Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 11:37

On est à l'époque des réformes et la plus importante de toutes ne parvient pas à être mise en place. Les monnaies sont chahutées et le triple A cher à nos gouvernants est en train de subir un revers : les dettes accumulées sont trop importantes pour être résorbées. On dit même qu'en à peine un quinquenat, l'actuelle majesté a doublé la fameuse dette. Bigre ! Sans doute se croyait-elle d'essence supérieure et hors d'atteinte. Las ! Il n'est rien. Et qui trinque ? Les contribuables.

Actuellement il y a deux lignes : celle de Jacques Attali qui prédit la fin de l'euro avant la fin de l'année parce que l'Europe ne sait pas prendre la seule solution qui résoudrait le problème et celle de l'Allemagne qui refuse que la BCE ait les mêmes pouvoirs que la FED. Si la banque centrale européenne ne peut soutenir les états, à quoi sert-elle donc ?

Selon Jacques Attali il faut que, lors de la prochaine réunion fixée au 9 décembre, les états infléchissent la volonté allemande de ne rien changer au statut de la BCE. Il a plus que vraisemblablement raison. Les décisions des traités peuvent être inversées. Encore faut-il qu'il y ait la volonté affirmée de le faire. Et ce n'est pas le cas. On dirait bien que la panique en zone euro ne profite qu'à un seul pays. Mais ce pays-là a-t-il conscience qu'il met tous ses voisins en danger ? Et que, par voie de conséquence, lui-même se retrouvera grosjean comme devant lors de l'implosion de la monnaie unique ?

Je n'ai jamais étudié l'économie, je l'ai toujours subie. Comme la majeure partie de la population européenne. En instaurant la monnaie unique afin de contrer nos cousins américains, non seulement ce fut une erreur monumentale puisque les taux de change étaient tordus : chaque pays voyait sa monnaie aussi forte. Il aurait fallu réfléchir un peu plus loin et faire en sorte que les états membres disposent du même taux, ce qui aurait réduit les inégalités entre le nord et le sud. Quand on a été 25, du jour au lendemain, là encore, il aurait fallu que les nouveaux venus adoptent l'euro, ce qui aurait facilité grandement l'adhésion à cette Europe, forte de ses membres, forte d'une monnaie exceptionnelle, forte d'une politique commerciale égalitaire. Sans doute était-ce trop demander aux technocrates que d'infléchir leurs positions et de réfléchir différemment.

En bref, si le Sieur Attali a raison, demain, on sera mangés tout crus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Mousquetaire des Mots - dans critique
commenter cet article

commentaires

râleuse ex 02468 04/12/2011 12:14


les détracteurs ne sont pas toujours les créateurs!! c'est a voir,car en éveillant la conscience des gens , ils font parfois avancer les choses !!


pour attali, je ne ferai jamais confiance a un mec pareil, et, s'il nous a mis dans la mer.......une fois ,il peut le faire encore , ces gens de la haute sphère comme tu dis,ne sont pas a un
reniement près pourvu qu'ils tirent les marrons du feu!!!!!!et j'ai plus confiance,en un serge halimi qu'en un Jacques attali,prêt a tout pour arriver,beurkkkk:j'aime les gens qui mettent en
accord leurs actes  avec ce qu'ils disent ou pensent;


en attendant ce fameux sommet qui n'apportera rien de plus, car nous sommes devant un cul de sac: tout avaler ou faire une politique complètement différente!!je te souhaite un bon WE au coin du
feu chez moi, car il fait gris et humide, quoi que j'aime bien ce temps là et il se pourrait que j'aille vadrouiiller dans mes chemins creux a l'abris du vent

Le Mousquetaire des Mots 04/12/2011 12:49



A nouveau bonjour Râleuse,


Je ne pense pas qu'on puisse faire confiance à qui que ce soit qui se mêle d'économie ou de politique : les intérêts en jeu sont trop prégnants. Cependant,
voir sous la plume de J.A., qu'il faut se bouger le cul est tellement ahurissant que je me devais de l'évoquer, d'autant que j'ai pris conscience du merdier à venir bien avant qu'il n'évoque la
chute de l'euro. Je réagis de moins en moins souvent, manque de temps, mais surtout plus envie de me poser sur la toile et déballer le fond de mes pensées. J'essaie de ne m'arrêter que pour ce
qui me semble le plus important. Surtout que ces derniers mois ont été d'un répugnant à vomir, avec tous ces déballages anti-truc et anti-muche. C'est vraiment gavant tout cela.
Quant aux dires ici et là quant à ceci ou cela, à s'en prendre à tous ceux qui galèrent... ils finiront pas semer une telle discorde qu'on risque de se trouver confrontés à des violences
inimaginables. Ils nous usent, tous autant qu'ils sont. Feraient mieux de se taire.


Bonne flambée et bonne promenade avec tout plein de bonnes odeurs d'humus.



Nalou 28/11/2011 16:31


Un petit bjr en passant j'ai mis le lien de ton blog sur ma page FB si ça t'ennuie dis le moi je l'enlèverai pour moi c plus facile d'avoir le lien sous le nez ça me permet de lire plus souvent
...... Bizzzz Nalou

Le Mousquetaire des Mots 04/12/2011 08:26



Bonjour Nalou,


Ton lien ne me dérange pas. Même si je ne veux rien savoir à propos de fessebouc. J'ai passé l'âge d'adopter toutes les nouveautés. J'ai déjà un blog, c'est
déjà beaucoup.


Bon dimanche



des pas perdus 27/11/2011 18:31


Attali a peut-être raison, mais il a sa part de responsabilité dans ce merdier....

Le Mousquetaire des Mots 04/12/2011 08:29



Lui et les autres du même acabit sont responsables du merdier actuel. Peut-être était-il temps que ce monsieur effectue un rétro-pédalage : implicitement il
reconnaît son erreur. Ceci dit, il y a des économistes (qui avaient poussé à la roue) qui ont lancé des alertes dès 2006... On ne peut pas dire qu'ils aient été entendus.



a tous les vents 27/11/2011 17:17


Bonjour cher Mousquetaire -  Je te reprends  " les taux de change étaient tordus "  Voilà ce que j'ai compris dès que j'ai su qu'il fallait pour la conversion utiliser ce
taux de 6.56 et des poussières ! Là , à mes yeux du moins il était flagrant que nous avions affaire à des Tordus ! c'est le moins que je puisse dire ! Si l'Euro , cette monnaie frauduleuse
s'écroule , il nous restera nôtre rage de vivre , nos bras ,nos jambes , nos yeux ...et l'Entr'aide comme l'a enseigné l'Abbé Pierre de mémoire grandement honnorée ! et si je n'ai pas le droit
...eh bien je prendrai le gauche ...Amicalement à toi et merci de ta visite 

Le Mousquetaire des Mots 04/12/2011 08:31



Bonjour Blanche,


La panique qui a saisi l'Europe inflérira-t-elle la position allemande ? Attendons le 9 décembre (encore un sommet), nous en saurons
davantage.


Bon dimanche et à bientôt



râleuse ex 02468 27/11/2011 14:14


ah!! jacques attali??? je vais te parler de lui.....ou plutôt c'est dans une préface de serge Halimi, dans le bouquin de G Hocquenghem!


__"alors a l'Elysée, J .Attali,cet économiste présumé socialiste favorisait le virage néolibéral de la gauche au pouvoir et quittait le palais présidentiel afin de présider une banque créee par
lui pour apprendre le capitalisme aux pays de l'est.Il en démissionna quelques années plus tard a cause de sa gestion calamiteuse et mégalomane,J.Attali,essayiste dont le réseau d'obligés
rivalise avec ceux de BHL et de PH.Sollers,fut convaincu de plagiat a plusieurs reprises;cela ne le découragea pas , et il se lança dans le micro-crédit.Pendant quelques années , il a même
enfourché le cheval de l'anti-mondialisme""


alors, on voudrait que je lui fasse confiance ....laissez moi rire!!!!!!!

Le Mousquetaire des Mots 04/12/2011 08:38



Bonjour Râleuse,


C'est cela naviguer dans les hautes sphères... On obtient ainsi de l'audience et on peut tourner les esprits. En dénonçant ce dont il est en partie
responsable, il reconnaît ses torts. Au moins partiellement même s'il ne dit rien de bien précis sur ce sujet épineux. Aujourd'hui, comme tout va mal, il n'a pas tort d'avoir osé se contredire
(ne crois pas que je le trouve sympathique ou que j'éprouve de l'admiration à son endroit...), encore moins d'avoir tiré (un peu tard) la sonnette d'alarme. Les détracteurs ne sont pas souvent
les créateurs (on devrait peut-être en faire une maxime, qu'en dis-tu ?)


Bonne journée malgré un temps bien maussade.



geo 26/11/2011 19:39


 


bonjour Le roi du mot..


Considérer que ce quinquennat a doublé la dette


c'est oublier un peu vite qu'il y a cette satanée crise...


Qu'aurait donc fait un gouvernement socialiste ou autre


(voir la Grèce, l’Espagne, le Portugal qui avaient des gvts socialistes..)


j'irai plus loin l’Europe est dirigée par un socialiste il me semble??


Quand a Attali il a tort de de faire de telle analyse...


Contre l'euro un jour, pour l'euro un autre jour....on ne sait pas trop


actuellement il est contre...


facile quand le bateau prend l'eau..


mais qu'a t'il fait lui a part de parler?


L'erreur de l’Europe est de 3 ordre a mon avis...


l'indépendance de la BCE,


accepter un rassemblement a 25 avec des disparité énormes,


faire une zone euro en acceptant des pays


faibles économiquement et corrompu politiquement...


avec la volonté de ne pas faire les efforts de développement...


Attali ou pas de toutes façon l'Europe ne s'en sortira pas indemne..


on compte beaucoup trop sur l'Allemagne qui ne veut pas payer pour les autres...


La fourmi ne veux plus nourrir les cigales...


qui l'en blâmerait...


La monnaie unique était une bonne idée...les taux de change ont été fait avec un soucis d"équité...mais plombés par les pays de bas niveau....


et un dollar sous évalué ainsi que le uan..


Le tort c'est de croire à l'honnêteté des marchés...


Pour la France


c'est de ne pas avoir fait les réformes nécessaires...


c'est de croire cette politique du tout état dans ce monde libéral...


c'est de croire que nous étions les meilleurs en tout...


c'est de croire en un immigration contrôlée (qui devient incontrôlable)


Alors ce monsieur Attalie pourquoi ne se présente t'il pas a la présidence


Pourquoi ne développe t'il pas un programme..


Et puis pour clore


pourquoi le français s’accroche t'il au passé comme les morpions sur les c****


l'on voit aujourd'hui les limites de ce concept....


amicalement

Le Mousquetaire des Mots 04/12/2011 08:43



Bonjour Géo,


N'oublie pas que les acquis sociaux (santé, éducation, retraite) tiennent au coeur de tout français. Voir s'écrouler tous ceux-ci, ça ne peut que faire mal.
Que signifie aujourd'hui la devise de notre pays ? Plus rien. Liberté, égalité, fraternité ne sont plus que de vains mots. Dommage ! Et regrettable. Nous, les donneurs de leçon, avons piteuse
mine, non ? Au fond, tout cela n'était peut-être pas autre chose que de l'arrogance...


Bon dimanche



fanfanchatblanc 26/11/2011 18:05


L'Allemagne ne va pas tarder à comprendre puisqu'elle vient de voir ses possibilités d'emprunt à la baisse... Mais bon ne peut-on considérer que les agences de notation n'ont aucune légitimité

Le Mousquetaire des Mots 04/12/2011 08:46



Bonjour Fanfan,


Tout va si mal, Allemagne comprise, qu'il faudra bien trouver une issue commune. Même si elle n'est pas totalement honorable.


Les agences de notation n'ont aucune légitimité, sinon celle d'avoir créé des emplois : ces gens-là ne travaillent pas gratuitement.


Bon dimanche



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche