Alors banderolles, panneaux, slogans et bien évidemment discours de leur égérie étaient de sortie. Cela ressemblait à une fête mais ça n'en n'était vraiment pas une. Ces brefs du cerveau tiennent des discours assez simplistes et invoquent même les manes du père de leur Constitution, un certain Jefferson, pour justifier leur opposition à la réforme de la santé. Ma foi, ils ont peut-être raison, mais, je ne sais pas pourquoi, je me dis qu'ils n'ont rien compris et qu'ils ont tort.

 

L'étroitesse de leur esprits est telle qu'ils confondent tout. Des pancartes exhibaient les mots de socialisme, les sondés parlaient de marxisme et reprochaient à leur président de fouler la démocratie. Certains avaient produit des caricatures ou des photos de l'incriminé. Et là, surprise, l'une des photos avait pourvue d'une moustache dont la taille rappelait fort fâcheusement un certain dictateur de sinistre mémoire.

Etonnant, non ? Car enfin, les mots ayant un sens bien précis, comment peuvent-ils ainsi confondre ce qui est à gauche et ce qui est à l'extrême-droite ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans International
commenter cet article

commentaires

Ducan 24/04/2010 17:21



"Car enfin, les mots ayant un sens bien précis, comment peuvent-ils ainsi confondre ce qui est à
gauche et ce qui est à l'extrême-droite ?"


Tout simplement parce chez eux et dans leurs esprits d'incultes il n'existe que la droite et.............l'extrême droite. Pour eux Sarko est un marxiste, le comble pour des européens ! Alors un
socialiste, on en parle même pas !!!






Le Mousquetaire des Mots 25/04/2010 07:04



Bonjour Duncan,


Si NS passe pour un marxiste (pour son sens de l'ouverture ?), je comprends mieux que les américains  n'aient plus le sens des mots.



Sylvie 21/04/2010 00:32



Pas de souci !


Bonne nuit.



Le Mousquetaire des Mots 21/04/2010 11:32



La nuit a été longue, très longue : lever très matinal à 5h.



Sylvie 19/04/2010 23:50



Euh, moi c'est sylvie !



Le Mousquetaire des Mots 20/04/2010 20:39



Erreur involontaire. J'ai commis l'erreur parce que j'écris souvent le nom de Sixtine. Promis, je ne le referai pas.



Sylvie 19/04/2010 00:05



Nos "cousins" sont toujours excessifs, ce qui fait parfois leur génie, et souvent leur nombrilisme égocentrique.



Le Mousquetaire des Mots 19/04/2010 23:00



Voilà une conclusion fort bien résumée. Elle pourrait servir de proverbe. Merci Sixtine.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche