Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 17:57

 

Y'a pas de doute, il faut sécuriser tout et tout le monde. Les violences récentes de Grenoble semblent avoir revigoré le va-t-en guerre qui nous gouverne. C'est un domaine qu'il connaît bien et qu'il manipule systématiquement. Je vous conseille d'écouter des extraits de ses déclarations : tout y passe. Les parlementaires n'ont pas fini de plancher sur de nouvelles dispositions qui feront force de loi.

 

Résumons donc ces propos virils récents :

Les roms auxquels il faut interdire de poser leur caravane n'importe où (comme si les terrains qu'on leur réserve en général étaient alimentés en eau et électricité et comme s'ils n'étaient jamais situés auprès des décharges publiques...)

Les clandestins qui ne devraient plus aussi facilement passer nos frontières (dont on sait qu'elles ne ressemblent surtout pas à du gruyère). Le préfet devrait être le seul à statuer sur leur expulsion.

Les criminels d'origine étrangère : il leur promet la déchéance de la nationalité française puisque leurs parents, eux, en sont fiers et ne font pas n'importe quoi.

Les  mineurs délinquants ne se verront plus attribuer systématiquement la nationalité quand ils atteindront leur majorité. Sans doute un cadeau un peu trop généreux.

Les assassins de policiers ou gendarmes hériteront d'une peine incompressible de 30 ans. Les autres gens assassinés, eux, attendront toujours qu'on les mette sur un pied d'égalité avec les forces de l'ordre.

Les multirécidivistes seront condamnés à porter le bracelet électronique une fois leur peine purgée.

Les parents verront engagée leur responsabilité pénalement et on leur soustraira les allocs si leurs mômes ne vont pas à l'école et qu'ils n'ont ni averti le directeur, ni fait ce qu'il fallait pour qu'ils aillent user leur fond de culotte sur les bancs de leur classes.

Les trafiquants seront traqués par le fisc qui enquêtera en finesse sur leur patrimoine. Ils seront délogés des quartiers qu'ils ont investi et qu'ils terrorisent.

 

http://www.france-info.com/france-politique-2010-07-30-discours-extremement-muscle-de-sarkozy-a-grenoble-471346-9-10.html

 

Ouf ! La liste semble s'arrêter là. Mais quel programme ! Nettement plus intéressant que les affaires en eaux troubles de ces dernières semaines. De quoi rassurer les petits vieux, les mères de famille, les bambins qui n'osent même plus sortir... et tous ces citoyens modèles qui suivent le troupeau qui se jette à l'eau. Ah, qu'il fait bon vivre sous notre ciel où pas un seul nuage ne vient errer (ils sont terrorisés puisqu'il prétend faire la pluie et le beau temps).

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article

commentaires

sans importance 01/08/2010 23:10



Je crois que malheureusement il-y-a beaucoup d'êtres humains de tous âges qui pleurent vraiment de par le monde. Je pense entre autres aux enfants qui meurent de faim ou qui vivent sous les
bombes (parfois les deux à la fois)...


Oui, je sais, là je ne suis plus drôle du tout (n'oublies pas que je suis d'un naturel pessimiste à la base), désolé



Le Mousquetaire des Mots 01/08/2010 23:20



Ce que tu dis n'est que trop vrai : on nous montre des images où des enfants aux yeux agrandis par la faim qui les tenaille regardent l'objectif de la caméra
comme si seuls leurs yeux existaient dans leur visage. Des yeux trop grands, cernés et une bouche desséchée. Leur corps est maigre, leur squelette transparaît un peu trop sous la peau. Leurs
muscles sont inexistants et leur faiblesse st si grande qu'ils ne tiennent debout que par miracle.


Il y a également ces autres enfants rendus infirmes par les bombes. Ils ont le même regard que les précédents et leurs regards sont faits d'incompréhension
et de lassitude.


Ces enfants n'ont pas de larmes car ils sont habitués à vivre dans le malheur. Leurs yeux sont éteints, comme si toute leur vie était passée par ces orifices
: ils ont vu bien trop d'horreurs. On ne les entend jamais ni crier ni gémir. Ils ne sont plus qu'un regard accusateur qui dénonce la violence des hommes. C'est insupportable.


Tu sais, pleurer, ce n'est pas forcément constitué de larmes.



sans importance 01/08/2010 00:27



Z'ont des couilles les nuages par chez moi, ils sont revenus (ils ont même crachouillé un poil). Tant qu'y a d'la pluie y'a d'l'espoir



Le Mousquetaire des Mots 01/08/2010 01:57



Pas mal côté humour. Tu as raison, mieux vaut ironiser que pleurer. D'ailleurs, il n'y a que les nuages pour savoir vraiment pleurer. Et pas qu'un
peu.


Bon dimanche



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche