Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 23:33

Décidément nos sénateurs se coalisent contre certaines manoeuvres transparentes du gouvernement. Ils viennent tout bonnement de rejeter un amendement proposé en dernière minute à l'Assemblée Nationale et voté, bien évidemment, de manière fort consensuelle. De quoi s'agit-il ? Tout simplement de la présence d'un commissaire du gouvernement au sein de l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes), un organe indépendant. Autrement dit un "espion" à la botte du pouvoir qui cafarderait les propos, voire les critiques, des régulateurs ou freinerait, sur ordre, les avancées possibles. La présence d'un tel commissaire est contraire aux directives européennes qui préconisent justement une indépendance de plus en plus forte. Cet amendement, selon un sénateur, friserait "la provocation". Parce que l'Etat est actionnaire majoritaire à la poste et acteur principal de France-Télécom. Ce qui revient à dire que l'Etat serait à la fois juge et partie à travers son commissaire.

 

Voilà deux fois que le Sénat s'oppose relativement frontalement au pouvoir alors que les députés, eux, se couchent comme de gentils petits chiens. Manque d'expérience sans doute : les premiers sont de vieux routiers de la politique, les seconds manquent encore de bouteille.

 

L'amendement a été rejeté à une large majorité. Reste la commission mixte paritaire où tout cela sera à nouveau discuté. Nul doute que les sénateurs défendront bec et ongles le rejet de cet amendement

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Liberté
commenter cet article

commentaires

geo 13/02/2011 18:29



bonsoir Fred


le sénat remporte ces "victoires" grace aux voix d'un centre qui ne trouve plus sa vraie place et qui flirt avec la PS..


c'est une politique de nase..


Mais j'admet que cet amendement est effectivement déplacé...


d'autre part la poste il faudra bien que l'état s'en retire...la libre conccurence...


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 13/02/2011 23:23



Bonsoir Géo,


J'ai assisté à plusieurs séances au sénat et, contrairement à ce que l'on peut croire, il y a comme un consensus qui se dégage lorsque les sénateurs sont au
travail. Les partisans de la majorité soutiennent souvent des idées mises en avant non par des centristes mais par des gens de gauche. C'est assez surprenant, je le reconnais, mais c'est un
fait.


Tu as raison de rappeler que la libre concurrence exigera que l'état ne soit plus majoritaire, ne serait-ce que pour être en conformité avec les directives
de Bruxelles. Cependant, vu les difficultés engendrées par la crise et les répercussions qu'elles peuvent avoir dans l'avenir, il n'est pas dit que la privatisation rampante qui se profile aille
à son terme. Le monde est instable, Géo, très instable.


Bonne soirée



Jean-François Vionnet 13/02/2011 18:12



Vivement que la gauche soit majoritaire au Sénat. Ca promet de chaudes batailles.



Le Mousquetaire des Mots 13/02/2011 23:18



Ton souhait sera peut-être exaucé si les discordes qui y règnent cessent. Objectivement, ce serait bien que le Sénat bascule à gauche, cela remettrait
quelques pendules en place et rééquilibrerait les forces en présence.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche