Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 15:43

 

Le rocambolesque d'une vie mis au jour. Enfin, rocambolesque n'est pas le meilleur terme pour définir les embrouilles qui cernent l'affaire B/W. Eh oui, nouveau rebondissement. Le journal Le Point vient de mettre en ligne un article à propos de ces fameux mémos concernant la vieille dame à laquelle on destinait des notes afin qu'elle sache que répondre quand elle devait être interrogée. Un mémo de trois pages annoté de la main de la destinataire, est-il dit par Le Point. Apparemment cette note ressemblerait bien à une mise sous influence, ainsi que le prétendait la fille de cette dame. Les éclats successifs provoqués par les écoutes ont incité la justice à enquêter plus avant et à procéder à des fouilles poussées qui corroborent les dires des employés de la maison.

 

http://www.lepoint.fr/societe/affaire-bettencourt-la-note-secrete-qui-renforce-les-soupcons-03-10-2010-1244496_23.php

 

Reste à savoir qui, dans l'entourage immédiat, pouvait se permettre une telle attitude. La suite au prochain numéro vraisemblablement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Enquêtes
commenter cet article

commentaires

Pruine 05/10/2010 12:35



Cette histoire me rend malade et renforce la tristesse d'une égalité feinte entre les gens. La justice est la même pour ceux qui ont les mêmes revenus, les mêmes amis.


Si pour une fois la scène médiatique aidait à resoudre l'histoire. Ça devient trop gros à cacher.



Le Mousquetaire des Mots 05/10/2010 12:52



Bonjour Pruine,


Beaucoup de gens éprouvent de la nausée devant les rebondissements de cette affaire. Elle est si peu ragoûtante... Il semble qu'on ait voulu faire passer la
fille de cette dame pour une fille indigne. Alors que se pose celle de l'indignité des personnages qui l'ont apparemment manipulée... Les freins imposés à cette affaire se lèvent un à un : il
existe encore des gens de justice qui veulent aller au bout. Sans tenir compte des avis contraires. Oui, si pour une fois...



Blanche de Marseille 05/10/2010 09:28



Tu veux que je te dises cher Fred ?...en apprenant aux infos ce dont tu nous parles , à présent sur la place publique  (oh les vilains journalistes )  je suis heureuse d'être très modeste ! sincèrement j'en suis vraiement contente !!!  que de trahisons , que de
violences , que de honte à qui aime trop le fric !



Le Mousquetaire des Mots 05/10/2010 10:35



Bonjour Blanche,


Rien ne vaut l'aonnymat d'une position modeste. Au moins, n'avons-nous pas de mise sur la place publique de nos erreurs. Je laisse bien à tous ceux qui
aiment se montrer, se faire valoir, subir les contrecoups inéluctables de la notoriété. Leur position n'a rien d'enviable puisqu'ils sont la proie d'observateurs férus du moindre scandale.
Laissons-leur le sulfureux de leur vie et jouissons du confort de la nôtre.


Passe une bonne journée. Amicalement



sylvie 04/10/2010 19:55



Et oui, dans une autre sphère, les donations à un ami très "cher" se limiteraient à quelques paquets de cigarettes, voir à un colis de victuailles… la vieille dame pourrait mourir chez elle, dans
l'indifférence générale, dévorée par ses chiens, et n'être découverte que des mois plus tard… oui mais, son argent le vaut bien ! Plus ça va, plus l'abjection de la nature humaine me révulse.


Bonne soirée Fred.



Le Mousquetaire des Mots 04/10/2010 20:32



Quel cynisme ! C'est vrai que c'est tentant de reprendre à son compte une formule publicitaire qui a su faire son chemin dans les esprits. Un juste retour
des choses, en quelque sorte. Ou bien l'arroseur arrosé, ce qui revient au même.


En attendant, plus personne ne peut nier que cette dame était bien sous influence, sauf que pour l'iinstant on ne sait toujours pas qui menait cette
"politique" en sous main. Rien ne semble filtrer quant à l'identité de l'individu responsable, mais cela ne saurait tarder : les bons enquêteurs ont toujours de bons informateurs.


Ce n'est pas d'abjection humaine dont il s'agit, mais d'abjection politique. C'est bien plus grave car les politiques devraient être exemplaires. Pour
l'instant, on ne peut pas dire qu'ils le soient.


Bonne soirée Sylvie.



Jean Georges 04/10/2010 18:15



Salut Fred,


Il doit y avoir quelques gros malin qui a lu mon blog. J'ai vu ça sur le net, les affaires reprennent pour notre "ami"
Woerth et compagnie. Mamie zinzin aurait laissé des traces, bigre!. Ben oui! à son age il faut tout noter sinon on a vite oublié. Ce serait un peu mon cas, mais moi je suis tranquille ils peuvent
venir fouiner je n'ai pas de cases secrètes. JG.


 



Le Mousquetaire des Mots 04/10/2010 20:18



Bonsoir Jean-Georges,


Qui ne lit pas tes écrits ? On y trouve toujours matière à réflexion. Oui, la source n'est pas encore tarie. Et comme m'ex ministre de la justice semble être
tombée dans le piège de la connivence, voilà encore quelque chose qui ne va pas favoriser le pouvoir en place. Décidément, le "tous pourris" servi 3 fois par jour devient la norme. Dommage pour
la démocratie ! Chez moi aussi on peut venir fouiner, je n'ai rien à cacher, pas de conflit d'intérêt, pas de passe-droit, pas de financement occulte, bref, je suis kleen. Un peu
trop peut-être. Ce qui risque de me faire soupçonner bêtement : à force d'être transparent, on devient sans doute opaque.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche