Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 10:10

Décidément, les sondeurs font flèche de tous bois. Pas un jour sans nouvelles données auprès d'un échantillon représentatif de la population. La moyenne des participants avoisine peu ou prou le millier d'individus qui se prêtent au jeu. Ce job doit être lucratif et peut-être davantage qu'on ne peut l'imaginer. A quoi servent-ils donc réellement ? A informer la population ? Peut-être.

Ils servent surtout aux analystes politiques qui pratiquent le décryptage de ces sondages. Les premiers à s'en servir sont les médias, tous supports confondus. Mais la palme revient incontestablement aux chaînes de télé qui rivalisent en nombre d'émissions et donc de commentaires. Parce que ce sont elles qui rassemblent le plus d'auditeurs. Ces émissions sont-elles objectives ? Pas bien certain. Après tout, selon le bord auquel on s'apparente, on peut dire sans se tromper que les analyses sont partisanes. Même si, à la fin, il faut admettre que les dires des uns et des autres se recoupent et font, en quelque sorte, consensus.

 

Tout comme la campagne était rasoir, ces décorticages sondagiers donnent le tournis et lassent. Est-ce ainsi que l'on fait de la politique ?

Mais au fait, que révèlent-ils ? Sont-ils le reflet des événements passés et surtout à venir ? Ne recèlent-ils pas autre chose ? J'écoute attentivement ces brochettes de spécialistes et même si leurs propos me semblent justifiés, je décèle surtout l'incertitude et  l'angoisse. Ils ont l'air d'être bien sûrs d'eux, mais leurs échanges, avec leurs contradictions, sont autant de stéréotypes d'une pensée qui balance. On peut résumer cela par une petite phrase : de quoi demain sera-t-il fait ? Car c'est bien là tout le sujet de ces enquêtes répétées. Il y a contentement qu'il y ait changement, c'est vrai. Cependant, dans un même temps, les écueils sont si prégnants, les incertitudes tellement nombreuses, que se pose la question de la marge de manoeuvre dont dispose le nouveau chef de l'état. Elle est si ténue que la crainte de l'échec affleure, que la peur de blocages des partenaires ne peut être dissimulée. Toutes ces interrogations souterraines (même quand elles sont franchement émises) créent un climat d'incertitude angoissé.

Tout se jouera quand les partenaires prendront conscience que l'austérité ne freinera pas la crise mais l'amplifiera. De plus en plus d'économistes appellent à la raison. Ce n'est pas pour rien que le volet croissance fait partie du programme annoncé : le système est plus qu'à bout de souffle. Faire des concessions pour éviter le pire, voilà ce qu'il convient d'entreprendre. Reste à savoir si le pouvoir de persuasion l'emportera sur la ligne dure.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans actu finance
commenter cet article

commentaires

Blanche de Marse 22/05/2012 09:55


Bonjour cher Fred de Roux - Il y a avec le ciel des arrangements...tu connais la suite la corruption et les corrupteurs se portent très bien ! QUI va taper du poing sur la table en Grèce
pour qu'enfin leur gouvernement EXIGE de l'Eglise et des Armateurs richissimes , les impôts qu'ils DOIVENT à leur Pays ??? Je suis outrée que rien ne soit fait de ce côté ! On dit  " c'est
long , c'est compliqué etc..." de qui se moque-t-on ??? Là où il y a une volonté il y a un chemin ! Visiblement la Mafia européenne est très satisfaite que dure cette compromission scandaleuse
qui aggrave la situation des Citoyens Grecs , en attendant nôtre tour ! cela ne saurait tarder ! La Haute Finance devrait être traduite en JUSTICE pour CRIME contre les Peuples !!! 

Le Mousquetaire des Mots 20/06/2012 09:14



Eh oui Blanche, c'est en effet très compliqué de réformer. Surtout quand rien n'a jamais été verbalisé ou mis en place. Serait-ce le soleil qui compliquerait
la refonte du système ? C'est bien connu que plus un pays est au sud, plus il serait lymphatique (la sieste, c'est sacré, alors se bouger...)


Je suis cela de près. C'est en effet très inquiétant d'autant que ce sont les mêmes qui reviennent au pouvoir.



ledif trocas 18/05/2012 04:46


"de quoi demain sera-t-il fait?"
voilà bien la grande obsession
et depuis des milliers d'ans !
c'est pour connaître l'avenir qu'à l'Antiquité on accourait à Delphes pour interroger la Sybille ou la Pythie
la sofres a remplacé la Pythie
mais tout cela n'a aucune utilité, si ce n'est de manipuler l'opinion


l'atmosphère semble s'être allégée chez toi, Camarade Mousquetaire; serait-ce un effet de la bise hollandaise?
En Grèce c'est le bordel. Ils ont essayé de former un impossible gouivernement d'union nationale et il va falloir refaire les élections qui adoutiront probablement au même résultat. Et tout sera
à recommencer...


φιλικά

Le Mousquetaire des Mots 20/06/2012 09:10



Bonjour Ledif,


A chacun ses augures, n'est-ce pas ? Il y en a bien qui quémandent l'avis de leur cartomancienne pour prendre une décision...


C'est assez surprenant que l'élection de dimanche en Grèce ait obtenu de tels suffrages. C'est à n'y rien comprendre. On pose tout, on trie, et on reprend
les mêmes. C'est là une contradiction remarquable dont le sens m'échappe.


A suivre de très près.


Amicalement



Vero 17/05/2012 18:09


Aleez au travail maintenant !

Blanche de Marse 16/05/2012 17:06


En tout cas je suis ravie que Jean-Marc Ayrault ait été nommé Premier Ministre ! Voilà un Homme sérieux , travailleur , dont j'ai souvent aimé les interventions lors de débats à
l'Assemblée nationale  ( même si j'en regarde peu )  

Le Mousquetaire des Mots 20/06/2012 09:07



Bonjour Blanche,


Ce monsieur est un enseignant. Il faut espérer qu'il sera pédagogue, ce qui nous a bien manqué ces dernières années. Car il faudra savoir faire passer le
message de la douloureuse sans heurter trop profondément ceux qui espèrent qu'ils échapperont à l'austérité.


Avec toute mon amitié



felix 12/05/2012 18:32


On peut résumer cela par une petite phrase :


"c'est de la géo-politique !"


c'est tout dire ...

Le Mousquetaire des Mots 12/05/2012 18:48



Bonjour Félix,


Une autre manière de manoeuvrer en tenant compte des facteurs environnants. Pas simple d'intégrer tous les critères et d'en tirer les bonnes conclusions. On
verra ce que cela donnera dans un avenir plus ou moins proche. En tout cas, il faudra beaucoup de persuasion et d'entêtement pour ouvrir une brèche.Et s'y engouffrer illico.


Bon dimanche.



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche