Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 16:10

Le numérique attise toutes les convoitises et chacun profite de la moindre occasion pour que cette invention géniale rapporte gros.

Il a suffi qu'un rapport quant aux mots de passe fasse allusion à "l'incompétence" ou la "négligence" des internautes pour que fleurisse l'idée d'un certificat  numérique. Dans l'absolu, pourquoi pas ? Cela éviterait en effet aux "incompétents" ou "négligents" de se laisser surprendre par l'inefficacité de leur mot de passe et de se retrouver piratés par des petits malins en mal de scruter ceci ou cela et d'en profiter.

Le hic, c'est que ce certificat ne résoudra pas le piratage : certains pirates (que d'autres appellent Hackers) sauront percer - comme tout le reste - le mystère et créer de la bisbille. Ces petits génies en informatique sont toujours attirés par ce qui semble hermétique, ils se feront donc fort de "craquer" ce moyen tout nouveau : ils aiment jouer avec les difficultés et s'en jouent d'ailleurs avec beaucoup d'aisance.

L'idée semble louable, mais elle ne l'est surtout pas. Qui croyez-vous qui abonde dans le sens de cette nouvelle idée brillante ? Comme d'habitude les banques et les assurances. Au fait, ces deux-là, ne sont-ce point des siamoises ? Sont-elles différentes ? Oh, que non ! Les banques sont également des assurances et les assurances sont désormais des banques. Mélange des genres bien opportun quand il s'agit de ramasser encore et encore du fric. Car ce certificat serait payant. Evidemment.

On assure que ce nouveau sésame serait sécurisé, on pourrait ainsi tout mêler : les déclarations d'impôts, la sécu, bref, tous ces organismes "officiels" auxquels tout contribuable est astreint.

Voir l'article ci-dessous :

http://www.20minutes.fr/article/380840/High-Tech-IdeNum-Comment-le-gouvernement-promet-la-fin-des-mots-de-passe-sur-Internet.php



Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans critique
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 10/02/2010 10:27


@la Bernache et Fred
pourquoi vous donner encore la peine d'aller aux "chiottes", quand il y a autour de vous tant de faces de rats livides à conchier?
pardon pour la vulgarité, mais je suis un peu vénère


Fred de Roux 10/02/2010 13:05


Aïe, tu nous prends en défaut dirait-on. Faudra que je relise ces échanges car, pour l'instant, je ne comprends pas très bien ce que cet énervement signifie.


ledif trocas 10/02/2010 10:21


Que ne va-t-on pas chercher pour saigner jusqu'à la dernière goutte le "cochon" de payant !
je me prends parfois à rêver à ce que pourrait être la VIE si l'être humain mettait tout son génie au service du bien-être universel au lieu d'en user au seul profit de quelques-uns...
nous, les vieux soixante-huitards, portons une lourde part de responsabilité dans l'abandon de cette UTOPIE.
φιλικά


Fred de Roux 10/02/2010 13:04



Bonjour cher Fidèle,

Les époques se succèdent et ne se ressemblent pas. Qui en 68 aurait pu se douter que les évolutions technologiques galoperaient jusqu'à l'absurde ? Tout va si vite depuis la création de
l'informatique et surtout du réseau. Trop vite car on est tout de suite dépassé. Le passage à la micro-informatique a accéléré le mouvement grâce à une miniaturisatoin de plus en plus aigue.
Toujours plus dans l'infiniment petit.
Les utopies ne sont que des utopies, leur abandon a été insidieux parce que nous étions déjà dans une société de consommation. La fringale de posséder s'est emparée du monde occidental, au
détriment des pays pauvres. Souviens-toi du débarquement des appareils ménagers dont les maris inondaient les épouses à l'occasion de la fête des mères. Et ça, c'était avant 68. Rappelle-toi
également la course à la possession de ceux qui ne pouvaient faire moins que les voisins (t'as un frigo, j'en achète un, t'as une bagnole, j'en ai une également, etc.). La technique a envahi les
foyers et rendu folles toutes les couches de la société d'après-guerre.
Voilà ce que provoque l'envie : faire aussi bien sinon mieux que les autres. Pas étonnant qu'à posséder tout et n'importe quoi, on en oublie le reste, c'est-à-dire l'homme lui-même.



La Bernache 06/02/2010 10:18


D'autant moins crédible ce système que je viens de m'apercevoir du bal des IP flottantes , qu'on achète pour 1 dollar 50  ! et tu retrouves aux Seychelles la copine que tu pensais en Italie
! n'importe qui peut ainsi se mettre à l'abri ...ou du moins le croire , parce que je ne fonderai pas ma confiance sur ces trucs juste bon à ramener du blé aux inventeurs ! Ceci dit ,
l'informatique me passionne tellement que si j'avais découvert ça à 20 ans , j'aurais tout fait pour devenir Hacker blanc  ( il ne porte tort à personne )  Drôle d'époque que la nôtre ! à
quand un Pass pour aller dans ses chiottes ?...   Bonne journée cher Fred


Fred de Roux 06/02/2010 13:54



Bonjour Blanche,

J'ignorais qu'il y avait plusieurs sortes de hackers. Merci du renseignement : je me coucherai ce soir avec la certitude d'avoir appris quelque chose dans la journée.
Tu parles d'IP flottantes. je ne sais même pas comment ça marche et je n'ai aucune raison d'en utiliser. Encore une chose que tu m'apprends : ça peut s'acheter.
Je ne sais pas s'il faudra un pass quelconque pour se rendre aux chiottes, mais je partage ton avis : notre époque ressemble à un sacré grand bordel. A se demander si le mot "valeur" a encore un
sens de nos jours.

Bon week-end. En toute amitié                   Fred
                 



sixtine 06/02/2010 07:47


Cela a la couleur d'un piège, cela sent le piège et c'en est un, à n'en pas douter !
Décidément, il va devenir de plus en plus difficile d'utiliser Internet ! Voulu ? Je parierais que " oui " ! Mon côté " parano "  sans doute !
Bon week-end, Fred !


Fred de Roux 06/02/2010 09:37



Bonjour Sixtine,

Non, tu n'es pas parano. Moi non plus d'ailleurs. Cet article dit tout avec netteté et si les intentions semblent claires (assurer la sécurité des internautes), elles ne le sont pas. Il y a dans
cette histoire de certificat une opacité inquiétante. C'est au fond, rien de moins que la mainmise sur la vie privée. Donc une restriction des libertés. Ce projet "fumant" devra être étudié par
le Conseil Constitutionnel qui en démontera les mécanismes et conclura dans le sens d'une tentative d'intrusion du domaine privé sous couvert de la tentation évidente de brider les élans
personnels en matière de ceci ou de cela.
C'est triste à dire mais le tout sécuritaire est une politique autoritaire, ce qui induit, immanquablement, le règne de la pensée unique.
Mais dans quel monde vivons-nous donc ?

Bonne fin de semaine à toi et les tiens. Amicalement               Fred



Pat59 05/02/2010 22:44


Bonsoir Fred,
Ce certificat me fait froid dans le dos ! Et ce pour plusieurs raisons, en premier comme tu le dis les Hackers ou pirates, tu peux leur faire confiance pour trouver le moyen d'accéder aux données
contenues sur ces fameux certificats, ensuite, moi, j'y vois un moyen de contrôle du net que ce soit au niveau politique ou financier, ainsi avec ce certificat le fisc aura tout sous la main.

Ou les opposants fichés et catalogués dans les bases de données. Ainsi rien que le fait de demander ce certificat fera l'objet d'une inscription dans un fichier, et ne venez pas me parler de la
liberté et au droit à rectfication... ils s'en torchent.

Excusez moi, mais dans ce certificat je ne vois rien de sécuritaire lorsque l'on connait le nombre de cartes bancaires qui sont piratées - copiées - fabriquées de toutes pièces, idem pour les
billets de banques qui sont soi-disant hyper sécurisé contre la contrefaçon... alors la vraie question est de savoir à qui va profiter ce certificat ? Certainement pas aux usagers qui vont s'en
servir.
Amitiés
Pat


Fred de Roux 05/02/2010 23:25



Bonsoir Pat,

Je crois utile de mettre le doigt sur tout ce qui peut intéresser de près ou de loin les contribuables quels qu'ils soient. Les articles de ce type pullulent et souvent personne n'y fait
attention. Sans doute parce qu'ils sont noyés au milieu d'une foule d'autres. On sait par expérience qu'un titre attirera l'oeil plus qu'un autre. Tout est question de positionnement des
articles, de la grosseur et du libellé de leur titre, de leur taille,...
De toute façon, on est fiché dès la naissance puisque l'on est déclaré à la mairie (c'est tout juste si le certificat de naissance ne mentionne pas la taille, le poids et la couleur du poil...).
Et quand on sait qu'on peut aujourd'hui voir sa baraque en 3D grâce à Google Maps... on peut penser qu'on nous voit jusque dans notre salle de bains... Alors l'absurdité d'un certificat qui
permettrait tout en toute sécurité...
Ca laisse songeur, n'est-ce-pas ?

Bonne fin de soirée. Amicalement           Fred



Renard 05/02/2010 19:25


Bonsoir Fred
D'abord il faudra ENCORE payer, et ensuite, ce ne seront pas que les mots de passe que cette carte remplacera, mais aussi les pseudos, et ça sera un pas de plus pour "cerner" ceux qui postent des
choses ne plaisant pas au pouvoir en place
De plus, si un hacker arrive à entrer dans le système, il aura davantage encore d'infos que lorsqu'il a juste trouvé UN mot de passe pour un site car il aura en mains l'équivalent de tous les
renseignements fournis par carte d'identité, carte vitale, carte bancaire.. and so on...
Bonne soirée à toi 


Fred de Roux 05/02/2010 20:29



Bonsoir Renard,

J'ai fait un saut sur ton blog après avoir vu le relais instauré par Pat. La vidéo est très parlante. Cela m'a rappelé plusieurs "histoires" de traitement des aliments par la chimie, traitements
qui ont provoqué quelques décès parmi les agriculteurs. Je retournerai sur ton blog pour laisser un commentaire.
Je vois à ton commentaire que tu n'hésites pas à dire carrément ce que je n'ai pas exprimé clairement, préférant que chacun tire les conclusions qui s'imposent quant à ce "certificat". il est
décidément clair qu'on cherche à mettre de plus en plus tout le monde en fiche. Et ce n'est pas ce seul certificat nouvelle génération qui est en cause. Je devais faire un article à propos d'une
puce proposant des services tout aussi peu ragoûtant. Mais je ne retgrouve plus mes références. Dommage car j'aurais pu établir un corollaire entre ces deux phénomènes qui aurait démontré que
l'on est prêt à tout quand il s'agit de contrôler les uns et les autres, pour ne pas dire toutes les populations.
Pour les pirates, il coule de source qu'une fois percé le "mystère" de ce certificat, plus personne ne sera à l'abri des tentatives d'escroqueries et autres phénomènes induits par le piratage
informatique.
Le monde est devenu fou depuis que le génie logiciel a vu le jour et s'est répandu à travers la planète. L'internet est un outil formidable mais il a vite montré  ses limites, justement
parce que des petits fouineurs aiment à percer les secrets (ils en ont les moyens car ils possèdent parfaitement le maniement des nouvelles technologies et savent en découvrir toutes les
failles). Cela me fait rigoler quand on prétend que tout est sécurisé, car, en réalité, rien ne l'est. Et avec le réseau, encore moins que du temps où tout cela n'existait pas. La morale est une
notion qui a totalement disparu et si autrefois, il y avait l'espionnage industriel, désormais, la vie privée n'existe plus. A se demander s'il ne vaudrait pas mieux que tout cela n'existe
pas.

Bonne soirée. Amicalement         Fred



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche