Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 10:17

Nouveau coup de tonnerre. Et fort inattendu. Faut-il s'en réjouir ? Faut-il douter qu'il y ait une justice ?

Quoi ? Comment ? Qu'avez-vous dit ? Pourquoi ces deux questions ? Je dois répondre ? Fort bien, je vais répondre.

 

Une situation mérite, quelle qu'elle soit, qu'on l'étudie sous toutes ses facettes. Et celle-là, autant qu'une autre.

Il faut se réjouir de ce rebondissement car, sur le plan strictement humain et individuel, cet homme présumé innocent (est-il besoin de le rappeler ?), au vu des derniers constats et après deux mois de honteuse campagne de dénigrement, est, en quelque sorte, réhabilité puisque les soupçons à son encontre semblent se dissiper au moins partiellement. Il n'est plus assigné à résidence et la caution a été annulée. Certes, son passeport est retenu par les autorités, mais l'avancée des enquêtes qui  a permis de revoir le statut imposé par le juge, laisse entendre qu'il y aurait maldonne. Donc je me réjouis pour cet homme dont l'honneur a été bafoué. Ce n'est que justice au moins de ce point de vue.

Pour la seconde question, car il faut se la poser, je n'ai pas de réponse. Du moins pas totalement. Est-ce parce qu'il a de l'argent ? D'une certaine manière, oui. Il faut bien admettre que, s'il n'avait pas été bien doté financièrement, il croupirait au fond d'une prison, de celles où seuls les criminels - en principe - échouent. Les chefs d'inculpation retenus contre lui semblaient le condamner et plus d'un ne s'est pas gêné pour lui jeter la pierre. A commencer par le juge en charge de cette affaire. Car tout semblait indiquer qu'il était coupable.Mais les enquêtes diligentées de part et d'autre semblent démontrer que la plaignante a beaucoup menti. Et c'est le procureur lui-même qui a averti les avocats de la défense de la nouvelle problématique.

Se pose alors une question subsidiaire : pourquoi un tel acharnement puisque l'on n'a mis en avant, un peu comme un apéritif un peu corsé, que les traces d'ADN et non les autres preuves ? Preuves qui, selon ce qui se dit, seraient en fait des mensonges de la part de la plaignante. Inutile d'entrer dans le détail : il faut attendre la suite, c'est-à-dire, la démonstration de la malversation de la plaignante et de l'innocence de l'accusé. C'est à la justice que revient de rendre son verdict. En effet, l'accusé n'est pas dédouané par ces révélations. Mais peut-être que le 18 juillet prochain l'on apprendra qu'il a eu raison de plaider non coupable. Car s'il l'est réellement, le battage médiatique orchestré autour de cette affaire prendra alors une autre dimension : ni plus ni moins que la théorie d'un complot organisé en sous-main dans un but précis, celui de l'empêcher de se présenter à l'élection de l'an prochain. La question se pose désormais en ces termes. Même s'il ne s'agit que d'une théorie fumeuse, mais peut-être qu'elle ne l'était pas.

Je terminerai ainsi : cette affaire remet en question bien des points de cette campagne en vue des présidentielles. Nul doute que les avis seront partagés. D'un côté comme de l'autre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu
commenter cet article

commentaires

Jean Georges 07/07/2011 23:35



Salut Fred,


Chacun ici sait ce que je pense de cette parodie de justice américaine où, comme dans beaucoup de pays, elle est souvent inversement proportionnelle et tapageuse au nombre de zéros accompagnant
les chiffres du compte en banque de l'accusé.


Sans philosopher sur le sujet aux temps les plus reculés de notre ere, il en était déjà ainsi. Un manant n'avait déjà pratiquement aucun droit il n'avait que des devoirs un seigneur ou un nanti
les avait tous les droits, le droit de cuissage en était un et l'assassinat en toute impunité en était un autre, et cela dans notre pays.


Pour en revenir à notre médiatique accusé- je ne supporte pas ce quidam- Ce n'est pas un homme, son cerveau se situe en dessous de la ceinture, c'est de notorité publique et en cela je pense que
dans cette affaire il est au minimum coupable d'attentat à la pudeur et à partir de là il est possible que la victime ai affabulé la dessus informée des penchants du notable, sauter sur
l'occasion, et ça je dirais que c'est de bonne guerre.


En tous cas je trouve que le papier de Pat59 est tout a fait dans l'esprit que je porte à cette affaire, mais Pat à cet avantage c'est de l'écrire mieux que moi.


Cordialement. JG.


 


 



Le Mousquetaire des Mots 16/07/2011 07:45



Bonjour Jean-Georges,


L'affaire ne cesse de rebondir, tellement que c'en est pénible. D'autres problèmes bien plus importants sont ainsi éludés à la faveur de ce pataquès. Sans
doute pour détourner l'attention des rares individus conscients qu'il se joue des drames en sous-main et qu'il faudrait réagir. On nous lessive le cerveau. Vivement les vacances et l'oubli,
pendant quelques jours, de ces saletés qui occupent le devant la scène. Et vive les îles désertes et les bons sauvages.


Amicalement           Fred



Blanche de Marseille 05/07/2011 16:15



Ah...Cette triste histoire qui ne cesse d'amener des vagues sales de clapotis crasseux dans les médias ! Voilà-t-y pas qu'une certaine TB bien de chez nous , a attendu huit longues années
pour se décider à porter plainte contre DSK pour ...Je vais être nette : ça m'énerve prodigieusement parce qu'elle est visiblement opportuniste ( à mon sens ) et profite de tout ce tapage dans
l'espoir de ?....SI  elle n'a pas un constat médical daté et vérifié , qu'elle se taise ! Que faut-il penser de la mère qui l'a incitée à se taire ? privilègiant ainsi la position sociale à
l'honneur de sa fille ?!  Je ne voterai jamais pour DSK , je n'en suis que plus libre pour dire que toute cette fange étalée me donne la nausée !  Quant à ce qui concerne la Justice
Américaine , cette violence inouïe m'a horrifiée et j'ai eu le sentiment immédiat que le Procureur a dû penser  au sujet de DSK  " Je vais me le faire !... "  A présent il est dans
ses petits souliers le vengeur des femmes opprimées !!!  Avec des gens comme ça , les médias sont sûrs d'avoir toujours du boulot et je n'oublie pas que c'est le genre de Justice voulu par
Nicolas SarK ! Méditez braves gens sur le peu que vous peserez en cas de conflits sociaux ! S'il n'avait pas eu de fortune suffisante , DSK eut pourri en prison , même innocent ! Puis-je dire au
passage qu'étant Femme , les Féministes enragées me font horreur ! J'attends la volée de pierres   Amicalement
à toi cher blogueur 



Le Mousquetaire des Mots 06/07/2011 13:21



Bonjour Blanche,


Les relents d'égout font plus qu'affleurer depuis le 14 mai. On dirait bien que ça fait les affaires de quelques uns puisqu'on ne parle plus que de ça. Un
sujet chasse l'autre et la complaisance avec laquelle les médias font les rapporte-paquets est symptômatique d'une époque décadente. Où est l'objectivité dans tout ça ? Et le respect dûs aux
autres ? C'est bien malsain. Sans doute a-t-elle quelque chose à gagner, son avocat également. Remuer la boue pour en ressortir de vieux cadavres et les exhiber, voilà qui va alimenter les potins
et les commentaires et sarcasmes entre les pro et les anti. D'ailleurs, ça fleurit sur tous les sites médiatiques (j'y ai fait un tour). Les gagnants dans cette sordide histoire, ce sont les
éditorialistes qui allèchent le chaland avec des titres tonitruants. Si cette jeune femme est une opportuniste, comment qualifier ces journaux qui se repaissent sur des charognes ? Quant aux
féministes, qu'elles veuillent revenir sur le devant de la scène, ma foi, grand bien leur fasse. Mais là, peut-être auraient-elles dû réagir tout de suite, or ça n'a pas été le cas. C'était comme
du réchauffé. Peut-être se sont-elles trompé de combat. Autant dire qu'elles ont loupé le premier coche et qu'elles feraient mieux d'être plus en retrait. Mais à chacun ses choix
!


Bonne journée à toi. Amicalement         Fred


 



Pat59 04/07/2011 18:58



Bonsoir Fred,


Juste avant mes vacances prolongées... un cas de figure que personne ne soulève... Aux States, même si il y a transaction financière entre la présumée victime et le présumé coupable et retrait de
la plainte, à New York le procureur peut décider de continuer les poursuites au nom de l'Etat... alors à partir de ce constat... de là à imaginer que la plaignante se soit sabordée elle-même et
devienne subitement non crédible après avoir touché un bon petit pactole à l'amiable, il n'y a qu'un pas que je franchis allégrement... personnellement si tu alimente mon compte en banque ou en
liquide d'un bon petit matelas avec des billets verts et avec au minimum 6 Zéros devant des chiffres entiers supérieur à la dizaine... je me mets à crou-crou et relève l'arrière train...


Amicalement Pat



Le Mousquetaire des Mots 06/07/2011 13:07



Bonjour Pat,


J'ai la naïveté de croire que ce recul n'a rien à voir avec un quelconque arrangement financier. Ce serait trop gros. Mais c'est surtout impensable : le
procureur a rétro-pédalé au vu de certains éléments. Il risquerait bien trop s'il s'emmêlait les pinceaux. Il perdrait toute crédibilité. Il ne peut donc se permettre de commettre une telle
faute, surtout s'il songe à être réélu. D'autant qu'il aurait, à ce qu'on dit, déjà essuyé deux revers importants.


Amicalement et surtout bonnes vacances             Fred



Pat59 02/07/2011 18:59



Mes excuses pour les nombreuses fautes, j'ai écris dans la foulée sans me relire comme d'habitude



Le Mousquetaire des Mots 03/07/2011 14:49



Tu sais, les fautes, ce n'est pas le plus important. Tant que tu n'écris pas dans un langage incompréhensible, ce n'est pas un grand mal.



Pat59 02/07/2011 17:58



Bonjour Fred,


J'me mets en rogne, notre amie Blanche comme toi avez le même sentiment pour DSK, que l'opprobe jeté sur DSK soit levée et vous êtes indignés des accusations qui l'on sali... bon, je respecte vos
opinions mais vous m'excuserez de ne pas être d'accord !


Innocent de quoi ? D'être un obsédé sexuel qui n'arrête pas de faire cocue Anne Sainclair son épouse légitime à qui il a promis fidélité et honneur... sa fidélité s'est arrêtée à sa braguette et
l'honneur de sa femme bonne à mettre aux chiotte.


Si cette pâle copie d'être humain met sa fidélité au niveau de sa braguette pour la France ça ne va pas pisser loin... les prochains cocus c'est qui ? Nous ?


Maintenant sans préjuger de la suite, ni sans dire s'il est coupable ou innocent des faits concernant le viol, il est déjà coupable d'adultère avéré et avoué. Et pas qu'une fois.


De plus je constate que comme je l'avais prédit, la réputation de la présumée victime n'a pas tardée à ressembler à un morceau de PQ usagé qui trainerai dans un lieu d'aisance plus qu'à celle
d'une mère de famille.


Comme par hasard ! Alors de quel coté est le coup monté ? DSK l'arrogant ex directeur du FMI imbu de sa personne habitué au pouvoir qui saute sur tout ce qui porte des jupes en se croyant au
dessus des lois et excerce ses droits de cuissage de par le droit divin du pognon ou la femme de chambre petite fourmie dévoyée qui pensait faire cracher un VIP ? Pour cracher... elle a craché
mais pas exactement ce que l'on pense... Maintenant le coup du parloir... oui, elle a peut être dit qu'elle pouvait se faire du blé en maintenant ses accusations... j'aurais peut être dit le même
connaissant un peu le sytème américain en me et en disant autour de moi que mon viol allait me rapporter car l'ignoble est riche...


Donc tout est à voir, mais il faut cesser de crier à la blanche colombe qu'on a sali injustement avant d'avoir tous les éléments qui de toutes façons lorsque nous les auront ils seront
entièrement manipulé. Pour moi DSK est aux States, surtout qu'il y reste on a assez de détritus en France.


Bonne fin de WE Pat



Le Mousquetaire des Mots 03/07/2011 14:46



Depuis le début, Pat, je ne dis rien d'autre qu'il faut laisser la justice faire ce qu'elle doit. Ce qui m'a fortement déplu, c'est tout le ramdam qu'on a
fait, chacun y allant de ses commentaires quand il ne s'agissait pas d'opinions tranchées, sans souci de l'impact pour les proches de cet homme. J'ai seulement tenté de me mettre à leur place et
de comprendre ce qu'ils pouvaient bien ressentir. En aucun cas je n'ai porté de jugement. Ou alors, je ne sais plus ce que j'écris. Il en va de même aujourd'hui : je pense aux effets dévastateurs
sur les proches, ce qu'ils peuvent ressentir face à cet "jugement d'avant le jugement", surtout aujourd'hui où tout est remis en question.


Je ne porte pas non plus de jugement sur cette femme, je n'ai fait que "dire" qu'elle avait menti. Là encore je ne dois plus bien savoir ce que j'écris
(alzheimer déjà peut-être). C'est une histoire assez moche, pour l'un, comme pour l'autre.


Pour ce qui est de ce que tu penses au sujet du bonhomme, libre à toi. Personnellement, je préfère ne rien dire à ce propos : je ne suis pas lui, je
n'entends que ce qu'on dit de lui. Je ne peux que constater qu'il semble bien être un homme à femmes. Ma foi, quel homme échappe à la tentation, ne serait-ce que de regarder un corps de femme ?
N'est-ce pas là déjà un regard qui inclut, par la pensée, la tromperie ? Soyons honnête : nul n'échappe à ces tentations qui passent et qui provoquent (sans doute malgré elles, et même malgré
eux, les femmes n'échappant pas plus que les hommes au regard lancé ici et là). Certes, il y a ceux qui succombent. Et il y a ceux qui violent, torturent, massacrent. Ce n'est pas la même chose.
En toute objectivité, un coureur de jupons mairé qui se fait des nanas n'est pas pour autant un délinquant sexuel. Et tu sais très bien que les appétits sexuels varient selon les individus
(hommes ou femmes). Ce qui te choque, je pense mais je peux me tromper, c'est qu'il a une épouse ravissante qui, à tes yeux, mériterait un mari moins volage (eh oui, je ne dis pas lubrique, car
ce n'est pas la même chose). Et donc plus respectueux. S'il est libidineux au point de ne pouvoir se retenir, oui, on peut se demander si ce n'est pas maladif. Mais je ne me pose pas la question
: rien ne vient étayer cette hypothèse.



geo 02/07/2011 17:00



bonjour Fred


moi je ne suis pas très surpris...mais bon ce n'est que mon point de vue...non ce qui me surprend c'est la simultanéité deux deux évènements...


--La prise de fonction de Mme LaGarde au FMI


et


---La mise en doute de la culpabilité de DSK


Hormis ce fait, je trouve que la justice américaine a un fonctionnement curieux mais qui est "rationnel"..


chacune des partis doit prouver la ou non culpabilité..il est sur que l'argent aide,


mais c'est le procureur donc l'accusateur, qui met en doute sa propre opinion...il aurait pu tout aussi bien se taire.......


Oui je sais avec la presse, c'est quasiment impossible..


bon, maintenant nous verrons bien s'il est entièrement blanchi avant la clôture des primaires..


si c'est la cas, ceux qui pensaient l'écarter ont peut être joué le mauvair dada!!


si ce n'est pas le cas l'on pourrait penser qu'il devenait encombrant au FMI...


si ce n'est ni l'un ni l'autre..alors DSK est un malade et il faut qu'il se soigne..


louper la présidence pour un c**, je suis désolé mais c'est désolant"!!!!!


amicalement



Le Mousquetaire des Mots 03/07/2011 13:10



Je n'avais pas pensé à la concomittance de ces deux faits. Merci de me l'avoir indiquée.


Toutes les hypothèses sont possibles et je crains que nous ne saurons jamais le fin mot de l'histoire. Sans doute un secret d'état, un de plus qu'on
qualifiera de "secret-défense"...


Attendons et nous verrons bien.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche