Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 12:20
Voilà deux fois que je reçois de mon assurance un questionnaire pour "évaluer à prix neuf" ce qui est déjà usé. Histoire qu'en cas de sinistre on me rembourse à sa juste valeur (mon oeil) ce que j'aurais perdu.
Et il faut voir le questionnaire : je dois habiter un château. J'ai épluché le dépliant rubrique par rubrique. Pour mon assureur j'ai une cuisine et une arrière-cuisine (), un salon salle-à-manger, des chambres adultes, des chambres d'enfants, un bureau, une salle de bains (tiens, c'est bizarre, il n'en compte qu'une. pour un château, c'est bien peu), un cellier, une buanderie, une cave (tiens donc, avec tout ce que je possède...), un garage, un sous-sol (c'est donc pas la même chose que des caves ?), des dépendances (ah, quand même...), d'autres pièces (sans précision). Bref, j'habite vraiment un château ou au moins un castel.
Ce qui est ahurisant, c'est le descriptif de chaque pièce : il faut compter les verres, les assiettes (vu ce que je casse...), les couverts, les nappes, les serviettes, le petit électro-ménager (appareils à raclette, à crêpes, à fondue, cafetière, bouilloire, mixeur, robot, batteur = si on a un robot, je crois que ça fait tout, non ?) la batterie de cuisine : casseroles, poêles, fait-tout, autocuiseur, le gros électro-ménager (frigo, congel, lave-vaisselle, four, micro-ondes, cuisinière, hotte et encore autre chose dont il ne précise pas la fonction ou l'usage).
Bref, ça, ça ne concerne que la cuisine (et l'arrière-cuisine bien sûr).
Pour le reste, il faut donner la liste du mobilier, les équipements audio-visuels, les téléphones (fixes et portables, répondeurs, fax), les objets de déco (tableaux, lithos, miroirs, tapis, tentures, rideaux, luminaires, lustres, appliques, lampes), aquarium, bibelots et tout le reste (pas davantage précisé que pour la cuisine et l'arrière-cuisine).
Si j'ai bien compris ce descriptif (très détaillé), tout le monde a une télé dans chaque pièce, un ordinateur dans chaque chambre, des consoles de jeux, des bibelots, de la déco (ce ne serait donc pas la même chose ?) et bien évidemment des tableaux (des croûtes ou des peintures côtées en Bourse ?).
Bref, c'est une enquête très poussée (il réclame également la liste des vêtements (même les slips  et les chaussettes troués ?).
S'ajoute une rubrique pour des biens qui seraient ailleurs (garde-meuble par exemple) et pour les coffres (pour bijoux je présume...)
Et tout ça pour quoi ? Pour obtenir la valeur du patrimoine afin que mon assureur connaisse toute ma "fortune" et recalcule le montant de ma cotisation annuelle. Naturellement.

Enquête évidemment assortie d'une lettre m'intimant l'ordre de répondre au plus tôt puisque je ne l'ai pas fait précédemment, avec menace de voir, en cas de sinistre,  le remboursement diminué par la soustraction d'une somme au prorata du sinistre (exemple : 10 000 x 300, divisés par 400 = 7500) à laquelle il faut encore soustraire la franchise (135 euros, d'où 7365). Y's'torche pas du coude celui-là.  Non seulement c'est du harcèlement, mais en plus il menace. Alors que c'est une atteinte à la vie privée.  Et en plus, il se réfère au droit des assurances. Bon, je sens que je vais poser quelques questions à qui de droit.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans Enquêtes
commenter cet article

commentaires

sixtine 04/11/2009 16:28


Bonjour, Fred
Euh, le nom de cette compagnie... ? Est-ce trop compromettant de la nommer ?
Ne serait-ce que pour l'éviter !
Amitiés.


Fred de Roux 04/11/2009 17:27



Bonjour Sixtine,

Il s'agit d'une muruelle, la Maif. Et pour une mutuelle, ça se pose là.



Tisserande 02/11/2009 21:18


Eh bien moi aussi j'ai ri! mais pourtant c'est pas si drôle cette intrusion dans tes affaires. Dans ces cas-là, mon sange ne fait qu'un tour et je leur renvoie une lettre salée et je change
d'assurance! Je n'aime ni les indiscrets, ni les vendeurs de vent!
Bonne soirée tout de même.


Fred de Roux 02/11/2009 21:50



Bonsoir Tisserande,

Je crois que, finalement, j'avais envie de faire rire aux dépens de ces goujats qui se croient tout permis. C'est tant mieux si les lecteurs de cet article ont ri. Ceci dit, je n'ai pas
l'intention de me laisser mener par le bout du nez et de céder aux menaces (car ce sont bien des menaces vu le ton de la lettre d'accompagnement). 1) Je fais parvenir ce courrier et le
questionnaire au UFC que choisir, 2) Je change de crèmerie. Non mais, ils se prennent pour qui ces gougnafiers de l'assurance ? La lettre qu'ils vont recevoir va les laisser pantoi (je n'ose pas
dire "sur le cul").  Je me dis que, quitte à, payer davantage, autant aller voir ailleurs. Ils me gonflaient déjà depuis quelques années, là, la coupe est pleine et déborde dangereusement.
Ras le bol de ces organismes qui ne songent qu'aux bénéfices ! Je  veux bien comprendre qu'il faille en faire, mais franchement, ils abusent. Avec la crise, les salaires qui stagnent, ils
sont gonflés. Et d'autant plus que je n'ai jamais fait rembourser certains "dégâts" qui entraient dans mon contrat. Je commence à me dire que l'idiotie n'est plus de mise et qu'il faut vraiment
montrer les dents. Allez, ciao, allez vous faire voir, je passe chez le concurrent.

A bientôt Tisserande. Je te rends visite dans la foulée.

AMICALEMENT              FRED



philippe 02/11/2009 10:19


Ne répond pas c'est peut être de la pub forcée... Moi je ne répond pratiquement jamais à ce genre de questionnaire...


Fred de Roux 02/11/2009 20:39



Bonsoir Philippe,

Ce n'et pas de la pub forcée, mais de la vente forcée. Cette compagnie (comme toutes les autres) revisite ses contrats et dès qu'ils sont anciens cherche à les "améliorer". je vais tout
simplement changer de compagnie. Une augmentation de 100 euros d'un seul coup, c'est plus que je ne veux supporter car ce n'est pas justifié sauf par les intérêts financiers que cela représente
pour ladite compagnie.

Bonne soirée           Fred



Pat59 02/11/2009 07:38


Bonjour Fred,
Je suis plié en deux, moi aussi je me suis marré à en pleurer, j'imagine le tour de mon patrimoine...
On peut prendre un carré de PQ pour inscrire le tout...
Non mais sans blague, voila les assureurs en huissier de justice maintenant, à quand la visite avec un serrurier et deux témoins ?
Je voudrais bien qu'ils essaient ce coup là avec moi tiens rien que pour rire, je me ferai un plaisir de me déplacer pour leur expliquer mon "poing" de vue !
Amitiés
Pat


Fred de Roux 02/11/2009 20:42



Bonsoir Pat,

Apparemment l'humour grinçant fait rire. C'est déjà une bonne chose et cela m'honore d'apprendre que mes écrits recèlent un tel pouvoir. J'écris avec mes "humeurs" du moment et je ne cherche pas
d'effet, si tu vois ce que je veux dire.
J'aime beaucoup ton "poing de vue" : je crois que je ne l'aurais pas osée celle-là. Mais elle est évidente quand tu l'écris. Alors merci pour ce morceau d'humour qui n'appartient qu'à toi.

Amicalement                Fred



hélène 01/11/2009 19:53


moi aussi , ça me fait rigoler !!! en fait comme les gens auront la flemme de remplir toutes ces rubriques , quand leur manoir ( !!!!) brulera , l'assurance n'en remboursera plus rien !!! qu'ils
sont donc malins !


Fred de Roux 01/11/2009 23:49


Bonsoir Hélène,

(deuxième version : OB vient de buguer et a fait disparaître mon commentaire. Bon, je vais tenter de redire ce que je venais tout juste d'écrire).
Mais non, ils ne veulent pas pousser leurs clients à la flemmardise suicidaire en matière de remboursements. La crise, te dis-je, la crise : ils ne s'en sortent plus. S'ils ne revisitent pas leurs
anciens contrats, ils ne pourront pas se verser des dividendes pléthoriques...


Nath 01/11/2009 19:24



Bonsoir Fred,

Crise de rire à la lecture de ton article, une fois les larmes essuyées. Une question, est-ce l'inventaire pour les huissiers ? Au cas.... Puis tout est informatisé..... Et les informations
circulent....



Fred de Roux 01/11/2009 23:44



Bonsoir Nath,

Mon ego est satisfait par cette déclaration de fou-rire. Ca me console de ce harcèlement entêté et absurde.
Les huissiers n'ont rien à voir là-dedans : je n'ai aucun problème financier ou autre. Non, c'est simplement que l'argent gagné par modification de contrat est intéressant pour les compagnies.
Que veux-tu, il n'y a pas de petit bénéfice et tous les moyens sont bons pour tondre davantage les moutons qui ont bien du mal à se faire rembourser alors qu'ils paient rubis sur l'ongle.
J'en regrette presque de ne pas avoir de château : au moins serait-il logique qu'on me harcèle afin que je déclare mes biens (et jusqu'au moindre gain de poussière -s i elle et d'or
naturellement).



Renard 01/11/2009 17:50


Bonjour Fred

Curieux, à ce jour, je n'ai pas reçu de lettre de ce genre... mais je me demande pourquoi ils commencent à envoyer des papiers dans ce genre... serait ce pour évaluer le patrimoine de chaque
citoyen afin de réduire des aides déjà inexistantes?

Bonne fin de journée à toi 


Fred de Roux 01/11/2009 23:39



Bonsoir Renard,

Quel est la légalité de ce type de démarche ? Je l'ignore. Ce qui est certain, c'est que cette compagnie a modifié ses contrats et tente par tous les moyens de "revisiter" les anciens contrats
(je ne change pas d'assureur comme je change de chemise). Je vais changer de compagnie, ça m'agace.



Metextoff 01/11/2009 14:55


Qui te dit que ce n'est pas le fisc déguisé qui envoie ces questionnaires ? Ou des cambrioleurs qui veulent "s'assurer" (lol) qu'ils ne vont pas " travailler " pour rien ?


Fred de Roux 01/11/2009 23:37



Là, c'est un peu gros. Je peux t'assurer que c'est bien ma compagnie d'assurance qui m'envoie ce questionnaire. Mais peut-être est-elle en cheville avec les impôts (ils auraient bien du temps à
perdre vu mes "avoirs").



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche