Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 22:35

Ouh là là ! Ca ronchonne sec dans les rangs de la majorité. Voilà que le père de "La France d'en bas", mène la fronde. Du jamais vu. Pas franchement consensuel quand il s'agit de pépètes ! A juste titre !
Serait-ce à dire que les rangs se fissurent ? Il y a de l'eau dans le gaz. De plus en plus. Et ma foi, c'est rassurant que ces gens-là qui naviguent dans des sphères où l'on ne peut mettre les pieds, s'en prennent aux directives dictées par sa majesté elle-même. Serait-ce un sursaut d'honnêteté intellectuelle ?

Pas vraiment en fait. Le sieur de l'expression - devenue précepte et le taxant quelque peu de snobisme mal placé - est régionaliste (comme bon nombre de ses confrères en députation). En tant que tel, il n'est pas de son goût de voir ficelée une loi supprimant la taxe professionnelle. Je ne suis pas grand clerc en la matière, mais je peux tout de même comprendre sa révolte. Car après tout, sans cette taxe que le roi veut supprimer afin de se mettre dans la poche les entreprises pour les futures élections, les régions auront bien du mal à boucler leur budget déjà restreint alors qu'on empile sur leurs épaules des obligations de plus en plus onéreuses.

Bon, je sais, je réduis le propos et je me moque. Mais quoi, pourquoi ne rirais-je pas des maladresses de sa majesté qui entend mener rondement toutes les réformes sans tenir compte de quelque avis que ce soit et qui malmène ses fidèles alliés sans comprendre qu'à trop secouer le cocotier, on se ligue contre lui et qu'on se liguera plus encore. Apparemment, ses collaborateurs en communication ne sont pas plus clairvoyants que lui. Ils le mènent à sa perte car ils lui font accumuler maladresse sur maladresse (et le mot est faible...). il serait sage qu'il change de conseillers, mais je me garderai bien de le lui souffler. Après tout, il gouverne comme il veut et s'il se trompe parce que ses communicateurs professionnels ne savent pas déceler la faille dans les discours ou les réformes, il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. C'est un grand garçon après tout (plus de cinquante ans, un âge canonique), il est donc capable (du moins peut-on le penser) de savoir peser le pour et le contre.

On n'a pas fini de parler de la fronde.


Partager cet article

Repost 0
Published by Fred de Roux - dans actu
commenter cet article

commentaires

Philippe F 07/11/2009 15:32


Ca couvait deja depuis quelques mois, mais là trop c'est trop ... Je dirais même ENFIN !


Fred de Roux 08/11/2009 00:11



Bonsoir Philippe,

Et ça ne fait que commencer. La maison prend l'eau de toutes parts. Normal : certaines tentatives de prise de la Bastille ont fortement déplu jusque dans les rangs de la majorité. Juste retour de
bâton, non ?

Bonne soirée                 Fred



Nath 05/11/2009 19:08


Bonsoir Fred,

Il faut toujours se méfier de ses amis en politique. Souvenez-vous de J.Chirac et de E. Balladur, des amis de 30 ans.


Fred de Roux 05/11/2009 21:18



Bonsoir Nath,

Dès que de intérêts particuliers sont en jeu, comme par hasard, les liens se dissolvent dans la polémique ou la guerre des clans. Triste, mais réel. Quand les hommes cesseront de se disputer pour
3 noisettes, le monde ira mieux. Mais ce n'est surtout pas pour demain (quel dommage !)

Bonne fin de soirée malgré cette note pessimiste

Amicalement                     Fred



La Bernache 04/11/2009 16:22


Je serais tentée d'être d'un optimisme béat comme toi , et pour les mêmes raisons : ça s'accroche dans tous les coins les crabes du panier élyséens ...faut pas rêver ! leur place actuelle est en
jeu et le bien du pays ...ils s'en caguent !  ( c'est pas du guano de poisson ça ! hihihi)  amitié méditerrannéenne


Fred de Roux 04/11/2009 21:42



Bonsoir La Bernache,

Toujours prête à rire à ce que je vois. Tu as raison : tant qu'on rit, on a de l'espoir. Savoir se moquer, c'est sain en plus de détendre. Qu'ils se crabent donc tous autant qu'ils sont, on verra
bien ce qu'il sortira de ce panier plein à craquer...

Amicalement                  Fred



segolin 04/11/2009 16:12


Et oui ,Fred ,ils sentent qu'ils vont prendre un bouillon aux Regionales et que la
debandade va commencer! ce ne sont que des hommes et de terroir....
Ce ne sont pas des Neuilliens ,les couteaux sont tirés...
Le sieur Herode/Sarkozy va couper des têtes ,Rama ,Francois et les autres....
Içi dans le bassin de Thau ,quand le marinas souffle ,ça pue le "guaino de poisson
elle est pour toi celle là ,Fred
le bonjour venté mais ensoleillé de Segolin!


Fred de Roux 04/11/2009 21:40



Bonsoir Ségolin,

Pourvu que tu dises vrai... ! J'adorerais qu'ils se prennent une calotte, et sévère. Je ne suis pas quelqqu'un de méchant, mais quand trop c'est trop, c'est vraiment trop. Tout est cousu de fil
blanc, et puis, je n'ai jamais aimé la pensée unique. Qu'ils se déchirent donc et se taclent, cela leur remettra les idées en place. Plus ils se chamailleront, moins ils seront soudés.
Bon mot que le guaino de poisson. J'apprécie.

Bonne soirée Ségolin et à bientôt                Amicalement          
Fred




Pascale 03/11/2009 22:04


Tout empereur a ses cabales... Celles de 2009 ressemblent à s'y méprendre aux intrigues napoléonniennes. Quant à Raffarin... L'ancien premier ministre veut être réélu sénateur. Le
scrutin étant indirect, il aura donc besoin du soutien des petits élus locaux. CQFD !


Fred de Roux 04/11/2009 08:22



Bonjour Pascale,

A chacun son truc ! Ou sa politique ! Comment un élu accepterait-il d'être évincé alors qu'il détient un certain pouvoir ? Je ne parle évidemment que des élus nationaux, les élus (dont le
dévouement n'est plus à démontrer.) des petites villes n'ayant pas d'autre prétention que celle de gérer leur commune.



Pascale 03/11/2009 22:03


Tout empereur a ses cabales... Celles de 2009 ressemblent à s'y méprendre aux intrigues napoléonniennes. Quant à Raffarin... L'ancien premier ministre veut être réélu sénateur. Le
scrutin étant indirect, il aura donc besoin du soutien des petits élus locaux. CQFD !


Fred de Roux 04/11/2009 08:24



Apparemment tu as rencontré quelques difficultés à expédier ton message puisqu'il apparaît deux fois...



Lucien Aymard 03/11/2009 21:22


Bonsoir Fred,
Beaucoup de bruit pour pas grand chose car le chef va faire une réunion au cours de laquelle il fera quelques promesses (non tenues par ailleurs) et le tour sera joué, on votera comme un seul homme
parce qu'un mot aura changé. Le résultat sera visible dans deux ans quan les pékins du coin devront règler la facture.
Amitiés
Béa et Lucien


Fred de Roux 04/11/2009 08:28


Bonjour Béa et Lucien,


Ah, le pouvoir.... Chacun en veut sa part et comme l'explique Pascale, il s'agit de se faire réélire.
Pour le reste, se heurter au pouvoir central ne signifie pas qu'on obitendra raison et que vraisemblablement on se fera remonter derechef les bretelles pour ensuite rentrer sagement dans les
rangs.
Cependant, ça rue dans les brancards dans les rangs de la majorité. Serait-ce que la belle unité affichée se fissurerait ? Les lignes bougent car tout va mal et sincèrement, je pense qu'il y a eu
beaucoup de mal de fait à cause d'une dictature de la pensée unique. Il arrive un moment où cela devient insupportable même pour les carpettes du pouvoir.



Pat59 03/11/2009 11:38


Tu as cerné le problème, ces guignols sont pour beaucoup avec le cumul des mandants des élus locaux, donc ils ont sur les bras le financement de leur région...
Alors, ils pensent à deux choses, il est bien le "truc" qui nous sert de président mais il va faire sale temps pour les mandats de maires lors des prochaines élections car il faudra financer par
des taxes et impôts locaux ce manque à gagner.
Et au vu de la tourmente médiatique que son parti, gouvernement et famille a fait l'objet sa ré élection en 2012 est sujette à caution.
Maintenant je serai assez de l'avis de "lumière contemporaine", cela ne va nullement les empêcher de voter les autres lois anti sociales du moment que leur petite personne n'est pas en première
ligne.
C'est bien connus les généraux ne montent jamais au front sur les premières lignes ils restent bien à l'abri à l'arrière.
Amitiés
Pat


Fred de Roux 03/11/2009 19:22


Bonsoir Pat,

J'espère que ma réponse partira : OB reste bloqué quand je veux expédier un commentaire.
Je vois que vous êtes deux à penser la même chose. J'analyse différemment, mais sans doute est-ce parce que je n'ai pas entre les mains tous les éléments. J'ai beau être d'un naturel sceptique, je
ne parviens pas à ne voir qu'en noir. Donc je souffre d'optimisme béat.

Attendons et nous verrons...

Bonne soirée         Fred


Lumières contemporaines 03/11/2009 11:26


Bonjour Fred,
Une fausse fronde en réalité car les ministres rebelles finnissent toujours par se coucher et voter tous les textes du président. L'acte de résistance n'est qu'une fumisterie de leur part pour
montrer qu'ils existent.


Fred de Roux 03/11/2009 19:22



Bonsoir Alex,


 


Peut-être. Il faut noter tout de même qu'une sorte de résistance se fait jour car lorsqu'on touche à leurs budgets, les grandes villes et donc régions protestent. Il y a eu Juppé, maintenant
Raffarin... Ils ne sont pas tendres dans leurs expressions.


Certains partisans de la majorité se sont démarqués fortement avec l'Hadopi. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Et ils continuent à penser que cette loi ne vaut rien. L'accession possible du
fils de a concentré bien des mécontentements qui se sont exprimés ouvertement. Et ça c'est un autre exemple révélateur. A force de s'opposer, ça finira bien par déboucher sur quelque chose qui
nous surprendra certainement.


Mais peut-être suis-je trop optimiste...


 


Bonne soirée             Fred










Renard 03/11/2009 03:09


Le problème de ce président c'est que pour être sûr de régner seul, il s'est volontairement entouré de godillots pensant les mener à sa guise... il n'avait oublié qu'une chose, c'est que même les
imbéciles se rendent compte qu'on les prend pour ce qu'ils sont (au bout d'un certain temps soit), et ils n'aiment pas ça.

Et c'est ça qu'il va commencer à payer... 


Fred de Roux 03/11/2009 07:05



Bonjour Renard,

Dis-moi, tu ne dors jamais ? Voilà 4 heures que tu as déposé un commentaire... Bigre, quelle résistance !
Il me semble que ces messieurs auraient dû comprendre dès le début ce qu'il en était de ce personnage (ce n'était pas un inconnu) et opposer leur veto plus tôt. Pas dit que cette révolution de
cour porte les fruits qu'on espère (il reste si peu de démocratie...)



Présentation

  • : Le Mousquetaire des Mots
  • Le Mousquetaire des Mots
  • : Regard critique sur les mouvements du monde et impressions qui en découlent.
  • Contact

Recherche