Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 20:17

 

D2V ose tout. Il n'a vraiment pas froid aux yeux. S'en prendre au plus haut personnage de l'état et de le traiter de problème pour le pays, fallait l'oser. Je n'en reviens pas. Si, si. Culotté tout de même de prononcer des phrases qui sont reprises en boucle par les médias...

Je ne rapporterai pas ses propos, tout le monde en a eu vent (comment en aurait-il pu en être autrement ?). Je me contenterai de peu de mots : il a affûté son mousquet et tire autre chose que des balles à blanc. Sidérant, n'est-ce pas ? Pas vraiment. Après tout, après le croc de boucher, cela valait bien une petite salve, non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Polémique
commenter cet article

commentaires

Florentin 24/11/2010 14:01



Qu'ils aillent au pré et ne se ratent pas. Pour nous foutre enfin la paix. Flo.



Le Mousquetaire des Mots 24/11/2010 23:02



On regretterait presque l'époque où les litiges se réglaient sur le pré : ils en découdraient une bonne
fois pour toutes.



La Bernache 15/11/2010 17:31



Moi non plus je ne supporte pas Ruquier que je trouve particulièrement agaçant - il se chatouille pour se faire rire ma parole - pour être plus précise , je trouve qu'il rit à propos de
tout et de n'importe quoi !



Le Mousquetaire des Mots 16/11/2010 21:02



C'est un pantin mis là pour amuser la galerie. Qu'il s'amuse donc, mais sans moi. Les pitres ne sont souvent que des faire-valoir pour eux-mêmes, quand ils
ne sont pas téléguidés... C'est exactement le type d'émission que j'exècre et que j'évite de regarder, ayant bien plus sérieux à faire (dieu merci pour moi).



La Bernache 15/11/2010 17:29



Je ne saurais taire le plaisir que j'ai pris à lire l'expression de Tendre Poison  les traitant de " vierges effarouchées " ...c'est tout à fait ça , avec le ridicule qui décidément
ne les tuera jamais ! mille fois hélas !!!



Le Mousquetaire des Mots 16/11/2010 21:00



Bonsoir Blanche,


"ô vierges effarouchées, faites donc nous sourire malgré les malheurs que vous faites planer au-dessus de nos têtes ! Vos actes ne sont pas ceux que nous
attendons de vous, aussi espérons-nous que viendra le moment où vos effarouchements se réduiront à peau de chagrin et qu'enfin, une lueur viendra éclairer le ciel obscurci par vos
soins."


Tu as raison : le ridicule n'a jamais tué personne, il n'a jamais que mortifié ceux qu'il atteignait. Mais quand la morgue est la ligne de conduite, il n'est
pas certain que la mortification ait été ressentie comme telle. L'orgueil se suffit à lui-même et justifie tout. Que ce soit ridicule ou non.


Bonne soirée à toi. Amicalement               Fred



geo 14/11/2010 18:45



et il a récidivé chez ruquier...et lourdement..sans gants...mais avec style..


zeymour a eux du fil a retordre la dialectiqie de "Deux Vils Pains" est imparable..


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 19:34



Ah Géo, j'ai l'impression que ton intérêt est éveillé. Tu m'apprends que tu regardes Ruquier, moi non. Je le trouve insupportable. J'aurais sans doute dû
déroger à mes principes et écouter,  mais bon... J'ai sans doute manqué un morceau d'anthologie surtout si Zeymour a eu du fil a retordre pour faire entendre son point de vue. Il va falloir
que je fouine sur le vouaibe pour trouver la retransmission (une simple curiosité de ma part que tu as suscité).  Merci du filon.


Amicalement en cette fin de dimanche au cours duquel tu auras, je l'espère, chiné des postures animalières encore
inconnues.                Fred



Nalou 13/11/2010 23:50



Bonjour Fred


Tiens il vient d'arriver sur le plateau de Ruquier vais voir si il récidive et la réaction de zémour je sens que je ais me fendre la pêche !!!


Amicalement Nal



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 15:36



Bonjour Nalou,


J'espère que tu vas rire : le ciel est d'un morne aujourd'hui...


Bonne fin de dimanche              



geo 12/11/2010 17:33



bonjour Fred.


ah!! c'est un peu la réponse du berger à la bergère...non?


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 18:07



On peut le dire comme ça... Le tout est de savoir lequel a entamé les hostilités...


Bonne fin de dimanche. Amicalement            Fred



Felix 12/11/2010 08:31



Sur qu'ils ne sont pas copains ces 2 là ! 


 Le personnage 2VP haut en couleurs, jamais élu, bien elevé , propre sur lui, beau parleur, pronant une approche plus sociale incluse dans une politique de droite , semble plus tentant au
1er abord . Mais quelle politique ferait il ? 


De l'autre je ne parle pas , vous savez dejà de quoi il est capable .


Il y aura du monde à se présenter à droite en 2012 !  


PS:  " POUR un referendum" en ligne chez moi aujourd'hui ( si vous êtes convaincu bien sur ).



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 18:12



Bonsoir Félix,


Tu as tout bien résumé. De toute façon, depuis quelques décennies, les candidats au pouvoir se bousculent au portillon... Il y en aurait moins, les choix
seraient moins compliqués car les programmes seraient mieux étudiiés, voire épluchés par le menu. On pourrait (en principe) se faire une meilleure idée de ce que représente le candidat.
Mlaheureusement cela ne mène qu'à un émiettement des voix et des reports finement politiques qui n'apportent rien de bon à la nation. Rien d'étonnant que ces guéguerres intestines lassent et
induisent des abstentions de plus en plus importantes, ce qui est nuisible au débat démocratique.


Bonne fin de journée en ce dimanche fortement morose.


 



TendrePoison 11/11/2010 17:52



J'ai envie de dire que ce n'est pas tant la teneur des propos qui est osée (il n'a fait que dire tout haut ce qui est à mon sens une évidence depuis un bon moment pour une
grande partie du pays et même au niveau international) mais bien le fait qu'il ait osé "mettre les mots" publiquement sur le sentiment général qui transpire. Et c'était assez drôle de voir
tous les umpistes jouer les vierges effarouchées...



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 18:20



Bonsoir Tendre Poison,


L'expression "vierges effarouchées" est aussi osée que les propos de D2V, même si elle est représentative des réactions en chaîne déclenchées par ces dires
peu ordinaires. L'ire qu'il a soulevée semble montrer la faiblesse de ce camp trop sûr de lui et plein de morgue. Il faut dire que la contestation n'est pas son fort et qu'un des siens ait le
toupet de se livrer à un décryptage des actions royales et soit critique est une remise en cause de la stabilité unitaire affichée. C'est bien là où c'est vraiment gonflé : qu'un seul franchisse
le pas du silence imposé montre combien cette unité de façade est fragile. Et comme il n'est pas question de laisser filtrer quelque désaccord que ce soit, là, c'est de l'ordre de
l'insupportable. Je crains qu'ils ne soient tellement ficelés qu'ils ne pourront jamais admettre qu'on assassine par des mots une action contestée par une majorité de la population et jusque dans
les rangs royaux.


Au fond, d'une certaine manière, c'est plus que risible : on voit bien que les fissures sont des lézardes géantes et que l'édifice est prêt de s'écrouler.
Quant à l'admettre... ça, c'est une autre paire de manches.


Bonne fin de journée et bonne soirée



ledif trocasLa tentation de Villepin Dominique niq 11/11/2010 11:31



La tentation de 2DV (suite et fin)


Combattre un tout petit est très dur pour un grand:
Faut beaucoup se baisser et c’est très fatiguant.
Le nain peut facilement uppercuter ses couilles
ou sous la plante des pieds lui faire des chatouilles.
Sarkubu très vicieux et dopé de surcroît
risque de lui faire vivre un vrai chemin de croix.
Mais en réalité le match aura-t-il lieu
ou cette histoire n’est faite que pour poudrer les yeux ?
Tu ferais mieux Dominique de partir en pique-nique:
un déjeuner sur l’herbe ! Après, bien sûr, on nique.


pas de quoi être fier! ? ça tombe bien: la honte
m'habite



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 18:27



Tu n'as rien perdu de ton mordant et ces quelques vers qui mettent un point final à ton début de poème sont là pour le dire. S'il s'agit de poudre aux yeux,
d'une connivence qui permettra à l'un ou à l'autre de passer devant, ce serait bien dommage. Je préfère penser qu'il n'en est rien : le contraire serait bien décevant. Mais l'acte n'en resterait
pas moins culotté.



La Bernache 11/11/2010 11:11



Cela tranche avec le  " courage larvaire " de tous les autres ! BRAVO Monsieur Devillepin , mille fois BRAVO    Cher Fred , figure-toi que j'ai été tant horrifiée d'entendre le sarko reprendre , mot pour mot , la parole de Hitler contre Von Stauffemberg , et qu'il executa férocement , que
je pense voter pour Devillepin rien que pour venger cette hideur morale dont a fait preuve celui que je méprise tant que je n'en supporte pas la vue ni l'écoute ! Monsieur Devillepin a quand même
une autre envergure ! Il a la classe lui ...pas comme celui qui marche en canard !!!  Amicalement à toi Boussole fraternelle 



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 18:32



Bonsoir Blanche,


Effectivement, c'est surprenant et contraire aux us et coutumes de ce parti qui se veut soudé derrière son chef. Apparemment le "Oui chef, bien chef !" n'est
plus tout à fait sous contrôle. Un peu comme une bouffée d'air ces mots "cruels" prononcés par un membre de son camp... Pour une fois qu'on n'entend pas la même ritournelle... Et puis ça met de
l'ambiance, non ? Attendons la suite.


Bonne soirée en cette fin de dimanche d'après 11 novembre. Amicalement à toi, ta boussolle parfois déboussolée.



ledif trocasLa tentation de Villepin Dominique niq 11/11/2010 11:06



La tentation de 2DV
Dominique nique nique et puis il se réveille.
A ses côtés repose une petite merveille.
Est-ce cette jolie femme qui parmi les soupirs
lui a soufflé l’envie qui à présent l’inspire ?
Elle disait en effet « baisez-moi… et lisez !
Et lisez ce poème que vous m’avez dédié »
mais lui  sourd dans l’extase  n’entendit qu’ « et lisez ! »
Comme lorsqu’on ouït des voix venant de l’au-delà,
il se crut obligé de croire à celle là ;
et qu’elle lui indiquait la voie pour lui tracée :
la voie qui le mènerait en 12 à l’Elysée.
Il se mit en chemin mais la route était rude ;
obligé de marcher parmi la multitude
des innombrables sbires protecteurs du tyran,
parvenir au palais pourrait prendre dix ans.
Par ses amis lâché ses soutiens étaient rares ;
pour s’aventurer seul il faut être un lascar,
et le beau Domnique drapé de dignité
est plutôt un adepte de la civilité.
Le voici cependaant face à Sarkubu blême
et il peut mesurer la taille du probème...
à suivre...



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 18:24



Tiens Cher Ledif Trocas, tu soumets Soeur Sourire à un pastriche... Oh... !!! Shocking !!! Tu as retrouvé ta verve et le verbe qui amène un sourire. Surtout
en ce moment où même le temps s'en mêle et ne nous propoe que vents, pluies, froidures...


 



claudioo 11/11/2010 09:09



excellente situation qui va nous conduire tout droit vers un affrontement dfes 2 en 2012 avec un résultat qui peut facilement donner un duel p.s- f.n au 2ème tour. ce serait intéressant de voir
ce que ferait la droite dans ce cas. j'ai hate.



Pat59 10/11/2010 22:33



Oui, il a osé, il est à un tournant... ou il plonge dans la gamelle Sarko ou il "tente" sa chance pour 2012... dans les deux cas il va faire dur pour DDV, Sarko et lui, ils n'iront jamais en
vacance ensemble et politiquement c'est plutôt le cul de basse fosse que Sarko prévoit comme poste politique pour lui, maintenant, DDV peut essayer de se proposer comme alternative pour la
droite, seulement sera-t-il crédible après le CPE et sa période premier sinistre de Chi-Chi ? That is the question...


Mais je ne boude pas mon plaisir lorsque je l'ai entendu...


Amitié Pat



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 18:38



Bonsoir Pat,


Un homme politique est toujours un fin politique (mais il peut se tromper). Le principe est bien de calculer au millimètre près l'impact des propos et des
actes. Cette "attaque" n'est pas spontanée, mais elle remet en cause, et c'est là son principal atout, le principe de l'unité du parti et l'aspect carpette qu'on lui reproche tant. Une voix
discordante au milieu des hourra perpétuels, ça change, non ? J'ai également écouté et j'ai noté que les mots étaient bien choisis, simples, directs. Ils s'adressaient à toutes les couches de la
population et non à une élite. Il a vraiment fait très fort. Les huées qui ont monté du parti démontrent qu'il a fait mouche et que cela a déstabilisé quelque peu ledit parti. Attendons la
suite...


Bonne fin de dimanche à toi et ta dulcinée              Fred



Rype 10/11/2010 21:49



Il était temps qu'il se réveille depuis le temps que l'on n'entendait plus parlé de lui.


A travers son réveil, je ne vois rien d'autre que l'aube de 2012 et quelques ambitions si peu cachées...



Le Mousquetaire des Mots 14/11/2010 15:39



Bonjour Rype,


Il prép&are son offensive et c'est assez raisonnable de sa part : à droite, iqui d'autre que lui pourrait de présenter ? Les vieux de la vieille garde ?
Les jeunes loups qui ne déguisent rien de leurs ambitions ? Reste à savoir qui saura représenter une opposition qui ne l'est plus que dans le terme lui-même : peut-être faudrait-il envisager le
sempiternel clivage gauche-droite...


Bonne fin de dimanche



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche