Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 22:33

Des effluves révolutionnaires se répandent dans le Maghreb. Il faut dire que ça se comprend car ceux qui sont à la tête des états ne ménagent pas leurs efforts pour maintenir le peuple sous leur coupe. Manifestations en Algérie aujourd'hui, réprimées par la police. les manifestants n'étaient pas très nombreux, mais signifiaient par leur présence et leurs slogans qu'ils en avaient assez du régime de leur président. Manifestation de soutien également à Paris pour ce nouveau combat quelque peu avorté car non coordonné et surtout mal préparé. La tension est grande et malgré l'échec de cette journée, elle ne fera que grandir.

Le mot contamination n'est pas tout à fait exact, celui de contagion serait plus approprié. Un vent de révolte soulève les peuples dont le niveau de vie n'a rien d'enviable, les parfums disséminés par la Tunisie et l'Egypte font rêver d'un système qui soit lui aussi moins autoritaire. En un mot, ces peuples aspirent à la démocratie. Et pas seulement en Algérie. Même si les politologues disent que certains pays n'en arriveront pas à la révolution, il faut tout de même avoir conscience que le modèle occidental, plus ouvert, plus libre, auquel la jeunesse aspire de plus en plus, s'il n'est pas parfait, représente un idéal de société resté trop longtemps inaccessible.

Le monde est en train de faire sa mue. On avait déjà les pays émergents qui changeaient la donne et qui, par le biais de la crise, occupent une place prépondérante dans les rapports de force. Aujourd'hui, l'ébullition séditieuse qui secoue des pays jusque là "tranquilles" change les paramètres d'une diplomatie courtisane. Il n'est plus temps de caresser les dictateurs dans le sens du poil : ils sont appelés à disparaître de la scène politique les uns après les autres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans International
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marseille 15/02/2011 09:38



Bonjour cher blogueur - bien sûr que tu n'es pas le seul à parler de ces problèmes qui nous tiennent tous en haleine - l'avantage c'est qu'a partir de ton blog je vais en visiter bien
d'autres et j'avoue y trouver des choses intêressantes , quelquefois j'en rapatrie chez moi  ( bien que je boulègue souvent mes favoris )  J'aurais aimé que tu passes voir mon dernier
billet et que tu me dises ce que tu en penses , si tu veux et si tu peux évidement , chacun étant tenu par ses activités journalières - amicalement



Le Mousquetaire des Mots 17/02/2011 00:15



Bonsoir Blanche,


Je viens de lire ton dernier article, tu as une de ces pêches... Je t'ai laissé un com bien évidemment. Ton sens de l'indignation est étonnant, comme si tu
avais trop d'expérience pour taire tes sentiments. Cela t'honore. D'autant que tu ne ménages pas les mots pour exprimer ton écoeurement, ton dégoût et cette espèce de mépris pour la fausseté qui
fait que tu es toi. Chapeau, Blanche, tu as du cran.


Passe une bonne nuit                 Ta boussole



ledif trocas 13/02/2011 20:14



attention ! je crois que plus que jamais la circonspection s'impose...


n'es-tu pas interpellé par ce qui se passe en Tunisie?
alors que la démocratie est en train de s'installer dans ce pays
on assiste à un exceptionnel afflux de migrants à Lampedusa...
naîvement sans doute je croyais que ce flux allait s'inverser.



Le Mousquetaire des Mots 13/02/2011 23:11



J'ai entendu parler de ces migrants. Apparemment cela semble contradictoire, mais l'est-ce vraiment ? Il n'y a pas de travail, les militaires ont promis de
ne rester que 6 mois, d'organiser des élections, la constitution est abolie. Sans doute ceux qui prennent le partir de fuir leur pays pour s'installer en Europe espèrent-ils que la démocratie y
est bien installée et qu'il leur sera plus aisé de trouver du travail. Peut-être espéraient-ils que leur révolution déboucherait à des actions plus rapides. On ne donne donne pas les raisons de
cet exode, l'explication est peut-être dans le fait qu'ils ne croient pas à un renouveau de leur pays...



Blanche de Marseille 13/02/2011 09:44



Cher Fred , si je veux me tenir au courant je viens chez toi !  :-)  Je n'ai jamais pardonné à Bouteflika d'avoir fait la part belle aux islamistes meurtriers avec sa prétendue
Réconciliation ! Pas de Justice = Pas de Paix véritable !!! L'Algérie aura beaucoup de mal et d'ailleurs on voit déjà ce que ça donne en brutalité policière ! J'espère de tout coeur que ce beau
pays verra un jour la lumière se lever ! inch'Allah ! Amicalement à toi



Le Mousquetaire des Mots 13/02/2011 23:16



Bonsoir Blanche,


D'autres que moi évoquent les mêmes sujets, notamment les journaux sérieux. Et il existe certainement des blogs centrés sur l'agitation révolutionnaire qui
règne dans le Nord de l'Afrique.


Comme toi, j'espère que les troubles en Algérie verront naître une autre société,mais pour l'instant, ça semble mal parti. Les durs à cuire s'accrochent au
pouvoir, c'est bien connu. Ils refusent de voir que le monde est en pleine mutation et qu'il faut tenir compte des desiderata des populations attirées par le mirage de la liberté, comme si
l'occident était un nouvel eldorado (s'ils savaient les pauvres...)



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche