Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 22:09

    Ce qu'il se passe en Tunisie laisse songeur. Vous souvenez-vous d'un autre dictateur, un certain Sadam Hussein qui rencontrait tous les chefs d'état et qui plastronnait tout en maintenant le couvercle sur la tête du peuple irakien ? Tyran parmi d'autres tyrans, il régnait sans partage, plaçait ses pions ici et là et personne n'y trouvait rien à redire de ses méfaits. Pourtant, il avait poussé loin le bouchon et, de mémoire, il avait déchargé des gaz sur une population qui était morte sans plus de tapage. Personne ne s'indignait vraiment qu'il puisse se livrer à de pareils méfaits et tout le monde continuait à le recevoir, à l'encenser, à lui prodiguer les caresses dans le sens du poil. Apparemment les tyrans ont la vie rose puisqu'on ne leur reproche rien ou presque. Question de diplomatie.

    Le dictateur tunisien, flanqué d'une épouse plus jeune que lui, sévissait depuis plus de 20 ans mais personne n'en tenait compte. La similitude des faits est troublante. Toujours cette diplomatie qui tolère qu'on se conduise mal, qu'on gangrène tout un peuple pour  perdurer au pouvoir.

Sauf que là, la rue s'est révoltée et après des jours de soulèvement, de tirs à balles réelles, de morts, la colère du peuple a chassé du pouvoir celui qui, depuis trop longtemps, l'opprimait. Et pendant que ce peuple-là subissait le joug de sa tyrannie, personne ne mouftait mot. En quelque sorte une absolution généralisée, comme dans le cas de Sadam Hussein.

    Il était temps que la rue reprenne le pouvoir car ce triste sire aurait persisté pendant encore de longues années, contraignant le peuple à ne pas être libre tout en passant pour le redresseur de l'économie de son pays aux yeux des autres états.

    Pourquoi les tyrans ont-ils la vie aussi dure ? Pourquoi faut-il une révolte des petits pour qu'enfin les chefs d'état admettent qu'il vaut mieux soutenir les opprimés ? Pourquoi ce silence consensuel ? Sans doute la morale étatique est-elle trop pervertie pour admettre les réalités d'ailleurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans International
commenter cet article

commentaires

Jean GeorgesBonsoirs les amis 07/02/2011 23:41



Bonsoir Fred


Je ne pense pas que la " dictature de Ben Ali, puisse se comparer à celle de Sadam Hussein ou a Moubarak. A l'inverse de l'Irak ces pays n'interessent que mollement les américains. Certes, ils
auraient put profiter de la proximité ( relative) de ces états avec l'Iran qui à mon avis serait plus adapté à leurs convoitise que l'Egypte et la Tunisie qui bien évidement avaient de
vilains  dictateurs à leur tête.JG.


Cela dit j'étais en Egypte il y a un an je peux dire que mis à part quelques vieilles pierres ce pays ne m'a pas enchanté, je n'aime pas les chevaux de frise sur les routes et les petits miradors
tous les dix kilomètres.



Le Mousquetaire des Mots 11/02/2011 13:33



Bonjour Jean-Georges,


Evidemment les miradors remplacent les arbres et surtout sont de sinistre mémoire. Ca meuble le paysage mais empêche de goûter à la paix.



ledif trocas 03/02/2011 15:53



avec beaucoup de retard dont ja te prie de m'excuser
j'ai dû céder à de pressantes sollicitations et je suis un peu "débordé"


H.V.= Hubert Védrine


j'espère que le fleuve va retrouver très vite un cours plus tranquille

ΦΙΛΘΚΆ



Le Mousquetaire des Mots 09/02/2011 18:58



Bonsoir LT,


Moi aussi j'ai bien du retard et tout comme toi je présente mes excuses. Merci d'avoir éclairé ma lanterne.



GIHER 25/01/2011 18:02



Le peuple tunisien est un peuple pacifique et chaleureux que je connais un peu et qui fait le distinguo entre le peuple français et le gouvernement de la France. Le 14/1/2011 ( j'y étais)
ils étaient tiraillés entre une joie et un soulagement immense et beaucoup d'inquiétude. L'économie du pays est basée en grande partie sur le tourisme. Les gens qui travaillent à divers échelons
dans le tourisme ( et ils sont nombreux) étaient inquiets. Déjà que leurs salaires sont lamentables, si les touristes ne viennent pas c'est pour eux une véritable catastrophe. Ils me l'ont dit.
Alors, vu de notre confortable France ( par rapport à eux) et notre regard occidental il est facile de dire qu'il fallait boycotter le tourisme, mais je crois qu' il n'aurait pas fallu leur dire
ça en face. D'ailleurs Bernard Guetta sur France Inter exhorte  les Français à aller en Tunisie cette année. C'est la meilleure chose qui puisse leur arriver en attendant que leur économie
s'oriente davantage vers une autonomie basée sur la diversité


je peux dire aussi qu'il sont écœurés ( du moins ceux que j'ai vus par la déclaration d'Alliot-Marie) Il y a de quoi.



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:37



Bonsoir Giher,


En voilà une qui va de gouvernement en gouvernement et sous plusieurs présidences. Que sait-elle donc ? Et quels sont ses talents pour qu'elle affiche une
pareille résistance ?


La Tunisie devrait pouvoir se reprendre dans d'autres domaines que le tourisme, elle a tout un potentiel et une population qui n'est pas ignare. Espérons que
dans un avenir proche, ceux qui succèderont au tyran sauront manier un peuple meurtri et lui changer la vie.



La Bernache 25/01/2011 11:41



Tant que les Gouvernements , de droite ou de gauche , continueront d'abriter les Dictateurs enfuis de leurs propre pays , on est en droit de se dire qu'ils partagent largement la
corruption avec eux ! et tout ce qu'ils pourront dire , blablater en fait , sous prétexte de Diplomatie , n'a qu'un but : Pourvu que ça dure !!!  Ne soyons pas aveugles à ce point !!! Le G20
- le G8 - le  " J'AI " serait plus correct en traduction !!! La Tunisie , exemple lumineux à suivre , REVOLUTION PACIFIQUE à base de SITTINGS courageux et paisibles ! En France on est pas
très loin de se dire que ..... Inch'Allah !  Sièges éjectables Messieurs les corrompus !!!



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:32



Bonsoir Blanche,


Leur affaire suit son cours. D'autres se soulèvent et veulent se débarrasser de paquets bien trop encombrants. Ces dictateurs n'auront pas fini dans l'aura
de leurs débuts.



pol-tamarys 24/01/2011 20:34



Les Tunisiens et Tunisiennes ont montré qu'ils étaient un peuple responsable et mature et qui savait se gérer; espérons que cette révolution ne leur sera pas confisquée et faisons leur confiance,
ils le méritent!



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:31



Pour l'instant, c'est loin d'être terminé puisqu'ils refusent le nouveau gouvernement. Lequel devra céder (si ce n'est déjà fait) face à la rue bien
déterminée à se faire entendre. Normal, on l'a souvent muselée.



ledif trocas 24/01/2011 15:33




A propos de diplomatie
dans le "milieu" on a remplacé l'expression
"tomber de Charybde en Sylla"  par
"tomber de Kouchner en MAM"
à l'origine prétendue de cette blague;
un certain H.V.



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:28



Qui est cet H.V. ? Je donne ma langue au chat



Jean Georges 23/01/2011 23:09



Bonsoir Fred,


Il y a de quoi remplir des pages sur ces tyrans à qui la diaspora mondiale laisse violer les droits élémentaires de leur peuple qu'ils tiennent sous leur joug despotique.


Nous avons eu l'occasion de voir combien ces voyous se baladent en toute impunité dont le dernier en France depuis 26 ans il s'agit de Duvallier dit " Baby Doc" dont on reparle  sans grande
émotion d'ailleurs. Vous avez vu que cette ordure qui a pillé, ruiné, son Pays vient de passer 26 ans en France  en toute liberté sous les mandats de pas moins de 3 présidents de la
République. Fréquentant les palaces, se baladant dans des voitures de luxe et demeurant dans des hotels et demeures de prince.


Et bien oui cet homme est un ex dictateur qui a sévi après son père dans ce pauvre pays d'Haïti où avec ses mercenaires " les tontons macoutes" on tenu ce pays sous leur coupe réglée. La
corruption , la torture, la violation des droits de l'homme le pillage le racket étaient leurs principale activité. Et bien que croyez-vous qu'il arriva le " Baby Doc" vient de rentrer dans " son
pays" tranquille prêt dit-il à donner un coup de main au peuple à se relever. Il y a là de quoi pleurer de rage.


Je l'ai déjà dit tous ces salopards qui se font virer de leur pays finissent leur vie avec des fortunes pillées à leur peuple en toute impunité souvent dans nos états démocratiques, et la plupart
meurent dans leur lit a un age avancé, souvent avec les honneurs. JG.


 



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:28



Bonsoir Jean-Georges,


Ledit Baby Doc devrait passer un sale quart d'heure : j'ai cru comprendre que la justice de son pays entendait enquêter à son sujet et lui demander des
comptes.



ledif trocas 22/01/2011 14:02



à Sylvie
Mieux vaut "massacrer" le nom que la personne
d'autant plus que ce nom n'est qu'un pseudo
qui aurait pu être aussi ledif trocrasse ou ledif troclasse
voire même ledif trotard
mais je voulais hommager d'un clin-d'oeil un vieux fumeur de havanes
Puissions-nous vous accompagner dans une prochaîne révolution citoyenne



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:27



Ta réponse est bien de celles auxquelles je m'attends toujours. Tu ne varies pas d'un iota côté humour.



sylvie 22/01/2011 10:12



oups… mes excuses pour avoir massacré le nom de notre ami de Grèce…



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:26



Je ne pense pas qu'il t'en veuille, il est très bonhomme.



sylvie 22/01/2011 10:11



Bonjour Fred,


une démonstration et des commentaires qui ne laissent aucun doute : le mauvais dictateur est celui qui ne sait pas se faire des "amis" hors de ses frontières… et très bonne remarque de Ledif
trodat : il y a beaucoup à dire en France et en Italie, à quand la révolution citoyenne ?



Le Mousquetaire des Mots 30/01/2011 21:25



Bonsoir Sylvie,


Je passe peu de temps devant l'ordi, du coup, j'accumule bien du retard. Tu as bien fait de lire les propos de LT : il relance toujours le débat. Et son
point de vue est toujours particulier. Je ne répondrai pas à ta question : je n'ai pas la réponse.



ledif trocas 21/01/2011 03:44



je viens de voir la "signature" de mon dernier message
excuse-moi, je ne sais pas ce que ça vient faire là; il y a eu sans doute une fausse manoeuvre -si je peux m'exprimer ainsi-. D'ailleurs dans la phrase intruse il était question
d'élection et non d'érection.
Peut-être faut-il voir à l'origine de ce lapsus l'origine du monde le pèché "origenèquElle"
je ferais mieux de m'aller recoucher



Le Mousquetaire des Mots 22/01/2011 13:30



Eh oui, moi aussi j'ai vu...



ledif trocasUne érection qui coûta une fortune 20/01/2011 18:28



Réflexion d'un ami grec journaliste politique respecté:
"vous êtes drôles les Français. Toujours prêts à dénoncer ce qui se passe chez les autres et apparemment indifférents à ce qui se passe chez vous. Croyez-vous qu'il y ait une grande différence
entre la Tunisie de Ben Ali et la France de Sarkozy -ou l'Italie de Berlusconi et d'autres...-.  Tous ces régimes sont gangrénés par l'argent et sont en réalité des ploutocraties. C'est un
peu pareil en Grèce, quoiqu'à un degré moindre, où le pouvoir passe des mains des riches de droite aux mins des riches de gauche de manière récurrente.
Voilà comme on voit la France de l'extérieur.


 



Le Mousquetaire des Mots 22/01/2011 13:29



Apparemment notre pays qui se veut toujours influent rsique une certaine overdose de compliments saccageurs. Ainsi en va-t-il de la réputation ou de la
renommée. Et on ne choisit pas forcément la manière dont est perçu par les autres : nos actes, nos attitudes, nos propos, semble-t-il, parlent pour nous. Une fois quo'n est
étiquetés, il est bien difficile de faire varier l'opinion.



yazan 19/01/2011 13:32



Des pouvoirs tyranniques... Il y a la Corée du nord, l'Iran, la Birmanie... Sur le compte de ceux là, la communauté internationale semble unanime, ce sont des tyrans.... Mais que dire de la
Chine, la Syrie, la Russie, Cuba, l'Egypte... Et la liste pourrait être longue... 


Mais ces tyrans là sont des "amis", parce qu'ils commercent avec nous... Alors on ferme les yeux... Comme avec la Tunisie...


Notre président avait promis lors de sa campagne électorale que grace à lui, la france redeviendrait le phare mondial des droits de l'homme... Ne l'oublions jamais....



Le Mousquetaire des Mots 22/01/2011 13:27



Bonjour Yazan,


La politique ne s'en sort jamais les mains propres. Quel dommage !


Il n'y a tyrannie que lorsque les peuples se laissent mener par celui qui parle le plus fort. Donc, il faut savoir choisir qui on élit. Et surtout savoir
conserver son libre arbitre et une pensée propre.



Pamphile 18/01/2011 16:52



Et que dire des touristes, notamment français, qui apportaient leurs devises... ?



Le Mousquetaire des Mots 18/01/2011 19:27



Eh oui, un pays où il faisait bon se rendre, comme s'il avait été créé pour les touristes... Ils ne devaient pas savoir que l'argent qu'ils y dépensaient
allait permettre à cette famille de s'enrichir sur le dos du peuple tunisien. Sans compter ceux qui allaient là-bas pour des opérations esthétiques...



Pat59 18/01/2011 13:09



Bonjour Fred,


Le cas Saddam Hussein ? Je ne sais pas si tu te rappelle mais à l'époque c'était (et c'est encore) à couteaux tirés avec l'Iran avec l'intégrisme islamiste des Ayatollah, que le leader avant le
renversement du Shah était gracieusement logé sur notre sol soi dit en passant... donc, l'Iran se renferme et prône la guerre totale contre les "infidèles".


Saddam... lui il louche sur son voisin Iranien, la belle aubaine pour les gouvernements dits "démocratiques" du monde entier, et avec un bel ensemble ont armés - formés les troupes irakienne, la
CIA et autres organismes du même genre y ont été de bons coeurs, voila les Irakiens qui entrent en guerre contre l'Iran et à ce moment là cela arrangeait bien tout le monde qu'un autre aille se
faire casser la gueule là-bas quitte à mettre et entretenir un dictateur.


D'ailleurs il suffit de voir la "politique" du monde avec la Tunisie... la France en tête soutenait pour des motifs inavouables la dictature et même MAM voulait envoyer
des CRS là bas pour faire revenir l'ordre, en faveur de Ben Ali... je cite : Faire profiter la Tunisie de notre savoir faire -


Pourquoi faire ? Donner des cours de matraquage ? Voila un savoir faire que les flics Tunisiens connaissent et ont même fait breveté ! Pas besoin de nous !


Des dictateurs il y en aura toujours, je reste ebahi de voir que l'on reçoit des types comme Kadhafi et consorts sur notre sol en grandes pompes alors qu'ils devraient tous se retrouver aux bans
des nations.


Et la Chine ? J'aimerai savoir ce que les opposants en pensent du fond de leurs cellules ? Ah oui, mais là c'est commercial !


La France a au dernier moment déclaré "personae non grata" la famille Ben Ali, mais surtout par peur des emeutes de Tunisiens résidants en France, sinon c'est un tapis rouge qu'on lui aurait
déballé !


C'est tout pourri, tiens je retourne à mes animations ça me fait vomir tout ça.


Amitiés Pat



Le Mousquetaire des Mots 19/01/2011 00:16



Bonsoir Pat,


Je vois que tu n'oublies rien et tu égrènes des événements que la jeunesse d'aujourd'hui ignore. Trop jeunes ils sont nos p'tits jeunots...


Il y a toujours eu des tyrans et sous toutes les latitudes. Ils ne peuvent exister que parce qu'ils rendent serviles ceux qui les servent (question
d'intérêt). La Boétie, c'est un grand écrivain qui savait dire avec des mots simples des vérités essentielles. Et son descriptif du tyran (j'ai mis des extraits un certain 21 février 2009) vaut
son pesant d'or. Si tu as le temps, va donc lire, tu auras l'impression d'une actualité bien connue.


Continue tes animations, au moins tu te fais plaisir et tu nous fais plaisir.


Amicalement à toi et Arlette                Fred



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche