Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 07:42

Et si tout cela était savamment orchestré ?

 

C'est bien étrange cette acculumation de faits qui touche de plus en plus de personnalités politiques. Cette soi-disant parole libérée induirait donc que désormais il vaut mieux faire éclater des scandales remontant loin dans le temps plutôt que garder le silence ? Que de maintenir le couvercle sur des épisodes salaces touchant au microcosme politique ? Avez-vous remarqué que l'alternance gauche/droite pour l'instant est respectée ? Le prochain scandale concernera-t-il la droite ?  

 Au fond, le clivage se réduirait-il à un combat singulier ? Une fois toi, une fois moi ? Cette médiatisation brutale a-t-elle révélé que la politique n'est que la recherche de l'émoi des citoyens ?  Un moyen comme un autre de semer la zizanie ? Insinuer par touches successives le doute dans les esprits pour l'emporter ? Un duel sur le pré, comme au temps d'autrefois ? Mais l'épée se serait transformée en combats de faits divers ? En mots lourds de sens et surtout de sous-entendus ? Tous complices ? Une fois de plus ? Afin de garder la mainmise sur l'électorat ?

 

Que d'interrogations ! Que de soupçons ! Déjà que Monsieur Toutlemonde ne sait plus à quel saint se vouer, si jamais il ne sait plus regarder la politique autrement que comme un immense cloaque où le crapuleux, le crapoteux, le vulgaire s'opposent à la morale,  il n'aura plus aucun repère. Il n'aura alors plus que deux issues : se détourner massivement des urnes ou confier son destin aux extrêmes. 2012, l'année de l'anéantissement selon le calendrier maya. Peut-être est-cela cette fin d'un monde en perdition.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Polémique
commenter cet article

commentaires

ledif trocas 11/06/2011 17:10



Le Q



pointé Qomme un Qanon
sur les ennemis de mes Qopains
les exploiteurs de genre humain
sans visage et sans nom


Mais, sur le fond penses-tu que j'ai tort de prétendre que nous sommes tous capables de tout, du meilleur comme du pire?


Cette pensée me hante très souvent...
(le sieur Dupont de Ligonesse) était très estimé dans son quartier...)

καλό σαββατοκυριακό


http://youtu.be/xG6ohRdAH-g



Le Mousquetaire des Mots 15/06/2011 22:59



Le Q pointé remlplace avantageusement le Zéro pointé, non ?



ledif trocas 05/06/2011 08:14



bon! et bien, on a longtemps tourné autour du pot
-de chambre... des députés ou des putes...
"messieurs les députés vous fîtes ce Que vous pûtes"-
mais nous y sommes presQue:
nous sommes tous les mêmes (à d'infimes détails près)
les hommes sont des Qochons
les femmes sont des Qatins
POTENTIELLEMENT
et de même Que la Mort est tapie dans l'ombre de la vie
en chaQue être humain sommeille son propre assassin.
Si l'Homme a un "mérite" -très relatif à sa Qulture-
c'est d'endiguer ses instinQts.
Mais il arrive Que pète la digue et alors:
Qaligula, Landru, EmileLouis, G Gorges, Dutroux, DSK(?), Tron (?), etc...
et à mon avis nous sommes plus près de ceux-là Que des saints innocents.
et le Q ! ah, chers(ères) amis(ies) le Q !!!


aveQ mes exQses



Le Mousquetaire des Mots 11/06/2011 13:44



Tes Q pointés doivent requérir une patience infinie que je ne possède pas. Avec quel art tu les manies ! Toujours à
l'affût du bon mot qui arrachera un sourire, voire un rire. Je ne parviendrai jamais à ce niveau d'esprit (trop terre à terre).



Blanche de Marseille 04/06/2011 11:31



Il a raison l'ami Geo  !  



Le Mousquetaire des Mots 05/06/2011 07:09



Bonjour Blanche,


Je dirai plutôt qu'il n'a pas tort. La part la plus basse de l'humanité se cache au plus profond de chacun de nous. Certains y échappent, d'autres non. Le
reproche qu'on peut faire, c'est notamment et surtout l'exploitation médiatique qui en est faite dès lors qu'il s'agit des puissants de ce monde. Et même jusque dans les faits divers sordides. Ca
fait vendre. On en revient donc à ce fric qui s'étale partout. Au détriment de la morale.


Bon dimanche à toi sous le soleil. Amicalement           Fred



geo 03/06/2011 17:55



SALUT LE MOUSQUETAIRE!!


Quelqu'un dit que le monde politique est un immense cloaque...


FAUX..!!!


c'est l'ensemble de l'humanité qui fait cet immense cloaque..


on montre du doigt un violeur (homme politique)...


combien de femmes se font violer là pendant que j'écris ces lignes...


on montre du doigt le pédophile (homme politique)...


combien de pédophile sont eà l'oeuvre là pendant que j'écris ces mots...


Partout dans le monde il y a meurtre, agressions en tout genre..


par des monsieurs ou des madames tout le monde..


en parle t'on?


mais non ce n'est pas croustillant à la limite c'est sans intérêt..


mieux vaut un homme ou femme célèbre...


Ce genre de spectacle ne se terminera jamais...


il y aura toujours quelqu'un pour montrer l'autre du doigt...


pour n'importe quoi...


Je n'absous pas le politique qui nous représente de fauter...


mais justement..


il nous représente avec nos défauts qui sont les siens..


nos ambitions qui sont les siennes...


 c'est le monde qui est un immense cloaque...


et j'en fait partie...


tu en fas partie.....


Alors par pitié arrêtons ce cinéma se déballage..


un homme célèbre a dit


"que celui qui n'a jamais fauté jette la première pierre..."


seras tu celui là ?..et vous?..et vous!!


En tous les cas moi je rigole bien...


le constate que l'homme politique est,


et cela me rassure,


vraiment humain..


aller bonne soirée


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 05/06/2011 06:40



Bonjour Géo,


Tu n'as pas tort de dénoncer la turpitude humaine. Cependant est-ce suffisant pour dédouanner les politiques ?


Les gens en place, par le pouvoir du peuple, devraient montrer le chemin. Sont-ils exemplaires ? Non. On n'exige pas autre chose d'eux que de gouverner pour
le bien commun. Or ils donnent l'impression de profiter de leur position dominante et non de songer aux choses sérieuses. Si tu ne veux pas entendre ou voir cette bassesse, il faut alors exiger
que rien ne vienne au jour. Et tu devrais t'en prendre aux médias qui bavent à longueur de pages ou d'ondes qui, ce faisant, en appellent aux bas-fonds de la pensée humaine et exploitent la soif
de son voyeurisme. Je fais partie du cloaque ? Bien sûr, cependant je n'ai pas de position en vue, je n'enferme personne dans une spirale de dettes, je ne me livre pas au jeu politique et je
n'exploite pas mes semblables. Je ne suis pas stupide au point de considérer les puissants comme des êtres à part ou au-dessus des lois. Mais je ne peux me reconnaître en eux. Sans doute suis-je
un peu trop idéaliste, c'est cela ma part de bêtise.


 



Rype 03/06/2011 10:02



C'est étonnant en effet le nombre d'affaires qui éclatent, comme si elles aparaissaient que maintenant !


La politique française ne vient que d'apprendre ce que le mot machisme veut dire et la différence entre hommes et femmes au travail (avec la dévalorisation de la femme dans de nombreux
domaines)... Pour nous, pauvres citoyens, ces faits ne sont vraiment pas nouveau.


Espérons que "maintenant" que ça touche les classes hautes politiques, des mesures vont enfin être prises...


Bizarre, bizarre comme les langues se délient à l'approche des présidentielles. Etonnament, cela ne touche, comme tu le dis, que la droite et la gauche... Les extrêmes ne s'en sont pas encore
mêlés... Officiellement du moins !



Le Mousquetaire des Mots 05/06/2011 06:25



Bonjour Rype,


Tout cela n'est pas à l'honneur ni des hommes, ni de la politique. Déjà que le citoyen, las de tout, par revanche et surtout par dégoût, freine des quatre
fers quand il s'agit d'assumer son rôle d'électeur, ce n'est pas avec ce qu'il se passe qu'il va se précipiter vers les urnes. D'autant qu'aujourd'hui aucun des prétendants à l'investiture
suprême ne répond à la soif de renouveau. Le "tous pourris" semble être la pensée commune. L'avenir n'est pas serein.



ledif trocas 02/06/2011 18:51



ça suffit! n'en jetez plus!
Cher Fred je partage ton indignation,et je suis moi aussi au bord de l'éQoeurement total, sur le point de déQrocher et de me
détourner de tout cela.
Mais en même temps je me dis Que ce serait une lâcheté
Que c'est lorsQue la situation empire Qu'il faut non seulement Qontinuer le Qombat mais
enQore intensifier la lutte
il n'y a pas de fatalité les gens Qui sont au pouvoir ont été mis en place par une partie du Peuple . Le Peuple peut les virer et les
remplacer par d'autres - je veux Qontinuer à croire Qu'il y a enQore des honn^tes gens parmi le personnel politiQue- ou s'emparer plus direQtement du pouvoir pour le mettre au service de l'intérêt général
cela passe par un investissement personnel intensifié
Alors on se retrousse les manches et on y va?



Le Mousquetaire des Mots 05/06/2011 07:19



Je crois que l'indignation n'est pas encore à son comble. Et comme un seul ne suffit pas à générer du changement, ce n'est pas demain qu'on retroussera les
manches. Hélas !



Jean-François Vionnet 02/06/2011 16:11



Tout ça me rappelle l'histoire de la "pompe funèbre" du président Felix Faure.


"Le président a-t'il toujours sa connaissance ?" "Non, elle est sortie par l'escalier de service."


dans les années 1900.


Amitiés.



Le Mousquetaire des Mots 03/06/2011 00:19



Tiens, je ne la connais pas celle-là.



Pat59 02/06/2011 13:44



Ben voyons.... je n'ai pas pensé un millième de seconde que cette escalade en ces périodes post électorale n'était pas voulue ni orchestrée par un chef d'orchestre et une pléïade de musiciens...


Le problème c'est qu'ils ne jouent pas tous la même partition alors ça fait un poil tintamare...


Amitiés Pat



Le Mousquetaire des Mots 03/06/2011 00:18



C'est vrai, on peut tout imaginer.



Philippe 02/06/2011 11:58



Disons qu'il y a plutot un mis en avant de tout ce qui peut toucher à l'emotion ... les suicides, les enfants, les viols, etc ...


mais les faits existent ... sauf qu'on en parlait pas avant ...



Le Mousquetaire des Mots 02/06/2011 12:02



Bonjour Philippe,


C'est donc bien le côté émotionnel qui est exploité. Et derrière cet écran se cache sans doute un esprit sécurité renforcé. Montrer du doigt les perversités
est porteur, non ? Ca reste franchement répugnant. Et dangereux.



nicole 02/06/2011 09:44



il manque, dans tout ce déballage un soupçon de dignité...un mot que ne connaissent pas ceux qui nous gouvernent.tout nous parait vil et bas...



Le Mousquetaire des Mots 02/06/2011 10:06



Bonjour Nicole,


Exact. Mais il leur faudrait bien plus qu'un soupçon pour cesser cette dégringolade infernale à laquelle ils nous mêlent à notre coprs défendant. Pour avoir
de la dignité, il faudrait qu'ils sachent ce que veut dire le mot respect. Apparemment, ils n'ont pas parcouru le dictionnaire.


Bon jeudi          Fred



plume de cib 02/06/2011 09:17



euh... mousquetaire, nous n'avions pas besoin de ces révélations pour être persuadés que le monde politique est un
immense cloaque ! un panier de crabes merdeux où tous les coups sont permis, où l'intéret personnel passe très largement au-dessus de l'intérêt général, où les connivences sont légion et ne
connaissent pas le clivage gauche / droite etc....



Le Mousquetaire des Mots 02/06/2011 10:03



Bonjour Plume,


C'est bien certain que la plupart n'a plus d'illusion. Il n'y a d'ailleurs pas à en avoir. Ce qui m'inquiète, c'est que ça n'atteigne un tel degré que les
électeurs ne déraillent complètement. J'entends beaucoup, toutes générations confondues, que la marine a raison. C'est bien le signe d'une descente aux enfers, non ?



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche