Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 22:59

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots
commenter cet article

commentaires

La Bernache 04/10/2010 08:22



Je viens de lire ...Dans tout progrès technique il y a double possibilités , l'utilisation pour le bon ou le mauvais - ce qu'on appelle la hache à deux tranchants ! Je trouve quant à moi
que l'Internet contient plus d'avantages que de désagréments , il  y a dans le web une Liberté que d'aucuns cherchent à éradiquer , au gouvernement on en a très peur et sous divers prétextes
ils feront tout pour la réduire comme peau de chagrin...s'ils le peuvent ...mais le peuvent-ils ?...j'en doute fortement ! et tant mieux !!!



Le Mousquetaire des Mots 04/10/2010 09:38



Bonjour Blanche,


Tout peut se retourner, en bien comme en mauvais car  tout dépend de l'utilisation qu'on en fait. Comme toi je juge que le réseau est favorable à
l'expression, à la liberté, mais également à la connaissance, le tout étant de faire de ces trois qualités un bon usage. C'est un outil plus qu'utile, il est désormais nécessaire et même
indispensable à la vie quotidienne : il annihile les distances, autorise les contacts, les échanges, il est de plus en plus utilisé pour à peu près tout, il modifie nos comportements et nos
habitudes. L'espace qu'il offre est planétaire car les accès sont multiples. Je lui ferai un reproche : il suscite la convoitise. Rien de changé donc, au moins dans l'absolu. L'ouverture qu'il
apporte se réduit, hélas, à l'envahissement qu'en font certains. En outre, s'il favorise les apports culturels, relationnels, professionnels, il est également synonyme de suspicion et c'est bien
là le travers social que je lui reprocherai. D'autnt qu'apparemment, les états s'inquiètent tous des dérives possibles et du coup s'autorisent à "espionner" sans vergogne. Ca, c'est franchement
l'aspect le plus dégradant de cet outil puisque nul n'est à l'abri d'esprits chatouilleux et pensant mal à propos de tout. Quant aux dérives des FESSEBOUC et TOUITEUR, elles font également partie
de ce progrès technique universel (ou tout du moins censé l'être), à ceci près qu'il ne faut pas tomber systématiquement dans les modes nouvelles. Il semblerait malheureusement que l'éthique
n'est pas au rendez-vous de la discrétion. Et de la part des utilisateurs et de celle des fondateurs. Dommage !


 



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche