Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 08:21

Les frères ennemis en sont à revendiquer d'être le grand gagnant de la farce de ce week-end. Ils seraient, selon les bruits qui courent, au coude à coude, donc enclins à se voir dans la peau du nouveau président. L'enjeu est visiblement bien plus large que cette présidence. A noter que le tenant actuel n'avait pas été élu mais propulsé par sa Majesté qui, ainsi, se débarrassait d'un gêneur. Bien lui en a pris puisque ce trublion qui courtise dangereusement l'extrême-droite, s'il est élu, sera légitimé dans la mise en oeuvr de ses desseins. Pire que sa Majesté elle-même ? Sans doute ! On ne flirte pas outrageusement avec des idéologies extrémistes sans arrière-pensée.

Pour son rival, l'enjeu est également important : il ne peut être vaincu s'il veut être crédible en tant que candidat au sommet de l'état.

Les voilà donc qui s'étripent, se vilipendent et amusent la galerie avec leurs différents et leurs idées opposées. Qui de la droite dure et de la droite douce l'emportera ? Allez savoir, ce n'est aussi innocent qu'il y paraît. De l'un ou de l'autre dépend une politique qui sera conflictuelle ou rassembleuse.

Ces péripéties dignes de la Commedia dell'Arte font le bonheur de la droite connue et reconnue pour vouloir réduire à néant la droite gentille (en comparaison avec celle qu'elle représente). C'est son combat et elle ne s'en est pas cachée. Elle prétend d'ailleurs réunir sous sa bannière les déçus de la droite traditionnelle (plutôt centrise qu'extrémiste). Et ainsi s'envoler vers une présidence qu'elle brigue sans complexe.

Alors, qui de l'un ou de l'autre sera-t-il décidé qu'il est le vainqueur ? Une question pour l'instant sans réponse. Suite du feuilleton au prochain épisode.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans fourre-tout
commenter cet article

commentaires

Pat59 21/11/2012 08:04


Sur cet élection je ne peux en dire qu'une chose... beurrrrk ! Fillon n'est pas une blanche colombe et Copé a tout pour être le futur (ou prochain) mari de la Le Pen...


Ce que j'avais dit en son époque avant l'élection se vérifie aujourd'hui, pour rebondir sur le commentaire de Florentin, les Français sont comme cela... ils pensaient quoi ? Qu'élire FH donnerait
un coup de baguette magique et que les plans sociaux soigneusement mis au placard le temps de la campagne ne sortiraient pas ? Que la crise Serait balayée dans la foulée ? Que le smic serait
illico à 2000 € ?


Je l'avais dit, quelque soit le président élu, de Hollande à Mélanchon en passant par Poutou, il hériterait d'une France au fond de l'abîme et les Français ne sachant pas se contenter des plus
obtenus crient à l'unisson c'est pas assez ! Alors qu'avec Sarko et sa bande c'était plié, la chasse d'eau aurait été tiré sur le social et la justice le tout étant déjà dans la cuvette...


 


Personnellement, je trouve que François Hollande ne s'en tire pas si mal que cela avec les cartes qu'il a. Il a tenu la majorité de ses promesses, s'il a été obligé de prendre des mesures qui ne
sont pas populaires il a quand même essayé de mettre de la justice dans ces plans en faisant payer ceux qui ont le plus de moyens.


Ceux qui dans l'arrière cour hurlent n'auraient certes pas fait mieux, mais quand on est pas aux responsabilités il est beaucoup plus facile de tirer à boulets rouge. Contrairement à ce qu'on
penserait en me lisant, je ne suis pas de gauche ni de droite, mais je ne regrette absolument pas mon vote en faveur de Hollande et s'il contnue comme il fait, je pense glisser de nouveau un
bulletin à son nom en 2017


Amitiés Pat

Le Mousquetaire des Mots 25/11/2012 09:24



Bonjour Pat,


Il ne faut jamais s'attendre à des miracles, si c'est ce que tu veux dire. Or, chez nous, la particularité c'est que les gens zigzaguent, croyant qu'on va
les tirer d'affaire quand ça va mal. Ils ne voient pas non plus la différence entre une politique de droite et une politique de gauche, tout ça parce qu'ils attendent trop et ne veulent pas se
rappeler que la crise s'attarde davantage que prévu (pas pour moi en revanche : je clame depuis le début qu'elle est majeure et qu'on en portera longtemps les stigmates). L'impatience était
prévisible, comme s'il suffisait d'une baguette magique pour régler les problèmes. Les français ne changeront jamais : ils veulent tout et tout de suite. Manque de jugeote donc.


Pour l'instant il faut apprendre à avaler des couleuvres indigestes, mais il faut surtout laisser le temps s'écouler. Plus tard, on verra si les résultats
espérés sont avérés. Patience et longueur de temps...


Amicalement



Florentin 20/11/2012 15:55


Salut, l'ami ! C'est fait, c'est Copé ! Le repoussoir idéal, celui qui va permettre à la gauche de se maintenir aux affaires. Et pourtant, ladite gauche ne satisfait guère ceux qui l'ont élue et
qui la soupçonnent de se droitiser ...  


 

Le Mousquetaire des Mots 20/11/2012 21:03



Bonsoir Florentin,


Ouais, c'est pas très joli tout ça. La droite dure se rapproche. Mais que font donc des modérés dans ce parti ? Ce n'est franchement pas leur place.
Apparemment Méhaignerie en serait déjà parti. Combien vont le suivre ? Espérons qu'il y en aura beaucoup car ce n'est pas la droite à laquelle on peut aspirer. Surtout si on tend vers le centre.
Or, il y en a une bonne moitié qui ne respire pas surt les extrêmes. Je commence à comprendre pourquoi certains (de droite) répètent à l'envi que le FN n'est plus très loin : avec un parti
pareil, c'est kif kif bourricot. Et rien n'assure que cela fera considérer la gauche d'un oeil plus clément. Les gens sont inconstnts : ils veulent tout et tout de suite. Et cen'est pas ce qui
nous attend... Alors, un droitier plus que droitiste ne les récupèrera pas, ils migreront tout droit dans les rangs frontistes. Non décidément, c'est vraiment pas ça. Mais peut-être n'avons que
ce que nous méritons...



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche