Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 22:12

 

Les manifs tournent au vinaigre. Le dispositif policier semble inefficace car il se laisse très vite déborder par des bandes de casseurs qui, après avoir commis leurs méfaits, s'échappent à toute vitesse. Ils se perdent dans le dédale des rues adjacentes pour revenir un peu plus loin et poursuivre les dégradations qu'ils sont venus perpétrer.

La police reconnaît que les casseurs ne sont pas des manifestants, mais des bandes attirées par l'aubaine suscitée par les protestations lycéennes, étudiantes et salariales. Des vidéos circulent montrant les exactions de ces individus encagoulés. Autant dire tout de suite que ces jeunes venus on ne sait d'où n'ont rejoint les rangs des manifs que pour se livrer à la casse et au pillage.

Ces violences ressemblent furieusement à des guerillas urbaines. Et ce ne sont pas elles qui apporteront de la crédibilité aux slogans vibrants émis par les manifestants. Bien au contraire. Il va de soi qu'il ne s'agit plus que de cela dans les médias et non de ce que représentent ces défilés successifs. Comme si ces individus n'attendaient que cette occasion pour dévaster une société qui leur déplaît, à moins qu'ils ne croient qu'ils peuvent tout se permettre justement parce que ces manifs sont syndicalement organisées et qu'ainsi ils échapperont à la justice. C'est tellement facile de se fondre dans la foule, de passer inaperçu. Sauf qu'ils éprouvent le besoin de masquer leurs visages et qu'ils viennent armés de barres de fer. Pour casser de vitrines, et éventuellement du flic. Ce qui est avéré, et là, pas besoin d'être grand clerc, c'est bien pour foutre la merde qu'ils saisissent toutes les occasions pour se livrer à la violence. Une manière comme une autre de cracher à la face du pouvoir en place, à moins qu'ils ne s'agisse tout bêtement de cracher à la face des manifestants, de leur manifester le mépris qu'ils éprouvent à leur endroit. Ce qui laisserait alors supposer qu'il s'agit d'individus affiliés à l'extrême droite, violents par nature, ayant besoin de saccager pour se sentir supérieurs. Notre société est vraiment malade d'elle-même puisqu'elle est capable d'engendrer d'aussi sinistres personnages. C'est bien la preuve que même sans la crise ils agiraient de la même manière. Il faut dire que tout est fait pour exacerber les plus bas instincts. A qui profite le crime ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans phénomène de société
commenter cet article

commentaires

karak 06/11/2010 10:41



déconne pas! garde ta voix pour crier non à l'injustice.. Ben oui, il m'arrive d'être serieux. pas de trop ça me fatigue..



Le Mousquetaire des Mots 07/11/2010 23:28



T'inquiète Karak, ma voix n'est pas voilée, ni éraillée et si je force sur les cordes vocales, on ne peut que m'entendre.


Bon, on voit que tu es du sud : tu te fatigues vite et tu le reconnais. Tss, tss... Toujours cet humour si particulier.


Bonne fin de soirée



karak 04/11/2010 14:49



la violence est aussi parfois la réponse à une autre violence, plus sourde, plus larvée. J'ai connu ce genre de délinquants, autant à blâmer qu'à pleindre. J'ai même faillit en faire parti, ça
tiens à peu de basculer lorsque tu as l'impression, et pas seulement l'impression, d'être rejeté par un système que tu ne comprends pas. un système qui te renvoies l'image d'une réussite que tu
n'auras jamais. Des copains à moi y ont sombré, une seringue à la main, des gens intelligents, "français de souche" (comme quoi..), mais mal aimés ou pas aimés du tout, sans repères ni
espoir d'autre chose. Les seuls qui leur ont tendu les bras étaient de vrais crapules et ils ont basculé, pris dans un engrenage infernal. Je vais pas te rejouer "All you need is love" mais
faut bien avouer que lorsqu'on placera l'amour, l'amitié, la solidarité au dessus du fric roi, la vie sera plus agréable.. Amen.



Le Mousquetaire des Mots 06/11/2010 00:01



Bonsoir Karak,


Toi qui passes ton temps à te moquer ouvertement de tout, te voilà bien sérieux. J'en reste sans voix. Mais je comprends fort bien ce que tu dis. Et je te
remercie d'avoir déposé ce commentaire si différent de ce que tu veux bien d'ordinaire montrer. Le temps de l'amour, de l'amitié et de la solidarité est encore loin parce que l'argent est roi.
Tant que le libéralisme outré persistera, il en sera ainsi. Conclusion : il faut changer de système.


Bonne fin de soirée



phileve 29/10/2010 13:55



Bonjour Fred,


Ne vous méprenez pas sur mon propos, ni sur ma position vis-à-vis des évènements relatés dans votre blog. Je viens vous voir par pure sympathie, comme je peux le faire ailleurs, car je vous
trouve digne d’ intérêt. Mais il me semble trop réductible que de ne trouver que des propos qui vont tous dans le même sens, sans que soit entrouverte la porte d’une possibilité plausible
différente, car elle existe et l'échange est préférable à la pensée unique.


Il n’est aucunement question d’opposer le publique au privé, en avançant les avantages des uns ou des autres qui existent à plusieurs niveaux dans le publique et à d’autres niveaux dans le privé.


En période de récession , il est évident que le publique attire les jeunes , par la sécurité de l’emploi et un salaire garanti et beaucoup s’y réfugient car le privé licencie, ferme le
entreprises, bloque les salaires à des niveaux inacceptables et le sentiment d’insécurité professionnel y est plus perceptible.


Ce calcul d’intérêt est réversible car lorsque l’économie, qui est actuellement en panne, redémarre, les jeunes qui ont un esprit « plus aventureux » ou entreprenant trouvent dans le privé une
réussite professionnelle plus valorisante et le publique se retrouve momentanément en train de payer la rançon de la sécurité d’emploi, mais ce n’est que provisoire, car ce qui compte, c’est le
bilan final.


Et en fin de carrière, à temps de travail égal, à salaires et annuités identiques les retraités du publique se retrouvent dans des positions beaucoup plus favorables que ceux du privé. Le système
de calcul n’est pas le même, l’écart est énorme. Chacun défend ses propres intérêts, j‘approuve les manifestations mixtes et je déplore l‘endettement de notre pays, et les coupes drastiques sur
le budget publique.


Mais ce n’était pas mon propos, je me suis toujours contenté de regarder et suivre les manifestations répétitives actuelles, pour quelque motif qu’elles soient et il ne faut pas être devin pour
comprendre qu’une entreprise privée ne résisterai pas à ce régime de débauche continuel. Mais là, on enfonce des portes ouvertes.


Pour ce qui est des policiers, je pense que l’on a mal interprété les informations répandues, à dessein, pour nuire à cette profession, qui protège les manifestants et les commerçants qui sont
les premiers agressés par les casseurs . Ils sont là pour les arrêter à l’instant ou ils « dérapent » pour éviter que cela ne dégénère, ce que sont censés faire les services d’ordre des
syndicats. On a connu des manifs, sans policier, ou il y a eu mort d’homme. Le coup de la provoque est suffisamment utilisé dans toutes les cités de banlieue, et autres circonstances, pour y
croire vraiment. Cela sent le prétexte!


Chez ces policiers il a des syndiqués de tout bord, gauche, droite, centre etc…qui font leur travail. Pourquoi instrumentaliser cette profession respectable qui sert l’intérêt des
citoyens? Bien entendu, c’est pour provoquer et faire basculer l’opinion et là, les journalistes ont un rôle prépondérant.


J’en veux pour preuve ou l’un de vos intervenants, à l’examen d’une vidéo déposée sur le web et dans les infos, décrète qu’il est impossible à un casseur muni d’une barre de fer, quelques instant
plus tard, d’exécuter une telle figure de Fight pour balancer ses pieds dans le dos d’un commerçant opposé, par civisme, à la destruction d’une vitrine.


Non seulement c’est possible, car le Fight est de plus en plus répandu dans certains milieux de jeunes délinquants. Et voilà que l’on vient d’arrêter le personnage en question ( presse)qui n’est
autre qu’un militant bien connu de la mouvance d’extrême gauche, un militant manifestant! CQFD!


Alors toutes les suppositions qui sont énoncées à la suite de cette observation, extrême droite, maffia, racaille d’origine étrangère tombent à l’eau et démontrent bien la puissance de la
suggestion provocante.


Non, seule La Bernache, hommage lui soit rendu, qui subodorait l’éventualité d’intervention de l’extrême Gauche, était dans le vrai, avant de retomber dans le délire du complot d’état maffieux
plus loin, mais pour vous provoquer, j’en conviens, maniant de ce fait, le pléonasme avec dextérité.


Alors de tout ça, que reste t il? L’homme (le loup) a aussi tendance à être abusé par des appâts (chèvres) d’origine douteuse, qui lui sont parfois fatals ou tout au moins le manipule à desseins.


Mais n’est-ce pas le rôle de tous ceux qui ont des intérêts à la récupération et de quelque bord qu’ils soient? Et n’est ce pas le rôle de chacun, exerçant son libre arbitre, d’envisager
plusieurs hypothèses?


Merci à vous Fred pour votre largesse d’esprit et votre modération sur cet espace d‘opinion intéressant.



Le Mousquetaire des Mots 31/10/2010 09:21



Bonjour Philève,


C'est fort sympathique de votre part, j'en conviens.


Je n'évoquerai que le duo frontal public privé. Contrairement à ce que vous laissez entendre, les jeunes ne sont pas attirés par le public. Ils rêvent de
bien autre chose et c'est tant mieux. D'ailleurs, je note que beaucoup d'entre eux s'expatrient car notre pays ne leur offre aucune possibilité intéressante, ni même de perspective d'avenir.
C'est de plus en plus flagrant et ils ne s'en cachent pas.


Pour ce qui serait des avantages en fin de carrière pour les gens du public, vous avez tout faux. d'abord parce qu'il n'y a pas à proprement de carrière
réelle (sauf pour les hauts fonctionnaires), que la sécurité de l'emploi (valeur refuge, selon vous, pour les jeunes) se paie non seulement par une stagnation des carrières, mais également par
des salaires qui ne sont surtout pas comparables à ceux du privé, et donc des retraites pas aussi avantageuses que vous semblez le croire. Sachez qu'un agent de la fonction publique, après avoir
travaillé quelque 40 ans, s'il perçoit 75% de son dernier salaire, dans la mesure où celui-ci a stagné pendant des années, sa retraite ne sera pas moins chiche que celle d'un personnel du privé
ayant tout autant travaillé que lui mais dont le salaire aura été progressif tout au long de sa carrière. Pour faire bref, il faudrait cesser d'établir des comparaisons sans savoir ce qu'il en
est réellement et d'un secteur et de l'autre. On ne peut comparer que ce qui est comparable.


Quant aux carrières publiques auxquelles les jeunes aspireraient, vous vous trompez d'autant plus que désormais, tous les agents de l'état retraités ne
seront pas remplacés par de nouveaux fonctionnaires mais par des contractuels à durée déterminée. Eh oui, c'est cela la réforme : tu pars à la retraite, ton voisin également et vlan l'un des deux
postes sera définitivement vacant. A coups de 30.000 personnes par an, le mammouth d'Allègre sera vite dégraissé. Il n'y a rien à envier à ces gens-là qui succèderont à des titulaires. Car le but
de la manoeuvre, c'est qu'il n'y ait plus que des hautes catégories dans la FP, les larbins doivent être transitoires, ils ne s'incrusteront pas, mais devront mettre les mains dans le cambouis
alors que le haut du pavé se contentera de disserter, réunionner, diriger, trancher, et blablabla, bref, ce que font tous les chefs de la terre.


Cette dichotomie public-privé est agaçante. Et surannée. Mais elle est entretenue depuis des lustres (ces foutus nantis comme disait RB), car
diviser pour mieux régner a toujours été la devise des dirigeants (et pas seulement les dirigeants politiques, ça existe dans le privé et en pire).


Il n'y a pas que la vidéo de ce fighter qui ait circulé. J'en ai vu d'autres dont une où les CRS viennent faire s'échapper des gens de la BAC portant non
seulement leur brassard, mais aussi le fameux auto-collant CGT. Et ce serait de la désinformation ?


Il y aurait beaucoup à dire, mais bon, je ne veux plus disserter ou argumenter pour aujourd'hui. Sachez seulement que pour moi, les policiers sont avant tout
des hommes et que je ne comprends pas qu'on veuille casser du flic à tout prix.


Bon week-end de la Tousaint



phileve 27/10/2010 17:31



 


Bonjour à toi d’Artagnan pourfendeur des hordes qui oppriment nos pauvres français et françaises tel un RobinWood des temps modernes.


J’ai tout lu dans ces posts, retenu , vu et apprécié à sa juste valeur des causes et individus responsables de ces carnages en queue de manif qui déshonorent le noble travail de sape de nos
syndiqués de syndicats de fonctionnaires loyaux. Mais pas seulement, il y a tous ces manifestants anonymes, qui suite à ces grèves ne peuvent plus faire face aux charges de leur vie.


Soit, ils sont aussi fonctionnaires, le privé ne pouvant se permettre des grèves à répétition, sous peine d’être viré pour le mieux et rejoindre la horde des chômeurs si leurs sociétés déposent
le bilan, mais quand même.


D’Hitler au Président de la République, on a rien oublié en passant par des pros de la castagne, des spécialistes du coup d’état agissant sans aucun doute sous le manteau obscure des arcanes du
pouvoir , barbouses de partis politiques de tous bords et tous poils, cela fait une juste mesure, équilibrée et anonyme et permet par la même occasion de n’oublier personne. Même pas les cems du
9.3.


Et puis la nouvelle tombe en ce beau jour d’été indien, au moment ou nos concitoyens renaissent à l’appel des pompes de carburant gorgées du précieux liquide, que n’apprend t on pas, d‘un
syndicat?


Que, nenni, tous ces Maffieux et autres supposés êtres maléfique et sournois, que l’on aurait soupçonné d’être des casseurs, ne seraient que des policiers déguisés «en civils » (mal, parce que
l’on aperçoit toujours le fil d’oreillette, judicieuse observation!) qui seraient là pour inciter les casseurs à casser pour pouvoir les arrêter en suite et augmenter le taux de réussite
d’intervention de la police, ce qui servirait le pouvoir en place. Et les citoyens non initiés ne pouvant comprendre cela, il a fallut le leur faire savoir???


On ne peut être certain que d’une chose, l’homme est par nature un être grégaire qui comme les loups chasse en groupe, mais rarement seul car il a peur et se cache. Il est enclin par sa nature à
calquer son attitude sur la meute, dans ce cas c’est un véritable prédateur et il peut s’attaquer ainsi à de gros gibiers, car il se sent protégé.


 La seule différence entre l’homme et le loup, c’est que la femelle
, creuse sa tanières et s’occupe de sa progéniture pendant ce temps, d’où la très bonne éducation du louveteau.

Alors, hurler avec les loups, casser, c’est à la portée de n’importe qui dans ce cas. Pourquoi chercher le pourquoi du comment, de: qui fait ça? N’importe qui le peut, ces
rassemblements d’hystéries collectives programmés sont la seule cause qui génèrent le phénomène.


On a vu pire en temps de guerre et venant d’êtres habituellement doux comme des agneaux.


Aucune idéologie là dedans, mais toujours pour servir des intérêts particuliers qui n’ont strictement rien à voir avec l’action originelle et l’intérêt de tous. A méditer..


Merci cher Mousquetaire pour ce thème récurant et bien à vous tous. Phileve



Le Mousquetaire des Mots 28/10/2010 20:23



Bonjour Philève,


Ton commentaire est assez surprenant. Tu sembles douter de la véracité de ce qui est rapporté. Je sens que tu es davantage contre les manifestants que pour
eux. Pourtant, ils ne peuvent avoir tort de s'élever contre quelque chose qu'ils estiment injuste. Très bizarrement tu dis que seule la fonction publique défile en scandant sa marche par des
slogans anti machin et chose. Erreur, il y a également le privé qui se joint aux manifs. Et pas seulement le samedi. Personnellement, je ne pense pas que ce soit une bonne chose de réduire la
fonction publique jusqu'à la rendre exangue. Elle a son utilité et cela fait des décennies qu'elle se préoccupe de bien des choses. La vouer aux gémonies au prétexte qu'elle aurait la sécurité de
l'emploi est un peu bref. Et injuste. Connais-tu vraiment ce qu'est la FP ? Je crains que non. Des salaires qui n'arrivent pas à la cheville de ceux du privé (je parle à fonctions égales), des
droits différents,  pas si favorables qu'on le prétend à longueur de commentaires (une femme du privé acquiert deux années d'ancienneté par enfant, une fonctionnaire n'en hérite que d'une.
Et ce n'est qu'un exemple des différences essentielles entre privé et public).


Pour ce qui est des casseurs, il semble bien en effet qu'on ait surpris des policiers mêlés aux manifs et arborant des macarons de syndicats. Si j'ai bien
compris, ils encadrent les casseurs, non pas pour les arrêter ensuite, mais plutôt pour les inciter à mettre le bordel (comme s'ils avaient besoin d'être poussés...)


Non, les défilés protestataires ne sont pas des rassemblements d'hystérie collective (je reprends ton expression mais au singulier justement parce qu'il ne
s'agit surtout pas d'hystérie) mais l'expression d'un ras-le-bol immense.


Tu vois, je crains qu'il n'y ait beaucoup de désinformation dans la communication officielle. C'est tellement commode de vilipender ceci ou cela. Histoire de
faire comprendre que tout ce bordel n'a aucun sens et monter les individus contre les autres (c'est du pareil au même avec les casseurs). "diviser pour régner", tu connais ?.C'est à peu près cela
et ils peuvent dire ce qu'ils veulent, on ne peut nier qu'ils font tout pour monter les gens entre eux. Comme s'ils étaient tous infantilisés. Mais chère amie, les hommes pensent par eux-mêmes et
savent se faire une opinion, il est donc inutile de leur faire prendre des vessies pour des lanternes, de vouloir les embrigader dans une idéologie partisane, les convaincre qu'ils ont tort : la
vérité est universelle et particulière. A chacun son ressenti, à chacun sa vision des choses. Ce ne sont pas quelques uns qui doivent tout régenter. D'autant qu'ils sont les représentants du
peuple et que la concertation n'est pas un vain mot. A quand la pédagogie du pouvoir en direction du peuple ? Il n'y a pas que des demeurés sur cette terre...


Je cesse là mon bavardage, je crois que j'ai d'autres visiteurs.



La Bernache 25/10/2010 16:26



Ta signature tu as compris , m'a beaucoup amusée et c'est pas faux en prime ! Les gens , trop d'entr'eux pour
moi , semblent ne pas comprendre , en tout cas ne pas savoir analyser ...encore un pote que je dois reprendre pour sa confusion entre le petit nicolas et Hitler ( fürher ne désigne que ce dernier
)  ça m'agace parce que de telles exagérations décrédibilisent des personnes , moi en l'occurence , qui s'occupe seulement de mettre sous les yeux les méfaits du mini , mais sans jamais
tomber dans cette comparaison ridicule ! merdalors ! allez , viens redresser la barque par ta modération , tu seras peut-être mieux entendu que moi !  amicalement  ( euh...ne t'oblige
surtout pas , moi aussi j'ezzagère envers toi )



Le Mousquetaire des Mots 25/10/2010 20:11



Bonsoir Blanche,


Si je t'ai, une fois de plus, fait rire, c'est tout bon pour moi. Je file chez toi, dans la seconde. a tout de suite


Ami Calmant



La Bernache 24/10/2010 08:52



Pour le coup tu me surprends , ne pas comprendre que la puissance financière c'est la Mafia !...Ils n'ont pas besoin du classique rituel de soumission à un parrain , c'est dépassé tout ça
, mais boire ensemble et concocter des plans tous plus juteux les uns que les autres , le rackett pour dire les choses clairement , l'air de pas y toucher ...Cite moi un seul gouvernement qui ne
soit pas cul et chemise avec la mafia et je t'offre une caisse de champagne ! ( du virtuel ça va de soi hihihi)  Je vais reprendre une de tes remarques à mon sujet et qui m'a amenée à
réfléchir sur mon indulgence envers Eric Woerth , indulgence qui t'a surpris (LOL)  eh bien je te retourne la même remarque au sujet de la haute finance embringuée avec tous les
gouvernements , et le nôtre est en free lance à ce sujet !  amicalement à toi   ( j'suis ravie de t'égratigner XD   )



Le Mousquetaire des Mots 24/10/2010 11:33



Bonjour Blanche,


Oui, je me surprends parfois à remettre en question certaines assertions. Disons qu'en la matière, je n'ai jamais abordé la question sous cet angle, donc
cela me heurte quelque peu. Sans doute une frilosité de ma pensée... A moins qu'il ne s'agisse d'une arrière-pensée dont la latence tarde à être perçue... Tout est possible. Mais tout en te
contredisant (mais s'agit-il bien de cela ?), je sais que cet aspect chemine dans les méandres idéologiques de mes réflexions et surgira sans doute, quitte à me surprendre
derechef.


Chère Blanche, n'hésite pas à me critiquer si tu juges cela nécessaire, cela me permettra d'avancer : je n'ai jamais refusé un cop de pouce, surtout s'il
vient éclairer mes pensées.
Bon dimanche à toi


Ami Calmant                  Fred



sylvie 23/10/2010 10:00



Mais que font feu les RG ? On les appelle autrement maintenant, j'ai zappé le nouveau sigle.


Dans certaines cités, on laisse agir les crapules au grand jour pour "acheter" la paix sociale du 1er janvier au 31 décembre, avec de temps en temps des grandes descentes orchestrées à la John
Wayne avec caméras et tutti quanti pour diffusion dans un "magnifique" reportage à une heure de grande écoute. Dans des moments de tension comme nous les connaissons en ce moment, on laisse
débouler et agir, toujours devant une caméra complaisante et opportune, quelques excités cagoulés, pour, en leur nom, prendre et "pendre" quelques manifestants à titre d'exemple et faire peur aux
autres.


Dans les deux cas, le "crime" profite toujours au même "commanditaire" : celui qui va utiliser à son profit cette "violence" en jouant sur tous les registres du sécuritaire.


J'ai déjà une idée, pas vous ?



Le Mousquetaire des Mots 23/10/2010 14:15



Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que nous sommes sur la même longueur d'onde... 



Grand Maître Fred, Jedi des Mots 21/10/2010 22:25



Le Mousquetaire,


M'enfin, la Police fait exprès de ne pas les chopper pour que les médias en parlent. Montrer les casseurs peut discréditer les manifs et c'est ce que veux le gouvernement. Le crime profite à
Sarko ! Il faut nous faire oublier les vrais raisons du mécontentement vis-à-vis de cette réforme en nous montrant la violence. Et ta,t que les médias y sont, ils ne montrent que de la "racaille"
d'origine étrangère. Afin d'augmenter le racisme...


@+



Le Mousquetaire des Mots 23/10/2010 14:03



Avis partagé. Donc, rien de plus à ajouter



La Bernache 21/10/2010 10:53



Je reprends l'expression qui me semble parfaitement juste  " la bête rode " c'est tout à fait ce que je ressens devant ce qui se passe - J'ai toujours dit que ce gouvernement ( et
les précédents ) étaient affiliés à la Mafia , je le maintiens et je pense qu'il y a oui , des milices dans l'anonymat , tout à fait prêtes à casser du citoyen ! en plus ils auront la bénédiction
de l'église catho qui entretient les meilleures relations avec ce genre d'individu ( j'ai vu hier le reportage sur la naissance de la Mafia ...très éclairant ! )  Tous les gouvernants sont
impliqués , tous , dans le monde entier ! La Pieuvre gouverne partout !



Le Mousquetaire des Mots 23/10/2010 13:56



Bonjour Blanche,


Alliés à la puissance financière, mais à la mafia, non, je ne crois pas. A moins que la mafia ne soit cette puissance financière. Ce qui reste à prouver. Ce
qui est avéré, c'est qu'il y a toujours eu composition avec l'adversaire, pour mieux le contourner, ou le mettre dans sa poche. Ceux qui pratiquent ce type de relation n'ont peut-être pas d'autre
choix... Va savoir. Bref, je ne sais pas ce qu'il en est, donc la question reste posée.



Foutix 21/10/2010 07:44



Il ne faut pas se leurrer. Certains casseurs peuvent être des délinquants/trafiquants "traditionnels" attirés par la bonne aubaine, sans forcément un gros casier d'ailleurs. J'en ai connu à
l'armée. Ils n'en ont rien à faire des problèmes politiques au sens noble du terme et se foutent de faire le jeu du pouvoir.


D'ailleurs, dans le fond, leur individualisme et leur haine de la société française sont assez partagés par la partie "bourgeoise" de l'électorat UMP.



Le Mousquetaire des Mots 23/10/2010 13:47



Bonjour Foutix,


Il va de soi que des casseurs se mêleront à la foule partout où il y aura à casser. C'est une aubaine à ne pas laisser échapper : ça doit leur faire du bien
de se défouler et peu leur importe quelles en seront les conséquences pour les autres. A leurs yeux, ils ne sont qu'un prétexte qui permet leur déchaînement. Quant à faire le jeu des puissants,
ils n'en rien à braire. Comme par hasard, on ne les interroge jamais. Parce qu'ils n'ont rien à dire.


D'un côté comme de l'autre, ils ne pensent qu'à leurs petits intérêts. Et surtout à court terme. Pas étonnant donc qu'on en soit là
aujourd'hui.



La Ségaline 21/10/2010 07:37



On parle de la manipulation supposée des lycéens mais n'y en aurait-il pas une autre bien plus sournoise qui consisterait à envoyer des casseurs, ou du moins ne pas les empêcher de sévir, dans
les manifs de jeunes dans le seul but de discréditer le mouvement? Sans parler des belles opérations de communication que ça peut engendrer pour le ministre de l'intérieur comme à Lyon par
exemple. Communication, manipulation, sur-information ou désinformation, appelez ça comme vous voulez mais moi je crois qu'on se fait bien avoir de n'importe quel côté qu'on se trouve.



Le Mousquetaire des Mots 23/10/2010 13:42



Bonjour Ségaline,


Très vrai ce que tu dis. Les rapports journalistiques ne sont jamais totalement parfaits et ce monde-là a tendance à monter en épingle ceci plutôt que cela.
Ne rapporter que le plus visible tient en effet de la désinformation. Ce qui fait le jeu du pouvoir. Mais en ont-ils conscience ? Vu ce qu'il se passe depuis la rentrée, on ne peut que constater
qu'il y a manipulation, d'abord des chiffres, tellement que cela en devient plus que ridicule, manipulation de la population à laquelle on dénie le droit à penser par elle-même, en l'abrutissant
de commentaires à côté de la plaque, en prétendant avoir raison et donc en n'écoutant pas ce qu'elle a à dire. On cherche à aveugler les quidams qui protestent, mais surtout c'est l'aveuglement
des dirigeants qui est évident. La surdité dont ils font preuve est voulue. Nouvelle méthode Coué pour se faire croire qu'on a raison et qu'il ne peut en être autrement. Que veux-tu, c'est bien
connu, le peuple est stupide et focalise sur des riens. Et comme les autres sont intouchables... Mais jusqu'à quand ?



Jean Georges 21/10/2010 00:11



Salut Fred,


Moi je me méfie toujours des mecs que l'on appelle " casseurs" Une telle violence ne peut être perpétrée que par des énergumènes aguerris, enrolés par quelque officine occulte. J'ai vu la video
ou un jeune qui casse une vitrine se fait engueuler par un homme déjà agé et un autre jeune, genre cascadeur, qui lui arrive par derrière lui balançant les deux pieds à la hauteur des épaules. Ce
gars là est forcément entrainé pour faire ça ce n'est pas le branleur du 9 -3 et encore moins n'importe quel lycéen qui peut faire cela sans se rompre les côtes en retombant sur le trottoir. Je
n'irai pas jusqu'à dire que c'est un groupuscule entrainé anti manif, ou d'unités spéciales occultes à la solde de la droite voire de l'extrême droite ( c'est pareil l'arrière garde sarcophile
est largement à  droite de la droite démocratique) . Il faut savoir que l'umpfn ne va pas lâcher le pouvoir sans se battre, au sens propre du terme, tous les moyens seront employés, on
connait trop leurs méthodes. Aujourd'hui moi je dis : méfiance, mefiance! la bête rode. JG.



Le Mousquetaire des Mots 22/10/2010 17:01



Bonjour Jean-Georges,


J'ai également vu cette vidéo. A proprement vomir. Et la violence de l'intervention du second personnage fait frémir d'un dégoût exaspéré. Qui sont donc ces
gens qui agissent ainsi ? Sans qu'il y ait intervention des forces de l'ordre ? Très douteux cela. Comment ne pas s'interroger sur les motivations réelles de ces actes que je qualifierai de
barbare parce que gratuits et violents à l'extrême ?


Les fruits de la nation sont de plus en plus blets, le ver est en eux et les ronge. Parce qu'on n'entretient pas comme il conviendrait les arbres qui les
produisent. Il n'y a plus que de la mauvaise graine autour de laquelle rôde les rapaces qui espèrent en tirer profit. Il y a de quoi vomir.



La Bernache 20/10/2010 11:23



J'ai tendance à penser qu'ils viennent de l'extrême-droite dont nous savons que ces gens là sont habitués à ce genre d'exactions - mais pour être honnête , ils peuvent aussi venir de
l'extrême-gauche ...toute aussi dangereuse ! Un pays ravagé par une politique honteuse qui détruit le socle démocratique , les familles , les travailleurs , élimine les plus faibles et dans un
mot , ne montre que du mépris , engendre de tels individus ....MERCI MONSIEUR SARKOZY !!!   



Le Mousquetaire des Mots 20/10/2010 14:38



Bonjour Blanche,


Que ce soit de droite ou de gauche, les extrêmes ne sont rien d'autre que la manifestation d'une vision à champ limitée, motivée par l'esprit de
récupération, seule chose que savent justement faire els extrêmes. Quand on n'a pas d'idées, on pique celles des autres, (et pas seulement dans des manifs, également dans le monde
professionnel...).


Tout cela est bien fâcheux.


Bonne journée, malgré un temps un peu frisquet. Amicalement          Fred



Pat59 20/10/2010 08:48



Bonjour Fred,


Je suis entièrement d'accord, les casseurs ne sont pas les manifestants, j'ai d'ailleurs aimé la réflexion d'un jeune lycéen qui manifestait pacifiquement hier ne parlant de ceux-ci : "S'ils
veulent casser quelque chose, ils n'ont qu'à aller a l'Elysée, ici, ils n'ont pas leur place"


Un jeune n'en déplaise à certain qui a du plomb dans la cervelle et ils sont une majorité. Les autres, les casseurs... ce sont les habituels petits cons qui trainent dans les couleurs des cités
pour faire régner la terreur dans ce qu'ils appellent leur territoire, et comme j'ai entendu hier, les casseurs en profitent pour piller allégrement, dès lors, moi j'appelle ça des braqueurs !


Ces casseurs sont un minorité, mais bien monté médiatiquement ils font nombre car en réalité sur 3,5 millions ils sont 200... 200/3500000  c'est une poussiere...


C'est malheureusement ce que je craignais avec l'entrée des jeunes dans le mouvement, l'arrivée de ces éléments, mais bon... les jeunes ne doivent pas baisser le bras et entrer dans leur jeu et
continuer comme ils font pacifiquement et dans le calme, c'est très bien et je dois dire que j'ai révisé mon jugement sévère que j'avais sur la capacité de notre jeunesse à réagir comme nous
l'avons fait et nos anciens avant nous. Je leur dit bravo et merci, grace à eux je reprends espoir.


Amitié Pat



Le Mousquetaire des Mots 20/10/2010 14:31



Salut Pat,


Ce qu'il y a d'insupportable actuellement, c'est qu'on laisse monter la pression et que des gamins courent les rues avec des pavés, des barres de fer,
flanqués de majeurs qui n'en sont vraisemblablement pas à leur premier coup.


Si certains parents surveillaient un peu plus leur progéniture (certains ont à peine 13 ans), il y aurait moins de monde pour semer le merdier en marge des
manifs. D'ici que ça dégénère encore et on va voir des milices débarquer pour faire régner l'ordre.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche