Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 17:55

Se souvient-on de Continental ? et des autres entreprises qui ont fermé leurs portes, laissant les ouvriers sur le carreau malgré leurs efforts pour rester la tête hors de l'eau ? Apparemment, ceux qui tiennent les cordons de la bourse font peu de cas de ces gens-là puisqu'ils ferment chacun à leur tour le peu d'usines qui nous restent. Qui n'a pas entendu parler de Florange ? En ce moment, ce serait plutôt difficile. A moins d'être parfaitement distrait. Rien n'est vraiment résolu, mais pour l'heure, l'usine ne fermera pas puisque KM, s'il ferme les hauts fourneaux, conserve la filière froide. La seule rentable. Evidemment. Il se dit qu'il rencontrerait des difficultés de trésorerie. peut-être tout simplement parce qu'il avait les yeux un peu gros pour son ventre. Oui, bien sûr, il y a la crise, mais cela ne l'empêche pas, ainsi que son rejeton, de mener grand train tout en se désolant du peu de profits qu'il tire actuellement de ses investissements.

Oui, Florange a fait beaucoup de bruit ces derniers jours. Accompagnés des syndicats, ils ont même obtenu le soutien du ministre du redressement productif (mais pourquoi avoir choisi une telle dénomination, n'est-ce-pas curieux ?), lequel a menacé de mettre KM à la porte de chez nous et de nationaliser le site industriel. Une menace qui n'a pas plu paraît-il. Et pourtant, n'était-ce pas la solution ? La menace semble avoir une portée autre que symbolique puisqu'elle a été récupérée pour faire pression sur le patron, lequel devrait investir quelque 180 millions en 5 ans. La droite raille le gouvernement et reprend à l'envi ce qui se disait du temps de Sa Majesté : cet homme-là ne tient pas ses promesses même s'il est prompt à les prononcer. Un faux succès donc ? Peut-être bien que non.

Soyons patients : les efforts paieront un jour, quoi qu'en pensent  certains (si les pessimistes n'existaient pas, il faudrait les créer de toute pièce).

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans Polémique
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marse 20/12/2012 09:47


Cher Mousquetaire des mots , je suis passée pour connaître ta réponse , je ne partage pas ton indulgence , mais alors pas du tout , pour la bonne et simple raison que la dernière pincée
de poudre aux yeux vient de nous être envoyée concernant la pratique bancaire - pas de véritable séparation entre une gestion saine et les activités de spéculation - ce sont des économistes qui
ont décortiqué la sémantique et une fois encore nous sommes roulés comme poisson dans la farine ! et restons à merci de pratiques occultes ! Tous les citoyens ne constatent qu'une chose : la
protection du grand Capital ! Parisot mène la danse , les Travailleurs sont méprisés , méprisés également les jeunes , les retraités ...Tu sais toute la colère qui s'accumule contre ce
Gouvernement d'incapables !!! Laisser le temps au temps ?...belle phrase d'un Mittérand , Homme de Droite qui nous a bien b..... !  le pays ne fait que s'en affaiblir , les jeunes tiennent
les murs , les anciens désespèrent ...mais Monsieur le Président bien gras , bien souriant part en voyage avec 40 grands Patrons ...à nos frais ...100.000 Euros ! Désolée d'être contrariante ,
simple constat d'une citoyenne lambda ! amicalement à toi 

Le Mousquetaire des Mots 22/12/2012 10:53



Bonjour Blanche,


Nous sommes dans une société capitaliste et ultra-libérale. Même un homme de gauche plus convaincu que celui-là ne ferait pas mieux parce qu'il y a la
pression de l'économie mondiale et qu'on ne peut se lancer dans une guerre de tranchées comme en 1914, méthode qui a démontré qu'elle largement éculée et ne servait plus à rien. Cela n'empêche
pas pour autant qu'il faudrait davantage de muscles à ce monsieur normal et Florange est exemplaire des reculades ou des faiblesses, tu appelles cela comme tu veux, du
gouvernement.


Quand la crise a éclaté, j'ai compris que nous étions à un tournant et que nous ne nous en remettrions pas du jour au lendemain. C'est tout le système qu'il
faut revisiter, comme une maison qui s'écroule et dont on ne se soucie ni des fondations ni de la charpente. C'est un leurre généralisé de croire qu'il faut toujours plus, que la croissance est
exponentielle. S'il n'y avait pas de concurrence, alors là, oui, la croissance repartirait à la hausse. Mais dans cette économie mondialisé à outrance, seule la concurrence compte puisqu'elle
permet à quelques uns d'emporter la palme au détriment du plus grand nombre.Nous allons tous cracher au bassinet, c'est injuste mais avéré. Nos crachats nous empêcheront de consommer d'où encore
une plus grande récession. Donc, je répète, tant que l'économie de marché ne sera pas revisitée, nous serons sous son joug. Il faut réinventer une économie respectueuse des hommes et non plus
assujettie aux profits. Ne me demande pas comment, je l'ignore même si je sais que c'est la seule issue possible. A nos gouvernants de se prendre par la main et d'imposer une
autre réalité, une réalité qui ne soit pas réduite à la seule finance. Des économistes disent qu'il faut revenir à des normes moins financiarisées et ce sont les mêmes qui poussaient à la roue
pour libéraliser à outrance.... Ca laisse rêveur.



Blanche de Marse 14/12/2012 16:30


Bonjour cher Mousquetaire des mots - j'ai beaucoup de peine à revenir sur le terrain politique tant le brouet inodore , incolore et sans saveur qui nous est servi me détripe ! Je ne me
faisais aucune illusion sur le PS mais là...ça dépasse tout ! Orienté uniquement dans la protection du grand Capital , il a refusé aux Hommes de Florange la chance , l'honneur de se prendre en
mains , unis au Gouvernement c'était tout à fait possible ! Il a préféré favoriser un menteur , un prédateur de la pire espèce ! de faux chiffres donné , des mensonges permanents ...dans les
années 80 j'avais envie de cracher sur le seuil de leur Parti rue Montgrand à Marseille ...aujourd'hui j'aurais envie d'y étaler des matières fécales tant je suis dégoûtée !!! ça a changé en pire
!!! REVOLTANT ! Politique " molle " bien pratique pour ne pas offenser les Financiers...un pas en avant , deux en arrière !!! Merkel commande , celui que d'autres ont appelé Flamby s'exècute
...on trinque ! en 7 mois rien n'a été fait pour nous protéger et ce qui me hérisse le plus dans cette fausse gauche ? le prétexte du social !!! Je préfère la Droite qui au moins revendique clair
et net son souci du profit ! La fausse Gauche profite des pauvres , des exclus , des plus faibles ...en les étranglant style garrot ...déjà les complèmentaires vont être diminuées ( annonce
officielles )  surtout ...surtout ne pas offenser les grands Banquiers ! Je les vomis ces ripoux , ma carte électorale va probablement partir aux chiottes ! Merci de ta visite , amicalement
à toi et VIVE LE FRONT DE GAUCHE , la seule VRAIE GAUCHE ....je n'ai jamais aimé les erstastzs  !

Le Mousquetaire des Mots 15/12/2012 23:32



Bonsoir Blanche,


Merci de ta venue sur mon blog. Mers apparitions sont rares. Quant à toi, tu n'est guère plus présente que moi. Ton commentaire n'est pas pour m'étonner :
j'ai bien compris que tu avais la rage. Tu sais, malgré ce que je saisis de ta colère, je ne peux m'empêcher de penser que toi comme moi ou d'autres, serons surpris dans quelque temps : nous
devons patienter et les commentaires très droitiers, qui éreintent à qui mieux mieux ce gouvernement et s'en gaussent à longueur de temps, seront un jour bien contredits. Je crois qu'il faut
faire confiance : peut-être  ce gouvernement, qui n'en est qu'à ses premiers pas, donne-t-il l'impression de valser avec hésitation, mais est-ce bien certain ? Après tout, le pouvoir n'était
plus à gauche depuis bien longtemps et c'est lorsqu'on exerce le pouvoir qu'on saisit ce qu'il se passe vraiment. Sachons lui accorder une certaine confiance : autrement dit, laissons du temps au
temps, même si nous savons pertinemment que ce n'est pas la gauche que la plupart attendait et que le libéralisme, s'il a du bon, n'est pas pour nous plaire. Je crois sincèrement que, malgré une
conjoncture peu favorable, un chômage qui progresse, les efforts demandés porteront leurs fruits. Tu sais, les extrêmes n'ont jamais rien apporté de bon. Oui, je crois qu'il faut savoir
patienter, il n'y a pas encore un an que l'état a changé de chef, laissons-lui une chance de démontrer qu'il peut inverser la donne : l'esprit qui l'anime est bien différent du
précédent.


Allez ma Blanche, sache attendre tout en étant vigilante.


Avec toute mon amitié



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche