Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 14:36

Moins de 100 jours. Eh oui, chaque jour qui passe nous rapproche du premier tour et du second également. La campagne bat son plein. Il se dit qu'un certain meeting (un mot bien français, comme tant d'autres) a fait s'envoler le candidat qui a pris la tête. Il se dit également que son adversaire traditionnel (encore le bipartisme) ne se sentirait plus très sûr de lui et afficherait grise mine, tout en se posant des questions existentielles. On note que, pour l'instant, il ne s'est toujours pas déclaré. Tandis qu'il tergiverse, une étoile monte et pas forcément celle que l'on aurait cru. Ah ces fines parties qui consiste à se chamailler pour convaincre les indécis, capter des voix incertaines...

Etrange combat que celui-là. Et qui revient tous les cinq ans. Ne pleurons pas, avant, c'était tous les sept ans.... En cinq ans, il en est coulé de l'eau sous les ponts de France. Le visage du pays a bien changé. Il n'est plus aussi rigolard qu'autrefois. Comment ne pas s'arracher les cheveux à les écouter pérorer ? Ne devraient-ils pas, tous, remettre en question le système actuel et envisager d'en sortir autrement qu'en persévérant dans une voie qui a montré ses limites ?

Les propositions ne sont pas favorables à une remise en question de ce libéralisme échevelé, destructeur. Oh, bien sûr, on dit que ceci, que cela, mais au fond, tout reste pareil. Quel manque d'imagination ! Pas de doute à avoir : on se fera tondre plus sûrement avec le nouvel élu qu'on ne l'a été jusqu'à maintenant. Parce que cela demanderait beaucoup de courage et des tripes à toute épreuve que d'inverser la vapeur. Notons qu'aucun ne propose quoi que ce soit d'original. Ils y vont de leurs trémolos et point barre. Comme si l'inéluctable devait l'emporter. Leurs doctes propos sont des dogmes éculés, servis et resservis. Faut-il alors s'étonner de l'importance du report des électeurs sur ce qu'ils jugent comme un sang neuf ?

 

Ce soir, grand show pour des propositions censées redresser la barre et d'éviter la faillite. Car on est au bord du précipice. Alors, tout le monde sera mis à contribution. Les marchés ne sauraient en effet se contenter de mesurettes. Mêmes si certains tenants de la majorité prédisent déjà qu'elles ne seront pas à la hauteur de l'enjeu et qu'il conviendrait d'aller plus loin.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article

commentaires

Jean Georges 14/02/2012 01:01


Bonsoir Fred,


Oui! oui! c'est bien moi. J'ai terminé ma crise de politique de l'autruche, j'ai tout à coup envie de politique politicarde. Je n'ai jamais plus que deux mois à raler avant le 21 avril, et bien
je signe pour deux mois  et des poussières. Comme dit une raleuse, ton optimisme ne s'est pas arrangé, serait tu devenu un peu aigri!! Moi j'a fait un break politique de plusieurs mois, j'en
avais marre de leur salades, j'en ai toujours autant ras le pompon de leurs balivernes mais j'ai la pêche et j'ai envie de ramener ma fraise.


En tous cas toi toujours sur la brêche, ta plume continue de faire des ravages ( oui j'ai parcouru quelques articles où ta pertinence doit faire de grosses vagues).


Ma candidate préférée (SR)  s'est prise un méchant rateau aux primaires  et du coup mon féminisme intemporel n'a pas supporté ( je suis comme ça). Comme je n'aime pas la Hollande !!!
j'ai décidé de rouler pour La Meluche, ça ne changera pas la face du monde mais au moins je me prendrais pour le pourfendeur des capitalistes pourris de tout poil, au systeme bancaire et autres
démolisseurs de la démocratie ( enfin ce qui en reste de notre démocratie).


 Très heureux de te retrouver. Cordialement. JG.


 

Le Mousquetaire des Mots 24/02/2012 16:39



Bonjour Jean Georges,


Tiens un revenant. Il y en a tellement qui ont disparu de mon paysage que je me demande si je ne vais pas tout laisser tomber. Mais bon, je m'accroche encore
un peu même si je n'écris plus guère. Il faut dire que tout va si vite, que les nouvelles s'empilent temment qu'on n'a même plus le temps de réfléchir, de s'arrêter sur quelque chose que déjà les
JT sont envahis d'autres événements qui n'ont pas davntage ni moins d'importance.


Bon, tâchons de nous retenir, de nous arrimer et de résister. J'espère avoir de tes nouvelles bientôt


Amicalement           



ledif trocas 12/02/2012 11:05


@trublion
a priori cela parait"de bon sens"
mais en y regardant d'un peu plus près
on peut considérer ces campagnes génératrices d'activités et d'emplois
pour les publicistes, les sondeurs, les journalistes, les imprimeurs, les éboueurs, et... beaucoup d'autres.
Il y a un calcul à faire... faut voir...

Le Mousquetaire des Mots 12/02/2012 15:40



Dis-moi Ledif, tu ne serais pas un peu cynique par hasard ?



trublion 12/02/2012 09:54


juste, je regrette les millions d' euros que cette campagne côute aux français, dont on exige qu' ils se restreignent !


Serions nous si bêtes que notre opinion n' est pas déjà faite, et  les débats médiatisés ne suffisent donc pas ?

Le Mousquetaire des Mots 12/02/2012 15:38



Notre opinion est peut-être faite, mais on tient tant à nous formater qu'on nous bourre le mou à tire-larigot. Commencent tous à me chauffer les
oreilles.



ledif trocas 09/02/2012 12:14


Un petit scandale de plus à dénoncer.
Sur les chaînes d'information du "service public", on n'annonce plus le nombre de sans-abris morts de froid en France, on les inclut dans les morts en Europe!
une façon de les tuer un peuplus en les noyant dans une plus vaste masse.
Allons gueulons un bon coup!
au moins ça réchauffe.


φιλικά

Le Mousquetaire des Mots 12/02/2012 13:53



Cela n'a rien d'étonnant, ils ont tellement d'autres soucis à gérer, la crise du logement, ils s'en inquiètent, mais seulement quand le froid s'abat sur le
pays. Alors, tous les va-nu-pieds font les frais de l'hypocrisie, de la mauvaise gestion et du manque d'imagination des politiques.



Blanche de Marseille 06/02/2012 11:23


Bonjour cher Mousquetaire des mots ou plutôt des maux puisque tu tentes de les pourfendre avec ta plume ! Permets-moi ...aux Infos ce matin , ce que j'ai entendu sur la situation de la
Grèce est proprement impensable ! Jusqu'où vont donc aller les Criminels de la Finance , par le biais du FMI  ?! Baisser le salaire minimum - baisser les maigres retraites ...c'est tellement
effarant que j'ai peine à croire que le Peuple Grec ne va pas se révolter pour de bon ...Demain ce sera idem en France , nous y courons !  Heil Hitler ! la Bête Immonde se porte bien !!!
Quelles horreurs allonos-nous devoir affronter ? parce que je ne me fais aucune illusion ...Je parle dans mon dernier Post du scandale que représente la Loi votée en catimini , par la Droite et
la Gauche , Communistes et FDG  ( eh oui ! ) contre l'habitat précaire !!! Je remets mon vote en cause ! Amicalement à toi 

Le Mousquetaire des Mots 12/02/2012 13:51



Une semaine plus tard, la Grèce est quasi en révolte et les ministres de la coalition démissionnent. C'est aujourd'hui le vote de cette aberration. Qui
pourrait croire qu'il en sortira quelque chose de bon ? Le berceau de notre civilisation semble destinée à sombrer dans le chaos, sinon pire. Oui, c'est tragique, insupportable,
inhumain.


Quant à l'interdiction de camper toute l'année, que veux-tu, ces gens-là sont épinglés comme des romanichels et puis une caravane est moins chère qu'un
appartement, or l'état a besoin de pognon. Je ne crois pas qu'il faille aller chercher plus loin.



ledif trocas 05/02/2012 13:31


γεια σου Camarade Mousquetaire
je crois que dans votre doux pays vous avez du mouron à vous faire
le FNatendu un piège dans lequel les politicards sont tombés la tête la première
Voilà le FN victimisé comme il aime à l'être
cela fait que les démocrates se croient obligés de voler à son secours et que les partisans du parti menacent de foutre le bordel dans l'élection en
s'abstenant.
Si y a en mai prochain moins de 50% de votants, quelle sera la légitimité du nouveau pouvoir?


φιλικά

Le Mousquetaire des Mots 12/02/2012 13:47



Bonjour Ledif,


Moins de 50% dis-tu ? C'est fort possible. Mais l'élu(e) n'en sera pas moins légitime que son prédécesseur : on ne tient aucun compte des votes blancs.
Peut-on sincèrement avaler que ces votes sont vides de sens et qu'ils ne démontrent pas magistralement l'aversion accrue pour les politiques ? L'actuel locataire du Palais a été élu à 52% (des
votes comptabilisés). En fait, cette élection n'était effective qu'à environ la moitié (abstentions et votes blancs). Sa légitimité n'a jamais été mise en doute.



traumatisme 04/02/2012 16:36


pas très optimiste ton article.. tu as certainement, en partie, raison...soyons réalistes...le grand soir ne sera pas pour Mai 2012...pour autant, un peu de justice sociale, de démocratie
supplémentaire, un peu de cohérence dans le propos et dans l'action (dont on  a été privé depuis 2007) me paraissent déjà un grand pas vers une société nouvelle qu'il faudra construire (là
je suis d'accord avec toi) pour répondre aux enjeux sociaux, économique et surtout écologiques de la fin du XXI ème siècle. L'élection présidentielle n'est pas une fin en soi. Mais c'est un
premier  objectif pour virer la ploutocratie au pouvoir...ne gâchons pas notre plaisir et surtout ne baissons pas la garde et pas de pessimisme exagéré, quand bien même il faut rester
réaliste et vigilant...

Le Mousquetaire des Mots 12/02/2012 13:42



Bonjour Tranmatisme,


Il y a de moins en moins de quoi pavoiser ou se leurrer. On est dans la merde et on s'y enfonce malgré nous. Alors, difficile d'être
optimiste.


Bon dimanche



râleuse ex 02468 31/01/2012 21:22


ben t'es pas optimiste!!! on dirait que tu n'écoute jamais Mélenchon, ????

Le Mousquetaire des Mots 12/02/2012 13:40



Bonjour Râleuse,


Sans doute par tempérament. Mais ne crois pas que je n'écoute rien ; en fait, j'écoute tout et je lis. Cela n'empêche pas que je demeure sur mon quant à moi.
Je n'attends rien de bon de ces élections car tout semble indiquer que celui ou celle qui s'emparera le gouvernail devra en passer par une rigueur accrue.


Mais que cela ne t'empêche pas de passer un bon dimanche (au coin du feu de préférence car le temps s'y prête). Amicalement



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche