Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 05:05

Après les aveux, la contrition. JC est passé à BFMTV. Evidemment pour répondre aux questions que se posent tout le monde. Il affirme qu'il a menti à tout le monde et que le gouvernement et le président n'étaient pas susceptibles de ne pas croire à ses mensonges. Certains diront que son ignorance de ce que pouvaient suspecter ou savoir la présidence ou le gouvernement est un signe (les mauvaises langues ne manquent pas) que ces deux-là étaient au courant. Encore une faille du langage qu'il sera difficile de vaincre, tout le monde s'engouffrant dans le moindre interstice et débattant quant à ceci ou cela. Ainsi va le monde et l'homme avec lui, ce dernier étant faillible (il n'y a que le Pape qui ne le serait pas).

J'ai une théorie qui vaut ce qu'elle vaut : il me semble que JC n'aurait pas déclaré qu'il n'avait pas et n'avait jamais eu de compte offshore si l'Etat avait eu le moindre soupçon sur ce sujet. C'est bien pourquoi, il a dit 'je l'ignore'. Et c'est sans doute cette ignorance qui l'a incité à mentir avec autant d'assurance, une assurance qu'il paie aujourd'hui car elle était synonyme d'inconséquence.

 

Mais des JFC (qui suréagit à tout et dégaine plus vite que son ombre) et autres larrons doivent être contents : cet homme-là ne siègera plus en tant que député. Pouvait-il en être autrement ? Certes non ! Il ne reviendra plus en politique, c'est certain. Mais pourra-t-il se reconstruire une vie sans qu'il ne trimbale cette casserole avec lui ? Ce n'est pas dit. Mais on peut l'espérer pour lui, quelque grave que soit sa faute. Après tout, c'est un homme comme les autres : qui est sans défaut ?


Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans fourre-tout
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche