Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 14:14

La grippe que l'on a agitée jour après jour auprès de la population serait bien là. Pandémique ou non, on ne le dit pas. Il y a quelque chose qui fait désordre dans ce bel agencement dont on a claironné l'efficacité avant même sa mise en place. La création de centres de vaccination avait reçu l'assentiment de l'état. Au détriment des généralistes, habitués à administrer le vaccin à leurs patients. Et l'état refuse toujours que les généralistes vaccinent dans leur cabinet. Au prétexte que les doses acquises sont faites pour 10 personnes. Fait étrange, personne ne semble s'être posé la question de savoir le pourquoi de ce choix. Et la ministre n'a parlé que de contraintes de marché sans que ce soit relevé par qui que ce soit. Ne cherchons pas à comprendre : la décadose est moins coûteuse que la dose unique : moins d'emballages, moins de manipulations, bref, rien que des économies pour l'acheteur principal, à savoir l'état.

Mais ce n'est pas de cela dont il s'agit. Un syndicaliste distingué aurait dénoncé l'âpreté au gain des généralistes. Selon lui, s'ils veulent vacciner leurs clients, ce serait pour empocher une consultation. N'importe quoi ! Cela s'appelle faire un procès inique. Car enfin, est-ce que votre généraliste fait payer une consultation lorsqu'il vous vaccine ? Non, n'est-ce-pas ? Vous arrivez avec votre vaccin, il vous l'injecte, vous lui dites merci et 5 minutes plus tard vous quittez son cabinet sans avoir déboursé quoi que ce soit. Alors que ce syndicaliste ne les taxe pas de vouloir empocher de l'argent.
Si je dois me faire vacciner, je préfère que ce soit par mon toubib car j'ai confiance en lui. Je n'ai pas envie d'avoir à parcourir je ne sais combien de kilomètres, d'avoir à patienter pendant des heures comme cela a été le cas ces jours derniers. Ou qu'on me refoule parce qu'il y a trop d'affluence.  La logique la plus basique consisterait à demander aux généralistes d'organiser une journée (ou une demi-journée) au cours de laquelle ils ne pratiqueraient pas d'autre acte médical  que celui-là.  Leur clientèle serait avertie et réserverait ainsi son tour. Exit le problème des maxi doses qui périmeraient faute d'être utilisées. Apparemment, l'état ne fait pas preuve de beaucoup de bon sens. Il n'y a qu'à voir l'organisation anarchique de ces centres qui ne savent pas répondre à la demande et dont les horaires ne correspondent pas aux besoins. Le gouvernement a revu sa copie, mais cela ne sera pas suffisant. Qu'il reprenne donc ses esprits et qu'il fasse le nécessaire pour que - si tel est son voeu - qu'on puisse être vacciné dans les meilleures conditions possibles, à savoir hors de ces centres bien trop distants pour la majeure partie de la population, et donc chez les toubibs de quartier qui sont aussi habilités, sinon davantage, que les bénévoles embauchés pour satisfaire la demande (au fait, les bénévoles, comme leur nom l'indique ne sont pas rémunérés. Du moins est-ce ce que l'on croit. L'une de mes connaissances qui participe à ces vaccinations est dédommagée. J'en déduis que le bénévolat, contrairement aux habitudes, n'est plus tout à fait du bénévolat. Ou alors ce mot a changé de sens). Autre raison invoquée pour éviter les généralistes : ne pas mélanger des gens bien portants avec des gens malades. Si la demi-journée est réservée à la vaccination, il n'y aura pas de contagion à craindre

Pour conclure, j'ai l'impression que cette organisation n'est qu'une répétition afin de tester la réactivité de la population en cas de grippe aviaire.  Ne serait-ce pas plus simple de le dire ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article

commentaires

segolin 07/12/2009 16:28


Cher Maître , je suis tellement un grand con (plus d'1 ,80 )que je suis immunisé
contre tous les virus et autre bacteries.......
Par contre si Adriana Karembeu veut me vacciner c'est ou elle veut et quand
elle veut ,même la nouvelle Miss France!!!!              Amitiés       Marc


Fred de Roux 08/12/2009 00:41



Bonsoir Marc,

Ne me donne plus du Cher Maître (je ne suis ni notaire, ni avocat), ça m'intimide. Et c'est un rien dérisoire (des fois que j'aurais les chevilles qui enfleraient...).

Tu veux Adriana comme pro du vaccin ? Ma foi, cela ferait peut-être passer plus facilement la "pilule"... 

Amicalement             Fred



Blanche 06/12/2009 15:54


Je n'écoute même plus les infos à ce sujet ...faire le décompte quotidien des morts est lamentable - ce ne fut jamais fait pour la saisonnière ! Il y a là le désir évident d'effrayer la
population - quant aux conditions : 160 vaccins dans une matinée je trouve que ça fait lourd pour le personnel - car il faut compter la paperasserie qui accompagne ! Interdire aux médecins de
famille de vacciner est une aberration ! mais on est pas à une aberration près dans ce gouvernement !!!


Fred de Roux 06/12/2009 17:23



Bonsoir Blanche,

Eh oui, c'est le serpent qui se mord la queue et le pou qui marche sur sa propre tête. Une technique payante apparemment puisque les foules paniquées se précipitent dans ces centres qui en
rappellent d'autres tristement célèbres. Et comme tu le dis, compter jour après jour les morts qui encombrent les morgues, franchement, c'est du plus mauvais goût. Mais ça permet de maintenir
sous influence les esprits faibles.
Note que le mot influence est un dérivé de influenza (grippe). Ca tombe bien, non ? Au fait, as-tu entendu dire qu'une firme suisse avait créé un vaccin homéopathique contre la grippe ? Oui, oui,
c'est vrai. Je bvais peut-être tenter du côté de celui-là (qui ne risque n'obtient rien).
Pour les généralistes qui sont sont aussi sinon plus compétents que ces bénévoles, c'est une aberration grotesque. Ca cache quelque choe. Pour l'instant je n'ai pas trouvé quoi. Mais je ne
désespère pas de comprendre un jour ce pourquoi qui résiste à toutes les tentatives d'élucidation. Pourvu d'ailleurs que cette découverte ne soit pas synonyme de catastrophe, c'est tout ce que je
souhaite.
A 160 personnes par vaccinateur, effectivement ça fait beaucoup trop. Mais selon le principe imposé à la population, ce n'est guère satisfaisant pour le gouvernement qui aimerait sans doute bien
que la "productivité" soit meilleure... (je fais du mauvais esprit).

Au fait, mes infos, je ne les trouve pas à la téloche, mais sur internet et je lis également des journaux (ben quoi, la lecvture, c'est un sport sain pour un corps sain, non ?).

Je te souhaite une bonne fin de dimanche avec un temps moins maussade que celui qui encombre mon ciel.

Amicalement               Fred



Nalou 06/12/2009 00:10


En attendent ça occupe son monde entre la grippe les minarets et la nationalité de quoi faire oublier les prochaines élections !!!



Fred de Roux 06/12/2009 00:50



Bonsoir Nalou,

Effectivement restons Zen !
Absolument trognon cette petite vieille. Et encore souple !



philippe 04/12/2009 18:51


mes enfants sont à risques, je suis contre cette vaccination, pourtant je vais les faire vacciner, parce qu'on m'a conseillé de les faire vacciner, et je vais donc me faire vacciner


Fred de Roux 04/12/2009 20:20



Bonsoir Philippe,

Ce n'est pas marrant d'être confronté à ce type de situation car on la considère alors comme un cas de force majeure. Je comprends ta démarche qui va à l'encontre de ton sentiment profond face à
cette vaccination. Sache tout de même c'est vacciné cette année, il faudra te vacciner tous les ans. Voici un lien qui devrait t'intéresser :
 

http://www.atoute.org/n/article134.html


A lire absolument. Je dis merci à Tendre Poison de l'avoir mis en ligne. Sans elle, je n'aurais pas été au courant.

Bonne soirée Philippe et bon courage !





Pat59 04/12/2009 07:49


Pas de souci, c'est plus clair et remis dans son contexte sur mon blog, c'est vrai qu'en relisant la manière dont je l'ai écris chez toi cela peut prêter à confusion et me mettre dans le rôle d'un
sarkolatre bien pourri...
Amitiés
Pat


Fred de Roux 04/12/2009 20:21



Bonsoir Pat,

Merci d'avoir répondu. Je vais aller sur ton blog voir ce que tu racontes. Ainsi je pourrai à mon tour commenter ta prose.

Amicalement               Fred



Pat59 04/12/2009 00:08


Bonsoir Fred,
Tu devrais me connaitre mieux que cela, mon commentaire vise ce que pense Sarkozy, son gouvernement et les extremistes en tout genre !
Et NON PAS CE QUE MOI JE PENSE !
Humour au troisième degré mal compris.
Je ne suis pas de la race de ces gens là, et ne suis pas raciste MOI contrairement à eux.
Amitiés
Pat


Fred de Roux 04/12/2009 06:32



Ouf ! Je me disais bien que cela ne te ressemblait pas, mais j'ai chuté dans le piège de ce troisième degré. Va falloir que je réapprenne à décrypter. Toutes mes excuses pour cette erreur
d'interprétation.



Metextoff 03/12/2009 22:24


Peut être que dans ce vaccin , il y a de la nano technologie , comme ça on serait pisté par les organisations internationales ou que l'on aille et quoique l'on fasse.Cela expliquerait l'acharnement
que l'on met à vouloir nous piquer .(lol)

                                                          


Fred de Roux 04/12/2009 06:30



Bonjour Metextoff,

Brr... Si c'était vrai... J'ose pas imaginer les conséquences de ce techno-pistage.

Je proposerais bien qu'on inocule des nano-technologies à certains bouchés de la comprenette...



aliciabx 03/12/2009 21:54


Eh bien moi, j'ai une maxi gerbe pour cette maxi médiatisation entre la grippe A et l'identité nationale.



Fred de Roux 03/12/2009 21:57



Excellent, Alicia, Excellent !



Pat59 03/12/2009 11:37


Bonjour Fred,
Il faut arrêter de me faire rire avec cette campagne et la vaccination...
Encore une vaste campagne d'écran de fumée, et tous les jours le feuilleton se poursuit à la télévision... pendant ce temps on oublie le reste, sauf que nous sommes dans un pays où règne
l'insécurité causé par tout ces émigrés qui veulent construire des minarets en Suisse et des routiers sur payé qui menacent d'enlever les huitres de la bouche des riches pour donner une tartine de
confiture à leurs enfants pendant que nos trouffions seront occupés à se faire casser la gueule en Afghanistan à nos frais...
J'ai envie de dire : Hé Ho arrête ton Ben Hur, et arrête de rouler ta caisse tu vas perdre un boulon...
Je m'en tape de leur vaccin, j'irai pas, m'en fout totalement de leur merde et manoeuvre politicienne et notre blé joyeusement distribué au labos pharmaceutique...
Amitiés
Pat


Fred de Roux 03/12/2009 20:53



Bonsoir Pat,
Tss, tss, tu tiens des propos assez gratinés. Laisse donc les musulmans pratiquer leur religion, ils ne t'empêchent pas de pratiquer la tienne (si tu en as une) et ne demandent rien que des lieux
de culte. Ce qui me semble normal. Les minarets ne sont pas des clochers d'église, mais ce n'est pas parce que nous avons l'habitude que chaque village ait son clocher que les autres n'ont pas
droit à leur propre architecture. Après tout, la liberté de pensée concerne également la religion. C'est strictement du domaine du privé et s'ils sont croyants, autant leur respecteur ce qu'ils
ressentent. Tout comme nous exigeons sans avoir vraiment conscience que nous imposons la nôtre (si nous en avons une). N'oublions jamais que nous avons envahi et colonisé les pays du maghreb, que
nous avons été bien contents de trouvers nos anciens boys pour faire de sales boulots (comme ceux des chantiers de voirie ou du bâtiment. Qui tient les marteaux-piqueurs quand il s'agit de
creuser des tranchées sur les voies de circulation ? Qui trime en plein soleil ou en plein vent ? Bref, ces gens-là méritent notre respect et ce n'est parce que quelques arsouilles s'endonnent à
coeur joie et nous font vivre quelques affres pénibles avec leur violence et leurs manières - ils n'ont pas reçu l'éducation qui est la nôtre - de voyous qu'ils faut tout mélanger et jeter
l'opprobe sur des individus collectivement? On ne peut pas prononcer de condamnation universelle contre une ethnie sans tenir compte de certains faits (je n'oublie pas les méfaits) qui ne sont
que ceux de quelques uns et qui se produisent également à l'encontre et au détriment de la totalité de la communauté à laquelle ils appartiennent). Je ne voudrais pas qu'on tombe dans la mode qui
consiste à rejeter l'autre parce qu'il est différent. C'est au goût du jour, restons sereins et regardons d'un oeil impartial et donc juste un ensemble et non quelques particularités qui nous
déplaisent.
Pour la grippe, que tu t'en tapes, je le comprends. Moi, cela m'irrite un peu plus chaque jour parce qu'on a semé la panique délibérément. Pour d'obscures raisons qu'on ne connaîtra jamais.
Encore que la théorie d'un test grandeur nature à propos de la grippe aviaire ne soit pas à négliger. Qu'il y ait une  histoirr de gros sous, c'est incontestable et si Renard a raison, c'est
encore plus terrible que je n'osais le supputer. On nous ment constamment. Ce n'est pas une raison pour perdre les pédales. N'oublions pas qui nous sommes : des êtres humains qui, pour vivre, ont
besoin de leurs semblables. Serrons-nous les coudes au lieu de nous livrer à des combats idéologiques inutiles et susceptibles de nous fragiliser plus encore.

Je te souhaite une bonne soirée et te dis à très bientôt            Fred



Trauma 03/12/2009 09:00


Courage camarades sur mon blog....


Fred de Roux 03/12/2009 21:46


J'ai fait un tout. Dis-moi, tu pousse à l'action...


Trauma 03/12/2009 08:58


Dis-donc..où habites-tu ...dans un pays où les généralistes sont philantropes. En ile de france, nos médecins prennent une consultation quand il te vaccine. Il fallait rétablir la vérité sur une
réalité que tu pensais propre à la métropole. L'organisation est effectivement pas très efficace...et semble péniblement pouvoir vacciner 300.000 personnes par jour ...soit sur un mois...9 millions
de personnes...soit 7 mois pour vaccinner l'ensemble de la population...Espérons que la virulence ne soit pas trop importante et mortelle..car sinon un désastre annoncé..


Fred de Roux 03/12/2009 21:03



Salut Traumatisme,

Non, je ne suis ni chez les philantropes, ni au pays de Cocagne. Mais je connais assez de toubibs pour affirmer qu'ils ne piochent pas dans la poche du patient qui vient se faire se vacciner sans
consultation. Si en île de France, c'est la pratique habituelle, ce n'est pas normal et c'est même immoral.
Pour l'organisation, c'est du grand n'importe quoi. Les décideurs ne sont pas les soigneurs. Quand ils redescendront sur terre, on aura peut-être une chance de retrouver quelque chose qui
fonctionne de manière huilée. Mais nous en sommes loin.

Bonne soirée                 Fred



sixtine 03/12/2009 08:00


Bonjour, Fred,
Lucien a raison de souligner l'absurdité du prétexte de ne pas vouloir exposer les personnes soi-disant " saines " de celles qui seraient malades... !
Vu  les temps d'incubation, la personne qui nous suit ou nous précède dans la file d'attente est peut-être déjà contagieuse !
Quand on voit les gaspillages effarents de la mise en place de ce dispositif, peut-on dès lors parler d'économies... si ce n'est pour se payer la tête de Mr tout le monde !
Passe une bonne journée !


Fred de Roux 03/12/2009 21:00



Bonsoir Sixtine,

L'absurdité de la situation pourrait prêter à rire qi elle n'était dramatique. Ces histoires de centres de vaccination auront la vie dure : il suffit que la population prenne le pli et hop, c'est
emballé. C'est d'un ridicule achevé et profondément inepte. Mais va faire entendre raison à des entêtés...
C'est l'incubation qui rend possible la contagion. Apparemment cela ne convainc pas ce gouvernement. Dans une salle d'attente ou dans un centre, il n'y a aucune différence. Derrière cette manière
de procéder, il y a de l'intimidation, la volonté de faire plier les réticences et celle d'amener l'ensemble du troupeau à se comporter comme on désire qu'il le fasse. Ca me rappelle certains
exodes provoqués par haine raciale. Le parallèle est peut-être outré, mais zut, ça évoque certains convois tristement célèbres, qu'on le veuille ou non. Comme si nous n'avions plus droit à notre
libre arbitre, comme si nous devions répondre à toutes les injonctions comme des moutons bêlants.
Je préfère ne pas creuser davantage pour l'instant même si je me pose beaucoup de questions et que je pense entrevoir autre chose que ce qui semble être. J'ai toujours éprouvé de la méfiance
envers les apparences.

Passe une bonne soirée. Amicalement           Fred



Lucien Aymard 02/12/2009 23:57


Bonsoir Fred,
Quelque chose me fait doucement rigoler, ne pas mélanger les malades et les gens bien portants ? Ok mais quid des files d'attente ? Personne n'est malade là dedans?
Oh! La belle manière de se moquer du monde !
Pour le benevolat, j'ai connu du bénévolat rémunéré non pas en tant que tel mais en défraiement des journées de travail perdues. C'est vicieux surtout quand il s'agit de retraités, mais c'est
pratiquement devenu le seul moyen d'attirer les "bénévoles" pour vacciner.
Amitiés
Béa et Lucien


Fred de Roux 03/12/2009 07:05


Bonjour Lucien,

Entièrement d'accord. L'incubation ne prévient pas. Et le postillon distribué n'importe où fort généreusement peut en effet déclencher une sacrée épidémie. On ne va tout de même pas vivre
calfeutré.
Pour le bénévolat, j'en ai fait mais n'ai jamais reçu quelue défraiement que ce soit. Tu veux que je te dises ? C'est très gratifiant de travailler pour rien. Intellectuellement s'entend. Je dois
être du type dinausorien : j'aime la gratuité.

Bonne journée à toi et Béa. Amicalement           Fred


Renard 02/12/2009 23:17


Il y a deux raisons à ça:

1) les généralistes pourraient prévenir leurs patients que s'ils sont vaccinés cette année, il faudra qu'ils soient vaccinés chaque année dorénavant, et ça, ça m'étonnerait qu'on le dise aux
gens... donc, c'est une assurance de gains pour les années à venir pour les labos.

2) Les médecins ne font pas payer les vaccinations, mais par le biais de cette nouvelle façon de procéder, les gens paient quand même, témoin, cette lettre au sujet d'un appel de cotisation de
garantie décès individuel de mutuelle, voici ce qu'on peut trouver sur les formulaires:
"Votre cotisation inclut la contribution des mutuelles de 0,94% au titre de l'effort de vaccination contre le virus H1N1"

Il suffit de faire le calcul pour le nombre d'assurés, et vous verrez que les mutuelles y gagnent... 


Fred de Roux 03/12/2009 07:07



Bonjour Renard,

Ce que tu m'apprends est effarant? Et révoltant. Il n'y a vraiment que le fric qui compte.
Je le savais déjà, mais vraiment, tout cela sent de plus en plus mauvais. Je gôute fort peu cette décoction nouvelle formule du 1+1=2 qu'on pratique de plus en plus. Ils veulent vaiment nous
plumer... La honte à poil !



Rype 02/12/2009 20:52


De toute façon, si contagion il doit y avoir, elle peut très bien se faire chez le toubib, dans les centres de vaccinations... ou à la boulangerie !
Côté consultation, je ne sais plus si mon médecin me fait payer une consultation pour me vacciner... c'est un peu loin. Par contre, je sais qu'il le fait pour mes enfants, mais sans doute
parce-qu'en plus, il en profite pour les ausculter.

Et si, tout simplement, le fait de vouloir tous nous faire vacciner, serait en fait pour l'Etat une façon de faire des économies ? A mon avis, il savait que la H1N1 n'était pas "trop dangereuse"
mais très contagieuse. De ce fait, avoir des milliers de malades en même temps, c'est autant de point dans l'économie qui chute et la SECU qui doit prendre le relais pour les payer. Alors qu'une
fois vacciner, le bon travailleur d'en-bas peut faire tourner l'économie (puisqu'il ne sert qu'à ça). Enfin, c'est ma théorie du moment !


Fred de Roux 03/12/2009 07:01



Bonjour Rype,

Il suffit de croiser n'importe où quelqu'un en état d'incubation et hop, on chope la grippe.
Pour ce qui est de la vaccination en cabinet, il y a eu toujours consultation en même temps, mais on réglait seulement la visite. Donc, où est le problème ? Seulement dans la tête de ceux qui
gouvernent. Quant au syndicaliste en question, il abonde dans le sens du pouvoir... à sa manière. Proprement infect !
Si la propagation du virus est réelle, on le saura tôt ou tard. Mais est-ce nécessaire d'en rajouter une super-couche ? Non.



Olive 02/12/2009 19:38


Salut Fred,

Comme tu dis généralement lors d'une vaccination nos médecins ne font pas payer.

Ensuite pour les doses de vaccin apparemment les monodose sont arrivés, ben donc il y a plus de problème pour que nos toubib se lancent dans la vaccination.
Puis les médecins avait même dit si je me souviens que la sécu n'a cas les payer comme en centre de vaccination.

Mais je pense que l'Etat a voulu démontrer sa gestion, effectivement, ça se voit ils sont bien nuls à cette vitesse on sera peut être vacciné en fin 2010.

Mais je dit se faire vacciner maintenant c'est trop tard, car le virus est bien là, moi je vois dans mon entourage, voisin et école, c'est hécatombe, donc se faire vacciner ça sert à rien car le
vaccin est efficace qu'au bout de 15 jours et sans adjuvants 3 semaines.

Amitiés.


Fred de Roux 03/12/2009 07:11


Bonjour Olive,


Pour le côté organisation, on repassera : c'est un raté spectaculaire. A leur place, je courrais me planquer tellement j'aurais honte. Pourtant, quand on est prévoyant, on s'arrange pour que ça
marche.
Quand on fréquente beaucoup de monde, que ce soit sur le plan professionnel ou en allant faire ses courses, on a plus de chances d'être contaminés que si on reste pépère chez soi. On parle de
pîcs pour le début 2010 : au train où vont les vaccinations, ça risque d'être fâcheusement un peu trop tardif cette vaccination échelonnée sur plusieurs mois.

C'est à se demander s'il faut en rire ou en pleurer.

Bonne journée à toi Olive. Amicalement          Fred



elen 02/12/2009 17:41


Bonjour Fred,
Une sorte de mythologie est en train de se créer autour de ce qui n'aurait du être au départ qu'un simple problème de santé...Pourquoi?
Pour ma part, j'y vois le témoignage d'une méfiance voire d'un discrédit attaché au pouvoir actuel parce que nous nous rendons compte que, doucement mais sûrement, nous nous éloignons des critères
habituels de la démocratie.
Et ce n'est pas le foutoir actuel de la vaccination qui va rassurer les gens!
Bonne soirée et merci pour ton article!
 


Fred de Roux 03/12/2009 06:58



Bonjour Elen,

Certains osent même dire qu'actuellement la dictature s'installe quand ils n'affirment pas qu'elle est déjà en place. Je crois que beaucoup de gens sont révoltés par le démantèlement de ce qui a
fait le charme et la puissance de notre démocratie. Ils se sentent impuissants face à cette locomotive doublée d'un rouleau-compresseur. Et le bazar actuel autour d'une organisation bordélique et
surtout imprévoyante n'est pas fait pour rassurer. Sans compter les sujets qui fâchent (Identité nationale, salaires des conseillers du palais, montée de l'islamophobie,...) et qui en rajoutent
une sacrée couche. La confiance se délite plus sûrement qu'elle n'a jamais existé. Etrange époque où tout fout le camp et qui déstabilise tous et chacun !
Passe une bonne journée et à bientôt



Pascale 02/12/2009 17:25



En début de semaine, le centre de vaccination de Vaux en Velin a connu une rupture dans son approvisionnement des doses de vaccin. De mieux en mieux...



Fred de Roux 02/12/2009 17:39



Bonjour Pascale,

En matière d'organisation on ne peut pas dire que ce soit le pied. Je crois qu'on a trop mis la charrue avant les boeufs et qu'à vouloir tout précipiter, on a tout ralenti. Je me demande à quoi
ça rime cet étalement des vaccinations, en y allant par vagues successives, on laisse le temps à la grippe de s'installer et faire ses ravages. En plus, on ne peut être contaminé que pendant
l'incubation d'un porteur du virus. Alors, tout ce branle-bas est carrément hystérique. Ca ne fait pas très sérieux. Qu'ils passent donc le relais aux généralistes et ça passera beaucoup mieux.



lepapivore 02/12/2009 15:46


Bonjour Fred,

J'ai bien peur qu'à l'avenir on nous ressorte ce barnum à tout propos, au nom du sacro-saint principe de précaution...
Les fabricants de vaccins peuvent se frotter les mains !
Quant à l'organisation de cette opération c'est à l'image de ce gouvernement : tout pour la communication, et après moi le déluge ...


Fred de Roux 02/12/2009 17:36



Bonjour Papivore,

Barnum est bien trouvé pour ce cirque infernal qui est imposé à la population. Si seulement la communication était réelle, que les enjeux fondamentaux étaient expliqués... Mais les mots sont
faciles à subtiliser pour en faire ce que l'on veut. Si on écoute le roi, ses réformes sont justifiées par tout ce qui se passe... Je ne vois pas comment, mais bon, c'est ce qu'il assène chaque
fois qu'il prend la parole. Peut-être cherche-t-il à se convaincre pour être davantage convaincant qu'il ne l'est.
Bref, toute cette histoire est assez mal ficelée, à preuve le peu d'empressement rmontré par la majeure partie de la population. C'est à se demander si toute cette désorganisation n'était pas
voulue.

Bonne fin de journée



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche