Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 19:42
Trois histoires quasi contemporaines : l'affaire Clearstream avec un ancien premier ministre au banc des accusés, un autre ministre, en charge celui-là, attaqué sur ses moeurs et de fort vilaine manière, un fils qui se prend une claque pour avoir voulu brûler les étapes... De quoi laisser songeur.

Les événements vont si vite qu'on ne prend même plus le temps de s'y arrêter. Comment d'ailleurs les gérer alors qu'ils s'empilent jour après jour et occupent tout l'espace médiatique ? Sommes-nous aussi intéressés que cela semble être le cas ?

La pipolisation à outrance, qui n'est guère plus qu'une manière  de communication comme une autre, mériterait sans doute de moins susciter d'intérêt. Mais nous n'échappons pas à tout ce bruit qui entoure ce microcosme occupant le devant de la scène. Les médias s'en donnent à coeur joie car cela rapporte : nous sommes tellement abreuvés de sottises que nous ne savons apparemment plus regarder autre chose que ces "stars" de l'instant. Je critique ouvertement les séries et jeux télévisuels, mais ça, de mon point de vue, c'est pire que tout. Car cela touche à la sphère politique. Or la politique devrait être sacrée car elle concerne tout le monde. Il y a une banalisation  systématique de la vie de ces gens-là qui sont censés appartenir à l'élite. Oui, bien sûr, ce sont des hommes comme monsieur tout le monde, mais tout de même, c'est vomitif de n'entendre parler que de leurs erreurs, de leur vie privée, de leurs petites magouilles. Si la politique aujourd'hui se résume à une poubelle médiatique, elle n'a plus de raison d'être. Elle doit changer. Mais est-ce possible ? Difficile de le déterminer. En tout cas, rien ne parle en sa faveur. Et elle entraîne dans sa chute tous et chacun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article

commentaires

BéréniceM 30/10/2009 22:46


bravo et courage, c'est joliment dit et tellement vrai ... 


Fred de Roux 30/10/2009 23:46



Bonsoir Bérénice,

Je reviens de votre blog. Je regrette de ne pas l'avoir découvert plus tôt et regrette que vous cessiez d'émettre. J'y retournerai car je n'ai pas encore visité autre chose que le rez de
chaussée. Il me reste les étages et les combles.

Merci de votre visite.     A bientôt              Fred



Tagazou 30/10/2009 13:10


Il y a des moments où les échanges sont perdant-perdant... pour justifier ces passages malencontreux, les penseurs parlent (un penseur qui parle ce n'est jamais bon signe) de stratégie
"gagnant-gagnant"...
Mais je ne suis qu'un âne!


Fred de Roux 30/10/2009 19:39


Bonsoir Tagazou,

Nous sommes tous des ânes et on nous fait bouffer du son. C'est bien joli les théories mais ça ne met pas du riz dans l'assiette.
Tu connais l'expression "Qui perd, gagne" ? Elle semble contradictoire, mais elle ne l'est pas. Celui qui perd aujourd'hui gagnera demain et vice-versa. Ceux qui dirigent aujourd'hui, demain ne
règneront plus. Ils seront remplacés par des alter ego qui sont ni plus ni moins que ce qu'ils sont eux-mêmes. A chacun son heure ! Et les cimetières sont remplis d'irremplaçables... Et nous,
pendant ce temps-là, on continue le bonhomme de chemin qui est notre lot. Pas tous les jours drôles. Alors, autant ne pas réfléchir à s'en faire péter une durite. Laissons aux "penseurs" leurs
pensées et ne tenons compte que des nôtres.

Bonne soirée, nous sommes vendredi et c'est le week-end...


Metextoff 29/10/2009 22:57


Salut Fred !
J'ai constaté que ces derniers temps beaucoups de pays sont touchés par la désillusion à propos de leurs élites .Ce n'est que corruption , moeurs prohibés et autres entourloupes .Les informations
importantes aux niveaux nationaux et  internationale semblent relégueés en arriére plan .A croire qu'ils se sont passé le mots pour faire oublier la crise .


Fred de Roux 30/10/2009 00:58



Bonsoir Mextextoff,

Pourquoi serions-nous les seuls à être leurrés ? On est tous dans la même galère.




alice 29/10/2009 12:56


Bonjour Fred,
J'ai l'impression que ce n'est fini...Cerise sur le gâteau, il y a ce cher vieux Pasqua qui, enfin condamné à ce qu'il mérite depuis longtemps, balance sans la moindre hésitation tous ses anciens
potes!!!
Oui, décidément, la politique ne sent pas très bon en ce moment!
Amitiés et @bientôt! 


Fred de Roux 29/10/2009 20:40



Bonsoir ALice,

Le veiux Charles a de bonnes raisons pour agir ainsi : il détient de informations compromettantes pour d'autres politiques. Et il ne veut pas être le seul à payer. En fait, il refuse le rôle de
lampiste qui touche généralement moins "gradé" qu'il ne l'est (ou l'a été). De toute façon, dès que la politique est mise en scène comme n'importe quel justiciable, il coule de source que
nombreux sont ceux qui sont mouillés (pourquoi aurait-on des illusions à leur sujet ? Ils font tout pour qu'on les condamne).

A bientôt Alice     Amicalement                Fred



traumatisme 29/10/2009 12:37


On doit revenir au fond des problématiques de nos sociétés et non les survoler à travers "les petites phrases", les népotismes ridicules, la vie privée des peoples étalées comme une profession de
foi sans lois ni foi. C'est le résultat de l'imposition de critères de compétitivité, toujours plus, n'importe commun du moment que l'ont attire le chaland et que l'on fait de l'audimat.


Fred de Roux 29/10/2009 20:55



Bonsoir traumatisme,

Nous sommes tous là à constater les effets pervers induits par ces petites phrases à l'air innocent, ces bons mots sensés faire rire, les saillies humoristiques de gens qui ont tout sauf de
l'humour, des sentences sentencieuses et qui nous rasent... C'est à qui fera mieux que le voisin... A trop manier les mots, surtout quand il s'agit de tromper ou seulement de masquer  (ce
qui revient au même) ces mêmes mots ne sont plus crédibles, n'ont plus aucun sens et envahissent un peu trop nos cervelles amoindries car abruties. Quand on parle de détournements de fonds, on
oublie un peu trop que les premiers détournements sont ceux des idées et donc des mots.
Ce fameux audimat après lequel tout le monde coure (pas toi ni moi, ceux qui ont une vie publique) est une engeance de la pire espèce. Encore un mot qu'on devrait bannir des dictionnaires et du
vocabulaire. A lui tout seul il résume la vanité de notre époque. Il est  pernicieux de ne songer qu'à cela car c'est au détriment de la vérité et des vérités...
Il ne reste plus qu'à espérer que nos enfants sauront enfin trier toutes ces ordures linguistiques et remettre la langue au niveau essentiel. La politique alors sera à nouveau un outil commun à
tous et non un instrument pour seulement quelques uns.

Bonne soirée                    Fred



segolin 29/10/2009 11:32


Cher Fred , resumons avec "Nabochodonosorsarko" il faut occuper l'espace
mediatique car lorsqu'on polemique ,on n'ecoute pas et les petits amendements
du genre de ceux qui empèchent la scientologie d'être dissoute passent comme
une lettre à la poste!
En 2012 ,Dominique de Villebrequin ,la marine d'eau trouble ,le ducon-reignant et le nabot de service vont occuper l'espace à droite....
Donc la porte ouverte à toutes les fenêtres ,une fusée Ariane de gauche avec toute la gauche pourrait torpiller le suppositoire qui nous gouverne!!!!!
               LE Bonjour ,Cher Fred ,de Narcisse Segolin!


Fred de Roux 29/10/2009 20:48



Bonsoir Segolin,

J'en connais d'autres qui sont davantage des "Narcisses" que toi. Nous vivons l'époque de la communication (entendons par là, évidemment, qu'on ne communique que sur le mode mineur, en enterrant
savamment tout ce qui est majeur), du bruit, et encore du brut, des infos distribuées avec art, des mises au pilori parce que cela arrange, des petits arrangements de ci de là, histoire de noyer
le poisson. En fait, on n'a jamais aussi peu communiqué que depuis qu'on nous assomme avec LA communication.
Et si on revenait aux vraies valeurs ?

Amicalement               Fred



Pat59 29/10/2009 07:03


Bonjour Fred,
C'est un peu ce que je disais récement lorsque j'ai fait ma dernière BD, nous n'avons plus le temps de traiter un sujet, le temps de le préparer et il est déjà obsolète.

Les sujets s'enchainent les uns aux autres, de Polanski on passe à Jean Sarkozy en faisant un crochet par Mitterand pour aboutir à Clearstream pour se finir à une loi qui à peine votée est abrogée
pour faire revoter dans le sens voulu  sur un relent de débauche en matière de dépenses Elyséennes qui ont le beurre et le prix du beurre des agriculteurs...

Un seul mot : MARRE !
Amitiés
Pat


Fred de Roux 29/10/2009 20:44



Bonsoir Pat,

Oui, on ne peut pas tabler sur la lenteur : tout s'emmêle et s'en mêle. C'est un tourbillon qui nous encercle et nous empêche de voir clair. Tout est brouillé et les signaux pourtant évidents
échappent à notre vigilance. C'est à se demander si ce n'est pas fait exprès...

Bonne soirée Pat et à bientôt            Fred



philippe 29/10/2009 06:25


C'est à nous citoyens ! d'aller voter et de faire voter aux prochaines élections Régionales, pour montrer que l'on est encore capable de faire influer cette politique ...... du mépris !!! Si nous
ne le faisons pas ... alors on aura donné le baton pour se faire frapper !!!


Fred de Roux 29/10/2009 20:42



Bonsoir Philippe,

Oui, il nous revient d'inciter nos concitoyens de se rendre aux urnes. Ce n'est pas gangé d'avance. J'ai une conversation fortuite ce matin qui me laisse présager que les élections de l'an
prochain ne seront pas joyeuses. Je pense que je ferai un article sur le sujet : ce que j'ai entendu fait presque peur.



paaaaaaaatate 28/10/2009 17:37


on ne prete quaux riches comme tu dis sur lart precedent! quelle honte!!! et les gens applaudissent des deux mains lors des dernieres elections! qt a villepin je ne laime pas du tout mais tout ce
qui pt divider la droite nous rednra plus fort!


Fred de Roux 28/10/2009 21:27



Bonsoir Patate,

Si les gens applaudissent des deux mains et des deux pieds, c'est qu'ils ont le cerveau anesthésié. Il y a d'autres élections à venir, avec tout les micmacs actuels, peut-être parviendront-ils à
sortir de cette léthargie prononcée. Ils vont en sortir, ils ne peuvent pas éternellement se boucher yeux et oreilles. Quant à leur orifice bucal, il est fait pour beugler.



denis zodo 28/10/2009 12:16


bonjour fred, A ce sujet l'actualité etait en avance.pour avoir plus d'échos , la tv a invité tout ce monde.nous avons des personnes , qui font leur travail de politiques au sens noble. Par contre
les politiques aux idées obscures existent. Entre les deux qui choisir ? Commme  l'écrit le philosophe allemand Jûgen Habermas ( c'est la methode qui construit la contradiction) .Ce
débat peut aider à construire. je pense que votre reflexion resume une partie parfaitement l'univers controversé de la politique.


Fred de Roux 28/10/2009 12:26


Bonjour Denis,


Il reste en effet quelques politiques "honnêtes", mais ils sont trop rares. D'ailleurs, ce sont ceux-là qui ne font pas parler d'eux. Ils ne sont pas médiatisés, ils travaillent en local et ne se
mêlent pas des histoires des "grands". Il en faudrait davantage de ces gens-là qui ne songent pas à la gloire, mais qui se dévouent à leurs concitoyens.



Jean-François Vionnet 28/10/2009 11:30


Heureusement je n'ai ni la une ni la 6, sur ma télé programmable. Mais chaque jour, j'allume le poste pour regarder les infos de 8 heures, sur Canal +, c'est les "Guignols". Le reste de l'info,
c'est internet "le monde", "le nouvel obs" (une demie page de texte, deux pages de pub pour riches), le "Canard enchaîné", "Libé", tout ça me laisse du temps, pour lire et m'instruire.
Amicalement.


Fred de Roux 28/10/2009 12:24



Bonjour Jean-François,

La presse écrite (du moins une certaine presse) est encore le meilleur système d'information. Mais internet, pour peu qu'on fouine un peu de partout est également une source de richesse. D'un
site à l'autre, sans aucune transition, on parvient à remonter assez loin.



Tibicine 28/10/2009 06:15


Je rejoins Renard dans son commentaire...Nous sommes de toute façon responsables de la pipolisation puisque l'ensemble de la population bave sur les magouilles des politiciens et les stars...Les
Galas se vendent par million et la TV sensation fait le plein! Si nous étions plus profonds, plus intellectuels nous aurions un monde moins surfait...Où sont les philosophes depuis les Lumières? A
part nous parler de la bonne recette qui fait vendre en ce moment ; le racisme, à quoi réflechissent-ils? Si nous sommes devenus à ce point pauvres, c'est parce que nous nous contentons de la
pauvreté en masse! On peut contourner cela en faisant des choix de vie ; mais force est de constater que de vivre sans penser paraît confortable pour nos contemporains, cela ne demande aucune
implication envers autrui...Pauvre France...à bientôt, Tibi


Fred de Roux 28/10/2009 08:25



On aurait bien besoin des Lumières et de vrais philosophes... Pas besoin d'être passéiste pour s'en rendre compte. Au lieu de cela quelques individus tiennent le haut du pavé et nous abreuvent de
leurs "pensées", toutes dirigées (et même prédigérées) dans le même sens. Dire que ce sont la confrontation d'idées et la contradiction qui permettent d'avancer...



Renard 27/10/2009 23:59


Donnez leur du pain et des jeux... c'est ce que les gens veulent non??? Il n'y a qu'à voir, nous qui tenons à être informés, nous ne regardons même pas les infos télé, mais allons les chercher...
ce qui prouve que quand on veut on peut...
Mais eux, tablent sur le plus grand nombre qui va se précipiter du dernier scandale politique sauce médias à une émission bas de gamme qui va meubler sa soirée...et ensuite s'abstenir d'aller
voter...

Moins les gens auront l'occasion de réfléchir, et moins ils pourront voir à quelle sauce ils sont mangés... c'est un calcul cynique qui est à l'origine de cet état de choses, mais je crois que ça
peut changer si inlassablement, nous expliquons..

Car comme disait Condorcet dans son journal d'instruction sociale: "Toute société qui n'est pas éclairée par des philosophes est trompée par des charlatans" 


Fred de Roux 28/10/2009 08:19



Bonjour Renard,

Tu expliques fort bien ce qu'il se passe. Si la télé n'avait pas été inventée, il n'y aurait pas cet effet de masse côté abrutissement. A croire qu'il est plus aisé de se laisser porter par la
vague qui déferle que de lutter contre...



Lucien Aymard 27/10/2009 23:26


Bonsoir Fred,
On donne au peuple son feuilleton quotidien. Les rebondissements sont comme dans les séries américaines, à la hauteur de leurs auteurs, donc très bas, mais le peuple a l'habitude des feuilletons,
ils servent à faire passer la publicité.
Amitiés
Béa et Lucien


Fred de Roux 28/10/2009 08:32



Bonjour Lucien,

On peut vivre sans feuilleton, séries, jeux abrutissants, sans convoitise (cf. les jeux qui rapportent). Les candidats à la nivellation de la pensée sont légions. C'est cela qui est triste et
même révoltant. Le formatage à la pensée unique est véhiculé à travers la petite lucarne.



Olive 27/10/2009 22:30


Bonsoir Fred,

Et si cette popilisation de la politique était voulu pour nous distraire du reste et éviter un embrasement en France.
A ce demander si les politiques sont vraiment honnêtes.


Fred de Roux 28/10/2009 08:30



Peut-être est-ce voulu. D'ailleurs certains députés l'affirment (ils sont dans l'opposition bien évidemment).
Ce ne sont pas les tartufferies successives qui empêcheront l'embrasement : elles ne feront qu'accentuer l'exaspération jusqu'à l'explosion. Ca risque de faire très mal...



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche