Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2010 7 29 /08 /août /2010 00:58

Non, ce n'est pas la dèche, je m'en tire plutôt bien. C'est du côté des nouvelles, ça sent son recuit. Je viens d'éplucher quelques journaux ou sites et de quoi parle-ton ? De ce dont on parlait le mois dernier.

J'apprends donc que l'ordre des médecins s'inquiète des toubibs qui cajolent la première milliarde du royaume et suspecte des choses pas très catholiques quant à la santé mentale de la vieille dame, que le roi n'a plus la cote, qu'il dévisse dans les sondages à défaut de le faire en montagne, qu'une nouvelle garde à vue guette PdM, que le juge de Nanterre va sans doute entendre à nouveau le ministre dans le cadre de l'affaire B/W et que la comptable a de nouveau été auditionnée dans les locaux de la police.

Autant dire tout de suite que le feuilleton risque de réserver quelques épisodes surprenants et que le feu  (dans feuilleton, il y a bien feu) qui a embrasé juillet est loin d'être éteint malgré les canadairs greneblois d'abord, puis étrangers.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Enquêtes
commenter cet article

commentaires

Florentin 04/09/2010 18:20



Voilà la rentrée ! Sera-t-elle chaude ? Nous nous mettons en colère et nous avons raison de le faire. Nous ne pouvons accepter que la démocratie soit ainsi bafouée. Mais, c'est pénible de
l'avouer, nous ne sommes pas les plus forts. Nous avons légalemnt confié les manettes à ceux qui nous gouvernent et nous ne pouvons pas les reprendre. Sauf à faire  la révolution, ce qui
n'est tout de même pas souhaitable.



Le Mousquetaire des Mots 05/09/2010 01:20



Aujourd'hui, il y avait déjà une manif dans les grandes villes. Pour dénoncer l'arbitraire, le tout sécuritaire, cette politique malsaine qui s'est mise en
place en juillet et les excès verbaux du grand patron. La rentrée est bien effective et elle commence sur les chapeaux de roues. Lundi, ce sont les profs qui manifestent. Et mardi il y aura plus
que les profs dans la rue : transports  hôpitaux, justice, médias, France-télécom, Total et d'autres encore. Il a dit qu'il n'en tiendrait pas compte quel que soit le nombre. Je m'abstiens
de commentaires : tout cela parlera de soi-même.



La Bernache 30/08/2010 09:20



Dans l'affaire qui ne cesse d'agiter le monde médiatique ( histoire de faire oublier le dossier des Retraites )  l'affaire  W...on dit que ..et patati et patata ...MAIS , en
admettant que W...relève de la Justice réservée aux Ministres fautifs ,  POURQUOI un PasKouah échappe-t-il à tout ?...pour ne parler que de lui que je retiens dans SA responsabilité au sujet
de la mort de Malik Oussékine , cet étudiant sage massacré par des policiers jamais inquiètés ! Pourquoi personne n'a moufté  (côté Justice ) quand le Premier Ministre de l'époque , le très
aimé S.....a violé son serment d'Avocat en déclarant de butte en blanc que Y.Colonna était coupable (avant que la Justice se soit prononcée ! )  remettant le couvert au sujet de l'affaire
clearstrem  ?... Ce malheureux Woerth me fait de la peine en fin de compte et pourtant je n'ai que du mépris pour cette avidité à courir la richesse , MAIS , du sang versé est tellement plus
grâve à mes yeux ! En fin de compte je pense qu'on nous mène en bateau une fois de plus - il y a disproportion entre ce qui est dit et ce qui sera ...Comme d'habitude !  Que voilà un
Gouvernement déséquilibré (comme les précédents d'ailleurs ) qui tente par tous les moyens de retenir ce qui lui échappe ...LA CONFIANCE ...le Roi est NU  !!!  Amicalement à toi cher
Fred



Le Mousquetaire des Mots 01/09/2010 01:01



Une chose est sûre, c'est qu'il est totalement plombé par cette affaire. D'une certaine manière cela ressemble à du harcèlement. Mais comment s'étonner qu'il
soit jugé coupable avant même d'avoir été "jugé" ? Ainsi que tu le dis, la présomption d'innocence a été balayée par la dénonciation de la culpabilité de Colonna alors qu'il était tout juste
appréhendé, avant toute enquête. Décidément, les exemples se répètent qui laminent tout, et toujours par le même. Quel sera le prochain écart qui démolira un peu plus la démocratie
?



sylvie 29/08/2010 21:35



PS : j'ai lu les transcriptions des "écoutes" ; c'est en effet révélateur et il est indibutable qu'un juge ne peut y trouver que du grain à moudre sur TOUS les aspects de ce qui est devenu
l'affaire Woerth - Bettancourt.


La seule différence selon l'état de fragilté avérée ou non de Mme B : si elle est fragile et manipulée, de Maistre trinquera pénalement pour les fraudes, elle paiera les éventuels redressements.
Juridiquement, je pense que la famille pourrait même se retourner contre lui.


Si elle n'est pas reconnu "fragile", elle pourrait dans ce cas être inquiétée plus sérieusement, ce qui ne sera vraissemblablement pas le cas, eut égard à son âge et à sa position.



Le Mousquetaire des Mots 29/08/2010 23:30



A moins qu'un juge n'ait envie de ne considérer que le "délit" (s'il y en a), auquel cas, fragilité ou pas, il oeuvrera en toute justice et instruira
"objectivement" l'affaire. En cela il sera très exactement dans son rôle et ce que l'on attend de lui.



sylvie 29/08/2010 21:29



Bien d'accord sur le fait qu'une partie de l'affaire a pris une tournure "particulière" grâce à l'obstination de la fille de Mme B.


Ce que je voulais dire, c'est  que la suite qui sera donnée à la demande de mise sous tutelle de Mme B par sa fille ne nous concerne pas ; c'est une affaire de famille au sens le plus
strict.


Bonne soirée Fred.



Le Mousquetaire des Mots 29/08/2010 23:26



De ce point de vue-là, je suis d'accord.


Bonne soirée Sylvie



Pascale 29/08/2010 20:44



ça sent la fin de l'été... et d'Eric Woerth grâce au juge Nadal !



Le Mousquetaire des Mots 29/08/2010 23:25



Bonsoir Pascale,


Ca fait un moment que l'été a pris fin (vers la mi juillet). Pour le reste, ça commence à empester salement l'atmosphère. Malgré les intermèdes forcés du
tout sécuritaire. Les enquêtes n'ont jamais cessé et il semblerait que tout soit encore possible jusqu'au 14 septembre. Alors il n'y a plus qu'à attendre.



sylvie 29/08/2010 09:36



Qu'ils auditionnent donc ; le résultat de ces auditions à répétition devrait déclencher, en toute logique :


- un contrôle fiscal musclé de M. Banier, ;


- un contrôle fiscal musclé de Mme Bettancourt ;


- un audit et un contrôle fiscal des activités de la holding Clymène ;


- une reprise complète et approfondie des comptes de campagne de M. Sarkozy lors de la présidentielle ;


- une enquête interne approfondie au ministère du budget sur le "traitement" des grosses fortunes sous la férule de M. Woerth ;


La partie "privée" concernant Mme Bettancourt et son état de santé ne nous regarde pas.


 


Et tout cela aurait pu être déclenché depuis déjà quelques semaines, me semble-il !



Le Mousquetaire des Mots 29/08/2010 14:15



Bonjour Sylvie,


Tu as tout compris. Cependant, je crois que certaines enquêtes (qui se poursuivent actuellement) ne seront pas divulguées, du moins tant que la pression étatique se fera pesante. Il y a trop de
sujets qui fâchent dans cette affaire.


Si l'on reparle de cette affaire écartée stratégiquement grâce à la "violence" grenobloise, c'est parce que certains médias ont persisté et levé de nouveaux lièvres. J'aimerais d'ailleurs bien
savoir comment ils font pour dénicher ces infos. Auraient-ils donc des informateurs jusque dans les hautes sphères ? Quand on voit relaté les discussions parallèles aux conseils des ministres ou
les commentaires surpris derrière une porte, on sait très bien ce que cela signifie. Reste à savoir quels sont les indics... ce que nous saurons jamais. Secret professionnel. Au même titre que
les enquêteurs de police. Et c'est sans doute préférable.


Je ne partage pas ton point de vue quant à la santé de mme Bettencourt : si sa fille n'avait pas entamé une procédure, fait le nécessaire pour les écoutes, nous ne saurions toujours rien. Et
c'est bien parce qu'elle soupçonne que sa mère est manipulée qu'elle fonce dans le tas. Toutes les personnes âgées ne perdent pas la tête, c'est vrai, mais elles sont peut-être plus influençables
que des gens plus jeunes. Et pour peu qu'elles soient séduites (je précise : intellectuellement), on ne peut que se poser des questions. Si elle a inversé son testament, c'est sans doute parce
que toute cette affaire est sulfureuse. Et je pense qu'elle a été "conseillée", ce ne peut être une décision prise par elle seule. Trop fragile. Si tu avais écouté des extraits des conversations
enregistrées, tu comprendrais pourquoi son état fait bien partie de l'affaire. (Mais je ne dis pas qu'elle est sénile, seulement fragile).


Bon dimanche Sylvie et à bientôt. Amicalement



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche